background preloader

Michel Serres: l'espace digital révolutionne les institutions

Michel Serres: l'espace digital révolutionne les institutions
Related:  feb-2012

McLuhan, prophète des temps modernes Date de diffusion : 30 décembre 1967 Contesté, McLuhan l'est, comme tous ceux qui ont des idées novatrices qui bouleversent les schémas traditionnels. Fondateur, avec d'autres, de la théorie de la communication de masse, sa réflexion se pose sur divers supports – langage, écriture phonétique, radio, télévision... Cet extrait radiophonique réunit André Martin, cinéaste et auteur d'un film sur McLuhan, Jean Paré, traducteur des œuvres du penseur, et Gordon Sheppard, cinéaste et critique littéraire. Alors, McLuhan est-il un prophète ou un fumiste? Dans, Pour comprendre les médias, McLuhan écrit: « l'homme n'est pas conscient de l'influence qu'exercent sur lui les médias, ou s'il la découvre, il la découvrira trop tard et ne se rendra pas compte qu'il est passé de l'âge de Gutenberg à l'âge de l'électricité qu'une fois qu'il aura quitté l'âge de l'électricité ». L'un des reproches les plus récurrents à l'encontre de Marshall McLuhan concerne son manque de clarté.

Jarrett Walker’s Human Transit: Are we thinking about urban planning all wrong? Photograph of Dubai by Hemera/Thinkstock. Photograph of Rio by chensiyuan via Wikipedia. A few months ago, at an urban mobility conference in Frankfurt, the British consultant Charles Leadbeater presented a sort of x-y matrix for thinking about how to manage and design cities. The chart was divided into quadrants of “system” and “empathy,” inspired by the psychologist Simon Baron-Cohen’s work with Asperger’s patients, who in some cases are quite good at “systemizing” behavior (e.g., attention to detail, patterns, organization, etc.), but less adept at empathic human relationships. For cities, “system” implied things like infrastructure and institutions, while empathy implied the cultural texture of a place (that ineffable quality that guidebooks sometimes call “soul”). I am habitually doubtful of such sweeping constructs—the world explained in a Power Point slide—but I was piqued by the concept, and I spent the rest of the presentation sketching out matrixes in my notebook.

Génération Y : des tensions, mais pas de rejet… Publié le 31/01/2012 Attention, cet article a été publié le 31/01/2012. Ce dispositif d'archives vous donne accès à l'ensemble des publications du site FocusRH. Assurez-vous de lire les dernières dépèches et dossiers publiés en utilisant notre moteur de recherche Dans la 4e édition de son étude sur la génération Y, le CESI met en exergue de réelles tensions entre les générations, même si une majorité de sondés considère qu’il n’y a pas de phénomène génération Y. Explications… « Egocentrique, désengagée, infidèle, impatiente, aussi bien coupée du monde qu’hyper-connectée, difficile à intégrer en entreprise… » Les a priori sur la génération Y ne manquent pas. Première surprise, les 408 chefs d’entreprises interrogés ont une image radicalement différente des 1 014 salariés mis à contribution. Un fossé se creuse L’enquête révèle également que la crise n’a rien fait pour atténuer le fossé qui se creuse entre les jeunes salariés et leurs aînés. Des priorités identiques Yves Rivoal

LIVE - Quelle école pour demain ? Comment réinventer la transmission des savoirs à l’ère numérique ? Comment prendre en compte les talents particuliers de chaque enfant ? Les digital natives ont-ils des modes d’apprentissage différents ? Peut-on apprendre en jouant ? L’école du futur doit-elle être plus collaborative ? > Revivez l'événement avec notre couverture live : > Le programme : La matinée sera animée par Emmanuel Davidenkoff 9h45 - Génération numérique : comment leur transmettre quels savoirs ? Inventeur du concept de digital native et spécialiste de l'e-learning, Marc Prensky s'interroge sur les modes de transmission les mieux adaptés aux jeunes générations. 10h30 - L'école du plaisir d'apprendre ? Table ronde avec : - Kevin Bartlett, spécialiste de l'éducation et directeur de The International School of Brussels, - Eric Charbonnier, expert éducation auprès de l'OCDE, - Serge Tisseron, pyschologue et spécialiste de l'enfance.- Divina Frau-Meigs, sociologue des médias et professeur à l'Université Sorbonne Nouvelle.

Arrivée prochaine des cafards cyborgs Dans la course à la découverte du robot tout-terrain parfait, les chercheurs phosphorent pour tenter de trouver le mode de déplacement idéal. Certains utilisent des modes de propulsion totalement originaux, d’autres encore s’inspirent de ce qui existe chez les humains et les animaux, mais le principal problème rencontré en général est la source d’énergie : on a beau avoir un robot se déplaçant extrêmement bien même sur terrain accidenté, son autonomie est en général très limité car il consomme énormément… Des chercheurs américains ont semble-t-il trouver une solution pour pallier à cela : pourquoi ne pas puiser de l’énergie directement dans un cafard ! En effet, nos amis scientifiques ont trouvé un moyen d’extraire de l’énergie depuis les réactions chimiques qui ont naturellement lieu à l’intérieur de l’insecte. Pour résumer, une des enzymes convertit les sucres présents dans l’estomac de l’insecte en monosaccharides, et une autre les transforme en électrons en utilisant l’oxydation.

Dr. Federico Casalegno, Ph.D. — Publications Selected Papers Casalegno, Federico and McWilliam, Irene McAra (2010). Communication Dynamics in Technological Mediate Learning, Environments. Published August 30 2010 in The Journal of Social Science, Seoul, University of Kookmin Haeffner, Melissa and Casalegno, Federico (2009). Casalegno, Federico and Bisker, Solomon (2009). Casalegno, Federico, Bisker, S., Ouilhet, H., Pomeroy, S., Chang, A. (2008). Kotsopoulos, S., Farina, C., Casalegno, F., Briani, A., Simeone, P., Bindinelli, R., Pasetto, G.: A Building System for Connected Sustainability, World Conference on Timber Engineering, July 2012, Aukland, New Zealand Kotsopoulos, S D., Casalegno, F., Carra G., Graybill W., Hsuing B.: A visual – performative language of façade patterns for the connected sustainable home, selected as “best paper in the conference,” Symposium on Simulation for Architecture and Urban Design (SimAUD2012), March 2012, Orlando, Florida. Gong, Miaosen, Manzini, Ezio, and Casalegno, Federico (2010). Books

Dossier séminaire PRECIP - Enseigner l'écriture numérique ? Enseigner le numérique ? Ce séminaire, qui s'est tenu les 4 et 5 Avril 2012 à l'UTC de Compiègne, pose une question à laquelle il ne répond que partiellement, car cette question, lapidaire dans sa formulation, mais si complexe dans sa résolution, n’est pas prête de s’éteindre. Le chantier soulevé par cette question est très loin d’être fini, mais notre contribution, dont ce séminaire donne quelques idées, montre, et c’est là le principal, qu’enseigner les spécificités de l’écriture numérique est possible et souhaitable. L'expression « écriture numérique » a été choisie, faute de mieux, pour sa simplicité. Ce séminaire, mené dans le cadre du projet PRECIP (Pratiques d'écriture interactive en Picardie), avait une vocation pédagogique et scientifique, mais il a soulevé des questions philosophiques. Victor Petit Vous trouverez ci-dessous les enregistrements video de l'ensemble des interventions du séminaire. Le programme et l'argumentaire du séminaire peuvent être téléchargés ici.

L'illusion d'optique, technique de séduction dans le règne animal Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Soren Seelow L'illusion d'optique comme technique de séduction ne date pas du soutien-gorge push-up, ni même du corset. Elle n'est pas l'apanage de l'espèce humaine, et encore moins des femmes. Chez de nombreuses espèces d'oiseaux, comme la draine (une variété de grive de grande taille), le pigeon ou encore le perroquet gris, la sensibilité des femelles aux effets d'optique est décisive dans le choix du partenaire. Les femelles préférant généralement les mâles à larges taches colorées, ces derniers recourent à des subterfuges pour altérer leur perception. ... tantôt celle de Wundt-Jastrow : deux arcs de cercle identiques sembleront de tailles différentes selon qu'ils sont placés au dessus ou en dessous l'un de l'autre : Mais, lorsqu'il s'agit de séduire, le mâle du jardinier à nuque rose, une espèce de passereau endémique de l'Australie, se révèle un illusioniste hors pair, rapporte le magasine Science du 20 janvier.

Michel Serres: l'espace digital révolutionne les institutions (4min) by adicode Jun 16

Related: