background preloader

Les 101 théories de la motivation

Les 101 théories de la motivation
Related:  Stratégies d'apprentissage

Pédagogies de l'autonomie (de l'élève) Empowerment Au plan individuel, Eisen (1994) définit l'empowerment comme la façon par laquelle l'individu accroît ses habiletés favorisant l'estime de soi, la confiance en soi, l'initiative et le contrôle. Certains parlent de processus social de reconnaissance, de promotion et d'habilitation des personnes dans leur capacité à satisfaire leurs besoins, à régler leurs problèmes et à mobiliser les ressources nécessaires de façon à se sentir en contrôle de leur propre vie (Gibson, 1991 p. 359). Les notions de sentiment de compétence personnelle (Zimmerman, 1990), de prise de conscience (Kieffer, 1984) et de motivation à l'action sociale (Rappoport, 1987, Anderson, 1991) y sont de plus associées ACP (approche centrée sur la Personne) quelques principes de fonctionnement d’une approche centrée sur la Personne, ainsi qu’a pu la développer Carl Rogers, relayée en France par André de Peretti : · Les émotions sont constitutives de la Personne · La motivation est conçue comme autonome. Trois facteurs:

accompagnement- tuteur L'Accompagnement En formation à distance, les temps d'enseignement et d'apprentissage sont clairement distincts. Le temps d'enseignement correspond à la conception des supports. L'apprenant à distance n'est pas en présence des pairs ni du formateur. En s'inspirant de Louis-Marie Bougès dans son article consacré à "la relation d'accompagnement en formation ouverte"(cet article est disponible en ligne depuis l'adresse : on peut proposer une analyse comparative de la diversité des modes d'accompagnement pédagogique. Aussi bien au niveau du vocabulaire utilisé, qu'au niveau de l'interprétation, plusieurs formes d'accompagnement peuvent être distingués, en tenant compte notamment : De la fonction de l'accompagnateur Du degré d'autonomie de l'apprenant En fonction de la dynamique relationnelle. Une telle situation peut notamment être présentée sous forme de schéma : Le tuteur qu'est ce qu'un tuteur ? Le tuteur dans l'éducation

La motivation en classe | La motivation Voici le troisième et dernier volet des cours introductifs sur la motivation. Il concerne essentiellement les enseignants et formateurs, mais les parents d'élèves y trouveront de l'intérêt, sans compter tous ceux qui se posent des questions sur la nature humaine. La motivation aura sur le site neuropedagogie.com son onglet propre avec des cours nettement plus approfondis... en temps voulu ! Prérequis : 1. La motivation demeure avant tout liée à la personnalité, à l'éthique et à l'interprétation de chacun. On trouvera ci-dessous quelques questions (non exhaustives) que l'on peut poser aux élèves (à l'oral ou à l'écrit) pour connaître ce qui les motive. quelles sont les activités qu'ils pratiquent (sport, art, jeux, etc.) ? 2. Plus les élèves progressent dans leur scolarité, moins ils sont motivés pour apprendre à l'école. Il est alors utile de connaître la théorie de Raths calquée sur la pyramide des besoins de Maslow. De la même façon, l'école représente pour l'élève un espace social.

Numérique et apprentissages scolaires Que sait-on de l’influence du numérique sur les pratiques des enseignants et sur les apprentissages scolaires des élèves en France aujourd’hui ? Les élèves français disposent-ils tous du même équipement informatique dans leur établissement ? Pour apporter des éléments de réponse à ces questions , le Cnesco publie le dossier « Numérique et apprentissages scolaires ». Fruit de deux années de travail, ce dossier, a mobilisé une douzaine de chercheurs pluridisciplinaires. Un état des lieux des équipements informatiques des établissements en 2019 a également été dressé. Les chercheurs se sont également intéressés à la façon dont le numérique intervient dans la relation école-familles et aux apports éventuels de son usage hors de la classe dans les apprentissages scolaires.

Auto-efficacité : le sentiment d'efficacité personnelle (Bandura, 1977, 1997, 2003) - Bloc-notes de Jean Heutte : sérendipité, phronèsis et atharaxie sont les trois mamelles qui nourrissent l'Épicurien de la connaissance ;-) Article mis à jour le 19 mars 2011 La théorie de l’auto-efficacité de Bandura (1977, 1997, 2003) entre dans le cadre théorique plus large de la théorie sociale cognitive (Bandura, 1986), dénommée ci-après TSC. La TSC stipule que « le fonctionnement humain est le produit d’une interaction dynamique et permanente entre des cognitions, des comportements et des circonstances environnementales. En 1986, il expose ainsi son modèle de « causalité triadique réciproque » : le comportement (C) et les facteurs personnels internes (P) sous forme d’événements cognitifs, émotionnels et biologiques (E) interagissent ensemble de façon réciproque et s’influencent mutuellement ; le comportement (C) et l’environnement (E) interagissent ensemble de façon réciproque et s’influencent mutuellement ; les facteurs personnels internes sous forme d’événements cognitifs, émotionnels et biologiques (E) et l’environnement (E) interagissent ensemble de façon réciproque et s’influencent mutuellement. L’agentivité

Procédures relatives à l’absentéisme et au décrochage scolaire Référence : Code de l’éducation première et deuxième parties (notamment L 131-3 ; L131-12 ; L234-3 ; L511-1). La classe et la vie scolaire Chaque CPE tient à jour l’état des absences et organise les remarques nécessaires ainsi que les transmissions aux familles. Le groupe d’aide à l’insertion d’établissement (GAIN) Lorsque la situation d’absentéisme perdure, une seconde étape s’enclenche au niveau de l’établissement : Le groupe d’aide à l’insertion de District ( GAIN) Si l’absentéisme perdure ou s’aggrave, une sollicitation de la cellule de pilotage de District est nécessaire, y compris pour tout jeune qui donnerait spontanément sa démission (démission qui ne saurait être acceptée en l’état). Il peut préconiser, après examen et analyse du dossier : Par ailleurs, la préparation d’un parcours de formation par l’apprentissage ou une insertion dans l’emploi pourra être envisagée dans le cadre du « pôle insertion » du district, Le Gain Départemental (DIVEL/PPSO, CDAS, Commission Relais)

Trucs « Meilleures Notes Après de longues heures à l’école, rien de plus naturel que d’avoir envie de rester dehors pour profiter du soleil. La tentation de délaisser les devoirs et les leçons est forte. Comment motiver nos enfants et nos adolescents à ne pas lâcher ? Les plus jeunes étudiant(e)s Une routine bien établie contribue à éviter la bataille, souligne Marc-Antoine Tanguay, porte-parole d’Allô Prof. Toutefois, rien n’oblige à faire les devoirs et les leçons assis à la table de la cuisine, ajoute Marielle Potvin, orthopédagogue. Votre enfant a besoin de bouger ? Les étudiant(e)s adolescent(e)s Quant aux adolescents, ils sont plus autonomes, mais les parents devraient continuer de s’intéresser à ce qu’ils font. À cet âge, on ne parvient plus à les motiver avec des jeux. « Pour l’adolescent, l’important est d’avoir du pouvoir, alors on doit lui laisser l’impression qu’il en a, estime Marielle Potvin. Oups ! « À partir de la 4e année, le rôle du parent est de superviser, indique Marielle Potvin.

Ressources > Numérique et différenciation en cours de langues vivantes | Académie d’Amiens Un Groupe de Réflexion et de Travail sur le numérique, composé de professeurs d’anglais, d’espagnol, d’italien et de portugais, a réalisé des séquences clés en mains avec le concours de la DANE Délégation académique au numérique éducatif et le soutien de la DAIP. Les membres du groupe ont construit ensemble des séquences dans lesquelles le numérique contribue à la différenciation. Le thème de chaque séquence quelle que soit la langue est la "ville", et le niveau visé est le A2 toutefois la différenciation permet d’offrir des activités par compétences au niveau A1, A2 et B1 selon le niveau de compétences atteint par chaque élève. Les travaux étaient dirigés par Mme Bouichou, IA-IPR Inspecteur académique Inspecteur pédagogique régional d’anglais et la coordination du groupe assuré par M. Laurent Devismes. Coordination et présentation du Genial.ly commun ont été réalisées par Mme Vanessa Deglaire.

A. Bandura. Auto-efficacité. Le sentiment d’efficacité personnelle 1Albert Bandura est docteur en psychologie et enseigne à l’université de Stanford (Californie). Il est l’auteur de L’Apprentissage social (Mardaga, 1985). 2Depuis les années 80, Albert Bandura s’intéresse au sentiment d’efficacité personnelle. Ce concept s’inscrit dans le cadre de la théorie sociocognitive (théorie issue du béhaviorisme et du cognitivisme). Selon cette théorie, le fonctionnement et le développement psychologique doivent être compris en considérant trois facteurs en interaction : le comportement, l’environnement et la personne. 3Le sentiment d’efficacité personnelle désigne les croyances des individus quant à leurs capacités à réaliser des performances particulières. L’expérience active de maîtrise est une des sources les plus influentes sur la croyance en l’efficacité personnelle car elle est fondée sur la maîtrise personnelle des tâches à effectuer.

L'importance des cadres dans l'école et les formations Son importance En effet la notion de cadre extérieur (les lois, le réglement intérieur...) renvoie au cadre intérieur à chacun de nous , c'est-à-dire à ce qui "structure" son psychisme. L'un peut s'appuyer sur l'autre. Notre structure interne s'appuyant sur les structures externes nous permet de ne pas être emporté par une polarité (désir, angoisse...) qui nous ferait perdre le contact avec la réalité, les autres... Dans une classe, par exemple, c'est dans la mesure où il sent la solidité du cadre de fonctionnement de la classe et que l'enseignant défendra ce cadre, que l'élève est rassuré sur son propre équilibre interne (son propre cadre interne). La solidité du cadre externe assure la sécurité interne des élèves, des stagiaires...et donc leur possibilité de se concentrer sur l'ici et maintenant, sur le travail en cours et non sur leurs conflits internes, leurs émotions, angoisses, désirs impossibles. Le cadre peut-il être négocié? Comportement vis-à-vis du cadre Bien sûr.

L’abandon en formation à distance 1Depuis le déploiement des dispositifs de formation ouverts à distance (FOAD), un constat récurrent est établi par les chercheurs : l’abandon. Abandon volontaire pour les uns qui cherchent par cette modalité à obtenir des ressources ou tout simplement découvrir de nouvelles pratiques pédagogiques, ou involontaire pour d’autres qui n’ont pu persévérer jusqu’à l’aboutissement de leur projet. Cet abandon se traduit par un taux de réussite très souvent inférieur à celui obtenu par les étudiants suivant un cours identique en présence. 2Notre étude est abordée sous l’angle de la dimension affective, que Trocmé-Fabre définit comme ce qui « gère nos rapports avec le monde extérieur (étymologiquement : elle nous “met dans tel ou tel état”) et fonde notre réalité existentielle » (1986, p. 94) et de la dimension motivationnelle (en particulier le motif d’entrée en formation). La motivation 1 Le Petit Robert, en ligne, www.lerobert.com, consulté le 25 mai 2013 La dimension socioaffective

Related: