background preloader

Les programmes de fidélisation sont-ils morts ?

Les programmes de fidélisation sont-ils morts ?
Non ! Au contraire, dans un contexte de crise, les programmes de fidélisation ont la cote. Quel que soit le secteur d’activité, un programme de fidélisation constitue aujourd’hui le meilleur moyen de protéger sa marge. Les programmes de fidélisation sont tout d’abord de plus en plus relationnels et de moins en moins transactionnels. C’est-à-dire qu’ils sont moins basés sur des mécaniques promotionnelles (mécanique de points, bon d’achat…) et plus orientés services et/ou contenu. Autre changement de taille, ils se dématérialisent. Autre évolution : les bons programmes de fidélisation sont aujourd’hui drivés par la «connaissance client». Enfin, le digital permet de baisser les coûts d’animation d’un programme. Les programmes de fidélisation sont aujourd’hui face à deux grands défis : - Avoir une vision cross-canal du client. - Intégrer réellement les réseaux sociaux. Côté e-commerce, le secteur connaît une croissance à deux chiffres depuis 15 ans, mais cela ne va pas durer.

http://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/50818/les-programmes-de-fidelisation-sont-ils-morts.shtml

Related:  Programmes de fidélisationfidelisation de la clienteleRETAIL : CROSS CANAL, MAGASIN DU FUTUR, MERCHANDISINGmarketing de service2. Les programmes de fidélisation

Vision financière de la fidélisation (efficacité des programmes) De nombreuses études montrent le lien fort qui existe entre la satisfaction du client et sa fidélité à la marque. L’entreprise Amazon en est consciente, et a concentré de nombreux efforts sur la satisfaction client à travers la personnalisation de l’offre (page du site et e-mails personnalisés) et le service client. Ses efforts ont été récompensés comme le montre le dernier rapport annuel Holiday E-Retail Satisfaction Index publié par la société Foresee : Amazon premier en satisfaction client aux US. Cette politique aura probablement, à moyen-terme, des impacts positifs sur la santé financière de l’entreprise.

Gestion de la relation client Développées à l'origine par les secteurs de la banque et de l'assurance, les Bases De Données deviennent le prolongement logique du fichier d'adresses. Une BDD comporte des informations commerciales (identité des clients, historique des ventes), des données de gestion (commandes, factures), des données issues d'études, d'autres bases... Les Bases De Données (BDD) sont un ensemble structuré d'informations multiples et actualisées concernant un même client. Une BDD réalise un chaînage d'infos multiples et actualisées concernant un même client. Par l'intermédiaire de tris, elle permet l'extraction d'une partie des fiches des clients présentant certaines caractéristiques particulières pour lesquelles une opération spécifique est mise en place. Intégrée au SIM (système d'information marketing), la BDD permet de déterminer, de suivre et de contrôler l'ensemble des actions communes.

Le plan de Monoprix pour défendre sa culture - 1 Désormais sous contrôle total du Groupe Casino, l’enseigne branchée de centre-ville cherche à préserver ce qui fait son identité. Le 10 juillet dernier, les 21 000 collaborateurs de Monoprix ont poussé un grand ouf ! de soulagement. Performance web des principaux sites d'e-commerce en France : état des lieux Dans le Top 300 des sites web les plus visités en France, seulement 22 % des sites e-commerce se chargent en moins de 3 secondes. Qui sont les bons et les mauvais élèves ? Présentation des données et analyse. Entre 2012 et 2013 la connexion Internet moyenne des français s'est améliorée de 9,7 % en un an. Pendant ce temps les sites Internet se sont alourdis de 32 %. En 2009, Amazon avait perdu 1 % de son chiffre d'affaires pour 100ms de temps de chargement supplémentaire.

Le programme de fidélisation 100 % PME de British Airways débarque en France British Airways étend à la France et à Monaco son programme de fidélisation On Business, conçu pour aider les PME à optimiser leurs budgets voyages. Les PME françaises vont ainsi pouvoir cumuler des points pour chaque vol éligible de leurs collaborateurs. Ces points sont par ailleurs cumulables quel que soit le lieu d’achat du billet, et attribués en fonction de la zone géographique du vol, de la destination et de la cabine réservée. Entièrement gratuit, le programme On Business est accessible à toute entreprise ayant au moins deux collaborateurs empruntant les vols de la compagnie, d’OpenSkies ou des compagnies partenaires de l’alliance one world, lorsque réservés sous un numéro de vol British Airways.

Définition Programme de fidélité : Le glossaire illustr du marketing Un programme de fidélité est, comme son nom l’indique, un dispositif marketing visant à fidéliser les consommateurs d’un produit / service ou les clients d’une enseigne. Un programme de fidélité peut désigner un dispositif pris dans sa globalité, on parle alors de programme relationnel, ou dans un sens plus étroit, un système de récompenses favorisant la fidélité et le ré-achat. Les programmes de fidélité par récompenses les plus connus sont ceux utilisés par la grande distribution avec des systèmes de points ou de cagnottes.

La newsletter, outil de fidélisation ? La newsletter est aujourd’hui un des meilleurs outils marketing online pour fidéliser les clients. Elle permet d’entretenir un lien actif entre votre entreprise et vos clients, de « rester présent dans leur esprit ». C’est aujourd’hui un outil indispensable pour informer, inviter à découvrir, une nouvelle publication ou encore un nouveau produit, promouvoir une information, etc. Outre la création d’un lien avec vos clients, la newsletter permet de fidélisation vos visiteurs. Supeco, l’arme secrète de Carrefour pour écraser la concurrence Le distributeur teste en Espagne un concept ultra-low cost ouvert aux professionnels comme aux particuliers. Un modèle qui cartonne et qui pourrait bientôt débarquer en France. Difficile d’être séduit quand on pénètre pour la première fois dans un Supeco, la nouvelle arme anticrise que Carrefour teste en Espagne. Un sol en béton brut, un toit façon hangar, un éclairage ­blafard, des produits présentés sur des palettes ou dans leurs cartons, et pas plus d’ani­mation com­merciale que de promotion. Le tout sur 2 000 mè­tres carrés dans un décor de magasin polonais des années 1980.

Related:  fideliteProjet Mercatique