background preloader

L'iPhone et l'enfant de 13 ans travaillant 16h par jour pour 0,70 dollars de l'heure

L'iPhone et l'enfant de 13 ans travaillant 16h par jour pour 0,70 dollars de l'heure
Il est possible qu’un enfant chinois de 13 ans, travaillant 16h par jour pour 0,70 dollars de l’heure, se cache dans votre magnifique iPhone ou iPad. Et quand bien même nous ne soyons pas de ce cas extrême, les conditions sociales de tous ceux qui les produisent loin de chez nous demeurent épouvantables à nos yeux[1] Ainsi va le monde d’aujourd’hui. Apple n’est qu’un exemple parmi tant d’autres mais il en est un bien triste symbole. Votre iPhone a été fabriqué, en partie, par des enfants de 13 ans travaillant 16 heures par jour pour 0,70 dollars de l’heure Your iPhone Was Built, In Part, By 13 Year-Olds Working 16 Hours A Day For 70 Cents An Hour Henry Blodget - 15 janvier 2012 - BusinessInsider.com(Traduction Framalang/Twitter : HgO, goofy, Maïeul, Mogmi, oli44, Gatitac, popcode, Spartition, MaxLath, kadmelia) Nous aimons nos iPhones et nos iPads. Nous apprécions les prix de nos iPhones et iPads. C’est un problème complexe. Vous pouvez lire ici une retranscription de l’ensemble. Related:  Ces enfants qui travaillent...Exploitation humaine (chaine de montage)

GHANA: Comprendre les origines du travail des enfants KUMASI, Ghana, 23 juil (IPS) - A 11 ans, Thema, une native de Kumasi, au Ghana, espère devenir infirmière quand elle sera grande. Toutefois, elle est employée actuellement, errant entre les taxis et les minibus aux heures de pointe, transportant des sachets d'eau glacée sur la tête et les vendant à 10 pesewas l’unité. Elle manœuvre à travers le trafic dans cette deuxième plus grande ville du Ghana avec une facilité expérimentée; elle fait cela depuis quatre ans. Le travail des enfants est à la hausse au Ghana, en particulier dans les zones urbaines. Elle a décrit certains des impacts nuisibles du travail des enfants. "Il empiète sur les droits des enfants, affecte leur santé, et peut entraîner des blessures", a-t-elle indiqué. Mais des enfants qui travaillent sont généralement acceptés au Ghana, et la définition du travail des enfants est vivement débattue. "Au Ghana, les enfants aident leurs familles", a-t-elle expliqué. "Le cadre juridique est là", a-t-il dit.

iPhone 5 : un reporter infiltré raconte son "cauchemar" à l'usine de Foxconn L'iPhone 5 n'en finit plus d'agiter le monde médiatique. Sa taille, son poids, ses fonctionnalités, son corps en aluminium : l'appareil est scruté jusque dans ses moindre détails. Mais que sait-on vraiment de sa genèse ? Ou le nouveau jouet d'Apple a-t-il été confectionné, et dans quelles conditions ? Un téméraire reporter chinois du Shanghai Evening Post a voulu voir de ses propres yeux les secrets de fabrication. Le New York Times avait déjà tiré la sonnette d'alarme en janvier au sujet des conditions des salariés chinois de l'usine d'Apple, dans une longue et passionnante enquête. Le journaliste s'est infiltré au saint des saints : la célèbre mais non moins mystérieuse usine Foxconn, à Taiyuan. Après 7 jours d'entrainement intensif, le journaliste a enfin pu participer de ses propres mains à la fabrication de l'iPhone au huitième jour. Jour 1 : le recrutement : contrôle médical des employés, mais locaux pleins de détritus Il est demandé aux employés de signer un étrange document.

La crise des grands pays émergents inquiète les marchés Inde, Brésil, Turquie, Russie et Afrique du Sud subissent une baisse de croissance, source de tensions sociales. Simple trou d'air ou crise plus profonde? Les grands pays émergents, ces étoiles montantes qui tirent l'économie mondiale depuis plus d'une décennie, inquiètent les marchés. La croissance a nettement ralenti dans le club des Brics - Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud - ainsi qu'en Turquie, devenue le nouveau tigre du Proche-Orient. La semaine dernière, le FMI a lancé un message d'alerte sur ces pays, revoyant à la baisse ses prévisions de croissance. Le scepticisme a gagné les investisseurs qui retirent leurs ­capitaux depuis début mai, comme si soudainement ils prenaient conscience de leurs fragilités structurelles, qu'il s'agisse de la gouvernance en Russie ou du manque criant d'infrastructures au Brésil avec un travers commun, la faiblesse des investissements. Pas de krach en vue Or, ces déficits courants sont financés par des capitaux extérieurs.

anti-slavery Travail des enfants « Le travail des enfants laisse de graves séquelles chez les enfants eux-mêmes et la société dans son ensemble. Les enfants travaillent aujourd'hui dans des situations dangereuses. Ils en garderont demain des traumatismes sur le plan physique, intellectuel, affectif. Kofi Annan, Secrétaire Général des Nations Unies « Nous n'avons pas le temps d'apprendre ou de lire, ni de jouer ou de nous reposer, nous travaillons dans des conditions dangereuses et n'avons aucune protection ». Le Forum des Enfants contre les formes les plus intolérables de travail des enfants, Bangkok, 1997 Qu'est-ce que le travail des enfants ? Travailler, dans certains cas, peut être un facteur positif dans le développement de l'enfant ; cela peut lui donner le sens des responsabilités et lui permettre d'acquérir des compétences qui lui seront utiles ainsi qu'à la collectivité. De plus en plus, les enfants sont également achetés et vendus à l'intérieur d'un même pays, ou entre différents pays. Etudes de cas:

Foxconn et Apple développent le système d’exploitation le plus avancé au monde - Chine Conquérante Foxconn est un assembleur de produits High Tech (tablettes, téléphones, ordinateurs) travaillant pour des marques telles qu’Apple, Amazon, HP. Dirigée d’une main de fer par Terry Guo, les chiffres sur cette entreprise donne le vertige : 1,4 millions d’employés en Chine, 1er employeur de Chine, près de 700 000 employés rien qu’à Shenzen. Des chinois de tout le pays se battent pour intégrer ces usines où le salaire y est considéré comme attractif (220€/ mois). Une fois le processus de recrutement passé, Foxconn leur ouvre les portes d’un monde où se mèle le pire du modèle capitaliste et de la culture chinoise. Les conditions de travail y sont dignes de l’Angleterre au 18ème siècle. Bien entendu, être salarié chez une multinationale, cela se mérite. Puisque la loi le permet, la société propose à ses salariés d’effectuer des heures supplémentaires (qui ne sont pas toutes comptabiliser, n’exagérons rien) leur permettant d’atteindre les 250€ nets mensuels. Pour aller plus loin :

Travail des enfants, les leçons des pays émergents, par Bénédicte Manier De nouvelles statistiques du Bureau international du Travail (BIT) (1) viennent de rappeler que la main-d’œuvre enfantine constitue un volant persistant de la population active mondiale. Depuis la fin des années 1990, le nombre d’enfants de moins de 14 ans « économiquement actifs » oscille entre 176 et 211 millions, auxquels s’ajoutent une centaine de millions d’enfants de 15 à 17 ans. En dépit d’une diminution progressive, le maintien d’une main-d’œuvre enfantine à cette échelle s’explique par les limites rencontrées par les politiques de scolarisation et surtout par la permanence de la pauvreté (2,7 milliards d’humains survivent avec moins de deux dollars par jour, et un milliard souffrent de la faim). Les enfants contribuent à la subsistance de leurs familles, en travaillant aux champs ou en se déployant dans les petits métiers du secteur informel (vendeurs de rue, trieurs de déchets...), leur contribution pouvant atteindre 20 % ou 25 % du revenu familial.

Le travail des enfants Des enfants qui travaillent durement, longuement et quotidiennement Le travail des enfants est un phénomène très ancien, né d’un mélange de caste, classe, communauté, pouvoir qui perdure aujourd’hui à cause d’intérêts commerciaux, politiques et bureaucratiques. La corruption, une certaine dominance physique et psychologique et des traditions extrêmement lourdes renforcent encore ce phénomène. Dans le monde, 300 millions d‘enfants travaillent durement, longuement et quotidiennement. Plus de 40 % de ces enfants travaillent en Asie, et 20 % en Afrique. Les filles sont les premières victimes du travail forcé. Lorsque les enfants sont forcés à travailler, ils le sont souvent dans des conditions peu sûres, difficiles, et les exposant à la violence et au trafic humain. Mais s’agit-il de main-d’œuvre enfantine? Il existe une grande différence entre le travail fourni dans une boutique après l’école et la vente de journaux toute la journée dans la rue. source: UNICEF et OIT

Les économies émergentes devront changer de modèle de croissance (IIF, OCDE, Banque mondiale) IIf Resarch Note, Oecd Economic Outlook for Southeast Asia, China and India, World Bank East Asia and Pacific Update Selon des analyses récentes de l'IIF, l'OCDE et la Banque mondiale, les économies émergentes continueront à tirer l'économie mondiale, mais elles devront mettre en oeuvre des réformes structurelles pour maintenir leur croissance à long terme et rejoindre le niveau de vie des pays avancés. Après quinze ans de développement rapide, de nombreuses économies émergentes semblent entrées dans une phase d'affaiblissement du rythme de croissance. Selon l'IIF, s'il est en partie conjoncturel, ce ralentissement est aussi le fruit de facteurs structurels, notamment l'insuffisance des réformes durant les années de forte croissance et l'épuisement progressif des moteurs d'une croissance rapide mais déséquilibrée. Structural Challenges to Emerging Market Growth- Institute of International Finance, IIF Research Note, 7 octobre 2013 Dernière minute :

Travail des enfants Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mine et le travail des enfants ; ici en 1853 "les esclaves blancs d'Angleterre" En pratique, parmi les enfants travailleurs, on distingue le travail « acceptable » (léger, s’intégrant dans l’éducation de l’enfant et dans la vie familiale, permettant la scolarisation) et le travail « inacceptable » (trop longtemps, trop jeune, trop dangereux, etc.) ; c’est ce dernier que recouvre généralement la notion de « travail des enfants ». On estime en 2000 que plus de 210 millions d’enfants de 5 à 14 ans et de 140 millions d'adolescents de 15 à 17 ans exerceraient une activité économique[2] sont concernés dans le monde ; plus de 8 millions se trouvent dans une des « pires formes de travail des enfants » : enfants soldats, prostitution, pornographie, travail forcé, trafics et activités illicites. Définitions[modifier | modifier le code] Âge minimum et travail[modifier | modifier le code] Type de travail, acceptabilité[modifier | modifier le code]

G20 : la voix oubliée des pays émergents Comme prévu, les banques centrales ont adressé un message a minima aux pays émergents, au terme du G20 qui se déroulait à Saint-Pétersbourg sous l'autorité de Vladimir Poutine jeudi et vendredi. Elles se sont engagées vendredi à changer leur politique monétaire "avec précaution", pour répondre à l'appel des pays émergents qui souffrent actuellement du projet de la Réserve fédérale américaine de couper ses robinets de liquidités. Mais cette annonce a toutes les chances de rester lettre morte. En prévoyant l'arrêt prochain de la politique d'injection massive de liquidités, la Réserve fédérale américaine a été taxée d'"insouciance" par les Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). Les liquidités vont augmenter en 2014 Si la Fed ferme les vannes, ou prévoit de le faire, la banque centrale japonaise et les européennes risquent de ne pas en faire autant. La Chine en tête

Related: