background preloader

GRANDS DETECTIVES

GRANDS DETECTIVES

http://www.grandsdetectives.fr/

Related:  Littérature policière

Le polar africain Afin de répondre à cette question complexe, nous proposons de passer en revue quelques fonctions de ce genre. Ainsi, Lydie Moudileno (2003) identifie les deux grandes fonctions des premiers jets de la littérature policière africaine (roman d’espionnage [4][4] Selon Moudileno, les premiers romans policiers africains...) : « plaire » et « interpréter le réel pour ses compatriotes ». « Plaire » renvoie à la fonction ludique, alors qu’« interpréter » fait penser aux fonctions pédagogique, idéologique et initiatique. Fendler (cité par Sadkowski, 2007, p. 241) insiste sur la présence de problèmes sociaux, politiques et moraux dans les polars antillais de Patrick Chamoiseau et de Raphaël Constant, et les romans policiers africains de Moussa Konaté et d’Achille Ngoye. Une sélection de célèbres romans policiers africains 1/5

k-libre, l'actu de la littérature policière et du film noir Prévert dans le rade Max Obione est du genre touche-à-tout. Romancier, il a été éditeur, passionné de littératures policières, il n'a pas hésité à se trouver des talents de webmestre afin d'aider l'association 813 à entrer dans le monde virtuel. Adepte des fo... Par Julien Védrenne La Mort du juge Michel : contre-enquête sur la mort d'un incorruptible, de Thierry Colombié k-libre, l'actu de la littérature policière et du film noir Choc frontal Lucy sent que ce voyage à travers les États-Unis pour rejoindre leur père pour les vacances va être un calvaire. Non seulement la climatisation de la voiture est défaillante, mais en plus l'humour de Jamie, son frère, et de Kit, son inséparable p... Par Catherine Thiéry Dieux de la pluie, de James Lee Burke Souvent, l'on dit que plus le méchant est réussi, plus le roman policier est puissant.

Naissance du roman policier à Paris, années 1860 Gaboriau est l’inventeur du roman policier en 1865 avec son premier succès, L’Affaire Lerouge. Avant lui, il y a bien sûr eu d’autres romans mettant en scène un meurtre et un meurtrier face aux forces de l’ordre. Mais nul avant lui n’a, dans un roman, accompagné le cheminement de l’enquête policière, c’est-à-dire remonté le temps depuis la découverte du crime jusqu’à l’acte, en passant par l’histoire de la victime et de son meurtrier. Certains romans s’en approchent.

Le stéréotype dans le roman policier 1La question du stéréotype se pose particulièrement dans ce qu’on appelle la paralittérature, d’où est sorti notamment ce genre aux contours indécis et aux multiples sous-genres qu’est le roman policier. Dans la perspective tracée entre autres par Charles Grivel et Michael Riffaterre, reprise par Jean-Louis Dufays dans Stéréotype et lecture (1994), nous voudrions montrer tout l’intérêt de choisir cet angle de vue pour examiner le roman policier, lequel pourrait illustrer chacune des catégories posées par Dufays dans sa tentative de définition, depuis le cliché lexical jusqu’à la répétition de scénario, depuis le poncif jusqu’à la parodie. Prendre ce que nous appellerons le stéréotype (dans le sens très large que lui donne Dufays) comme indice pour faire parler le roman policier, c’est obtenir assurément des aveux assez complets sur le genre mais aussi et surtout sur l’écriture et la lecture en général.

Polars.pourpres.net Les sites sur le roman policier Noir comme polar Un site très complet sur le polar sous toutes ses formes. ROMAN POLICIER, Aux origines du roman policier Le roman policier est peut-être né avec l'Œdipe roi de Sophocle. Œdipe mène l'enquête sur un crime ancien, l'assassinat du roi de Thèbes. Il découvrira le coupable : lui-même... l'enquêteur était le meurtrier. Plus traditionnellement, on fait remonter les débuts du genre au Zadig (1748) de Voltaire. Le héros y reconstitue, à partir de traces dans le sable, le signalement de la chienne de la reine. On invoque aussi une origine chinoise, à laquelle fait référence le juge Ti du sinologue hollandais Robert Van Gulik.

Les 10 conseils de Raymond Chandler pour écrire un bon policier Raymond Chandler, grand maître du roman noir, inventeur du polar hard-boiled (dur à cuire) -ou du moins autant que Dashiell Hammett ou James M. Cain-. Raymond Chandler, un style, un regard (amer et critique), une ambiance (noire), un univers (violence, corruption, vices)... Autant d'ingrédients qui ont inspiré de nombreux auteurs (et réalisateurs). Une recette que Chandler a d'ailleurs revendiquée, en son temps, en publiant The Simple Art of Murder, où il décortique l'univers du roman noir, mais aussi une liste -repérée par OpenCulture.com- de "10 commandements pour écrire un bon policier":

polarlens L’un des plus grands rendez-vous littéraire au Nord de Paris Un rendez-vous incontournable bien ancré dans le paysage culturel régional où se côtoie un public très éclectique, lecteurs occasionnels ou passionnés du genre. Un salon convivial et chaleureux qui accueille des auteurs reconnus mais qui se veut également un tremplin pour des auteurs débutants avec un prix littéraire décerné pour un premier roman policier. Un salon qui propose une offre littéraire riche et variée s’ouvrant à tous les « sous-genres » : polar, polar historique, thriller, roman d’énigme… Des acteurs dynamiques au service de la culture

Related: