background preloader

LA BATAILLE DE FORMIGNY

LA BATAILLE DE FORMIGNY

http://formigny.free.fr/

Related:  Guerre et Chevalerie au Moyen AgeMoyen âge

En route vers la Terre sainte au Moyen Âge - Pèlerin d’Orient Bénédiction du bourdon et de la panetière du pèlerin Dans les premiers siècles des pèlerinages, quand le pèlerin voulait aller en Terre sainte, il devait obtenir le consentement de ses proches et la permission de son évêque ; on s’enquérait de sa vie et de ses mœurs, on examinait si un vain désir de voir les contrées éloignées ne l’entraînait pas vers les lieux saints. Cette enquête était plus rigoureuse lorsqu’il s’agissait d’un religieux ; on voulait éviter que le pèlerinage ne fût un prétexte pour rentrer dans la vie du monde. Historial Jeanne d'Arc Jeanne et Rouen Le personnage de Jeanne d’Arc fait aujourd’hui pleinement partie du paysage rouennais. Que ce soit à travers les monuments construits ou préservés des temps médiévaux, ou bien les célébrations qui lui sont consacrées, Jeanne est commémorée autant de façon populaire que politique dans la ville qui l’a vu brûler.

le temps des malheurs Page mise en ligne en mai 2006, dernière actualisation en septembre 2012. d'Yvan Pommaux... Les passionnantes aventures d'Angelot du Lac et du comte de Forez... {*style:<b> </b>*} Représentation de la guerre au Moyen Âge L’histoire du Moyen Âge peut se résumer en partie à la grandeur et à la décadence des chevaliers en armes. Pour affermir leur autorité ou pour défendre les frontières, le Moyen Âge fut régulièrement en guerre. L’évolution de l’armement offensif et défensif est parfaitement connue grâce à un grand nombre de documents iconographiques, notamment les enluminures qui sont de véritables trésors à explorer. Qu’ils soient à pied ou à cheval, les guerriers portent en tête le heaume.

Rois français du moyen âge Rois français du moyen âge PROVERBES DU ROY A la cort le roi, chascun i est por soi. Con vieul li rois, si va la loys. Le roy jure sa couronne qui puis la rapelle. Le roy pert son droit la ou il ne treuve que prendre. Chevalerie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mot chevalerie est un dérivé du mot cheval, lui-même du bas latin caballus, « mauvais cheval » (à distinguer du latin classique equus), dont les mots « cavalerie » et « cavalier » sont aussi dérivés. Le terme sous-entend une forte distinction entre les chevaliers, combattants professionnels d'élite montés à cheval, et les paysans et les bourgeois, souvent considérés comme médiocres combattants, qui fournissaient la masse de l'infanterie, et, plus tard, de l'artillerie. Historique[modifier | modifier le code] Parallèlement, le titre de chevalier se banalisait, étant acquis, moyennant finances, par les bourgeois enrichis des villes devenues prospères, et ne devenait plus guère qu’un terme honorifique.

La pratique de la guerre au Moyen Âge : combats et systèmes militaires « Le blogue de Carl Pépin, Ph. D., historien Introduction Combat d'infanterie au Moyen Âge. Écrire sur la pratique de la guerre au Moyen Âge constitue un exercice somme toute difficile à accomplir, ne serait-ce parce qu’il faut couvrir environ mille ans d’histoire militaire, le tout condensé en un texte de quelques milliers de mots seulement. En effet, la période médiévale, avec ses organisations et systèmes militaires lui étant propres, représente un ensemble de caractéristiques qui engendrèrent des pratiques de la guerre particulières à la « civilisation européenne », pratiques que nous avons décidé d’aborder, et ce, d’une période vulgairement divisée entre la chute du Bas-Empire romain en 476 jusqu’à la chute de Constantinople près de mille ans plus tard, en 1453.

Moyen Âge Période de l'histoire de l’Occident, située entre l'Antiquité et les Temps modernes (ve-xve siècles). Le Moyen Âge occidental est traditionnellement situé entre la chute du dernier empereur romain d'Occident (476) et la découverte de l'Amérique (1492), même si ces deux dates sont arbitraires et restent discutables. La civilisation médiévale se définit par quatre caractéristiques majeures : le morcellement de l'autorité politique et le recul de la notion d'État ; une économie à dominante agricole ; une société cloisonnée entre une noblesse militaire, qui possède la terre, et une classe paysanne asservie ; enfin, un système de pensée fondé sur la foi religieuse et défini par l'Église chrétienne. 1. Le cadre chronologique

Related: