background preloader

Tout sur les droits de l'enfant

Tout sur les droits de l'enfant
Related:  législation / mineurs

Tout (ou presque) sur Les Droits de l'enfant Réforme de la protection de l’enfance Le détournement de mineur Vous êtes nombreux à nous écrire ou à nous téléphoner pour nous demander ce qu’est un détournement de mineur et que risque celui qui en serait accusé. Souvent, cela concerne vos histoires d’amour et le désaccord de vos parents. La situation la plus typique est celle d’une jeune fille (ou jeune garçon) mineure de moins de 18 ans, voire de moins de 15 ans, qui sort avec un garçon (ou une fille) majeur(e) de plus de 18 ans. En réalité, vous confondez « détournement de mineur » et majorité sexuelle , et plus précisément « délit d’atteinte sexuelle sur mineurs ». Majorité sexuelle et détournement de mineur Le détournement de mineur est souvent confondu avec les questions de majorité/minorité sexuelle . Le détournement de mineur se réfère à la majorité civile (18 ans) et non sexuelle (15 ans). Par exemple , un adulte qui hébergerait un mineur en fugue pourrait être accusé de détournement de mineur s’il ne prévient pas les parents du mineur.

Où commence la maltraitance ? - ACTION ENFANCE La maltraitance faite aux enfants Une définition ? L’Organisation Mondiale pour la Santé propose une définition : « L’abus ou la maltraitance à enfant consiste dans toutes les formes de mauvais traitement physique, émotionnel ou sexuel, la négligence ou le traitement négligent, ou les formes d’exploitation, dont commerciales, résultant en un mal effectif ou potentiel à la santé de l’enfant, à sa survie, à son développement ou sa dignité dans le contexte d’une relation de responsabilité, confiance ou pouvoir ». Plus simplement, on peut définir la maltraitance comme étant toute violence présentant des conséquences graves sur le développement psychique et psychologique des enfants. La maltraitance peut intervenir aussi bien dans l’univers familial de l’enfant que dans son entourage social plus large (école, quartier, réseau de relations sur internet…) Violences et négligences lourdes La violence à l’encontre des enfants peut prendre des formes très diverses. Mauvais traitement par commission

Blog Today marks the anniversary of the 2012 Hague Conference on Human Rights in Childbirth. Those of us who organized that conference sought to gather consumers of maternity care, care providers, lawyers, and other disciplines into a room to discuss human rights in birth care. The conference drew participants from 50 nations . Discussions about the human rights concerns of birthing women around the world revealed the international need for activism around women’s rights in birth care, and the existence of organizations and motivated individuals on all continents working for improvement in this area. Why Now? This organization is committed to ensuring that all healthcare systems and providers respect the basic decision-making authority of every birthing woman about what will happen to her body and her baby during childbirth. This assumption is especially concerning in light of the ongoing escalation of cesarean rates around the world . Monopoly, Suppression, and Persecution Since the Hague

Sociétés et jeunesses en difficulté - L'accès confidentiel des mineurs adolescents aux soins. Rapport suivi d'un avis et de recommandations | CNS / Conseil national du sida Sur proposition de la Commission Adolescence Responsable de la Commission : Madame Véronique NAHOUM-GRAPPE Membres de la Commission : Madame Christiane BASSET Monsieur le Professeur Aimé CHARLES-NICOLAS Monsieur Jean-Marie FAUCHER Monsieur Paul HANTZBERG Monsieur Alain MOLLA Monsieur Jacques PASQUET Rapporteur : François BUTON Introduction : mise en perspectives du problème Par un courrier en date du 24 août 1999 [1], Madame Dominique Gillot, Secrétaire d’Etat à la Santé et à l’Action Sociale, a demandé au Conseil national du sida d’examiner « les différentes situations rencontrées par les professionnels de santé dans le cadre de l’accès des mineurs à la prévention, au diagnostic et aux traitements », et de faire des « recommandations aux professionnels de santé sur la conduite à tenir » en cette matière, « étant entendu que les situations étudiées peuvent être examinées dans un cadre plus large que l’infection à VIH ».

« Il n'y a pas de petite claque » : stop à la violence éducative Pondu par Marie.Charlotte le 18 juin 2013 « Une petite claque pour vous. Une grosse claque pour lui. Il n’y a pas de petite claque ». C’est le slogan de la campagne de sensibilisation web-TV lancée par La Fondation pour l’Enfance, contre « les violences éducatives ordinaires ». Ce spot de 30 secondes réalisé gracieusement par 75 et Circus pour l’agence ROSAPARK met en scène la violence réelle d’une « petite » claque : Il y aurait des « bonnes » et des « mauvaises » raisons de mettre des claques. Toutes ces idées reçues et bien d’autres sont non seulement fausses, mais dangereuses pour l’enfant. « Il n’y a pas de petite claque, ni de petit coup, toute violence envers nos enfants peut avoir des conséquences sur leur santé physique et psychologique. [...] Un « héritage » qu’il est urgent d’abandonner À la question posée sur le site du Parisien « Enfants : Faut-il définitivement proscrire les claques ? Ce slogan pouvait prêter à confusion. La réponse à la violence est une réponse instinctive.

"Elle m'a souri donc elle était d'accord" : reconnaître le désir de l'autre, ça s'apprend Certains jeunes adolescents associent les pupilles dilatées de leur petite copine au désir sexuel (SIPA). Que cette enquête menée sur 1058 jeunes révèle que près de 10% d’entre eux ont déjà eu un comportement à caractère sexuel violent n’est en soi pas étonnant. Les adolescents et jeunes adultes ont souvent une vision nébuleuse de la définition du viol, des agressions sexuelles, notamment parce que les adultes (parmi lesquels leurs parents) sont confus à ce propos. Ces statistiques sont le résultat de ce que les adultes produisent. Beaucoup de jeunes, et leurs parents avec, s’imaginent souvent, par exemple, qu’en France il est possible de se marier à 15 ans si on en a envie alors que depuis la loi de 2006 aucun mariage ne peut avoir lieu avant 18 ans. Ils sont nombreux à penser que l’on peut avoir des relations sexuelles à tout âge tant que l’on est amoureux, alors que, même si la loi n’est pas aussi simple, il y a une majorité sexuelle qui est fixée à 15 ans. 1. 2. 3. Corps qui s’emballe

L'Assemblée élargit la contraception L'Assemblée nationale a adopté aujourd'hui de nouvelles mesures pour faciliter le recours des mineures d'au moins 16 ans à la contraception, au dernier jour de l'examen du projet de budget de la Sécurité sociale en première lecture. Le tiers payant, qui permet de ne pas avancer l'argent d'une consultation ou d'un examen préalable sur la part prise en charge par l'assurance maladie, sera accordé aux adolescentes de plus de 15 ans consultant un médecin pour la prescription de contraceptif. Cette mesure du PLFSS (projet de loi de financement de la Sécurité sociale) complète la gratuité des produits contraceptifs pour ces mineures, décidée l'an dernier afin d'éviter une partie des interruptions volontaires de grossesse. La ministre de la Santé Marisol Touraine a affirmé que la mesure votée en 2013 avait "commencé à produire ses effets" et affiché la volonté de "franchir un nouveau pas".

Et si j'avais un bébé ? Paraîtrait que je suis handicapée... Paraîtrait aussi que je suis une fille... Et enfin, paraîtrait que les filles peuvent avoir des bébés... Même les filles handicapées. Vous voyez où je veux en venir ? Parce que moi je suis pas sûre de voir. Maman est pas trop inquiète là-dessus. Vous remarquerez une fois de plus, que tout est dans la finesse. Voilà. Elle est pas très au courant de tout ça Maman. Parce que pour pas être enceinte, les préservatifs c'est pas mal. La pilule, elle est pas trop fan . Le stérilet et l'implant, pour la pose, faut forcément passer par une anesthésie générale. Le stérilet, Maman était plutôt pour. L'implant, y paraît que c'est pas mal. Comme je vais peut-être avoir une anesthésie pour la nasofibroscopie, c'est peut-être justement l'occasion pour faire d'une pierre deux coups. Bon. Elle sait tellement pas quoi faire qu'elle serait prête à me retirer du centre pour éviter les risques. Ou pas...

Info Familles Net Ecoute De nouveaux droits pour les enfants ? Oui... Dans l'intérêt même des adultes et de la démocratie Dans le cadre de la préparation du projet de loi sur la famille, la ministre délégué à la famille a mis en place plusieurs groupes de travail pour nourrir la réflexion préalable à l'écriture de ce texte.

Related: