background preloader

RISQUES - Usurpation d'identité

RISQUES - Usurpation d'identité
La plupart du temps, les vols concernent les codes de carte bleue mais – et c’est là que les jeunes sont de plus concernés - l’usurpation peut concerner un compte de messagerie, celui d’une boutique en ligne, un profil facebook, skyblog ou autre réseau social, un compte sur un site marchand comme e-bay. Et c'est toute l'identité du jeune, sa réputation, voire dans des cas plus rare sa sécurité qui est en jeu. Car c'est une chose de publier au nom du Général de Gaulle ou de Madonna, et d'aller pirater les identifiants d'une camarade de classe pour lui faire dire et montrer des choses allant contre son intégrité. En pratique, les victimes de ce type de vol de données se retrouvent souvent avec de mauvaises surprises : des messages à leur nom, des petites annonces sur des sites particuliers, des commentaires désobligeants signés de leur nom sur des blogs de connaissance, autant de manifestations préjudiciables à leur réputation qui circulent sur les réseaux et forum, puis sur google.

http://www.internetsanscrainte.fr/s-informer/risques-usurpation-didentite

Related:  IDENTITE NUMERIQUEL'histoire d'internet (les conséquences sur notre société)NET THREATS & FEARS

Protection des données à caractère personnel - Justice Que vous ouvriez un compte en banque, que vous vous inscriviez sur un réseau social ou que vous réserviez un vol en ligne, vous communiquez des informations personnelles vitales telles que votre nom, votre adresse et votre numéro de carte de crédit. Où vont ces données? Peuvent-elles se retrouver en la possession de personnes mal intentionnées? Quels sont vos droits par rapport à vos informations personnelles?

L’économie du partage : une réponse à la crise ? Ce billet a été rédigé par Claire Bonnenfant (Enssib) et Loup Cellard (ENS-Lyon) dans le cadre du cours en ligne Economie du web. Partager, collaborer, contribuer À l’origine du web, le partage En 1989, Tim Berners-Lee crée le web comme lieu même du partage. L’informaticien répond ni plus ni moins à un besoin très fort de la communauté universitaire : créer un système d’intéropérabilité documentaire pour que les chercheurs puissent partager leurs documents.

Les données personnelles et la protection de la vie privée à l'heure des nouvelles technologies Introduction Si la notion de données personnelles d'un individu englobe une quantité non-négligeable et importante d'informations plus ou moins nominatives (nom, prénom, âge, sexe, lieu de résidence, loisirs préférés, pseudo, n°client, etc.), force est de constater que bon nombre de personnes ignorent précisément de quoi il s'agit, mais aussi par qui et dans quel but des fichiers sont créés. S'il est aisé d'imaginer que nous sommes tous fichés par l'Etat et les organismes qui lui sont rattachés (sécurité sociale, fisc, police à travers la carte nationale d'identité, la préfecture lors de l'établissement de la carte grise, le Pôle emploi, le médecin, etc.), par son employeur, par des associations indépendantes (club de sport, association à laquelle on fait un don, forum de discussion ou chat, etc.) ou encore par des sociétés commerciales (banque, assureurs, téléphonie, fichiers clients des commerces, etc.), on imagine moins être fichés par des sociétés que l'on ne connaît pas.

Les conséquences d'une usurpation d'identité Prendre l'identité d'une personne n'est pas un acte sans conséquence. La victime d'une usurpation d'identité doit souvent faire face à des problèmes en cascade sur le plan psychologique et financier. L'usurpation d'identité, un risque réel Bien que l'usurpation d'identité ait existé de tout temps, ce délit trouve au travers d'internet la possibilité de se propager plus rapidement. Les cyber-fraudeurs frappent un peu au hasard au moyen de techniques telles que le phishing ou de logiciels espions. Le but?

Les conséquences d'une usurpation d'identité Prendre l'identité d'une personne n'est pas un acte sans conséquence. La victime d'une usurpation d'identité doit souvent faire face à des problèmes en cascade sur le plan psychologique et financier. L'usurpation d'identité, un risque réel Droit à l'oubli : Google instaure un formulaire pour les Européens En réponse à un arrêt de la justice européenne, le géant a mis en place un formulaire pour demander la suppression de liens vers des pages contenant des données personnelles. "Pour se mettre en conformité avec l'arrêt récent de la justice européenne, un formulaire est désormais disponible pour les Européens qui veulent demander la suppression de résultats sur notre moteur de recherche", vient de déclarer Google dans un communiqué de presse. Le géant fait allusion à un arrêt rendu au début du mois de mai par la Cour de justice de l'Union Européenne (CJUE), stipulant que Google se doit de supprimer les résultats menant vers des sites contenant des données personnelles, en cas de demande de la personne concernée....

Le respect de la vie privée appliqué aux sites web Octobre 2015 Respect de la vie privée Selon l'article 9 du Code civil, « Chacun a droit au respect de sa vie privée. Quiz : maîtrisez-vous vraiment votre identité numérique ? La maîtrise de l’identité numérique, c’est important. D’un point de vue personnel bien-sûr, mais aussi pour optimiser son employabilité. Les recruteurs sont nombreux à scruter nos traces en ligne ! Avant toute chose, il est important de faire un état des lieux : on peut par exemple chercher son nom sur Google, et regarder les résultats obtenus. Attention aux surprises !

Usurpation d'identité: «La victime se retrouve dans le rôle de l'accusé» Vous jetez négligemment à la poubelle une vieille feuille de soin qui traîne (ça marche pour tout autre papier administratif), et c'est l'usurpation d'identité qui vous pend au nez... C'est en tout cas ce qui ressort de l'enquête sur le sujet (Télécharger ici l'étude en pdf) réalisée par le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc) et publiée aujourd'hui. On entend par usurpation d'identité le fait de prendre l'identité d'une personne vivante afin d'utiliser ses droits. L'usurpateur peut, par exemple : pirater les comptes bancaires, contracter un emprunt, causer des infractions au code de la route, bénéficier de prestations sociales, ou encore se marier, signer un contrat de travail... Selon cette étude – financée par une société vendant des broyeurs de documents – il y aurait quelque 210.000 victimes d'usurpation d'identité chaque année, un chiffre plus important que les cambriolages à domicile (150.000) et les vols d'automobiles (130.000).

Usurpation d'identité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. The Prisoner of Zenda (1894), avec une « usurpation d'identité » du roi. L'usurpation d'identité, improprement qualifiée de vol d’identité, est le fait de prendre délibérément l'identité d'une autre personne vivante, généralement dans le but de réaliser des actions frauduleuses commerciales, civiles ou pénales, comme régulariser sa situation au regard de l'émigration, accéder aux finances de la personne usurpée, ou de commettre en son nom un délit ou un crime, ou d'accéder à des droits de façon indue. Il existe aujourd'hui des usurpations d'identité de personnes morales, c'est-à-dire d'individus qui créent de fausses filiales de sociétés existantes, dans le but de réaliser des escroqueries.

Droit à l'image et droit de l'image L’utilisation croissante de l’informatique et de l’internet implique une utilisation croissante d'images confectionnées par les établissements ou captées par scanner ou réseau. Introduction Le cadre juridique touchant l’image est complexe, car il fait intervenir plusieurs corpus juridiques : droit pénal, droit civil, droit de la propriété intellectuelle, droit administratif. Les responsables pédagogiques et juridiques des établissements doivent tenir compte de l’ensemble des interactions entre les acteurs du système pour garantir l’institution et ses responsables, ainsi que les usagers du service, dans leurs droits. Il s’agit donc de définir les connaissances à avoir pour développer une culture professionnelle par rapport à l’utilisation d’images, celle-ci ne se faisant pas uniquement dans le cadre des technologies de l’information. Les technologies de l’information n’ont dans les faits rien et tout modifié.

Communautés virtuelles Novembre 2015 Notion de communauté virtuelle Le terme de « communauté virtuelle » désigne des personnes réunies via internet par des valeurs ou un intérêt communs (par exemple une passion, un loisir ou un métier). L'objectif de la communauté est de créer de la valeur à partir des échanges entre membres, par exemple en partageant des astuces, des conseils ou tout simplement en débattant d'un sujet. La mise en place d'une communauté virtuelle peut être bénéfique pour un site web, car elle crée un sentiment d'appartenance chez les membres et permet de faire évoluer le site dans une démarche participative. De plus, une communauté d'utilisateurs de taille importante peut être valorisante pour l'image du site, car elle procure un fort capital de sympathie et crée un sentiment de confiance chez l'internaute.

Nettoyer son passé de m... sur Google Il est à présent possible de faire retirer certains liens des pages de résultats du moteur de recherche. Mais attention : un simple post suffit parfois à faire ressortir les cadavres du placard. Chaque fois qu'Yves, un entrepreneur du secteur de l'automobile, tape son nom dans Google, il tombe sur un site africain l'accusant d'avoir commis en 2011 des malversations dans l'un des pays du continent où il opère. Pure calomnie ? Certes, mais le mal est fait : une fois qu'il a été référencé par le moteur de recherche, impossible d'échapper à cet article qui salit son image.

Les conséquences néfastes de l'usurpation d'identité pour la victime Usurpation d’identité : Les victimes paient souvent à la place des véritables auteurs de délits Grâce aux informations d’identité récoltées en ligne, le cyber-escroc peut utiliser les comptes bancaires des utilisateurs, contracter des emprunts en leur propre nom, percevoir des indemnités à leur place…ou dans le pire des cas, masquer ses délits et crimes à travers l’identité d’autrui, tout en continuant à commettre d’autres actes pénalement répréhensibles à leur propre détriment. Confrontées à de telles conditions, les personnes victimes d’usurpation d’identité courent d’énormes risques et peuvent à cet effet se retrouver dans des situations très graves : endettement excessif, perte d’emploi, mauvaise réputation, risque de poursuites pénales….la liste n’étant pas exhaustive.

Related: