background preloader

Coronavirus tracked: the latest figures as the pandemic spreads

Coronavirus tracked: the latest figures as the pandemic spreads

https://www.ft.com/content/a2901ce8-5eb7-4633-b89c-cbdf5b386938

Related:  cfontaine01Covid-19chiffres et courbesSPECIALE COVID_19coronavirus

La caricature politique rentre à l'Assemblée Le catalogue de l'exposition (au format pdf) Inauguration Dans la lignée de Daumier, six dessinateurs politiques contemporains - Boll, Cabu, Calvi, Petillon, Plantu et Wiaz - ont été accueillis pendant plusieurs semaines au Palais Bourbon et ont été invités à y exposer le fruit de leur travail. Ouverte au public, l'exposition « La caricature politique entre à l'Assemblée » visait à proposer un autre regard sur la vie parlementaire, renouant ainsi avec une pratique abandonnée depuis longtemps. Dans le cadre prestigieux de la Salle des Fêtes, l'exposition présentait les grandes figures de la politique d'aujourd'hui, à travers 200 dessins et une quarantaine de silhouettes grandeur nature. Les visiteurs pouvaient également assister, dans un hémicycle miniature, à la projection d'un film montrant les six dessinateurs pendant leurs séances de travail.

Continuité pédagogique : Dossier Coronavirus L’objectif de ce dossier est d’aider les élèves et leurs familles à aborder de manière sereine et informative la problématique délicate de l’épidémie en cours. Le dossier est décliné pour les différents cycles scolaires, de manière à adapter les contenus et les modalités aux différents profils des enfants et aux programmes. Dans la version pour le Cycle 4, les séances proposées ont pour ambition d’éveiller la conscience de l’élève sur la diversité des opinions qui circulent sur une thématique d’actualité : toutes les opinions ne se valent pas et chaque citoyen doit apprendre à reconnaître les affirmations qui sont les plus fiables. Lors de ces activités, nous donnons à l’élève quelques critères pour reconnaître ces affirmations plus dignes de confiance, notamment via les preuves qu’elles apportent, ou par la nature des sources qui les délivrent.

Graphiques sur la Covid-19: 4 choses à savoir Cet article fait partie de la rubrique du Détecteur de rumeurs, cliquez ici pour accéder aux autres textes. L’image qui revient le plus souvent dans les médias est celle de l’évolution du nombre de cas de coronavirus, dans un pays ou dans plusieurs, comme le fait le graphique du Financial Times ci-haut, remis à jour quotidiennement. Cela permet de comparer les pays entre eux, mais c’est une information incomplète. 1) S’attarder au nombre de décès ou d’hospitalisations plutôt qu’au nombre de cas Le nombre de décès est plus révélateur que le nombre de cas, parce qu’un nombre indéterminé de cas ont échappé au dépistage.

Covid-19 : le ministère de la Santé s’est fié aux certitudes scientifiques sans envisager le pire Un manque cruel de masques, une polémique sur l’utilisation des tests et des plaintes déposées pour mise en danger de la vie d’autrui : le gouvernement a-t-il sous-estimé la crise et tardé dans ses décisions ? Un examen de la chronologie des faits montre comment, en calquant ses décisions sur les faits et les connaissances du moment, il s’est laissé dépasser par les événements. Ce qui se passe en Chine semble d'abord lointain Le 21 janvier 2020, le gouvernement boucle sa concertation sur la pénibilité au travail. La CGT prépare une nouvelle journée d’action pour le lendemain.

Mortalité : les graphiques utiles... et les autres - Par Loris Guémart Depuis plus d’un mois, les journalistes spécialistes des données et de leur visualisation en graphes, barres et autres schémas sont sur le pont pour représenter l’épidémie. Au début, ils se sont concentrés sur le nombre de cas, auquel ils ont ensuite ajouté le nombre de morts, le nombre de victimes allant croissant. Largement inspirés par quelques médias anglo-saxons, tout particulièrement le Financial Times dont les représentations graphiques léchées ont rapidement dominé les réseaux sociaux planétaires, ces journalistes ont opéré des choix déterminants pour la compréhension des informations présentées, centrées pendant un mois sur les morts et les cas de Covid-19 tels que déclarés par chacun des pays.

La liberté d’expression, un droit presque absolu « On a vengé le prophète ! », criaient les frères Kouachi quelques instants seulement après avoir ôté la vie à toute une partie de la rédaction de Charlie Hebdo. À l’émoi de la population s’est ajoutée l’incompréhension : les Français, sidérés, ont découvert que certains étaient prêts à tuer pour des caricatures de presse. Et ce dans un pays qui, fort de sa tradition voltairienne, a choisi dès 1789 de donner à la liberté d’expression un rang constitutionnel. Confusion Très vite toutefois, certains musulmans ont estimé que Charlie Hebdo avait été trop loin en publiant les caricatures de Mohammed.

Coronavirus : ce que sait la science ! Chez certains patients, le Covid-19 présente des formes particulièrement sévères. Ainsi, le risque de complications est beaucoup plus important chez les sujets âgés. Certains facteurs aggravants, ce qu’on appelle « comorbidité », ont été identifiés, comme l’obésité, les antécédents cardiovasculaires, l’insuffisance rénale, le diabète ou encore la présence de pathologies respiratoires chroniques. » Pandémie Covid-19 : où en sommes-nous ? (au 28 août) Nous vous proposons aujourd’hui un point de situation sur l’épidémie de Covid-19. Et, cette semaine encore, les nouvelles ne sont clairement pas bonnes. Nous avons donc beaucoup travaillé pour vous proposer de nouveaux graphiques pour mieux comprendre la situation – n’hésitez pas à nous faire part de vos réactions en commentaires. I. Incidence en France 1-1 La situation au niveau national

Que valent vraiment les masques en tissu fabriqués à la maison contre le coronavirus? Temps de lecture: 13 min Tout commence par un cours de couture, avant qu'on soit tous confiné·es. C'était le vendredi 13 mars. Deux élèves, dont l'autrice de ces lignes, trois stagiaires en bac pro métiers de la mode, et la prof. Celle-ci a eu vent d'un bon plan: le site makerist.fr fait une opération promo, 2 euros le patron.

Related: