background preloader

Jan des Ronces - Florent Jaga

Jan des Ronces - Florent Jaga
Au milieu des ronces, en pleine nuit, la silhouette de Jan est inerte, un Opinel au creux de sa main ouverte. Plus bas, beaucoup plus bas, on crie son prénom et des torches interrogent la forêt. Le père de Jan lui a toujours interdit d’aller dans ce coin du bois, une propriété privée et délimitée par des barbelés, mais Jan n’a que faire des limites, surtout en pleine nature. Le canif en poche, il se faufile et continue son chemin entre les buissons, s’égratignant cuisses et mollets, sans ralentir. Il progresse comme sous hypnose, semble suivre un sentier séculaire recouvert par la végétation. Au loin se dresse un rempart de ronces. De piqûres en griffures, Jan bataille contre la bête végétale afin qu’elle le tolère, en repliant les tiges, en cassant celles qui refusent de ployer. Débarrassé de la mousse et des branchages, la construction ressemble à un ancien puits comblé de gravats. Après avoir fouillé tous les abords de la maison, les parents de Jan ont paniqué. La lumière de M. Related:  lasagessecdiLire des livres numériquesLibres pdf

Une flaque de larmes - Thierry Covolo J’aimais bien faire le trajet de l’école avec Emma.Le matin, j’expédiais mon petit-déjeuner pour être au croisement avant elle. Parfois, maman disait : « Eh bien, en voilà une qu’est sacrément pressée d’aller à l’école ! » Alors je haussais les épaules en tournant la tête pour qu’elle me voie pas rougir, puis j’attrapais mon sac et je filais jusqu’au croisement, aussi vite que je pouvais. Au cas où elle arrive avant moi et qu’elle oublie de m’attendre. Emma avait lu tous les livres qu’on pouvait trouver par ici. Ce jour-là, j’étais encore plus impatiente de la retrouver. — Eh M, faut que je te raconte un truc ! Elle s’est tournée vers moi et elle m’a dit en riant : — Oublie pas de respirer, Howie. Elle avait raison. — Je faisais mes devoirs dans ma chambre. J’avais toute l’attention d’Emma. — Je suis allée à la fenêtre, j’ai écouté attentivement, et là j’ai compris que ça venait de la haie. Je me suis interrompue. — Et alors, elle m’a relancée, tu l’as rattrapé ? J’ai réfléchi.

Soryan Nesh - Maxime Fontaine Fans de Soryan Nesh, le détective aux cent visages, ou nouveaux lecteurs curieux de découvrir cet univers ? Maxime Fontaine vous propose de découvrir gratuitement Coup de pouce, une aventure inédite de Soryan Nesh ! La jeune Illyana et son petit frère Mathieu décident de solliciter Soryan Nesh, le grand détective parisien, car ils sont confrontés à une situation plus qu’étrange… On leur a volé leur maison ! Oui oui, vous avez bien lu : leur demeure tout entière a disparu, ne laissant derrière elle qu’une dalle de béton ! Après avoir fait durer le plaisir pendant plusieurs jours en égrenant les chapitres, vous pouvez maintenant lire la nouvelle aventure de Soryan Nesh dans son intégralité ! Lire la nouvelle complète Envie de plus d’aventures ?

Paris - New York - Paris - Jeanne Mazabraud J’ai de la chance : Mary parle très bien français. En tout cas, elle l’écrit. Elle se sert peut-être d’un traducteur automatique ? On a fait connaissance il y a un mois, via un site Internet que nous a recommandé notre prof d’anglais. — Hi ! — Salut Mary ! Là, je ne dis pas tout à fait la vérité. — Mary ? — Non, on est invités chez ma grand-mère qui a un très grand appartement sur Park Avenue, l’avenue la plus chic de New York. — Plus de cent invités ? Mary se creuse la tête. — Pierre, envoie-moi des photos de ta maison et de ta famille. Aïe, j’aurais dû y penser. — Bien sûr Mary, mon iPhone est cassé mais dès qu’il est réparé, je t’envoie un selfie. — Tiens, moi aussi j’ai cassé mon iPad. Ouf ! — Hi ! Pour le coup, c’est vrai. Noooon, c’est pas vrai. — Chère Mary, quelle bonne idée de venir en France, mais tu sais, il pleut souvent à Paris en juillet. — Pierre, non, c’est trop tard, les billets sont déjà pris. Quoi ? — Hello Mary ! Le temps passe. Samedi 4 juillet. Coup de sonnette.

Alba et le renne magique - Jeanne Mazabraud Bien au chaud dans sa houppelande de bison, Alba marche en silence dans les pas de son père, le Grand Tor, le Chef de la tribu. Ils sont huit à cheminer à flanc de montagne, entre les arbres sans feuilles et les sapins couverts de poudre blanche et froide. Bientôt le feu s’éteindra dans le ciel qui deviendra sombre. Quand ils ont quitté l’abri de roche où tout le monde vit, mange et dort, ce feu du ciel brillait très fort. Maintenant, il faut se hâter, marcher le plus vite possible sans trébucher sur les pierres pointues qui blessent les pieds enroulés dans la peau des rennes, chassés par les hommes, que les femmes ont travaillée avec les couteaux de silex. Alba n’a pas peur. Ce soir les mères ne viennent pas à la caverne. Tor, un grand bâton de bois de bouleau à la main, fouille le sol pour tracer le chemin du groupe. C’est la première fois que les enfants montent à la caverne. Alba n’a pas peur, mais elle aimerait quand même savoir quel est leur but. Enfin on arrive.

Le Loup, la clairière et le sablier - Léa Gerst Un hurlement. C’est un long hurlement plaintif qui m’a réveillée en sursaut. Je le sais parce qu’il vient de retentir à nouveau, plus proche, plus puissant, plus menaçant. J’ai peur, j’essaie de rester figée comme une statue. J’ai froid et j’ai envie d’entourer mon corps de mes bras mais je me retiens. Nouveau hurlement. Je n’ai toujours pas ouvert les yeux. De nouveau ce hurlement. Je tente de mieux réfléchir malgré la peur qui paralyse mes pensées. Aucune lumière ne traverse mes paupières et je pourrais penser que je suis simplement tombée de mon lit au milieu de la nuit. Mais non. En plus du fait qu’un froid pinçant tente toujours de me dépecer méthodiquement – chose impossible si j’étais dans ma chambre – une forte odeur attaque mes narines. Le loup s’est tu. Plus les secondes passent et plus je suis persuadée que je suis dans une forêt. J’ouvre brusquement les paupières. Allongée sur le dos, je vois, loin au-dessus de moi, les ramures d’arbres noirs et longilignes. Je passerai.

Les vœux de Mathilde - Marièke Poulat 31 août 2014 Cher journal, Désolée d'être restée si longtemps sans t'écrire. Les événements se sont bousculés ces derniers mois. J’ai décidé de recommencer à t'écrire car je n'ai personne à qui parler. Maman m'appelle pour manger. Mathilde 1er septembre 2014 Ça y est, c'est fait. Sinon, j'ai parlé avec quelques filles de ma classe mais la plupart d'entre elles se connaissent déjà. 5 septembre 2014 Un petit mot avant d'aller me coucher, je suis un peu fatiguée. Tout va bien, je prends peu à peu mes marques au collège. C'est bizarre d'aller dans une classe différente pour chaque heure de cours. Je crois que Maman a du mal à s'adapter à sa nouvelle vie, elle aussi. 24 octobre 2014 Désolée d'être restée longtemps loin de toi, j'étais en vacances chez mes grands-parents pour une semaine. Mes vacances étaient bof. Bonne nuit, 24 octobre 2014, une heure après En fait si, j'ai envie de t'en parler car ça m'embête beaucoup. Chez mes grands-parents, il y avait aussi mes cousins, Pablo et Mélissa. – Pff.

Le Noël d'Holéa - Brigitte Bellac Vers la fin du vingt-et-unième siècle, il n’y eut plus de place pour les humains sur Terre. La population avait atteint trente-deux milliards. On construisit alors sur la Lune des bulles de tailles différentes : des espaces de vie en forme de dôme dans un matériau inaltérable, brillant comme du diamant. En cette fin d’année 2099, dans la bulle de la famille Rahides, on préparait Noël. Gaéma allait avoir quatre-vingt-trois ans le premier janvier prochain. Quelques minutes plus tard, le bruit du sas se fit entendre. Une heure plus tard, Holéa était de retour. Illustration de Rimbow

جحا وشلّته - روايات <div><hr/><ul><li><a href="files/basic-html/index.html">Pages</a></li></ul><hr style="width:80%"/></div> تقريب الصور المصغرة تقليب تلقائي الأخير الصفحة التالية الصفحة السابقة الأول Select Text الشاشة الكاملة تشغيل الصوت Lectures d'été : 13 romans à glisser dans sa valise pour les vacances Bientôt l'été : n'oubliez pas de passer chez votre libraire avant de boucler la valise ! Les vacances arrivent et on le sait, c'est la période que les Français préfèrent pour lire. Un récent sondage de l'application de lecture en ligne Youboox (16.200 personnes interrogées) montre que 68% des femmes et 61% des hommes lisent plus de livres pendant leurs vacances. A savoir aussi : la lecture arrive en tête des "attitudes les plus sexys sur la plage"... Voici donc quelques idées pour vous aider à choisir. 1"Watership down", de Richard Adams Traduit de l'anglais (Royaume Uni) par Pierre Clinquart. Si vous aviez raté la réédition en grand format par les éditions Monsieur Toussaint Louverture en 2016 de ce roman incroyable, c'est le moment de vous rattraper avec la sortie en version poche de Watership down. (Monsieur Toussaint Louverture – 541 pages – 12,50 € pour la version poche) 2"1984", de George Orwell Nouvelle traduction par Josée Kamoun (Folio - 390 pages - 8,50 €)

Lucas le hurleur - Brigitte Bellac Lorsqu’il sentit Lucas s’agiter sous sa couette et commencer à s’étirer, Cha-Cha (prononcez « Tcha-Tcha » s’il vous plaît, il y tient beaucoup !) sauta du lit et courut se réfugier dans son placard sous l’escalier. Comme tous les chats, Cha-Cha avait horreur du bruit. Les cheveux dressés sur la tête, Lucas gagna la salle de bains en trompetant sa joie de vivre à tous les échos. En bas, dans la cuisine, les jumelles poussèrent un soupir éloquent au-dessus de leur bol de chocolat. Quelques minutes plus tard, Lucas entrait en trombe dans la cuisine après avoir dégringolé les escaliers. Lucas ne savait pas parler sans hurler. Tout le monde le surnommait Lucas le Hurleur. Ce matin-là donc, en découvrant sa mère et ses sœurs les doigts dans les oreilles, redoutant le vacarme monstrueux qui allait jaillir de sa gorge, Lucas fut d’un seul coup terriblement blessé. — Ouf ! — Enfin un petit déj’ tranquille ! — Stop, Lucas ! Ce n’était pas possible ! — Bonjour, Madame ! Rien. Lucas pleurait.

Perdus sur l'île déserte - Martin Vidberg En 2008, je diffusais sur mon site internet les 30 premières planches de Perdus sur l'île déserte qui sera publié par les éditions Diantre! dans un album de 54 planches. Le livre s'est vendu pendant quelques mois avant que l'éditeur ne mette la clé sous la porte (et avant que je ne touche le moindre droit d'auteur). Pendant quelques années, j'ai gardé les fichiers en me disant que je l'auto-éditerai peut-être un jour.

Related: