background preloader

Recettes gratuites et naturelles ;traiter et engraisser efficacement et naturellement sans pollution

Recettes gratuites et naturelles ;traiter et engraisser efficacement et naturellement sans pollution
La prêle est une plante sauvage dont la décoction renforce les défenses des plantes et le purin s'avère être un excellent fongicide naturel contre les maladies cryptogamiques telles que mildiou, rouille, cloque, moniliose, tavelure... Une bonne sauvage La prêle des champs (equisetum arvense) est une plante sauvage très ancienne, puisqu'on trouve sa trace dès le Carbonifère. Elle contient beaucoup de silice, élément qui améliore la résistance des cultures aux maladies. Où la récolter ? On la trouve un peu partout dans la nature, sur les talus qui bordent les champs ou les jardins. Récoltez-la vers le mois de juin, en coupant ses tiges avec un couteau. Culture au jardin Si vous souhaitez en disposer au jardin, ne la plantez jamais en pleine terre ! La conserver Après récolte, laissez-la sécher à l'air et plutôt à l'ombre. Emploi La prêle possède un effet contre la plupart des maladies cryptogamiques : Action préventive Action curative Préparation de la décoction Préparation du purin de prêle

http://www.carnicactus.com/recettes-naturelles/index.html

Related:  compost, purins, permaculture et autres

Traiter et enrichir le jardin avec les plantes : 8 remèdes naturels Arbres et arbustes | 01/04/2011 Absinthe, consoude, fougère, ortie, prêle, rue, tanaisie, sureau : ces huit végétaux ont une action répulsive ou préventive contre de nombreux champignons et parasites du jardin. Sachez les employer pour traiter naturellement le potager comme le jardin d'ornement. Préparer ses traitements naturels pour un jardin protégé des maladies et parasites sans produit chimique - F. Marre - Rustica - Jardin de Jean-Marc plantes indicatrices - Floraterre Les plantes indicatrices sont représentatives d'un milieu. On peut distinguer 9 catégories de milieux en fonction de l'acidité du substrat, de la salinité, de sa richesse et de sa pollution éventuelle. C'est la présence de plusieurs individus d'une même espèce qui est indicatif et non une seule fleur. On parle de bioindicateur lorsque l'absence d'une espèce caractéristique dévoile une pollution ou déséquilibre de l'écosystème.

Le bicarbonate de soude au jardin Contre le mildiou : Le bicarbonate de soude utilisé en pulvérisation avec du savon noir et de l’eau donne un remède super efficace contre le mildiou. Les proportions: 2,5 g. de bicarbonate de sodium + 1 cuillère à café de savon pour 1l d’eau, à pulvériser le soir. L'ortie, une herbe pas si mauvaise pour le jardin - A l'extérieur La recette du purin d’ortie : - Cueillez 1 kg d’ortie, avec quelques racines et hachez le tout grossièrement. - Mettez l’ortie dans un grand bac et ajoutez 10 litres d’eau (de pluie de préférence). Entreposez-le dans un endroit isolé, car l’odeur qui va se dégager est très forte. Laissez macérer pendant 10 jours en remuant au moins tous les 2 jours. Le purin est prêt quand il n’y a plus de petites bulles qui s’échappent lorsque vous remuez.

Page 19 L'or jaune. L'urine apparaît comme un engrais naturel précieux pour les cultures agricoles. Elle contient beaucoup d'azote, mais aussi du phosphore, du potassium et des microéléments, indispensables à l'alimentation des plantes. Une litre de l'urine contient 11 g. d'azote, 0,8 g. de phosphore et 0,2 g. de potassium. Sauge Salvia Offic­i­nalisHerbe sacrée, Thé d’Europe, Thé de Provence, Thé de GrèceLami­aceae La sauge jouis­sait déjà chez nos ancêtres d’un pres­tige cer­tain. L’Ecole de Salerne a escorté la sauge, après Sainte Hilde­garde, de cet axiome édi­fi­ant: «Pourquoi mour­rait l’homme dans le jardin de qui pousse la sauge, si ce n’est qu’il n’existe aucun remède con­tre le pou­voir de la mort». Le seul nom reflète la répu­ta­tion que les hommes ont accordée depuis tou­jours à cette plante médic­i­nale, Salvia est dérivé du latin sal­vare (soigner, sauver).

Des vers de terre pour traiter nos déchets organiques En effet, si pendant l'hiver les températures froides ralentissent l'activité microbiologique et par le fait même réduisent considérablement la vitesse à laquelle les matières putrescibles se décomposent, le lombricompostage permet de composter de manière efficace en toute saison, puisque le lombricomposteur est située à l'intérieur de la maison. Ainsi, cette méthode est idéale pour tous ceux qui souhaitent composter 12 mois par année. «Le lombricompostage constitue une façon simple de réduire nos déchets avec l'aide de vers de terre. Cette technique de compostage palie entre autres à la problématique des gaz responsables de l'effet de serre dû au transport des déchets organiques sur de longues distances, en plus, de ceux causés par la décomposition des matières putrescibles en condition anaérobique dans les sites d'enfouissement.

Les pelures de bananes, un purificateur d’eau bio Une équipe de chercheurs vient de découvrir, à son grand étonnement, que les pelures de bananes pouvaient filtrer l’eau aussi bien que les appareils trouvés dans le commerce. Des scientifiques brésiliens ont découvert que la pelure des bananes, une fois hachée, était capable de filtrer et d’éliminer les métaux lourds comme le plomb et le cuivre contenus dans l’eau. Avez-vous déjà partagé cet article?

Mariages utiles de légumes au potager Jardin bio | 14/10/2010 Certaines plantes potagères poussent mieux quand elles sont en compagnie d’espèces particulières de fleurs ou de légumes. D’autres ont la particularité d’éloigner les parasites des végétaux cultivés dans leur voisinage. Quand on se sert de ces affinités ou de ces répulsions, les récoltes sont bien meilleures. Et l’utilisation de produits, même naturels, devient moindre. Les soins naturels des plantes d’intérieur en hiver Partagez : En cette période hivernale, nos plantes d’intérieur nécessite un soin tout particulier. Les jours sont raccourcis et la lumière est moins généreuse. Cependant, pour des plantes en bonne santé, et en forme pour s’épanouir d’ici le mois de mars, il suffit de modifier un peu nos habitudes… La lumière, point trop n’en faut

plantes pour arrêter de fumer Ginkgo Grâce à son action sur l’irrigation du cerveau, le ginkgo améliore l’humeur, la mémoire, et la vigilance par stimulation de la synthèse de la dopamine. >> 1) Lobélie (enflée) (Lobelia inflata) aussi appelé : tabac indien et tabac sauvage. Les Indiens d’Amérique avaient coutume de fumer la lobélie pour soigner les troubles des voies respiratoires. En effet, La lobélie est une plante qui renferme plusieurs alcaloïdes qui ont les propriétés médicinales de détendre les muscles des bronches (c’est un antispasmodique) et de favoriser l’expulsion du mucus.

Related: