background preloader

Recettes gratuites et naturelles ;traiter et engraisser efficacement et naturellement sans pollution

Recettes gratuites et naturelles ;traiter et engraisser efficacement et naturellement sans pollution
La prêle est une plante sauvage dont la décoction renforce les défenses des plantes et le purin s'avère être un excellent fongicide naturel contre les maladies cryptogamiques telles que mildiou, rouille, cloque, moniliose, tavelure... Une bonne sauvage La prêle des champs (equisetum arvense) est une plante sauvage très ancienne, puisqu'on trouve sa trace dès le Carbonifère. Elle contient beaucoup de silice, élément qui améliore la résistance des cultures aux maladies. Où la récolter ? On la trouve un peu partout dans la nature, sur les talus qui bordent les champs ou les jardins. Récoltez-la vers le mois de juin, en coupant ses tiges avec un couteau. Culture au jardin Si vous souhaitez en disposer au jardin, ne la plantez jamais en pleine terre ! La conserver Après récolte, laissez-la sécher à l'air et plutôt à l'ombre. Emploi La prêle possède un effet contre la plupart des maladies cryptogamiques : Action préventive Action curative Préparation de la décoction Préparation du purin de prêle Related:  compost, purins, permaculture et autres

La biodiversité de mon jardin ou comment préserver et accueillir la biodiversité au jardin Les insecticides et fongicides biologiques Si vous etes rebutés par la préparation des formules « d'autrefois », il existe de plus en plus d'insecticides et de fongicides « bio » dans le commerce. A coté de ces préparations, il existe de nombreuses possibilités de lutte biologique à l'aide de pulvérisation ou d'arrosage de décoction de plantes. Bien entendu ces formules sont plus ou moins efficaces en curatif. Les effets sont meilleurs en préventif, sauf pour les insecticides de contacts qui ne sont à employer qu'en cas de constat d'attaques d'insectes. Il faut bien distinguer une décoction d'un purin dans les préparations... Nous espérons que cette liste, non exhaustive, vous permettra de mieux vous rendre compte de l'utilité et de l'usage de ces produits « bio ». Absinthe Cette plante (Artemisia absinthum), à la triste réputation, est pourtant précieuse pour le jardinier !

jardihaie : le site du jardin et la haie Traiter et enrichir le jardin avec les plantes : 8 remèdes naturels Arbres et arbustes | 01/04/2011 Absinthe, consoude, fougère, ortie, prêle, rue, tanaisie, sureau : ces huit végétaux ont une action répulsive ou préventive contre de nombreux champignons et parasites du jardin. Sachez les employer pour traiter naturellement le potager comme le jardin d'ornement. Préparer ses traitements naturels pour un jardin protégé des maladies et parasites sans produit chimique - F. Marre - Rustica - Jardin de Jean-Marc Un peu d’eau, quelques feuilles, et le tour est joué. L’absinthe contre la rouille L’absinthe © D.R. Nom latin : Artemisia absinthium. Action répulsive contre : En infusion Mettez une poignée de feuilles fraîches dans 1 l d’eau froide. Conservation : 2 ou 3 jours dans une bouteille en verre, dans le réfrigérateur. Utilisation : diluée à 20 %. Lutte préventive contre : En purin Faites macérer quelques jours 1 kg de plante fraîche dans 10 l d’eau. Conservation : 3 mois dans un récipient en plastique fermé hermétiquement, à l’abri de la lumière et de la chaleur.

De l'arbre au sol, les BRF Le bicarbonate de soude au jardin Contre le mildiou : Le bicarbonate de soude utilisé en pulvérisation avec du savon noir et de l’eau donne un remède super efficace contre le mildiou. Les proportions: 2,5 g. de bicarbonate de sodium + 1 cuillère à café de savon pour 1l d’eau, à pulvériser le soir. Pour décourager les parasites de plantes : Faire une préparation, mélangez une cuillère à café de bicarbonate (environ 5 g.) et 3 cuillères à soupe d'huile d'olive.Versez 2 cuillères à café de ce mélange dans 30 cl d'eau et mouillez les plantes avec un vaporisateur en évitant d'en mettre directement sur les fleurs. Des points noirs, des taches brunes ou autres maladies fongiques : Mélangez 5 cuillères à café de bicarbonate pour 4 litres d'eau, ajoutez 50 cl de savon liquide et pulvérisez sur les plantes affectées, matin ou soir, mais pas en plein soleil ! Terre acide : Saupoudrez généreusement entre les dalles, faire pénétrer la poudre avec un balai, le bicarbonate empêchera les mauvaises herbes de pousser. Contre l'oïdium

Construire un hôtel à insectes © Jean-Jacques Raynal Pour attirer les insectes utiles au jardin, rien de tel que d’y installer des refuges conçus pour les héberger. Vous pouvez même les rassembler dans un "hôtel à insectes", comme celui qui a été construit au parc Terre vivante, inspiré par celui d'un couple de lecteurs allemands. Helga et Hans-Dieter Sachse, qui cultivent un jardin écologique dans le Land de Brandebourg, ont découvert cet “hôtel à insectes” lors de la grande exposition horticole 2003 de Rostock, au nord de l’Allemagne. Choix de l’emplacement L’hôtel à insectes doit être orienté au sud ou au sud-est, face au soleil, notamment en début de journée, le dos aux vents dominants, non loin d’un parterre de fleurs sauvages et cultivées (le restaurant de l’hôtel). Découpes du bâti Choisissez de préférence des planches d’une essence de bois durable : mélèze, douglas ou châtaignier. Montage Aménagement et locataires attendus Helga Sachse et Antoine Bosse-Platière En savoir plus - livres de Terre Vivante O.

Related: