background preloader

Lettre Édu_Num Économie et gestion hors-série n°17 — ÉcoGest

Lettre Édu_Num Économie et gestion hors-série n°17 — ÉcoGest
Sommaire "Les communs ou biens communs sont des ressources matérielles ou immatérielles, publiques ou privées, dont nous décidons collectivement qu’elles doivent être accessibles et/ou gérées « en commun », au service du bien commun". Cécile Renouard 2012. Le CREG de l’académie de Versailles présente les fondements théoriques sur lesquels s’appuie la notion de biens communs, ainsi qu’un tableau de synthèse des ressources exploitables en classe (voie technologique et CEJM en STS). Consulter l'article sur le site du CREG: Dans le cadre du séminaire "Penser les communs dans les espaces ruraux: regards croisés", qui s’est tenu en 2013 dans les locaux l'université Toulouse II Le Mirail, l’enseignante chercheuse, Geneviève Azam, retrace l'historique des communs tout en discutant les différents aspects de cette notion aux contours mouvants. Écouter la conférence : L'auteur, Daniela Festa, est juriste et géographe. En 1968, Garett Hardin écrit un essai « La Tragédie des communs ».

https://eduscol.education.fr/ecogest/edunum/edunum-ecogest-hs/edunum-ecogest-hs17

Related:  Economie-Gestion - STMGÉducationSES - Sciences Economiques et Sociales

Les jeux sérieux Les jeux sérieux : entre jeu de rôle et jeu vidéo Les jeux de rôle sont fréquemment utilisés pour simuler des situations professionnelles et impliquer les élèves et étudiants. Ils sont depuis longtemps des outils au service de nos enseignements permettant de placer les élèves et les étudiants dans des postures professionnelles. La pédagogie du jeu quel qu’il soit, du jeu de l’oie au jeu de société, n’est plus à prouver aussi bien pour ses fonctions d’éveil, de découverte, de stimulation voire de construction d’une éthique. De nombreux jeux vidéo comme SimCity, Caesar ou Civilization ont déjà exploré le domaine des jeux de simulation permettant de développer des infrastructures ou d’organiser la vie de peuplades en suivant des contraintes proches du réel. On retrouve à l’état embryonnaire ce que sont les jeux sérieux aujourd’hui, plus axés sur le concret et l’apprentissage.

Lettre Édu_Num Thématique N°11 Sommaire Les compétences numériques sont des compétences emblématiques du 21e siècle et s'invitent de manière incontournable dans le parcours de l'élève : cursus scolaire, insertion professionnelle, vie citoyenne, dans une société connectée à tout instant à une pléthore d'artefacts numériques évolutifs. Les compétences numériques peuvent être définies comme « un ensemble d’aptitudes relatives à une utilisation confiante, critique et créative du numérique pour atteindre des objectifs liés à l’apprentissage, au travail, aux loisirs, à l’inclusion dans la société ou à la participation à celle-ci » (Cadre de référence interordres de la compétence numérique, Gouvernement du Québec, 2019). Présentes dans les domaines du Socle commun de connaissances, de compétences et de culture ainsi que dans les programmes de l'école au lycée, les compétences numériques s'acquièrent au cours de formations formelles et informelles, dans le temps scolaire et hors temps scolaire.

Conditions de vie : quels sont les signes extérieurs de richesse ? En pratique, cela veut dire quoi, être « riche [1] » ? L’Observatoire des inégalités a fixé à 3 500 euros net par mois pour une personne le seuil de richesse, correspondant au double du niveau de vie médian. Avoir de l’argent permet de bien vivre, de profiter des bienfaits de la société de consommation : posséder une habitation spacieuse, bien équipée, pouvoir partir en vacances où l’on veut et quand on veut, etc. Essayons de décrire les contours de la richesse que l’on nommera la « richesse en conditions de vie », comme l’Insee le fait pour la pauvreté [2]. Quels sont les éléments des conditions de vie qui font que l’on vit au-dessus du reste de la population ?

Quand le Monopoly s'invite en classe ! Objectifs Après une année scolaire 2019-2020 marquée par un contexte particulier, ma volonté est double : re-créer un climat positif en classe : après plusieurs semaines d’enseignement à distance, je veux redonner aux élèves l’envie de revenir en classe ;vérifier l’acquisition des connaissances traversées en classe de seconde à la fois en présentiel mais également en distanciel. Pour ce faire, l’utilisation d’un jeu de société m’a semblé être le bon moyen. Europeana dans votre classe Le MOOC « Europeana dans votre classe : développer les compétences du XXIe siècle avec le patrimoine culturel numérique » permettra aux enseignants de mieux comprendre le patrimoine culturel afin d'intégrer ce sujet de façon efficace dans leurs leçons et pratiques, indépendamment de la matière qu'ils enseignent habituellement. L'intégration du patrimoine culturel numérique en classe revêt une importance croissante, étant donné que le XXIe siècle crée de nouvelles possibilités pour les pratiques d'enseignement et d'apprentissage numériques. Alors que le programme d'enseignement national peut varier d'un pays à l'autre, la demande pour comprendre notre histoire européenne commune, notre patrimoine culturel et les enjeux pour l'avenir demeure universelle. Le patrimoine culturel numérique peut non seulement être utilisé pour enseigner l'art, l'histoire ou la littérature, il offre également une excellente base pour enseigner les STEM (sciences, technologies, ingénierie et mathématiques).

L'engagement politique dans les sociétés démocratiques Frédérique Matonti est professeure de science politique à l'Université Paris-I-Panthéon-Sorbonne et membre du Centre de recherches politiques de la Sorbonne (CRPS). Elle est spécialiste du militantisme et des partis politiques (notamment du PCF), de l'histoire sociale des idées politiques et de l'engagement politique des intellectuels, et des études de genre en politique. Outre ses nombreuses publications scientifiques, direction ou co-direction d'ouvrages et de numéros de revues (Actes de la recherche en sciences sociales, Raisons politiques…), Frédérique Matonti a contribué à des manuels et des ouvrages devenus des classiques comme La misère du monde, sous la direction de Pierre Bourdieu (Seuil, 1993) et le Nouveau manuel de science politique, sous la direction d'Antonin Cohen, Bernard Lacroix et Philippe Riutort (La Découverte, 2009 et 2015).

Transformer nos systèmes comptables pour se réorganiser avec ce qui compte (vraiment) Qu’ont en commun des pangolins, des écosystèmes asiatiques, des aides-soignant·e·s, des caissier·e·s, des livreur·se·s, etc. ? Ce sont des myriades d’êtres et d’entités que nos systèmes économiques et gestionnaires ont tenu à l’écart, et que la crise actuelle met sur le devant de la scène, révélant de manière très crue leur importance et nos liens d’interdépendance avec eux. Et le premier système de gestion ignorant leur existence ou leur importance est la comptabilité.

Lettre Édu_Num Langues vivantes N°32 — Langues vivantes Sommaire La lettre Édu_Num Langues vivantes n°32 présente la banque de ressources numériques pour l'École et des scénarios Édubase. Rénovée en 2018, Édubase est une banque de ressources et de scénarios pédagogiques gérée par la direction du numérique pour l'éducation (DNE). Les ressources présentées dans l'Édubase sont destinées à accompagner la mise en œuvre de démarches pédagogiques mobilisant le numérique. Disponible notamment aux enseignants, formateurs, inspecteurs et chefs d'établissements, elle contient, à l'heure actuelle, environ 15 000 fiches couvrant toutes les disciplines et niveaux d'enseignement. Les 13 ÉDU'bases disciplinaires ont été regroupées en une seule « Édubase ». Crises et régulation du système financier Patrick Artus est chef économiste de Natixis et professeur associé à Paris School of Economics (PSE-École d'économie de Paris). Spécialiste en macroéconomie, finance et politique monétaire, il a publié de nombreux ouvrages parmi lesquels La folie des banques centrales. Pourquoi la prochaine crise sera pire (avec Marie-Paule Virard, Fayard, 2016), Discipliner la finance (Odile Jacob, 2019) et, dernièrement, 40 ans d'austérité salariale.

Les mots de l'Économie-Gestion : un abécédaire vidéo Introduction « Les mots de l’Économie-Gestion » est une série de 26 vidéos publiées à partir du 20 avril 2020, par Benoît DEGUERVILLE, enseignant en économie-gestion et membre du CREG. Cette série prend la forme d’un abécédaire vidéo qui traite, chaque jour, d’un mot de l’Économie-Gestion. De A comme « Agent Economique » en passant par G comme « GPEC » ou encore V comme « Valeur ajoutée », ces vidéos d’une durée courte (1 à 3 minutes), présentent et expliquent un mot de l’Economie-Gestion de façon simple et ludique. Vous pouvez retrouver l’ensemble des vidéos publiées en cliquant sur l’image ci-dessous. Baccalauréat général (à compter de la session 2021) - Présentation du Grand oral Définition et objectifs L'épreuve du « Grand oral » a été conçue pour permettre au candidat de montrer sa capacité à prendre la parole en public de façon claire et convaincante. Elle lui permettra aussi d'utiliser les connaissances liées à ses spécialités pour démontrer ses capacités argumentatives et la maturité de son projet de poursuite d'études, voire professionnel. Épreuve oraleDurée : 20 minutesPréparation : 20 minutesCoefficient : 10 [voie générale] et 14 [voie technologique] L'épreuve orale terminale est l'une des cinq épreuves terminales de l'examen du baccalauréat.

Related: