background preloader

Les Druides

Les Druides
Mages, sages, professeurs, guérisseurs, les Druides gaulois hantent encore l'imaginaire de la vieille Europe. De la Galice à l'Ecosse, de l'Irlande à la Bretagne, du Pays de Galles au Pays Arverne, l'image du druide en robe blanche vibre encore dans le gui des chênes. On connaît tous Panoramix. Mais ce que Goscinny ne dit pas, c'est la place sacrée que le druide occupe dans la vie gauloise. Dans le récit Táin Bó Cúailnge, le druide Cathbad provoque la mort d'un émissaire qui a parlé sans permission, car "Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide". Son côté prof vaut au druide des étudiants sans nombre, venus de toute l'Europe. Comme dans les écoles coraniques, la transmission du savoir était orale et les étudiants savaient par coeur des milliers de stances et de lois naturelles. Depuis les Romains on a longtemps pensé que le mot druide était associé au chêne, à cause des rites druidiques sur cet arbre. Plus sérieuse est la version de Fulcanelli.

Les plus anciens calendriers mayas découverts n'annoncent pas la fin du monde Il s'agit d'une découverte exceptionnelle. Des archéologues américains ont découvert au Guatemala les plus anciens calendriers astronomiques mayas datant du IXe siècle. Et ils n'annoncent pas la fin du monde en 2012 contrairement à la thèse d'un blockbuster, révèle une étude publiée jeudi aux Etats-Unis! Ces précieux calendriers ont été découverts dans une maison exhumée sur le site maya de Xultun, précisent ces travaux parus dans la revue américaine Science du 11 mai et dans le numéro de National Geographic de juin. Il s'agit du calendrier cérémonial de 260 jours, du calendrier solaire de 365 jours, ainsi que du cycle annuel de 584 jours de la planète Vénus et celui de 780 jours de Mars, explique l'archéologue William Saturno, de l'Université de Boston, qui a dirigé ces fouilles. Aucune fin du monde annoncée en 2012 Annales d'un historien officiel maya ? Le site de Xultun, qui comprend 56 constructions, a une superficie de 31 km2 où des milliers de Mayas ont vécu. Avec

Quand la déforestation dévoile des géoglyphes en Amazonie... Merci à Pierre qui m'a fait passé l'info... Après des découvertes archéologiques stupéfiantes dans la région ces dernières années, des travaux de terrassement sur le terrain de M. Araújo, éleveur de 62 ans, ainsi que sur des centaines d'autres dans les environs, dévoilent des structures très anciennes; elles pourraient bouleverser la compréhension conventionnelle de la plus grande forêt tropicale humide au monde. Des géoglyphes, dessins géométriques gravés dans le sol, sont devenus particulièrement bien visibles avec la déforestation de l' Amazonie. La déforestation qui a dépouillé l'Amazone depuis les années 1970 a ainsi exposé un secret longtemps caché sous l'épaisse forêt: des formes géométriques parfaitement conçues couvrant des centaines de mètres de diamètre. Un Nasca brésilien ? Quand il y avait de vastes plaines en Amazonie... Artéfact précolombien découvert près d'un géoglyphe dans l'état d'Acre. Mais peu d'attention scientifique avait été accordée à ses structures jusqu'à ce que M.

Néodruidisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les 100 ans de la Gorsedd de Bretagne à Hanvec en 1999. Le Grand Druide entouré de l'Archidruide de Galles et de la Grande Bardesse de Cornouailles. Le néodruidisme (également appelé druidisme par certains adhérents) est une forme moderne de religion ou de spiritualité qui promeut l'harmonie avec la nature, souvent au travers d'une forme de culte de la nature. Le néodruidisme, dont les premiers mouvements apparaissent en Angleterre au XVIIIe siècle, relève en partie des premières manifestations de la mouvance néopaïenne. Plus récemment, certains groupes néodruidiques ont tenté de recréer des pratiques plus proches de la réalité historique du druidisme, bien qu'il y ait controverse sur la ressemblance effective que ces mouvements peuvent avoir avec le druidisme historique[4]. Origines[modifier | modifier le code] Fondements[modifier | modifier le code] Rites et croyances[modifier | modifier le code] Un groupe de néodruides en habits cérémoniels.

Druide/ Wikipedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article est consacré aux druides et au druidisme de l’Antiquité et non au mouvement néodruidique contemporain. Deux druides sur le bas-relief d'Autun. Le druide est un personnage très important de la société celtique, au point qu’il est à la fois ministre du culte, théologien, philosophe, gardien du Savoir et de la Sagesse, historien, juriste et aussi conseiller militaire du roi et de la classe guerrière[1]. Dans le récit Táin Bó Cúailnge (Razzia des vaches de Cooley), le druide Cathbad provoque la mort d'un émissaire qui a parlé sans permission, car « Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide. » Il est chargé de la célébration des cérémonies sacrées et lui seul a le droit de pratiquer les sacrifices. Un seul nom de druide historique nous est connu : Diviciacos, dont Jules César nous apprend qu’il fut vergobret des Éduens, mais c'est Cicéron, dont il fut l'hôte, qui nous renseigne sur sa qualité.

La Tradition des druides, le Druidisme, le Celtisme et le paganisme Tradition des Druides, druidisme, celtisme et paganisme Pourtant, il n’en est rien. En effet, si chaque terme se recoupe parfois avec les autres, il définit une spécificité sans ambiguïté. La Tradition des Druides est l’ensemble du patrimoine spirituel que se transmettent depuis de millénaires les Druides sacerdotaux réguliers, actuellement représentés uniquement par l’Ordre des Druides de tradition initiatique dite hyperboréenne. Vous êtes sur leur site. Le druidisme, mouvement hétéroclite plus ou moins nébuleux apparu à la fin du XIIX e siècle et qui eu ses heures de gloire au siècle suivant, très empreint de romantisme et de fantaisie, mais aussi souvent teinté d’intolérance et de xénophobie, voire de racisme. Le néo-druidisme est un concept fantasmatique d’intellectuels fumeux et inconséquents: les différentes obédiences chrétiennes contemporaines sont très éloignées de celles de l’Eglise primitive, et pourtant aucune n’est qualifiée de néo-chrétienne.

Chapitre VII : DRUIDISME ET CHRISTIANISME : LE GRAAL Chapitre VII Après la perte de l'indépendance, les vrais druides (car il y avait naturellement un parti « jeune-druide », toléré, voire flatté par Rome), les vrais druides, dis-je, furent persécutés et assassinés, plus ou moins légalement, partout où les vainqueurs les dépis­tèrent. Ils demeuraient, en effet, l'âme de la résistance morale et maté­rielle. Tibère, puis Claude vingt ans plus tard, déclarèrent le druidisme supprimé — preuve qu'il continuait à lutter — et les druides hors la loi. Quant aux druides, les uns changèrent leur titre trop voyant contre celui de Gutuater (« Père ou Chef de »). Il n'est pas sans intérêt de signaler que ce furent les druides qui réorganisèrent en sous-main certaines corporations (telle celle des bateliers, que je viens d'évoquer), lesquelles, plus tard, don­neront naissance aux rites du compagnonnage. Je reviens en arrière. Partout, sur sa route, il savait où rencontrer les druides, déjà traqués, et avait avec certains de longs colloques.

Histoire du Druidisme - Le sanctuaire de Meïkia Sources : Texte unique écrit grâce à plusieurs doc druidisme au quotidien par Viviane Le Moullec Le druidisme était originellement la croyance des peuples celtes dont le territoire allait de l'Irlande, l'Ecosse, l'Islande à la Mer Noire. On estime leur apparition vers 2000 à 1200 av. J.-C. Le druidisme tire sa source de la nature et non de récit prophétique comme les religions monothéistes qu'on connait aujourd'hui. L'apogée du druidisme se situe aux alentours du IVème siècle avant notre ère. Puis vint l'arrivé du christianisme qui reconnurent des ennemis dans les Druides : ils avaient encore une influence sur les populations. Aujourd'hui il y a bon nombre de petits groupes qui interprètent chacun à leur manière l'antique tradition. Version imprimable et téléchargeable en PDF : l-histoire-du-druidisme.pdf

l'âge d'or du Druidisme de trace des rites individuels ou familiaux. Ce sont eux que les Groupes druidiques contemporains essayent de reconstituer. Les recherches contemporaines butent sur un autre écueil, il est relativement facile de reconstituer le panthéon celtique d'après la documentation gallo-romaine, l'étude comparée des religions, etc. On arrive à peu près à comprendre ce premier niveau d'interprétation symbolique, mais, dès que l'on cherche à cerner la pensée métaphysique, spirituelle, philosophique, on manque de source celtique (non-transcription écrite de la doctrine sacrée). On est alors tenté de s'inspirer soit du christianisme irlandais (au risque de mélanger le substrat druidique aux censures et rajouts des moines copistes) soit d'autres traditions comme la philosophie grecque ou l'Hindouisme. Notons que : - le Pythagorisme était (dans l'antiquité) considéré comme très proche du Druidisme. Par contre il y a aussi de nombreuses différences dues à des millénaires d'influences divergentes.

Related: