background preloader

Heinrich Himmler

Heinrich Himmler
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Himmler. Heinrich Luitpold Himmler ([ˈhaɪn.ʁɪç ˈluˑɪtˌpɔlt ˈhɪm.lɐ ] Écouter), né le 7 octobre 1900 à Munich, mort le 23 mai 1945 à Lunebourg, est l'un des plus hauts dignitaires du Troisième Reich. Il est Reichsführer-SS, le maître absolu de la SS, Chef der Deutschen Polizei, chef de la police allemande, dont la Gestapo et, à partir de 1943, ministre de l'Intérieur du Reich et Chef der Heeresrüstung und Befehlshaber des Ersatzheers, commandant en chef de l'armée de terre de réserve de la Wehrmacht[1] et responsable de l'armement de l'armée de terre. Criminel de guerre, il est considéré comme le Jahrhundertmörder, le « meurtrier du siècle », comme le désignent certains auteurs allemands[2]. Himmler porte la responsabilité la plus lourde dans la liquidation de l'opposition en Allemagne nazie et dans le régime de terreur qui a régné dans les pays occupés. La jeunesse à Munich[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Heinrich_Himmler

Related:  Hitler & Criminels de Guerre

Alfred Rosenberg Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Alfred Rosenberg, né le à Reval (aujourd'hui Tallinn, capitale de l'Estonie, dans le gouvernement d'Estland appartenant alors à l'Empire russe), exécuté le à Nuremberg, est un théoricien du parti nazi. Durant la Seconde Guerre mondiale, il occupe le poste de ministre du Reich aux Territoires occupés de l'Est. Condamné à mort lors du procès de Nuremberg, il est exécuté par pendaison. Biographie[modifier | modifier le code] Rosenberg est issu d'une famille germano-balte. Jeunesses hitlériennes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un groupe de membres des Jeunesses hitlériennes. Insigne des Jeunesses hitlériennes. « Le Monde des Livres » publie des lettres inédites de Himmler à sa femme LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par Jean Birnbaum « Le Monde des livres » publie aujourd'hui, quelques jours avant sa parution en France et en Allemagne, un document exceptionnel : les lettres que Heinrich Himmler envoya à sa femme, Marga, de 1927, l'année de leur rencontre, à 1945, celle où Himmler se suicida. Dérobés par deux GI américains, ces courriers ont connu un destin non élucidé avant de réapparaître au début des années 1980.

Richard Walther Darré Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Darré. Premières années[modifier | modifier le code] Après une année à Witzenhausen, il se porta volontaire pour partir au front. Il fut légèrement blessé plusieurs fois au cours de la grande guerre. Fête du Travail Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Fête du Travail est le nom de plusieurs fêtes qui furent instituées à partir du XVIIIe siècle pour célébrer les réalisations des travailleurs. On peut remarquer des différences dans plusieurs pays sur la façon dont la fête du travail est pratiquée.

Joseph Goebbels Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Paul Joseph Goebbels (prononcé, en allemand, [ˈɡœbəls ]), né le 29 octobre 1897 à Rheydt[2] et mort par suicide à Berlin le 1er mai 1945, fut un des plus puissants dirigeants du Troisième Reich. Ministre du Reich à l’Éducation du peuple et à la Propagande sous le Troisième Reich de 1933 à 1945, son nom reste indissolublement lié à l'emploi des techniques modernes de la manipulation des masses et de la démagogie qu'ont été capables de diffuser les propagandes des États totalitaires. Joseph Goebbels était un proche d'Adolf Hitler et, avec Hermann Göring et Heinrich Himmler, un des responsables les plus puissants et influents du Troisième Reich. Antisémite acharné, et aussi antichrétien radical[3], il joua un rôle moteur dans les persécutions contre les Juifs allemands notamment en déclenchant la Nuit de Cristal. Il est brièvement chancelier après le suicide d'Hitler.

Adolf Hitler Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Adolf Hitler (prononcé en allemand [ˈa.dɔlf ˈhɪt.lɐ] Écouter), né le à Braunau am Inn en Autriche-Hongrie, dans la partie de l'actuelle Autriche et mort par suicide le à Berlin, est un dirigeant allemand, fondateur et figure centrale du nazisme, instaurateur de la dictature totalitaire désignée sous le nom de Troisième Reich (1933-1945). Porté à la tête de l’Allemagne par le Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) qu’il reprend en 1920, il devient chancelier du Reich le , puis se fait plébisciter en 1934 comme président, titre qu’il délaisse pour celui de Führer (« guide »). Sa politique impérialiste, anti-slave, antisémite et raciste est à l'origine du volet européen de la Seconde Guerre mondiale et en fait le responsable de crimes de guerre et crimes contre l'humanité ayant causé plusieurs dizaines de millions de victimes, crimes dont la Shoah reste le plus marquant.

Solstice Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Illumination de la Terre par le Soleil lors du solstice de juin. Illumination de la Terre par le Soleil lors du solstice de décembre. Enfants Goebbels Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Magda et Joseph Goebbels entourés de leurs six enfants et du fils aîné de Magda (en uniforme de la Luftwaffe) en 1944. Magda (1901-1945) et Joseph Goebbels (1897-1945), ministre de la Propagande du Troisième Reich, eurent six enfants en plus de Harald (1922-1967), issu du premier mariage de Magda : Helga (1932-1945), Hildegard (1934-1945), Helmut (1935-1945), Holdine (1937-1945), Hedwig (1938-1945) et Heidrun (1940-1945). Ces enfants, avec leur parents, vivent dans le premier cercle d'Adolf Hitler et apparaissent dans plusieurs films de propagande allemands. Les six moururent empoisonnés, probablement par leur mère, le 1er mai 1945 dans le Führerbunker à Berlin où la famille Goebbels était réfugiée.

Mysticisme nazi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mysticisme nazi (ou l'ésotérisme nazi) est une appellation qui sert à désigner de manière globale un ensemble de doctrines florissantes en Allemagne avant ou pendant le régime nazi et mêlant le pangermanisme et l'aryanisme à des doctrines ésotériques. Elles s'inspirent de théories développées en Allemagne à partir du début du XIXe siècle (Ariosophie, l'Armanisme, la Théozoologie, l'Armanen-Orden, l'Artgemeinschaft, etc…). Ce courant quasi-religieux consiste en fait en la combinaison du pangermanisme et racisme allemand avec l'occultisme, l'ésotérisme, et le paranormal et une philosophie de l'histoire qui est un messianisme sécularisé.

Putsch de la Brasserie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Soutenue par le général Erich Ludendorff, et acceptée dans un premier temps par le triumvirat dirigeant la Bavière composé de Gustav von Kahr, Otto von Lossow et Hans Ritter von Seisser, elle se termina dans la confusion et par un échec total des putschistes. Condamné à cinq ans de détention, Adolf Hitler ne passa finalement que moins de quatorze mois à la prison de Landsberg, mettant son incarcération à profit pour rédiger Mein Kampf.

Magda Goebbels Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Magda Goebbels Magda Goebbels, née le 11 novembre 1901 et morte le 1er mai 1945, était la femme de Joseph Goebbels, ministre de la Propagande pendant le Troisième Reich. Née d'une union illégitime entre un ingénieur et une employée de maison, Magda Behrend[1] n'est tout d'abord pas reconnue par son père biologique. Ian Kershaw Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ian Kershaw en 2012. Sir Ian Kershaw, né le à Oldham, est un historien britannique connu pour ses travaux sur la Seconde Guerre mondiale, Adolf Hitler et le nazisme. Il est l'auteur d'une biographie en deux tomes qui est une des principales références actuelles sur le dictateur allemand, ainsi que de l'ouvrage intitulé Hitler – Essai sur le charisme en politique, qui explique comment la dictature nazie a pu s'installer. Il en voit les causes primordiales dans Adolf Hitler lui-même, la forte xénophobie traditionnelle, une société déboussolée, des élites inconscientes et autoritaires, enfin le traumatisme de la Première Guerre mondiale et la guerre civile qui a suivi : l'une des avancées marquantes de son analyse du système hitlérien repose sur la notion de pouvoir charismatique.

Lionel Richard Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. C'est en 1971 qu'il inaugure ses travaux sur l’Allemagne. Depuis, il a écrit de nombreux ouvrages de référence sur l’histoire de l’Allemagne au XXe siècle et sur la culture allemande. Il est l’auteur de nombreux livres d’histoire culturelle, dont la plupart ont été traduits dans plusieurs langues et sont devenus des ouvrages classiques de référence. Poésie[modifier | modifier le code]

Related: