background preloader

52 av J.Ch. : Alésia

52 av J.Ch. : Alésia

11 janvier 49 avant JC - Jules César franchit le Rubicon Jules César traverse le Rubicon le 11 janvier de l'an 49 avant JC. Petit fleuve côtier d'Italie centrale qui se jette dans l'Adriatique, le Rubicon sépare la Gaule cisalpine, une province romaine ordinaire, du territoire administré en direct par les magistrats romains (la ville de Rome et la péninsule italienne). La loi de Rome interdit à quiconque de franchir ce fleuve avec une armée, sauf autorisation expresse du Sénat. En traversant sans autorisation le Rubicon avec ses troupes, César viole donc cette loi. Une formule pour la postérité La traversée du Rubicon nous est racontée par Suétone. Il est bien possible que le général se soit en fait exprimé en grec, la langue des élites romaines de l'époque et déclaré : «Anerrifthô Kubos» (Que soit jeté le dé !)... Coup d'État Quand Jules César traverse le Rubicon, la république romaine agonise depuis déjà plusieurs décennies. C'est le retour des guerres civiles ! Jean-François Zilberman.

Episode D'Alexandrie à Actium - Confessions d'Histoire Dans la foulée de sa guerre des Gaules, César se retrouva vite confronté aux conséquences de l’éclatement de ce triumvirat qu’il avait formé avec Marcus Crassus, mort deux ans auparavant, et Pompée le Grand. La guerre civile, fréquente dans l’histoire récente de la République, allait reprendre de plus belle, conduisant notre Jules jusqu’à cette Égypte Ptolémaïque où l’attendait de belles conquêtes, dans tous les domaines. Mais tout cela n’est que le début d’une épopée faites d’alliances scellées par des mariages et de trahisons conduisant à des batailles sur terre comme sur mer. Aux côtés puis à la suite de César, Marc Antoine, Cléopâtre et Octavien tissent une implacable trame dont l’issue verra l’ultime survivant transformer la République à tout jamais… “Antoine et Cléopâtre – La fin d’un rêve” de Paul M.

Archéologie : découverte exceptionnelle d’une tombe princière à Lavau - lest-eclair.fr Les archéologues ont découvert mercredi la chambre funéraire d’un prince celte du Ve siècle avant notre ère, au centre d’un tumulus (monticule au-dessus d’une sépulture) de 40 mètres de diamètre. La tombe date de la fin du Premier âge du Fer (période du Hallstatt). Elle fait partie d’une vaste nécropole comprenant des tombes de l’âge du Bronze, de l’âge du Fer et même de la période gallo-romaine. La chambre funéraire mesure 14m² et est intacte. Le défunt y repose avec son char, un riche mobilier, un grand chaudron à vin, un pichet, une passoire, des récipients. Stéphane Sidonino, adjoint scientifique et technique à l’INRAP, explique l’importance de cette découverte au micro d’Alexandra Trubat, notre consœur de Champagne FM, Dans une autre tombe proche, se trouve le squelette d’une femme. Le plus spectaculaire pour le moment réside dans le raffinement des objets d’origine grecque et pour certains sans doute étrusque disposés dans la tombe et liés au service du vin.

Les Celtes Les Celtes Les origines Les origines des Celtes demeurent obscures. Deux faits cependant permettent de fixer le berceau de ces populations en Europe centrale et occidentale : l’existence, de la Lorraine et de l’Alsace jusqu’à la Bohême, de très anciens toponymes d’origine celtique pour désigner les montagnes et les rivières ; la permanence, à travers les époques successives des âges du cuivre, du bronze ancien et du bronze moyen, d’une zone de peuplement et de civilisation homogène, s’étendant sur la partie méridionale et occidentale de l’Allemagne et sur la France de l’Est. Par leurs expéditions et leurs campagnes, les Celtes finirent par occuper et coloniser la moitié de l'Europe. Les premiers émigrants, GOIDELS et PICTES, établis sur les rives de la mer du Nord, entre le Rhin et la Weser, s'emparent de la Grande-Bretagne (Albio), puis s'installent en Irlande, dont le nom ancien, "Iverioî, transparaît dans le nom actuel de la République irlandaise: EIRE. Vers 650 avant J. Les activités

épisode La Guerre des Gaules - Confessions d'Histoire Présentation : Malgré une déjà longue carrière politique, à presque cinquante ans, Caius Julius, issu d’une prestigieuse famille patricienne soi-disant descendante de Vénus, se lamente de n’avoir pas encore eu le fabuleux destin à la Alexandre le Grand auquel il s’est toujours senti promis… Nommé proconsul des Gaules, et alors que certains de ses pairs, tel que Pompée, récoltent déjà de nombreux lauriers du côté de l’Asie, l’ambitieux général profite d’une migration helvète pour se lancer à la conquête du monde celte. En quelques années, il prend d’assaut plus de huit cents villes, soumet trois cents nations différentes, et combat, en plusieurs batailles rangées, contre trois millions d’ennemis, tuant un million de gaulois et faisant à peu près autant de prisonniers, dont le pauvre Vercingétorix, à l’issue du siège d’Alésia. Notes Historiques : Casting :

Yann Le Bohec, La Gaule celtique Éduens, Séquanes et Bituriges, s'ils n'avaient guère conscience de faire partie d'une même entité géographique – cette Gaule dont César entreprit la conquête – n'en étaient pas moins des peuples celtes. Nous avons demandé à Yann Le Bohec de nous apporter, à la lumière des trouvailles archéologiques et des textes anciens, quelques précisions sur l'organisation sociale, l'économie, le panthéon et les réalisations artistiques de « nos ancêtres les Gaulois ». Aux origines de la civilisation gauloise Le territoire que nous appelons « Gaule » couvrait une superficie qui dépasse largement la France actuelle. Il était limité par l'Atlantique à l'ouest, les Pyrénées et la Méditerranée au sud, les Alpes et le Rhin à l'est et au nord. Dès la préhistoire, qu'on appelait jadis « âge de la pierre », et pendant l'âge du bronze, des hommes avaient peuplé cet immense domaine. Migrations celtes De nombreuses influences extérieures Bière et beurre en Gaule du Nord, huile et vin en Gaule du Sud Yann Le Bohec

Plan de Rome Le Plan de Rome Le Plan de Rome est une grande maquette en plâtre de près de 70 m² qui représente la Rome antique au temps de l'empereur Constantin (IVe s. apr. J.-C.). Classé à l'Inventaire des monuments historiques, il est l'œuvre de l'architecte normand Paul Bigot (1870-1942), Grand Prix de Rome en 1900 et Professeur à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris. Nocturne du Plan de Rome annulée Suite aux dernières mesures prises au niveau national, notamment l'interdiction des rassemblements de plus de cent personnes, nous annulons la Nocturne du Plan de Rome prévue le 1er avril 2020. Alésia MuséoParc : Musée archéologique, bataille Alésia, centre d'interprétation, Alésia Bourgogne « Nos ancêtres les Gaulois » : ils sont fous ces historiens ! L’école gratuite, obligatoire et laïque a fait croire aux Français qu’ils descendent des Gaulois. Le Petit Lavisse, le manuel phare de la 3e République, commençait ainsi : « Autrefois, notre pays s’appelait la Gaule et ses habitants, les Gaulois. » Aujourd’hui encore, dans les livres du cours moyen, après « les temps préhistoriques », la Gaule et Vercingétorix continuent de marquer le début de l’histoire et semblent donc confirmer que les « vrais Français » remontent aux « Gaulois », les autres n’étant que des pièces rapportées. Comprendre que les ancêtres gaulois sont une fiction récente et que la question des ancêtres et de l’histoire doit être posée autrement n’est donc pas inutile. Royaumes « romano-barbares » et royaume des Francs : la Gaule, une notion romaine Contrairement aux manuels qui évoquent l’arrivée des Celtes en « Gaule », comme si celle-ci existait déjà, la Gaule, Gallia en latin, est une invention linguistique des Romains.

Naissance d'une cite romaine: Amazon.fr: Macaulay/Hanoune Chute de l'Empire romain : quelles sont les causes ? Les conquêtes militaires de la Rome antique (conquête de l'Italie et guerres puniques, avec la destruction de Carthage par l'armée romaine en 146 av. J.-C.) permirent à la civilisation romaine de dominer le bassin méditerranéen, et donc le monde, pendant plus de 600 ans. Économie, administration : pourquoi l'Empire romain s'est-il effondré ? Depuis plusieurs décennies déjà, les peuples barbares tentent de faire plier la puissance romaine. L'étendue de l'Empire romain d'Occident (en bleu sur l'animation ci-dessus) entraîne des difficultés grandissantes en matière d'administration. Déclin de Rome : un pouvoir trop autoritaire Même si l'empereur Romulus Augustule manque de charisme et n'a aucune capacité à prendre des décisions importantes, c'est l'autoritarisme de ses ancêtres qui a lentement provoqué le déclin de Rome. À savoir : si des liens d'assistance et d'entraide avaient existé entre Rome et Constantinople à la fin du Ve siècle, Rome ne serait pas tombée aux mains des barbares.

Religion gauloise Sources[modifier | modifier le code] Les témoignages antiques[modifier | modifier le code] La classe sacerdotale des druides connaissait l'écriture, mais privilégiait systématiquement la transmission orale. Aussi les premiers documents écrits sont ceux d'écrivains grecs et latins, depuis Hécatée de Milet au VIe siècle av. Hécatée et Hérodote mentionnent simplement la localisation des Celtes. Les premières descriptions sont celles des Grecs Polybe et Posidonios au IIe siècle av. Il ne reste que des bribes de l'ouvrage de Posidonios, mais on en retrouve des passages chez les auteurs du Ier siècle av. L’archéologie[modifier | modifier le code] Depuis les années 1950, l'archéologie a fait de nouvelles découvertes ; l'archéologie aérienne a ainsi permis de repérer des vestiges enfouis, décelables sur les photographies par les modifications de couleur du sol ou de développement des cultures. Les littératures médiévales[modifier | modifier le code] Les dieux[modifier | modifier le code]

Fondation de Rome : la légende de Romulus et Rémus La fondation de Rome eut lieu au VIIIe siècle av. J.-C. Selon les récits romains, ce sont les Latins, une peuplade autochtone, qui en sont à l'origine. Cette cité domina le monde durant l'Antiquité avant de devenir mythique ; Rome est d'ailleurs surnommée « la ville éternelle ». Retour sur la légende de la fondation de Rome. D'après la légende latine, c'est Romulus qui fut à l'origine de la fondation de Rome en 753 av. Fondation de Rome : la légende de Romulus et Rémus Une autre légende, aux accents mythologiques cette fois, vient par ailleurs parfaire le caractère sacré de la cité aux sept collines. Réussissant à se sortir des eaux du fleuve, Romulus et Rémus furent recueillis par une louve qui les allaita. La ville de Rome, la République romaine et l'Empire romain La royauté fut le premier système politique à être adopté par les Romains. Sous la République, la ville connut une véritable expansion. Aujourd'hui, à Rome, plusieurs monuments érigés à l'époque romaine sont encore debout.

Related: