background preloader

Réseaux sociaux grand public : comment mesurer l’efficacité d’une campagne de communication ?

Réseaux sociaux grand public : comment mesurer l’efficacité d’une campagne de communication ?
Inutile de présenter la croissance exponentielle de l’utilisation des réseaux sociaux : le 13 mars 2010, on apprenait que le trafic du site Facebook dépassait désormais celui de l’indétrônable Google. Plus intéressant, cette évolution entraîne proportionnellement l’augmentation de la publicité sur les réseaux sociaux. Marketeurs et publicitaires ne peuvent plus délaisser ces supports de communication ayant un impact fort sur le grand public. Mais quel impact ? Et comment le mesurer ? Taux d’interaction, nombre de fans, temps passé, nombre de citations de la marque… Autant d’indicateurs clés de performance (KPIs) qui laissent le marketeur perplexe quant au choix à effectuer pour mesurer de manière fiable, une campagne de communication sur les réseaux sociaux à destination du grand public Depuis des années maintenant, les marketeurs tentent de mesurer le ROI de leurs actions sur les réseaux sociaux, comme ils le faisaient pour les autres supports. Quantifier l’inquantifiable ? Related:  Evaluer l'efficacité de vos actions de communication

CRM et réseaux sociaux Les réseaux sociaux modifient au fur et à mesure le marketing des marques. Aujourd’hui, les clients, les consommateurs disposent d’espaces d’expression qu’ils n’hésitent pas à utiliser. Ils sont présents et prennent de plus en plus la parole sur la toile en s’exprimant sur les forums, blogs, Twitter et autres Facebook. Leurs avis sur les produits et/ou services ont désormais une caisse de résonance croissante. L'enjeu pour les marques est de réussir à agréger les informations des réseaux sociaux pour obtenir une vision consolidée du client et augmenter la valeur du capital-clients Les réseaux sociaux offrent à ce titre un canal d’interaction supplémentaire entre le consommateur et la marque au même titre que le point de vente, le call center, le courrier… Avec cependant un point de différence clé par rapport aux autres médias : la visibilité et la puissance de propagation. Le CRM clé de voûte du business des marques Stéphane Gazzo, Directeur Général Adjoint de l'agence RAPP France

Durée de vie et rentabilité des actions de communication Erick Hostachy de l’agence Yourastar a publié récemment un article sur la durée de vie des actions de communication présentant l’illustration ci-dessous: Cette analyse est fondée entre autre sur le caractère pérenne d’un profil social: je conserve mon profil social même quand je change d’adresse mail, de société, ou de lieu de résidence, donc je conserve aussi mes relations, les sociétés dont je suis fan, etc. ce qui permet d’assurer une certaine continuité dans la relation. Cette analyse rejoint une autre étude présentéepar HubSpot dans le cadre de son état des lieux annuels de l’Inbound Marketing : Etude dans laquelle le Blog ou le Contenu de marque tel que classifié par Erick prend la première position en terme de rentabilité devant les médias sociaux. La force d’1min30 est de vous proposer dans le cadre de ses forfaits d’agir sur les différents éléments du mix-marketing pour atteindre vos objectifs en terme de génération de prospects, de chiffre d’affaire et/ou de rentabilité.

Social media monitoring - Mesurer l'impact d'une stratégie social media ? Développer sa présence sur les médias sociaux permet entre autres d’accroître la notoriété de sa marque, d’entrer en contact avec ses clients et prospects et de constituer un nouveau canal de vente. Mais comment mesurer l’impact réel de cette présence virtuelle sur votre activité ? Voici les points-clés à retenir. Quels indicateurs pour analyser la performance d’une stratégie de marketing social ? Avant de décider des indicateurs à observer en priorité, il est indispensable de définir ses objectifs stratégiques. Trafic et conversion issue des médias sociaux Le trafic sur votre site web généré par les médias sociaux est sans doute ce qu’il y a de plus simple à quantifier. « Il faut savoir identifier les différents cercles de prospects, notamment la part "réactive" de mon audience, composée des personnes les plus engagées, qui participent à des concours, des formations, qui achètent mes produits ou services. Nombre d’abonnés, de likes, de followers, etc. Qu’est-ce que le succès ? Twitter

Comment évaluer le ROI des campagnes sur les réseaux sociaux ? En décembre 2011, Efficient Frontier et sa filiale Context Optional ont lancé le premier programme complet pour évaluer comment les campagnes sur les réseaux sociaux impactent le chiffre d’affaires de l’entreprise. Ce programme doit permettre de définir où se trouve la véritable valeur des réseaux sociaux, en se concentrant tout d’abord sur Facebook et Twitter. Comment évaluer le ROI des campagnes sur les réseaux sociaux ? Précisions en exclusivité avec Dr. En quoi ces analyses seront-elles plus complètes que le « Coût Par Fan » souvent mis en avant ? Ce programme va combiner les mesures d’audience et d’engagement avec celles de monetisation (comme le CA, les leads, le coût par lead, le ROI…). Ces indicateurs semblent plus orientés e-commerce que communication… …N’est-ce pas oublier qu’un fan l’est souvent grâce à une sédimentation des communications antérieures, souvent en off-line, et oublier que le ROI d’un fan dépend de l’animation de la communauté ? Dr. Guest stars et sujets d’actu

Les cinq types d’influenceurs des médias sociaux Dans mon dernier blogue sur @Intelegia, je présentais les quatre volets de l’influence dans les médias sociaux (lire L’influence dans les médias sociaux en 4 étapes. Pour réussir dans les réseaux sociaux, je soulignais l’importance pour les professionnels de se positionner parmi les leaders. J’expliquais aussi comme il s’avère essentiel pour les marques et les entreprises d’identifier et de suivre les utilisateurs les plus influents, pour faire en sorte qu’ils deviennent par la suite leurs ambassadeurs. À quoi reconnaît-on un influenceur ? L’influence reste une notion difficile à évaluer précisément puisqu’elle réfère à des valeurs autant subjectives qu’objectives, qui se traduisent de plusieurs façons : par la réussite commerciale et financièrepar la renommée et la crédibilitépar la qualité des affiliations et des contactspar le charisme et l’impact de la personnalité Et, chacune de ces valeurs, sur lesquelles repose l’influence, pourront varier d’une personne à l’autre.

Email et réseaux sociaux : les facteurs-clé de succès Comment mettre en place avec succès une campagne email liée aux réseaux sociaux et mesurer leur impact sur les communautés ? Sébastien Levaillant, Consultant avant-ventes (Email, Social marketing et Customer Intelligence) chez Emailvision répond à nos questions et vous livre ses conseils. Quelles sont les contraintes à la mise en place d’une campagne email liée aux réseaux sociaux ? La première contrainte est en général culturelle. La deuxième contrainte est d’ordre stratégique. Mettre en place une série d’emails personnalisés en fonction du profil et du comportement social de ses abonnés pour convertir une partie de votre base en fans Facebook. Quels sont les objectifs marketing habituellement poursuivis ? Cette question requiert une réponse globale qui est le résultat des échanges avec nos clients. Nous avons pu distinguer 5 objectifs majeurs : Sébastien Levaillant, Consultant avant-ventes (Email, Social marketing et Customer Intelligence) chez Emailvision Le test & learn

L'évaluation de la performance de la communication média « Je sais qu’un dollar de publicité sur deux ne sert à rien, mais je ne sais pas quel est ce dollar » 1. Cette citation permet de mesurer à quel point l’évaluation de la communication media représente un enjeu important de rationalisation de l’action commerciale des entreprises, afin d’améliorer l’efficacité de leurs dépenses de communication. La question de l’efficacité, donc de la rentabilité, de l’investissement publicitaire est d’autant plus vitale dans un contexte d’encombrement et de saturation : on estime qu’à l’âge de 65 ans, un américain aura en moyenne regardé plus de deux millions de publicités télévisuelles et aura été exposé à environ 136.692.500 messages publicitaires toutes formes confondues. Huit mois de sa vie auront donc été consacrés à ouvrir des mails commerciaux. I- L’impact de la communication sur le consommateur : les différents modèles en présence Schéma : Le modèle linéaire ou behaviouriste Extrait de Publicitor Ce schéma simple (simpliste ?) Conclusion :

Chapitre 4 – KPIs par type d’activité | La Bible des Indicateurs Clé de Performance La question qui revient le plus souvent au sujet des KPIs est en général « quels KPIs devrions-nous utiliser? » La bonne réponse est invariablement, d’après Jim Sterne: « çà dépend. » A priori, si vous avez acheté ce livre, c’est qu’au lieu de dépenser des milliers d’euros en consultance, vous êtes déterminé(e) à utiliser des KPIs. Dans ce chapitre, je vous expliquerai quels types d’employés devraient avoir accès à quels KPIs pour chacun des 4 grands types d’activité: vente, contenu et publicité, marketing et assistance client. Rappelez-vous que peu de sites se limitent à un seul business model. Prenons comme exemple les sites de vente en ligne: le business model dominant est la vente mais ces sites doivent également fournir de l’assistance à la vente/après-vente; l’assistance client met à disposition du contenu pour aider et orienter les clients, tout en appliquant des efforts marketing. En général, on retrouve la répartition suivante:

Le ROI des réseaux sociaux avec le webmarketing [infographie] Y a t-il un retour sur investissement lorsque l’on lance une campagne d’e-marketing sur les réseaux sociaux ? La réponse est évidemment oui, selon une étude réalisée auprès de 700 marketeurs sociaux, mais il s’agit dans la plupart du temps d’une stratégie à long terme. 97% des marketers pensent que le Social Media Marketing va apporter des bénéfices à leur entreprise. Les termes les plus importants sont : l’engagement auprès des clients et la croissance de la base de fans. La monétisation est en vue mais elle est encore mal estimée en termes de retombées. Les avantages retirés d’une implication dans les réseaux sociaux sont : l’ouverture de la marque, le dialogue avec la clientèle, augmenter les ventes et partenariats, et réduire les coûts. Quels réseaux sociaux ont la faveur des professionnels du marketing internet ? -Facebook 94% -Twitter 74% (mais ca pourrait monter en 2012 avec l’arrivée des pages twitter) -Les Blogs 41% -Linkedin 32% -Youtube 30% Mais où est Google+ ? [via]

Comment un CM doit-il réagir face aux insultes ? J'aimerais bien voir mon compteur d'abonnés RSS décoller... tu m'aides ? Je n’ai pas cherché sur Google mais je peux m’avancer et dire qu’il n’y a pas de mode d’emploi pour community manager quand sa marque, ses directeurs, sa copine et lui-même se font insulter sur sa page de fan. Je propose de partager avec vous ma réaction et, comme à l’accoutumée, que vous partagiez à votre tour vos remarques et critiques, ou encore mieux, que vous me disiez comment vous auriez réagi. Vendredi à 10h voilà ce que je découvre sur le mur de mon école : Comment réagir face à un individu qui veut visiblement en découdre au point de poster à 10 minutes d’intervalle quasiment le même message ? Me sentant aussi agressé personnellement, je décide de faire appel à mes amis Facebook pour savoir si quelqu’un le connaît mais aussi pour comprendre pourquoi il s’en prend à l’école de cette manière. Premièrement, je considère que faire réagir la communauté transforme des attaques en publicité positive.

Cinq conseils pour un bon usage des médias sociaux en 2012 De toutes les présentations de la conférence « Le Web 2011 », celle de George Colony était sans doute la plus percutante, si ce n’est la plus appréciée. Voici ce que le CEO de Forrester y énonçait, de manière paradoxale: une probable explosion de la bulle des « médias sociaux », tout en pariant sur l’avenir de ceux-ci en entreprise ! Réseaux sociaux : Solomo nde ? De ces bouleversements à venir, j’ai déjà esquissé quelques aspects dans un récent article, et je vous propose ici d’en tirer cinq pistes de travail pour les acteurs du web et du marketing en 2012. Lutter contre l’infobésité L’infobésité tout d’abord. Anticiper la saturation des utilisateurs La saturation des utilisateurs est la seconde tendance qu’il me semble important d’anticiper. Hervé Kabla, blogAngels Gérer l’évolution des plateformes L’évolution des médias sociaux fait partie de notre quotidien, mais à quel prix. Transformer ses propres sites en médias sociaux Les RSE constitueront fort probablement le prochain eldorado.

Enquêtes quantitatives et qualitatives, observation ethnographique Le rapport au public constitue un enjeu de plus en plus important lorsque l’on sait que les bibliothèques sont à l’aube de révolutions technologiques. La généralisation d’Internet et le fait que l’information puisse être désormais obtenue dans des lieux de plus en plus différenciés impliquent que les bibliothèques doivent encore plus qu’hier réfléchir à leur avenir et mieux intégrer les publics dans leurs projets. Certes, la prise en compte de ces publics se fait en partie par les échanges plus ou moins informels entre les professionnels et les usagers, mais il n’est pas sûr que la réflexion, et les demandes de quelques-uns (en général les plus concernés) correspondent à la demande de l’ensemble des fréquentants. L’analyse sociologique, de satisfaction et des attentes, se révèle de plus en plus utile pour préparer une offre en adéquation avec les pratiques du public. les études quantitatives (les sondages), les études qualitatives,l’observation ethnographique. Les études quantitatives

Related:  réseauxv sociauxcommunicationbiamous