background preloader

Le radar de l’économie française

Le radar de l’économie française
Inventé par Thierry Breton, lorsqu’il était ministre de l’Economie et des Finances, pour voir d’un seul coup d’œil l’évolution de la conjoncture, le "radar" varie assez peu entre 2010 et 2011, deux années de reprise molle de l’économie française. Dans ce graphique original, plus les courbes s’éloignent du centre, plus la situation s’éclaircit. Pour l’année écoulée, on peut ainsi observer une légère amélioration pour la croissance, la consommation et les finances publiques, voire une embellie pour l’investissement. En revanche, après le fort rebond de 2010, les exportations progressent deux fois moins vite et, surtout, le taux de chômage continue de se dégrader.

http://www.challenges.fr/economie/20120105.CHA8901/le-radar-de-l-economie-francaise.html

Related:  Eco-Droit

10 questions sur les dispositifs d’insertion Insertion professionnelle |03/03/2012par Nathalie Levray La lutte contre la pauvreté et les exclusions passe par des aides et un accompagnement des personnes les plus démunies dans tous les domaines de la vie. Cet article fait partie du dossier: "Dans la zone euro, c'est le marché qui gouverne" LE MONDE CULTURE ET IDEES | | Propos recueillis par Propos recueillis par Frédéric Joignot La politique ne se fait pas à la corbeille", lançait le général de Gaulle le 28 octobre 1966 quand la Bourse plongeait, après avoir exagérément monté, en 1962. L'économiste André Orléan, directeur de recherche au CNRS, rappelle cette formule pour montrer, dans un entretien au Monde, que le pouvoir politique est aujourd'hui assujetti aux décisions des marchés financiers. De la même façon, il trouve "disproportionné" l'affolement qui a suivi la dégradation de la note de la France par l'agence de notation Standard & Poor's.

Le modèle social français atténue la paupérisation des ménages modestes Les écarts entre riches et pauvres se creusent, mais des signes d’amélioration existent, estime l’Observatoire des inégalités, dans un rapport publié mardi 30 mai. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Isabelle Rey-Lefebvre C’est un état des lieux nuancé de la société française que publie, mardi 30 mai, l’Observatoire des inégalités. Selon le bilan dressé par une trentaine d’experts et de chercheurs, la crise de 2008 a, certes, durement frappé les couches populaires, premières victimes du chômage de masse et de longue durée, et fait baisser leur pouvoir d’achat. Mais le modèle social français a joué son rôle et amorti le choc. Les classes moyennes sont plutôt épargnées par les conséquences de la crise économique.

A LIRE ! Il faut définanciariser l'économie LE MONDE | • Mis à jour le | Par André Orléan, directeur de recherche au CNRS et directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) L'économie européenne connaît une crise d'une gravité extrême, sans précédent depuis la crise des années 1930. Elle touche simultanément la finance, la monnaie et l'emploi. Pacte de stabilité et de croissance (PSC) : définition/ mécanismes Le PSC est l’instrument dont les pays de la zone euro se sont dotés afin de coordonner leurs politiques budgétaires nationales et d’éviter l’apparition de déficits budgétaires excessifs. Il impose aux États de la zone euro d’avoir à terme des budgets proches de l’équilibre ou excédentaires. Il correspond au souci de l’Allemagne d’éviter qu’une fois entrés dans la monnaie unique, certains pays profitent de leur appartenance à la zone euro pour mener des politiques laxistes. En effet, les critères de Maastricht réglementaient l’entrée dans l’UEM mais aucune règle n’avait été fixée pour contrôler les finances publiques des États une fois qu’ils en étaient membres. Le PSC a été adopté au Conseil européen d’Amsterdam en juin 1997.

Le « trou de la Sécu » expliqué en quatre points La ministre de la santé, Marisol Touraine, a dévoilé lundi 29 septembre le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2015. L'un des principaux enjeux du texte est de rendre compte des mesures qui permettront de réduire le « trou de la Sécu », une nouvelle fois beaucoup plus important que prévu. Lire : Coup de rabot généralisé sur les allocations familiales La Sécurité sociale est complexe, car elle mélange deux principes : celui d'une assurance (je cotise pour bénéficier de prestations) et celui de la solidarité (je cotise pour offrir à tous des prestations).

Différence entre impôt progressif et impôt proportionnel L’impôt progressif représente un impôt dont le taux augmente selon la valeur et l’élément taxé, l’impôt proportionnel désigne l’application d’un taux fixe à une base imposable. Découvrons à travers cet article les distinctions entre ces 2 types de taxes. Notions de progressivité et proportionnalité Dette et déficit publics − Tableaux de l'économie française En 2018, le déficit public au sens de Maastricht , qui représente le besoin de financement des administrations publiques (APU) , s’établit à 59,5 milliards d’euros (Md€). Il atteint 2,5 % du produit intérieur brut (PIB). Il diminue de 0,3 point de PIB par rapport à 2017. Il continue de s’améliorer et se situe sous le seuil de 3 % pour la deuxième année consécutive.

L'intervention de l'État La place que doit tenir l'État a toujours fait débat : doit-il être interventionniste ou au contraire laisser s'autoréguler le marché ? Aujourd'hui dans notre société d'économie de marché, le débat s'est déplacé vers le degré d'intervention de l'État. En effet, notre société ne remet pas en cause que l'État à son rôle à jouer, mais jusqu'à quel point ? 1. Le débat sur le rôle de l'État 1.1. LES POLITIQUES ECONOMIQUES ET SOCIALES I. Comment justifier l’intervention de l’Etat ? L’Etat intervient pour compenser les déséquilibres du marché. Il sert d’amortisseur aux crises économiques (c’est la théorie keynésienne : c’est à dire que l’Etat fait en sorte à ce qu’il y ait plein emploi, il régule le marché pour réduire le chômage). Il intervient aussi pour corriger la répartition des richesses. On entend par "intervention" une régulation concernant:

Où réduire le poids de la dépense publique ? Télécharger la Note d'analyse "Où réduire le poids de la dépense publique ?" Le gouvernement français ambitionne de réduire le poids des dépenses publiques. Objectif : s’autoriser une baisse des prélèvements obligatoires et garantir la soutenabilité de la dette publique à long terme. Possible ?

Related: