background preloader

Expressions anciennes

Expressions anciennes
Related:  Dictionnaire français, latin, paléographieorganisation

RECENS en version bêta-test - Le blog de RECENS le logiciel de saisie de relevés de recensement Mercredi 13 juillet 3 13 /07 /Juil 18:53 La version V0.3 de RECENS est disponible pour les bêta-testeurs. Vous pouvez la télécharger à partir du lien dans l'onglet "Téléchargement" du blog. Ci-dessous l'email adressé au bêta-testeurs. Madame, Monsieur, Depuis plus de trois ans, nous travaillons à la réalisation d’un logiciel appelé RECENS qui permet de regrouper et de gérer de multiples relevés de recensement (différentes années, différentes communes) au sein d’une même base de données. Ce logiciel propose des options avancées de recherche d’individus (multicritères) et prend en charge l’affichage des images numérisées des folios. Ce logiciel développé par un informaticien professionnel bénévole et une équipe de l’Entente Généalogique de l’Arrondissement Nord des Hauts de Seine (EGAN 92), avec le soutien technique et financier de la ville de Colombes, sera en téléchargement gratuit sur internet. - l’applicatif RECENS à télécharger

Conseils méthodologiques en paléographie La lecture des documents anciens n’est pas un obstacle insurmontable.Elle demande un peu de théorie, quelques conseils méthodologiques et beaucoup de pratique.Vous trouverez, ci-dessous, les premiers éléments à respecter pour une meilleure compréhension des écritures manuscrites. En générale, la lecture des documents d’archives des XIX et XX° siècles ne pose pas de problèmes majeures. Les choses se compliquent dès que l’on aborde les XVI° et XVII et, plus encore, au-delà. Nous aborderons successivement : Les règles simples de transcription, Les principaux obstacles rencontrés lors de la lecture d’un document, Quelques pistes pour vous aider dans votre étude des documents. Quelques règles simples à appliquer lors de la lecture d’un document : Numéroter les lignes du document d’archives et utiliser la même numérotation pour la transcription. Essayer de lire le texte en entier pour, si possible, en comprendre le sens général. Respecter l’orthographe du texte original (même si elle vous choque !).

Numérotation de Sosa-Stradonitz Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Sosa. Arbre généalogique publié par Michel Eyzinger dans Thesaurus principum hac aetate in Europa viventium à Cologne en 1590, pp. 146–147, et mettant en individu racine Henri III de France. Eyzinger est à l'origine de la numérotation de Sosa-Stradonitz. La numérotation de Sosa-Stradonitz est une méthode de numérotation des individus utilisée en généalogie permettant d'identifier par un numéro unique chaque ancêtre dans une généalogie ascendante. Elle fut mise au point par le franciscain et généalogiste Jérôme de Sosa en 1676 dans son ouvrage Noticia de la gran casa de los marqueses de Villafranca[1], reprenant en cela la méthode publiée à Cologne en 1590 par Michel Eyzinger qui avait déjà utilisé ce système de numérotation[2]. Cette méthode fut reprise en 1898 par Stephan Kekulé von Stradonitz. Principe[modifier | modifier le code] Caractère abstrait de la numérotation et implexe[modifier | modifier le code]

GEDCOMIZER - Gedcomizer Projet Pep's 2015 : numérisation de chroniques liégeoises, médiévales et modernes | Bibliothèques ULg Le Réseau des Bibliothèques ULg collabore à nouveau cette année avec la délégation Pep's de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre d'un projet de numérisation. Ce projet vise cette fois 24 chroniques (pour 66 volumes), rédigées dans la Principauté de Liège, entre le 11e et le 18e siècle. Les chroniques sélectionnées sont les oeuvres d’auteurs tels qu’Anselme, Fisen, Hinnisdael, Van den Bergh, Foullon ou Devaulx. Inédites pour la plupart, leur numérisation permettra aux chercheurs, étudiants ou curieux de redécouvrir ces textes et les événements qui y sont décrits. Née dans l’Antiquité, la chronique recouvre, dès les 11e et 12e siècles, un sens relativement large. La chronique reste aujourd’hui une source historique fondamentale pour ces périodes, pour les faits qu’elle mentionne mais aussi pour les structures mentales et sociales qu’elle permet de révéler. L'opération de numérisation de ces manuscrits débutera au mois de mars 2015.

Majorité matrimoniale et puberté légale en France Majorité matrimoniale et puberté légale en France L'âge de la "majorité" (moment où une personne est considérée comme capable d'exercer ses droits sans l'aide de ses parents ou de ses tuteurs) a varié suivant les époques, suivant le sexe des individus concernés et suivant sa finalité (capacité à se marier, capacité à jouir de ses droits civiques et politiques...). Chez les Romains, où l'homme était pubère à 14 ans et la femme à 12 ans, les législateurs avaient prolongé la période d'incapacité au delà de la puberté jusqu'à 25 ans. En FRANCE, malgré la diversité des coutumes, l'influence du droit romain se fit largement sentir, surtout à partir du XVIIe siècle. Il était en général admis que "la pleine capacité civile n'était atteinte qu'à 25 ans" (Arrêtés de M. le P.P. de LAMOIGNON - 1702). La Révolution, favorable aux jeunes générations, abaissa l'âge de la majorité à 21 ans (loi du 20 septembre 1792). En droit romain, la puissance paternelle durait autant que la vie du père. Sources

Les enfants terribles de l'assistance publique... - Blog généalogie - Actualité généalogique par Eric FERRA, Généalogiste Vous avez commencé votre généalogie il y a maintenant plusieurs mois et vous remontez votre arbre assez facilement grâce aux actes d'état-civil et voila que vous apprenez que votre ancêtre est né(e) de père ou mère inconnu e) ou encore que votre aïeul a été placé à l'assistance publique et là c'est le drame. GeneActu, vous plonge aujourd'hui dans l'univers de vos ancêtres. Pourquoi ont ils été placés ? Qui sont ils ? Madeleine Cardot : née le 26 décembre 1910 Son père : Jean-François, décédé des suites de maladie contractée aux armées Sa mère : Rosalie Hestin, 50 ans, domiciliée à Vesoul, habituellement cuisinière au Cirque Gruss, serait de moralité douteuse ayant une nombreuse famille d'enfants, n'a jamais pu s'occuper convenablement des ses enfants. Renseignement sur l'enfant : Acrobate, arrêtée le 09 juillet 1924 pour vagabondage, à la suite de mauvais traitement aurait quitté le cirque Gruss où elle était employée. Adrien Giroud : né le 22 mai 1915 Germaine Lacroix : née le 10 avril 1922

Actes de notaire Les actes notariés les plus recherchés permettent aux généalogistes de compléter leurs investigations. Contrat de mariage, testament, inventaire après décès etc, autant de documents et d'actes qui peuvent être conservés aux Archives départementales et correspondre à vos besoins. Lexique Ce lexique vous permettra de mieux vous orienter dans le langage spécialisé des actes notariaux. Il a été élaboré par l'équipe « Valorisation des Archives » pour aider le dépouillement des actes notariaux par des bénévoles d'associations landaises de généalogie. Comment vous en servir ? Abandon. Abandon d'usufruit, abandon de jouissance. Abandonnement de biens. Acceptation. Acceptation de congé. Acceptation de créance. Acceptation de transfert de biens. Accord. Achat. Acquiescement. Acte. Acte capitulaire. Acte conditionnel de prêt. Acte d'adhésion. Acte d'appel. Acte d'apport. Acte d'offre. Acte d'opposition. Acte d'ouverture de testament. Acte de baniment. Acte de comparution. Acte de consignation.

Pourquoi tenir un journal de recherches Tenir un journal de recherches peut, au premier abord, sembler laborieux et prendre du temps. Gardez à l'esprit que le temps que vous passerez à renseigner votre journal sera du temps économisé dans vos recherches à venir. Que mettre dans un journal de recherches ? Il n'y a pas de réponse. Cela dépendra de votre façon de rechercher et de penser votre généalogie. Vous pouvez choisir d'inclure tous les points ci-dessous (voire plus) ou de n'en sélectionner que quelques uns. Objectif (de la recherche) : que voulez-vous chercher ? Sur quel support tenir votre journal de recherches ? Encore une fois, cela dépend de vous. Evernote, OneNoteNote individu de votre logicielFichier texteCahierFiches Bristol…. Je tiens mon journal dans Evernote. Dans une fiche ".Résumé" (le point me permet de la garder en tête de liste des notes du carnet de l'individu), je note mon journal de recherches, la ligne de vie puis mes remarques. Tenez-vous un journal de recherches ? Pour compléter le sujet :

Related: