background preloader

L'histoire de l’astronomie

L'histoire de l’astronomie
Related:  AstronomieSVT

Eratosthène... en l'an 2000 Pour tous ceux qu'une telle expérience intéresserait, voici une version "relookée" de l'expérience d'Eratosthène... Sans revenir sur les détails et les calculs qui permettent de déterminer le rayon de notre planète, voici un montage simple qui permet d'obtenir une bonne précision pour la recherche du "midi solaire" et la mesure de la "hauteur du Soleil" à cet instant là. Le schéma ci-dessous en détaille les éléments. Le jour de l'Equinoxe (ce sera le 22 septembre) les points relevés seront rigoureusement alignés... En bleu, le plan de l'écliptique, incliné de 23,5° par rapport au plan équatorial. Les équinoxes correspondent aux instants pour lesquels durée du jour = durée de la nuit, c'est à dire, Soleil rasant aux deux pôles toute la journée, et ... Quant à la "hauteur" du Soleil à cet instant (l'angle que fait le rayon de Soleil qui traverse le trou avec l'horizontale), on l'obtient à partir de sa tangente... Merci d'avance et bon Equinoxe !

Un autre avantage des Robots enseignants : Pas de « problèmes moraux »  Seoul – Peut être que les robots ne sont pas encore aussi efficaces en enseignement, mais il n’y en a pas besoin de faire des recherches sur eux. Mun Sang Kim, le directeur du centre de robotique intelligente à l’Institut coréen des sciences et de la technologie, sait l’endroit de ses professeurs robotiques. Accompagné d’une équipe de plus de 300 chercheurs, ils sont en train de les concevoir à partir de zéro. Comme une réalisation technique, c’est un défi. Ces robots sont conçus pour enseigner avec l’une de ces deux façons: soit en dirigeant les élèves à travers des exercices préprogrammés ou en ayant un être humain les faire fonctionner à distance via l’Internet. Dans le pays, il y a une pénurie de professeurs de langue maternelle anglaise, monsieur Kim a dit, donc les robots sont conçus pour l’amélioration des enseignants locaux qui ont peu de compétences en anglais. « Ça fonctionne exactement comme un centre d’appel » a dit monsieur Kim. M.

Histoire de l'astronomie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vieille de plusieurs milliers d'années d'histoire, l’astronomie est probablement une des plus anciennes des sciences naturelles, ses origines remontant au-delà de l'Antiquité, dans les pratiques religieuses préhistoriques. L'étymologie du terme astronomie vient du grec αστρονομία (άστρον et νόμος) ce qui signifie loi des astres. L'astronomie est peut-être la plus ancienne des sciences, comme semblent l'indiquer nombre de découvertes archéologiques datant de l'âge du bronze et du Néolithique. Certaines civilisations de ces périodes avaient déjà compris le caractère périodique des équinoxes et sans doute leur relation avec le cycle des saisons, elles savaient également reconnaître quelques dizaines de constellations. L'astronomie moderne doit son développement à celui des mathématiques depuis l'Antiquité grecque et à l'invention d'instruments d'observation à la fin du Moyen Âge. Selon A. — Chantal Jègues-Wolkiewiez Stonehenge

Météo en Belgique - Il y a 200 ans : 1816, l'année sans été Niveau : initié Il y a 200 ans, en 1816, le temps fut très frais, pluvieux et maussade tout au long de l'été.Ce fut sans doute un des pires étés de ces 200 dernières années, à tel point qu'il est resté dans les annales comme "1816, l'année sans été". Il aurait, dit-on, même neigé en plein été. Alors, légende ou réalité ? Rappel des faits et données climatologiques. Si, à l'époque, il n'existait a priori pas de données de relevés de températures officiels en Belgique (ceux-ci ont commencé en 1833), nous pouvons nous baser sur des relevés de températures non officiels, corroborés par ceux de nos pays voisins. Ecart aux normales (de l'époque) des températures de l'été 1816 pour l'Europe. À Bruxelles, dans ces années-là, les températures ont été successivement mesurées par le Baron de Poederlé, l’Abbé Mann et Monsieur Kickx, père. Pour Bruxelles, la moyenne des minima et des maxima a été de 8,4°C/17,4°C en juin, de 10,3°C/19,3°C en juillet et de 10,0°C/18,7°C en août. Conclusions :

L'histoire de l'astronomie - Imago Mundi (Encyclopédie) Les astronomies archaïques On ignore à quelle époque on a commencé à s'intéresser aux astres. Les plus anciens témoignages archéologiques laissent penser que ce n'étaient pas les astres eux-mêmes qui intéressaient nos ancêtres, mais certains rythmes de leur environnement, auxquels les astres, en même temps d'autres phénomènes naturels (remontée des saumons dans les rivières, migrations de troupeaux, floraison des plantes, etc.) pouvaient participer. La succession des levers et couchers du Soleil est assurément un phénomène astronomique selon nos conceptions actuelles, mais le fait de constater le rythme des jours et des nuits relève-t-il déjà de l'astronomie? , encore au VIIIe siècle avant notre ère, y voyaient plutôt quelque chose que nous ferions aujourd'hui relever d'une forme de météorologie. . La situation au Néolithique semble moins difficile à déchiffrer. , qui sont des directions définies par le mouvement de la sphère céleste est le séjour des défunts, etc. par le retour du Soleil . .

Ératosthène Astronome, géographe, mathématicien et philosophe grec (Cyrène vers 284-Alexandrie vers 192 avant J.-C.) . Membre de l'école d'Alexandrie, dont il dirigea longtemps la bibliothèque, ses contributions dans des domaines aussi variés que la grammaire, la philosophie, la littérature, les mathématiques et l'astronomie sont importantes. Mais il est surtout connu comme mathématicien par le crible d'Ératosthène. Il fut le premier à évaluer avec une bonne précision la longueur de la circonférence de la Terre.

Saya, Robot-enseignant, en école japonaise Posté par Carnegie le 12 mar 2009 dans Robotique • Pas de commentaires A Tokyo, une classe de primaire pourrait passer la rentrée en compagnie d’un professeur assez particulier. Saya, le robot réceptionniste sur lequel travaille Hiroshi Kobayashi depuis une quinzaine d’année, va prendre la place de l’enseignant. Saya est un robot à l’apparence d’un étudiant japonais, conçu de manière à mimer les expressions, grâce à sa peau en latex et un complexe de 18 moteurs permettant au visage d’afficher peur, joie, surprise, dégoût, colère… Saya parle plusieurs langues, peut faire l’appel des élèves et donner les exercices à faire en rapport avec les livres de classe. Tags:enseignement, Japon, robot, Saya Articles relatifs Tags: enseignement, Japon, robot, Saya

Palais de la découverte // Salles d'Astronomie et d'astrophysique L'astronomie et l'astrophysique d'une manière vivante et attractive sans besoin de connaissances préalables. 1. Exposés en salle Le système solaire Aperçu historique, présentation astronomique et physique des planètes, les comètes, les exoplanètes. L'astrophysique des étoiles Spectroscopie, le diagramme HR, vie et mort des étoiles (nucléosynthèse). Les mouvements dans le système solaire Lois de Kepler, mouvement héliocentrique et géocentrique des planètes, rétrogradation, conditions de visibilité, satellites galiléens. La mesure des distances Détermination de la distance Terre-Lune, Terre-Soleil, Soleil-planètes, lois de Kepler et de Newton ; parallaxes trigonométriques et spectroscopiques, céphéides, loi de Hubble. Les éclipses de soleil et de lune Étude des mouvements de la Terre et de la Lune, rappels historiques, mécanisme des éclipses de Soleil et de Lune. Les calendriers Rappels sur les mouvements de la Terre et de la Lune. Histoire de l’astronomie

Related: