background preloader

Légume oublié : le POURPIER

Légume oublié : le POURPIER
Pourpier doré à larges feuilles Légume oublié : Le POURPIER Lavande est l'âme d'un des blogs de cuisine qu'Anne et moi ne fréquentons avec plaisir à la publication de chaque billet. Dans le commentaire qu'elle nous laissait aujourd'hui sur le billet que j'avais consacré la veille à un légume déjanté - l'épilobe -, Lavande, qui vit dans le Sud de la France (dans l'Hérault, je crois), nous fait part qu'elle pensait n'avoir jamais croisé cette plante sauvage comestible (ce qui est tout à fait conforme à la distribution géographique, en France, de l'espèce décrite). Le pourpier potager est un légume qui tenait autrefois une place importante dans notre alimentation. Curieusement, ce sont les diététiciens qui, à partir des années 1970, ont permis le retour en grâce du pourpier, excellent minéralisant pour notre organisme. Mais sa nouvelle bonne réputation lui vient surtout d'une mode actuelle, qui ne jure que par les omega 3. Mais il ne faut pas jeter l'enfant avec l'eau du bain ! José

Ginkgo biloba Noms communs : ginkgo, arbre aux 40 écus, arbre aux mille écus. Nom botanique : Ginkgo biloba, famille des ginkgoacées. Noms anglais : Ginkgo, Maidenhair Tree. Noms chinois : Bai Guo Ye, Ginkyo, Yin-Kuo, Yinhsing. Partie utilisée : feuilles. Indications Pour plus d’informations, lire Recherches sur le ginkgo biloba. Posologie du ginkgo biloba Maladie d'Alzheimer et autres syndromes de démence vasculaire ou dégénérative, claudication intermittente Extrait normalisé. Historique du ginkgo biloba Presque disparue de la surface de la Terre lors des grandes glaciations, l'espèce survécut en Asie et fut réimplantée en Europe à partir de 1730. Traditionnellement, les Chinois utilisaient le noyau du fruit du ginkgo (Yin Kuo, qui signifie « abricot d'argent ») à la fois comme aliment et comme médicament, notamment pour traiter l'asthme et certains troubles respiratoires (bronchite). En Allemagne l’extrait EGb 761 fait partie des médicaments sur ordonnance les plus prescrits. Mode d’action. Vitiligo.

Les plantes communiqueraient par des clics sonores -- Science et Technologie Publiant leurs travaux dans la revue Trends in Plant Science, des chercheurs britanniques et australiens suggèrent, à partir de données expérimentales, que les plantes pourraient communiquer entre elles non seulement chimiquement, mais aussi à l'aide de cliquetis inaudibles pour l'oreille humaine. Si les scientifiques de l'Université d'Exeter avaient déjà montré, récemment, que des choux 's'avertissent' entre eux de la présence de chenilles en émettant un gaz perceptible par les plants voisins, ceux de l'Université de Bristol pensent avoir mis en évidence un autre système de communication entre les plantes. Sonore, celui-là. Utilisant de puissants amplificateurs, ils ont en effet 'écouté' des pousses de maïs... et entendu des cliquetis, inaudibles tels quels à l'oreille humaine, provenant de leurs racines.

Plante medicinale :la verveine odorante ou verveine citronnée, Aloysia triphylla, lippia citriodora La verveine odorante est une plante arbustive originaire des zones tempérées ou subtropicales de l’Amérique du sud (Pérou, Chili, Argentine, Paraguay). Elle est assez commune dans les régions pré-andines où elle possède plusieurs appellations locales : cedrón, hierba luisa ou verbena de Indias. Elle fut introduite dans le sud de l'Espagne au 17 ème siècle, et répandue ensuite dans l'Europe du sud, l'Afrique du Nord et les USA. La verveine citronnée ou odorante est caduque dans les régions à saison froide ou sèche ; elle peut atteindre 2 à 4 m de haut ; les feuilles, lancéolées avec un apex marqué et une marge lisse ou légèrement dentelées, sont verticillées par groupe de 2 à 4, le plus souvent 3 (d'où le nom triphylla). L'inflorescence terminale en cime assez lâche est faite de fleurs bilabiées rose ou lilas de petite taille. Les feuilles contiennent : Les flavonoïdes et les acides phénols sont des antioxydants, piégeurs de radicaux libres. Les terpénoïdes de l'huile essentielle sont :

Le pourpier: une salade sauvage à consommer rapidement | Simone Estran | En vrac D'origine incertaine, le pourpier s'enracine très facilement dans ses pays d'adoption. On le trouve sous forme sauvage aux abords des habitations et sur les bords des chemins, à un point tel qu'il y fait figure de mauvaise herbe.Il semble de tout temps avoir été utilisé par l'homme comme plante alimentaire: reconnu par les Grecs, consommé par les Romains, le pourpier est surnommé «légume bénit» par les Arabes. Au Moyen-Age, il figure en bonne place dans les jardins princiers. Dans les années 30, Désiré Bois note «qu'on le cultive encore un peu en France» où on le trouve parfois sur les marchés parisiens. Petite plante annuelle glabre, le pourpier est une espèce rampante aux tiges rouges, charnues, pouvant atteindre jusqu'à 50cm de longueur. «Pourpier vert», «pourpier doré», «pourpier doré à larges feuilles»... les différentes variétés cultivées diffèrent de la plante sauvage par leurs tiges dressées et leurs feuilles plus développées. Au quotidien Jour de fête

Légume ancien et insolite: la FICOÏDE GLACIALE Les Jardins de Pomone Légume ancien et insolite: la FICOÏDE GLACIALE Comme givrée ... en plein soleil d'été ! Légume ancien et insolite : La Ficoïde glaciale Vous aimez redoubler d'originalité pour la composition de vos salades estivales ? Ce légume - au nom bizarre et revenu fort à la mode - appartient à la famille botanique des Aiozacées, laquelle comprend 16 genres. Le nom "ficoïde" est un terme assez générique qui, dans l'usage, peut prêter à la confusion entre toute une série de plantes distinctes. La ficoïde glaciale est originaire des zones côtières d'Afrique du Sud, plus particulièrement celles des alentours du cap de Bonne-Espérance. Jadis, elle était à la fois cultivée comme plante décorative et comme plante comestible, fort appréciée pour son aspect. On peut récolter la ficoïde glaciale durant tout l'été et en automne, jusqu'aux gelées. Il y a vraiment peu de chance que vous trouviez de la ficoïde glaciale dans la grande distribution. Bien chlorophyllement vôtre, José

L’ortie une seule plante pour nos besoins Article publié le 5 décembre 2011 L’ortie est un excellent allié de notre santé. Gratuit, facile à récolter et à préparer, il vous apporte une quantité de minéraux, vitamines et autres éléments indispensables à notre organisme. L’ortie est un tonique général : elle redonne force, courage et vitalité. L’ortie nettoie l’organisme en cure aux changements de saison. Mangez-en, buvez-en, à volonté et pour la vie ! Infusion : jusqu’à 1 litre de tisane d’ortie par jour. Les crêpes d’orties : Ingrédients pour 4 personnes : Pour la pâte : Pour la garniture : 125g de farine d'épautre 2 tranches de poitrine fumée 2 gros œufs 100 g de feuilles d’orties cuites 20 cl de bière blonde 1 verre de lait de chèvre 3 feuilles de menthe fraîche Ravier de crème fraîche + De la ciboulette Préparation de la recette Crêpes aux orties et lardons 1.Dans une grande jatte, mettre la farine tamisée et la pincée de sel. 2.Faire un puits au centre. 3.Hacher finement les feuilles d’orties, la menthe .

Atelier des plantes, le plus grand choix de produits naturels sur le web - Atelier des plantes Griffe du chat | Herbes plantes médicinales Nom latin:Uncaria tomentosa. Noms communs: Liane du pérou, griffe de chat. Propriétés: (Partie interne de l'écorce de la tige ou des racines utilisée) Antibactérien, anti-inflammatoire, antimutagène, antioxydant, antitumoraux, antiviral, cytostatiques, dépuratif, diurétique, hypotenseur, immunostimulant, vermifuge. Indiqué pour: L'arthrite, l'équilibre de la flore intestinale, douleurs osseuses, troubles de l'intestin, bursite, le cancer, le candida, fatigue chronique, la douleur chronique, colite, maladie de Crohn et digestives, ulcères, les infections fongiques, l'ulcère gastrique, gastrite, la goutte, l'herpès, déficiences du système immunitaire, l'amélioration de la réparation de l'ADN, les problèmes inflammatoires et intestinaux, côlon irrité, nettoyant des reins, les fuites du du côlon, l'arthrose, les parasites, en stimule le système immunitaire, les problèmes d'estomac, infections virales, l'inflammation des voies urinaires. Nota:

Pourpier Le pourpier, ou portulaca oleracea en latin, est une plante succulente de la famille des portulacées. Le pourpier est une plante vivace et annuelle qui aime pousser dans les régions chaudes comme le sud de la France. Cette plante rameuse et rampante s'étale sur le sol.Elle est très utilisée en phytothérapie, mais aussi dans l'alimentation. Les différentes variétés de pourpiers Le pourpier se décline en deux variétés, le pourpier vert et le pourpier doré. Plantation, culture et entretien du pourpier Le pourpier pousse idéalement sous des climats chauds. Utilisation du pourpier Le pourpier est très utilisé dans le régime crétois, on retrouve de nombreuses recettes de pourpier comme la salade de pourpier ou encore le potage de pourpier parsemé de parmesan.

Récolter, sécher et stocker ses plantes médicinales ? | Plantes medicinales, propriétés, bienfaits et vertus Plantes médicinales Dans cet article nous allons voir comment gérer la bonne conservation des plantes médicinales, de la récolte à la transformation, jusqu’au stockage, pour bénéficier au moment voulu de leurs fantastiques vertus, garantes du bien-être de notre organisme. Grâce aux plantes officinales, nous sommes en mesure de nous soigner et de garder une santé optimale, par la même nous pouvons tenir à l’écart de nombreux problèmes et tant de maladies. Nous allons donc voir spécifiquement ce que nous devons faire pour transformer et entreposer les plantes médicinales après la récolte, pour les avoir toujours à porter de main, et en maximiser leur effet salutaire lorsque nous en avons besoin. Les mettre dans le grenier peut être une solution, si le votre possède toutes ces caractéristiques essentielles. Quand les fleurs et feuilles sont séchées, prenez les et les broyer en petits morceaux, avec les deux mains. Rating: 5.0/5 (1 vote cast) Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Related: