background preloader

Salaire de l'apprenti

Salaire de l'apprenti
L'apprenti travaille en alternance, c'est à dire qu'il alterne son temps entre l'entreprise qui l'embauche et le CFA où il suit des cours théoriques et pratiques. L'apprenti perçoit une rémunération déterminée en pourcentage du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC). Toutefois, sa rémunération peut être supérieure au SMIC si l'entreprise applique des accords (de convention collective ou de branches professionnelles, d'entreprises...) proposant un salaire minimum supérieur au SMIC. Salaire brut et net mensuel Le salaire de l'apprenti est totalement exonéré des charges sociales patronales et salariales, donc le salaire net est égal au salaire brut : > [Il y a des exceptions pour certaines entreprises : voir article L. 118-6 du code du travail et article 83 de la loi 88-1149]. Le salaire de l'apprenti est également totalement exonéré de l'impôt sur le revenu, dans la limite du SMIC. Apprentis, salariés à part entière Apprentissage dans le secteur public Apprentis handicapés

http://www.lapprenti.com/html/apprenti/salaire.asp

Related:  Année 1 chap 3L'alternanceÉtude de gestion(2)

Le CDI intérimaire, un contrat qui commence à percer en France Réaction (0) Alors que le chômage en France bat tous les records, un nouveau type de contrat créé en 2014 commence à percer : le CDI intérimaire. Le principe, un contrat d'exclusivité entre l'intérimaire et son agence, contre un salaire mensuel minimum. Ju Réagir à cette vidéo Contrat d'apprentissage et contrat de professionnalisation Des objectifs différents Alors que le contrat d’apprentissage engage l’employeur à fournir à un jeune apprenti une formation professionnelle complète dans le cadre de la préparation d’un diplôme par l’apprenti, le contrat de professionnalisation vise l’insertion ou un retour à l’emploi d’un jeune ou d’un adulte, par le biais de l’obtention d’une qualification professionnelle (diplôme, certificat de qualification…) reconnue dans le secteur d’activité. Des bénéficiaires différents Le contrat d’apprentissage s’adresse à une personne entre 16 et 25 ans préparant un diplôme spécifique, et suivant une formation théorique dans un CFA (Centre de Formation des Apprentis) qui complète la formation professionnelle reçue dans l’entreprise.

Contrat d'apprentissage : les avantages et les inconvénients Les avantages du contrat d'apprentissage Avantage apprentissage 1 : ressource jeune facile à former Les apprentis sont souvent jeunes. Le montant de la contrepartie financière de la clause de non-concurrence : validité, modulation et sanction. Par Christelle Cerf, Avocat. Depuis les arrêts du 10 juillet 2002 (Cass. soc. 10 juillet 2002, n° 00-45135), la validité d’une clause de non-concurrence est subordonnée à la réunion de quatre conditions cumulatives : elle doit être limitée dans le temps et l’espace, indispensable à la protection des intérêts légitimes de l’entreprise, tenir compte des spécificités de l’emploi du salarié et prévoir une contrepartie financière à la charge de l’employeur. Certaines conventions collectives prévoient des dispositions modulant le montant de l’indemnité de non-concurrence selon différents critères. La jurisprudence ne manque pas de fixer des limites à cette modulation. Dans un arrêt du 9 avril 2015 (Cass. soc. 9 avril 2015, n° 13-25847), la Chambre sociale a notamment sanctionné une clause de non-concurrence prévoyant une contrepartie financière différente selon le mode de rupture du contrat de travail.

Tout sur le salaire en apprentissage et en contrat de professionnalisation Cas d’un contrat de travail classique : Lorsqu’on parle de salaire brut, on inclut les charges « salariales ». Les charges salariales (retraite, sécurité sociale, etc.) sont déduites du salaire brut et représentent environ 22%. Concrètement lorsque votre salaire brut (contrat classique) est de 1000 €, votre salaire net (ce qui vous est réellement versé) est d’environ 780 €. Contrat d’apprentissage : Les salaires sont quasiment exonérés de charges sociales. Avantages à recruter un alternant - C3 Alternance Recruter un alternant présente de nombreux avantages pour une entreprise comme celui de former un futur collaborateur à un métier et le faire adhérer à la culture de l’entreprise. C’est également un élément dynamisant qui apporte un œil nouveau sur un métier et sur l’entreprise. Vous pouvez recruter un alternant en contrat d’apprentissage, en contrat de professionnalisation et en convention de stage alterné. L’ objectif étant de permettre à un jeune de suivre une formation pour acquérir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme ou un titre professionnel.

Les conditions de validité de la clause de non-concurrence. Par J. Clerbout, Avocat. Cet arrêt dispose « qu’une clause de non-concurrence n’est licite que si elle est indispensable à la protection des intérêts légitimes de l’entreprise, limitée dans le temps et dans l’espace, qu’elle tient compte des spécificités de l’emploi du salarié et comporte l’obligation pour l’employeur de verser au salarié une contrepartie financière, ces conditions étant cumulatives . » Les critères de validité d’une clause de non-concurrence sont donc les suivants : La clause doit être indispensable à la protection des intérêts légitimes de l’entreprise La clause doit être limitée dans le temps La clause doit être limitée dans l’espace La clause doit tenir compte des spécificités de l’emploi du salarié La clause doit prévoir une contrepartie financière Ces critères sont cumulatifs. La jurisprudence, à de nombreuses reprises, a donné des précisions utiles et des illustrations intéressantes sur chacun de ces critères.

Apprentissage, contrat pro, stage alterné : les différentes formules À côté des contrats de professionnalisation et d’apprentissage, il existe d’autres formules en alternance, sous forme de stages de longue durée. Elles vous permettent de conserver votre statut étudiant tout en bénéficiant d’une expérience sur le terrain. Audrey Steeves et Aziza Sellam À mi-chemin entre le stage et l’alternance, les formules alternées ont le vent en poupe. Le principe : un cursus qui fait alterner périodes de cours et présence en entreprise, mais à la place d’un contrat de travail, vous signez une convention de stage. Vous n’êtes donc pas salarié de l’entreprise.

Salaire apprenti : quelle rémunération ? Dans le cadre de son contrat d’apprentissage, l’apprenti perçoit un salaire (« salaire apprentissage » ou « salaire apprenti ») qui correspond à un pourcentage du SMIC. Ce pourcentage évolue en fonction de l’âge de l’apprenti et de son ancienneté dans l’entreprise. Sommaire Salaire d’un apprenti Salaire apprenti 2016

Related: