background preloader

L’impact d’Internet sur les prix des offreurs : les nouvelles conditions et méthodes de fixation des prix.

Les chiffres publiés par la FEVAD [1] (Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance) témoignent d’un dynamisme pour le secteur qui ne se dément pas : progression des ventes sur les 6 premiers mois de l’année de +20 % par rapport au 1er semestre 2010. Cette progression résulte d’une augmentation encore forte du nombre d’offreurs : plus de 20 000 nouveaux sites en un an soit plus de 100 000 en 2012. En 2009, Internet représente 6 % des ventes de détail, ce qui correspond à une progression des ventes équivalentes à celles des hypermarchés à leurs débuts. La croissance des achats sur Internet est plus dynamique que celle de la population internaute : le nombre d’acheteurs en ligne a été multiplié par 5 entre 2002 et 2010 soit deux fois plus que la population internaute. Qu’en est-il de l’impact du e-commerce sur les prix ? 1. Les offreurs doivent nécessairement prendre en compte les attitudes et réactions des clients finaux à l’égard du prix. 1.1. 1.2. (C. 1.3. 2. 3. 4. Related:  gmz_asln

Le low cost, un modèle victime de son succès Synonyme d’achat malin, ce modèle minore les coûts des produits et services pour rendre au client du pouvoir d’achat. Mais ses effets pervers deviennent de plus en plus visibles. Des prix toujours plus bas, tous les jours et pour tout le monde : pas étonnant que la promesse du low cost ait remporté un tel succès. Considéré d’abord comme une réponse conjoncturelle à la crise, c’est devenu une tendance de fond de la société de consommation. Abonnez vous à l'édition digitale La fidélisation de la clientèle en ligne Les entreprises intègrent de plus en plus dans leur stratégie multi canal de distribution le canal Internet qui devient donc un outil complémentaire et indispensable dans le processus commercial. Certaines entreprises utilisent même Internet en mono canal pour commercialiser leurs produits. En effet, en 2006 un site marchand est créé toutes les heures en France tous secteurs confondus. Les enjeux spécifiques de la fidélisation dans le contexte Internet Le chiffre d’affaires généré par un client fidèle à un site marchand est plus fort que dans l’économie traditionnelle, selon médiamétrie le panier moyen est de 90 euros mais varie selon les secteurs, il peut atteindre 120 euros dans le textile et jusqu’à 165 euros sur un site supermarché en ligne. L’évolution du comportement de l’internaute Le comportement d’achat de l’internaute a évolué depuis 2006. La relation d’apprentissage et d’engagement L’usage de l’e-mail en fidélisation La personnalisation des interfaces clients - l’offre sur mesure

L'avalanche du gratuit Donne, le consommateur te le rendra : de l’économie à l’ère d’Internet, telle semble être la nouvelle loi. Les success stories du numérique sont en effet fondées sur la gratuité pour l’usager : Facebook, Twitter, et surtout Google. La capitalisation boursière de ce dernier a récemment dépassé celle de Microsoft. Son logiciel libre Android équipe 75 % des smartphones vendus dans le monde, son moteur de recherche est devenu l’ami public n° 1 en offrant à la terre entière l’accès libre, légal ou non, à tout : musique, livres et vidéos. La gratuité financée par la pub, TF1 ou les radios privées le font depuis une paye. Et ce n’est qu’un début, prophétise Chris Anderson, dans son livre Free ! L’empire de la rareté contre-attaque D’autre part, l’empire de la rareté contre-attaque. « L’idéologie de la gratuité aura une durée de vie encore plus brève que celle du communisme », raille même Olivier Bomsel, directeur de la chaire ParisTech d’économie des médias et des marques. « Barbares du Net »

Retour en force du facteur prix - Métier enquête - Etudes L'augmentation du niveau de vie, l'accessibilité à de nouveaux services (téléphonie mobile, écrans plasma, nouvelles technologies, par exemple) ont considérablement modifié les besoins des consommateurs. De nouveaux arbitrages se font, souvent à l'avantage des loisirs et au détriment des dépenses en produits alimentaires qui diminuent. “L'apparition de nouveaux modèles économiques de “bas coût” et les nouvelles offres d'illimité et de gratuit ont considérablement modifié les repères des consommateurs”, constatent Pascale Hebel et Nicolas Fauconnier dans le Cahier de Recherche du Crédoc consacré à “La nouvelle sensibilité des consommateurs aux prix”(1). Parallèlement, la montée des MDD, des premiers prix et du hard discount souligne la baisse de la reconnaissance de la qualité des marques. Le consommateur face au prix Qui dit nouveaux comportements, dit besoin de les connaître. Du trade-off au forecast « Miser sur la création et la valorisation de la différenciation » Passer ce cap

Adidas au seuil d'une nouvelle stratégie C’est l’une des dernières annonces d’Herbert Hainer avant son départ programmé pour 2017, après 13 ans de bons et loyaux services. De plus en plus décrié par ses actionnaires, le patron d’Adidas a annoncé une nouvelle stratégie le 26 mars, dont l’objectif n’est autre que de rattraper son éternel rival, l’américain Nike. Il a imaginé trois axes : « rapidité, grandes métropoles et open source ». +15% de bénéfice net En français ( !)

L'e-Commerce, c'est quoi ? Dans cette petite page, je vous explique clairement et dans un langage vraiment simple, comment fonctionne un business e-Commerce, quelles sont les subtilités à saisir dès le départ, mais surtout, toutes les sous-thématiques qui tournent autour de cette activité. Dans quelques minutes, vous aurez entre les mains mon concept pour lancer votre business e-Commerce et en vivre. Vivre de son e-commerceavec moins de 100 visiteurs par jour ! Une méthode complète a recopier dès cette semaine(vous devriez lire ce guide avant de vous lancer). L’erreur fatale qui cause 95% des échecs … L’une des erreurs dramatiques lorsque vous essayez de vous lancer et de vivre de votre e-commerce, c’est de laisser certaines zones d’ombre en espérant que vous arrangerez le tout au moment venu. Imaginez une seconde, faire votre premier saut en parachute. Je ne pense pas. 2 solutions s’offrent à vous, si vous décidez de vous lancer (malgré tout) avec ces fameuses zones d’ombre. Par une formule toute simple !

Pourquoi les prix des trains ou des avions varient d’une minute à l’autre Licence CC Tout le monde sait que, pour obtenir un billet de train pas cher, il faut s'y prendre à l'avance. Mais beaucoup d'internautes nous font part de leur surprise, lorsqu'ils voient les prix augmenter d'une minute à l'autre. Claire ouvre ainsi son ordinateur pour acheter un billet de train, sur le site Voyages-sncf.com. La machine a un bug, et Claire doit tout recommencer à zéro. Ni magie noire, ni mauvaises ondes, seulement du « yield management », nous explique la SNCF. Licence CC Jean-Pierre Bazard Jpbazard Si Claire découvre que le montant de son billet a augmenté pendant sa déconnexion, c'est sans doute que, durant ce laps de temps, d'autres voyageurs ont fait des réservations, et qu'un « palier » tarifaire a été franchi. Sur les trains moins demandés, la SNCF propose plus de places à petit prix, afin de garantir le remplissage. Licence CC Andy Mitchell Le "yield management" vient de l'aérien. Licence CC G36 Lire la suite ou Comment protester contre les frais abusifs des banques

La fidélisation client : un enjeu stratégique capital Beaucoup de marchands, qu'ils aient une boutique physique ou virtuelle, pensent que leur fond de commerce correspond à leurs produits. C'est une erreur. Le fond de commerce d'une société repose sur son portefeuille clients, ses bases de données (BDD). La difficulté réside en la constitution de cette clientèle. Mais pas seulement. Il faut tenir compte de l'implication du produit, de sa valeur (financière et psychologique) dans la vie du consommateur. En réalité, l'internaute prend en compte un ensemble de critères l'incitant à consommer et... à revenir que cela soit pour un achat de forte valeur financière ou pas. Un visiteur entrant devient automatiquement un visiteur sortant, la difficulté est d'en faire un visiteur récurrent, un visiteur fidèle. Quels sont les outils de fidélisation ? Fidéliser un client revient entre 5 et 10 fois moins cher que de le recruter. Pour fidéliser votre clientèle, instaurez un climat de confiance Partagez pour mieux fidéliser Les autres outils de fidélisation

oui on garde ce documents car il parle de comment sont fixe les prix et donc pourquoi sont il si attirant . by mathildeemilie Mar 14

Related: