background preloader

Floss Manuals francophone - Lire

Floss Manuals francophone - Lire
« La géographie est une de ces sciences qu’il faudra toujours perfectionner. Quelque peine qu’on ait prise, il n’a pas été possible jusqu’à présent d’avoir une description exacte de la terre. Il faudrait que tous les souverains s’entendissent et se prêtassent des secours mutuels pour ce grand ouvrage. Mais ils se sont presque toujours plus appliqués à ravager le monde qu’à le mesurer [...] Voltaire, Questions sur l’Encyclopédie, sixième volume, 1771 Cette réflexion de Voltaire aurait pu être une de celles qui ont inspiré l'édition collaborative de cartes, tel que l'a entreprise la communauté d'OpenStreetMap. Pour l'utilisateur contemporain, les cartes aident à répondre à des questions telles que « Comment puis-je aller à l'école en vélo en toute sécurité ? Pour toutes ces raisons, il peut sembler naturel de travailler collectivement à la cartographie de notre environnement. Qu'est-ce que la cartographie collaborative ? Imaginez que votre amie souhaite faire réparer ses chaussures.

Entre art et cartographie, quand la carte devient matériau artistique Les moyens informatiques ont considérablement ouvert le champ de la représentation cartographique. Nos journaux quotidiens et hebdomadaires, nos revues scientifiques pullulent de cartes plus ou bien faites, plus ou moins bien adaptées. «L’art de dresser les cartes géographiques» n’a jamais été une opération neutre ou objective. La réalité transposée par l’image cartographique n’est qu’une vision possible du territoire. Elle dépend de ce que son auteur y met ou n’y met pas, ce qu’il décide de mettre en valeur, de donner à voir, de souligner, de représenter. Il existe une très ancienne proximité entre artistes et cartographes. Le «géoartiste» a les moyens de livrer une connaissance du réel en conjuguant les techniques, les matériaux et les niveaux d’observation. Bibliogaphie Sites Web Paysages planétaires, site Web de Ghislaine Escande, artiste peintre:

Floss Manuals francophone - Lire Il existe plusieurs manières de fournir des cartes OpenStreetMap sur votre site web. La façon la plus simple est d'utiliser une bibliothèque JavaScript appelée OpenLayers qui fournit une carte glissante que vous pouvez intégrer dans n'importe quelle page web. C'est similaire à l'onglet « Export » sur tel que décrit dans une précédente section. Dans ce chapitre, nous irons plus loin en expliquant comment mettre en place son propre serveur avec un style de carte personnalisé à partir des données OSM. Cela vous intéressera particulièrement si vous cherchez à mettre en valeur une caractéristique particulière des données OSM, comme les voies cyclables ou les lignes ferroviaires, ou tout simplement si vous n'êtes pas satisfait des styles des cartes existants. Besoins système La génération et la mise à disposition de votre propre carte est une tâche plutôt intensive pour un ordinateur actuel. Les tuiles Utiliser OpenLayers La chaîne de production Configuration logicielle

Mapfaire. Creer facilement une carte avec des reperes Mapfaire est un outil Tice qui permet de créer très facilement une carte géographique en ligne en la personnalisant avec des points de repère. Il existe plusieurs outils de ce type, mais Mapfaire sort du lot par sa simplicité de mise en oeuvre et d’utilisation. Cet utilitaire en ligne utilise la cartographie de Google Maps. L’utilisation on l’a dit est on en peut plus simple. Une fois la zone localisée, il ne vous reste plus qu’a placer les points de repère que vous souhaitez en cliquant sur la commande « Add a point » en bas à droite de votre carte. La navigation d’un point à l’autre de votre carte peut se faire de manière assez pratique grâce à une liste des points crées qui s’affiche en haut à gauche de votre carte. Une fois satisfait de votre création, il vous faut sauvegarder votre carte. Dans la classe. Mapfaire est un outil très simple qui vous permettra de proposer une carte géographique à vos élèves en y incluant des points et des commentaires personnalisés. Lien: Mapfaire

Nim » Chimère Chimère est une application en ligne collaborative qui agrège des données géographiques (autrement appelé « mashup »). Le support de base est une carte tirée d’ OpenStreetMap . Les autres données (points d’intérêts, tracés) sont librement proposées par les visiteurs. Une étape de validation par un administrateur est proposée optionnellement. Initialement développée pour les besoins d’une carte éco-responsable interactive de la métropole rennaise (la carte ouverte ), une Chimère est tout à fait adaptée à des projets voulant enrichir une carte OpenStreetMap d’éléments subjectifs (par exemple les pistes de vélos vraiment sûres) ou « périssables » (par exemple le parcours d’une randonnée ponctuelle). Ressources Un site utilisant Chimère est disponible ici . Tickets, bugs, suggestions : Site de développement Documentation Dépôt Git : (lecture seule) Dépôt Gitorious (cloner ce dépôt pour contribuer) Liste de discussion

Éclaircissements sur l’activité d’OpenStreetMap en France | OpenStreetMap France Suite à un échange sur le site de la gazette des communes, le CA d’OpenStreetMap France a réuni ici les réponses à des questions légitimes qui peuvent être posées sur le fonctionnement de ce projet afin de lever tout doute sur celui-ci. Origine et but du projet OpenStreetMap est un projet créé au Royaume-Uni en 2004 par Steve Coast, alors étudiant ne pouvant accéder à des données cartographiques qui lui étaient nécessaires pour ses recherches. C’est par manque de données librement accessibles et réutilisables que ce projet est donc né. Ce projet est une initiative communautaire, ouverte, mondiale, sans but lucratif, pour créer et fournir des données cartographiques sous licence libre à quiconque souhaite les utiliser y compris commercialement. OpenStreetMap Foundation Cette communauté est soutenue depuis 2006 par l’OpenStreetMap Foundation en tant qu’organisation à but non lucratif dont le siège a pour adresse 132 Maney Hill Road Sutton Coldfield West Midlands B72 1JU Royaume-Uni.

Art et cartographie Il y a de nombreux artistes qui utilisent la cartographie pour créer des œuvres d'art : cartes Google Maps, cartes en 3D, cartes virtuelles ou cartes d'inspiration académique, tout est prétexte à les déstructurer, à les décomposer, à les broyer pour créer des collages, des objets, des images d'un univers à la fois raisonné et qui semble, de toute part, partir en déliquescence. D'une certaine manière, on avale des kilomètres et du bitume, on se fait des visites de pays entiers, on survole des continents et on revient toujours au même point de départ : moi, moi et encore moi.Voici une galerie des travaux qui m'ont plu, touché ou simplement intéressé et qui sont répertoriés sur cet excellent site : "The Map Room".Joao Machado fait des collages papier… "Les êtres qui sont représentées dans mes tableaux sont créés à partir de cartes décrivant le monde dont ils viennent". Vous pouvez découvrir des vues "Eye's Bird" du Texas sur ce site.

Floss Manuals francophone - Lire Pour utiliser Potlatch 2, tout ce dont vous avez besoin est un navigateur web compatible avec Flash, ainsi qu'une connexion à Internet. Pour personnaliser Potlatch 2, il vous faut un serveur web et les permissions pour y transférer des fichiers. Aucune connaissance de Flash ni d'ActionScript n'est nécessaire. Vous n'avez pas non plus à compiler Potlatch 2. Potlatch 2 vous permet de personnaliser l'éditeur selon vos propres besoins. Vous pouvez prendre l'éditeur Potlatch 2 et l'intégrer à votre propre site web, ce qui facilitera l'ajout ou la modification de données OpenStreetMap correspondant aux centres d'intérêts de votre site web. Vous pouvez modifier le style de la carte, ainsi que les contrôles sur la partie gauche de la carte, sans avoir à écrire de code Flash ou ActionScript ni devoir compiler Potlatch 2. Intégrer Potlatch 2 sur votre propre site Vous pouvez ajouter Potlatch 2 sur votre propre site sans y apporter aucune personnalisation. Récupérer les fichiers Entrées type="choice"

Créer une carte Walking Papers Using OSM POIs in QGIS Extracting POIs from OpenStreetMap is reasonably simple using Overpass API. A very convenient way to construct the query is to use a query builder which allows you to select the area of interest and builds queries for different servers. Of course you can fine-tune the query further. Note the * in the query? Save the server response to a .osm file. My supermarket POIs came in two types: points and multipolygons. Open data and open source GIS … nice :-) Like this: Like Loading...

Globe terrestre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Terre vue de l'espace Le globe terrestre fait référence à l'espace géométrique défini par la planète Terre. Histoire[modifier | modifier le code] La nature sphérique de la terre est clairement connue des Grecs et des Romains comme le montre Pline l'Ancien qui écrivait : « Parmi les crimes de notre ingratitude je compterai aussi notre ignorance de la nature de la terre. (2) D'abord, quant à sa figure, le consentement unanime en décide : nous disons le globe de la terre, et nous convenons que la circonférence en est limitée par les pôles. Premiers globes[modifier | modifier le code] Globe ancien avec son mobilier (hélas céleste ; en attente de modif.) Le plus ancien globe terrestre parvenu jusqu'à nous est le globe de Martin Behaim, réalisé à Nuremberg en 1492 et appelé Erdapfel. L'Allemand Johann Schöner publie en 1515 une carte du globe sur douze fuseaux avec un manuel de mode d'emploi pour monter son globe terrestre de 27 cm de diamètre.

FR:Hiking Tout ce qui concerne la randonnée / l'escalade / les chemins de randonnée. Pour la production de cartes de randonnée, cf Hiking Map (en anglais pour l'instant). Note importante pour la France Les chemins de grande randonnée (GR, GRP), petite randonnée (PR) ainsi que les logos traits blanc et rouge, jaune et rouge sont considérés comme des œuvres de l'esprit dont les droits sont à la FFRP (Fédération française de randonnée). Voir aussi ce projet de nettoyage des sentiers de randonnées dans la base (depuis juin 2012). Note : j'ai envoyé une demande formelle pour pouvoir utiliser les termes GR, GRP en Février 09. Note 2 : J'ai relancé la FFRP en réutilisant le même modèle de lettre que Pieren. Exception: Pour la Via Alpina (dont un itinéraire coincide avec la GTA donc un GR), nous avons l'autorisation écrite de le faire, cf Mayeul 22:35, 11 October 2012 (BST) Éléments de cartographie

Related: