background preloader

Ed Ruscha

Ed Ruscha
Related:  artistes et chercheurs

Orlan Jim Shaw Jim Shaw (American, born ) Jim Shaw Untitled, 1977 Heather James Fine Art Price on Request Untitled, 1977 Untitled, 1977 Untitled, 1977 Untitled, 1977 Meatwave Sculpture, 2007 Art Bärtschi & Cie Untitled (Monster Face #5), 2004 Can You Solve This Scrambled Letters Puzzle ? Dream Drawing (I'm with Mike and Anita in an old dark wood house...), 1995 Untitled, 2003 Dream Object ("I think I was half awake when I thought of this upright piano modelled after the cave monster from ? Dream Object Book, 2011 mfc-michèle didier Dream Drawing (...Freddie Kruegerin an Infinity Room...), 1995 Dean Jensen Gallery Water Female, 2012 Simon Lee Air Female, 2012 Earth Female, 2012 Dream Object, ("I was working on these large drawings of comic aesthetics with headless superheroes embedded...") Dream Object, ("I was working on these large drawings of comic aesthetics with headless superheroes embedded...") Kay Keiser and Tornado Arms, 2012 Biomorphic Pancake Drawing, 2012 Small ripped up self portrait, 2012 Split Head, 2012

Global Demix Home Studio | Matthieu Laurette Ed Ruscha ED RUSCHA, Rusty Signs—Dead End 1, 2014, Mixografia® print on handmade paper, 24 × 24 inches (61 × 61 cm), ed. of 50 Ed Ruscha Listed Exhibitions (Selected) (244 Kb) Ed Ruscha Bibliography (Selected) (401 Kb) Ed Ruscha’s photography, drawing, painting, and artist books record the shifting emblems of American life in the last half century. His deadpan representations of Hollywood logos, stylized gas stations, and archetypal landscapes distil the imagery of popular culture into a language of cinematic and typographical codes that are as accessible as they are profound. Ruscha’s wry choice of words and phrases, which feature heavily in his work, draw upon the moments of incidental ambiguity implicit in the interplay between the linguistic signifier and the concept signified. Ed Ruscha was born in Omaha, Nebraska in 1937 and studied painting, photography, and graphic design at the Chouinard Art Institute (now CalArts).

Pierre Soulages Raymond Pettibon Raymond Pettibon (American, born ) Raymond Pettibon I taught my Ape to Take My Place, 1987 Jim Kempner Fine Art Price on Request I Do Not Seek Out The Pathetic, 1990 The Real Empire is Effectual, 1989 Vavoom, 1988 Untitled (They say water finds the lowest place.), 2005 Los Angeles Modern Auctions Est. 15,000–20,000 USD Untitled (Playball), 1989 Lora Schlesinger Gallery No Title (The tea Kettle...), 1991 Track 16 Gallery Illegal Procedure, 2000 Peach Editions No Title (Projective saying is...), 2014 David Zwirner No Title (If indeed it...), 2013 No Title (It tastes better...), 2013 Untitled (The Noblest of Sports), 2000 Patricia Low Contemporary Untitled (Till the Sky Turns Blue), from Plots on Loan I, 2000 Leslie Sacks Contemporary Untitled (How Comes it so Great a Silence...), from Plots on Loan I, 2000 Untitled (The Truth is Out There...), from Plots on Loan I, 2000 Untitled (Snap...), from Plots on Loan I, 2000 Untitled (I Bought the Brooklyn Bridge), from Plots on Loan I, 2000 No Title (For all their), 2013

Les 50 meilleurs sites d’artistes, un dossier de Beaux Arts magazine Dans son édition de février 2011, le magazine papier Beaux Arts Magazine consacre un dossier de 11 pages sur l’Art et le Web « Les 50 meilleurs sites d’artistes » avec des repères pour découvrir des espaces Web où les oeuvres sont présentées avec choix et également sur la manière d’exposer sur le Web. C’est d’abord à une interrogation sur comment les artistes utilisent le Web aujourd’hui ? Quels types de sites créent-ils ? Y a-t-il un autoportrait de l’artiste sur l’Internet ? Pas d’uniformité mais une diversité foisonnante et un monde de l’Art réel qui n’a pas été supplanté avec l’arrivée de l’internet grand public. Reflet de leur travail pour certains, jeux avec le spectateur-internaute devenant créateur dans une interaction pour d’autres, ce mini-guide explore la multitude de manières pour les artistes d’aborder Internet aujourd’hui. Ce dossier « Les 50 meilleurs sites d’artistes » est chapitré en 6 parties en fonction du choix des éditeurs des mêmes sites : 1. 2. 3. 4. 5. 6.

Oeuvre(s) dans la collection du FRAC Limousin Daniel Buren - Art Contemporain Jim Shaw Apparu quelque peu en retrait de la scène néo-conceptuelle californienne des années 80, le travail de Jim Shaw participe à l’élaboration des enjeux majeurs de sa génération – critique du statut de l’auteur et négociation de la perte conséquente de l’aura de l’œuvre, renvoi du spectateur à sa condition malaisée d’arbitre idéologique au sein d’un champ sémantique impur. La grande singularité de sa démarche tient dans la mise en place de dispositifs narratifs appelant ouvertement l’observateur à prendre part à l’élaboration de fictions. Ainsi, « My Mirage » (1986-1991), une série de près de 170 pièces faisant état des errances de Billy, un Américain de classe moyenne noyé dans le tourbillon des années 60 et 70. Enfant anxieux de comprendre le monde, Billy se soustrait aux spasmes de l'adolescence pour se perdre dans l'utopie du psychédélisme. Il en va de même pour « Dream », une série commencée en 1992 : J. Cette première rétrospective de J.

NONOTAK studio

Related: