background preloader

Les manipulations de l'information

Les manipulations de l'information
L’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM) du ministère des armées et le Centre d’analyse, de prévision et de stratégie (CAPS) du ministère des affaires étrangères publient un rapport sur les ingérences. Partant d'une définition de la manipulation de l'information comme « la diffusion intentionnelle et massive de nouvelles fausses ou biaisées à des fins politiques hostiles », les auteurs évitent volontairement de recourir à l'expression galvaudée de « fake news » jugée « trop vague et polémique ». La première partie du rapport s'intéresse aux causes des manipulations de l'information, individuelles (failles cognitives, crise épistémologique) et collectives (crise de confiance dans les institutions et dans la presse, désillusion numérique) ainsi qu'aux acteurs étatiques et non étatiques de ces manipulations en s'attardant sur les cas de la Russie et de la Chine. Sources Réseaux et médias sociaux

https://eduscol.education.fr/numerique/tout-le-numerique/veille-education-numerique/archives/2018/novembre-2018/manipulations-information

Related:  Information DésinformationDésinformationInfo/intox et théories du complotInformation Désinformation - Copie

Rapport conjoint CAPS/IRSEM - Les manipulations de l’information : Un défi pour nos démocraties (04.09.18) Communiqué de presse Les manipulations de l’information ne sont pas nouvelles mais ont pris une dimension sans précédent en raison des capacités inédites de diffusion et de viralité offertes par internet et les réseaux sociaux, ainsi que de la crise de confiance que vivent nos démocraties. Ce phénomène s’est manifesté par plusieurs ingérences électorales ces dernières années ; il menace les démocraties et la souveraineté de leurs institutions. Le CAPS et l’IRSEM ont donc uni leurs forces pour l’étudier. Ce rapport est le fruit d’une enquête de terrain (une centaine d’entretiens menés dans une vingtaine de pays) pour mieux saisir la nature du problème et identifier les bonnes pratiques mises en œuvre par les États et les sociétés civiles. Il s’appuie également sur l’abondante littérature scientifique disponible.

INFO/INTOX °8 : Comment vérifier une photo sur votre téléphone portable Publié le : 26/11/2018 - 10:00Modifié le : 26/11/2018 - 11:18 Avez-vous déjà reçu une photo sur votre téléphone portable dont vous doutez de l'origine ? En consultant les réseaux sociaux, vous êtes-vous déjà demandé si une image, illustrant un évènement, était vraie ? Dans cet épisode de Info/Intox, la rédaction des Observateurs de France 24 donne ses conseils pour vérifier facilement et gratuitement l'origine d'une photo directement sur votre smartphone. La plupart des outils de vérification des images sur internet fonctionne sur ordinateur. Delphine Poirier : EMI : Une classe média contre les rumeurs Comment décrypter la désinformation avec des élèves ? Face à la prolifération des hoax et l’évolution rapide des médias, Delphine Poirier, enseignante de français, mène un projet interdisciplinaire en 5ème au collège Pierre Vernier à Ornans (25). A raison de 2 heures par semaine, les collégiens se regroupent en petites équipes de rédaction pour produire des articles. « Nous avons travaillé sur la validité d’une information pour amener les élèves à aiguiser leur esprit critique », explique l’enseignante. Présenté au 10ème Forum des Enseignants Innovants, le travail de Delphine Poirier regorge de ressources aisément transposables. Pourquoi ce projet ?

Baromètre médias, les journalistes sommés de se remettre en question Insultes, menaces de viol, jets de projectiles, coups, scènes de lynchage… Après plusieurs agressions de journalistes, des agents de protection accompagnent des équipes de télévision ou radio lors de mobilisations de gilets jaunes. Une « escalade de la haine » dénoncée par l’ONG Reporters sans frontières, qui héberge sur son site la pétition #Libresdinformer, lancée par des collectifs de journalistes et de citoyens pour défendre le droit d’informer. Sans surprise, dans ce contexte de crise sociale où la presse est prise à partie, les indicateurs du 32e Baromètre de la confiance dans les médias réalisé par le groupe Kantar pour La Croix sont en berne. Si l’intérêt pour l’actualité remonte (à 67 %, + 5 points), les journalistes sont jugés indépendants par seulement un quart des sondés et la confiance envers les différents médias est au plus bas. « Les “intellos” n’ont pas les mêmes sources d’information que

Retour sur la journée d’étude : Lutte contre les fake news – quels défis pour l’information scientifique, les bibliothèques et les journalistes ? Le 5 juin 2018, l’ADBU organisait en partenariat avec TheConversationFrance, La Croix, le CARISM et France Info une journée d’étude sur le thème de la lutte contre les fake news. Cet événement a attiré près de 170 participants au profil varié : professionnels des bibliothèques, professeurs-documentalistes, sociologues, chercheurs, enseignants universitaires et du secondaire, journalistes. Cette journée a donné lieu à deux publications d’articles et à une visibilité chez nos partenaires The Conversation France, La Croix et France Info.

« Ça doit se savoir », « Alter Santé », « Libre Info » : un seul homme derrière un réseau de désinformation « Mon site ? Je n’ai pas de site. » Lorsque Le Monde l’a interrogé sur ses activités, Johann Fakra a nié en bloc. A l’en croire, il n’est lié ni de près ni de loin à l’administration de blogs ou de sites Internet. Pourtant, c’est bien la main de ce Français que l’on trouve derrière un vaste réseau de sites et de pages Facebook, bâti patiemment depuis des années. Ces médias qui se disent « alternatifs » diffusent régulièrement des articles sensationnalistes et de fausses informations, parfois aux accents conspirationnistes. Réunis, ils constituent l’un des plus gros réseaux de désinformation français : nous avons identifié plus d’une trentaine de sites qui en font partie, et cette liste n’est probablement pas exhaustive.

C'est quoi la rumeur - Les clés des médias Un nouvel élève est arrivé au collège en janvier. Renfermé, pas sympa, provocateur. Un matin, Romain a dit aux copains que cet élève avait été renvoyé d’un autre collège parce qu’il « dealait » du cannabis. Ce ne serait pas surprenant : il a l’air d’avoir beaucoup d’argent de poche, dès qu’il sort du collège, il passe des coups de fils mystérieux et il ne lâche jamais son sac à dos. Certains en ont parlé sur les réseaux sociaux et les parents d’élèves ont bien l’intention d’en parler à la principale. L’intelligence artificielle nous sauvera-t-elle des fake news ? – Les cahiers de l'Université Paris Descartes Vous souhaitez recevoir notre magazine en version papier ? Indiquez-nous vos prénom, nom et adresse postale : check_circleVotre demande a bien été enregistrée, merci ! warningMerci de remplir vos prénom, nom et adresse postale

Related: