background preloader

Comment les adolescents communiquent-ils entre eux avec les outils mobiles ?

Comment les adolescents communiquent-ils entre eux avec les outils mobiles ?
De juin à novembre 2011, l’observatoire ConsumerLab de la firme Ericsson a consacré une étude pour analyser le comportement des jeunes de 13 à 17 ans et les implications que cela a sur des comportements de socialisation avec leurs pairs. « Les comportements s’inscrivent dans une dynamique et évoluent au cours d’une vie. En grandissant, les adolescents se mettent à employer les mêmes outils de communication que les adultes. Bien sûr, ils continuent d’utiliser « leurs » outils, c’est-à-dire les textos, Facebook et le chat vidéo, mais ils comprennent peu à peu la nécessité d’utiliser également l’e-mail ou la voix », explique Ann-Charlotte Kornblad, consultante au sein du ConsumerLab d’Ericsson. L’étude indique que l’utilisation courante des SMS et de Facebook a modifié la dynamique des rencontres chez les adolescents. Autre point mentionné : faire passer son statut Facebook de « célibataire » à « en couple » est désormais perçu par les amis comme une déclaration officielle. Licence : Related:  Statistiques usages InternetOutil Internet

Smartphones : une étude révèle les différences d'usages dans le monde Une étude publiée hier par Google révèle de nombreuses informations sur les utilisations de Smartphone dans cinq pays parmi les plus développés au monde, à savoir la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, les États-Unis et le Japon. Le Royaume-Uni apparaît grand gagnant en terme d’addiction à nos petits boitiers technologiques, mais la France n’est pas en reste avec un score de 38 %, le même qui les États-Unis. Étonnement, ce sont les Japonais qui sont à la traine, avec 17 % d’équipement. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Si ces chiffres concernent la période septembre-octobre 2011, l’étude fournit également des données sur la période janvier-février 2011, un peu plus tôt. L’exception japonaise s’explique sans doute quand on regarde une autre donnée fournie par l’étude, le temps d’internet sur téléphone par jour.

Les adolescents sur Twitter, acte I : "C'est histoire d'être 'in'" Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Michaël Szadkowski Cet article est le premier d'une enquête en deux volets : "Comment les adolescents utilisent Twitter". >> Lire la seconde partie : "Les adolescents sur Twitter, acte II : la mise en scène frénétique de soi" [Avis aux lecteurs qui ne comprennent pas tout à Twitter : cette présentation, que nous avions publiée en 2009, peut vous être utile pour l'article qui va suivre, de même que ce petit lexique du jargon employé sur le réseau.] Depuis une petite année, un phénomène n'a pas échappé aux utilisateurs de longue date de Twitter : les adolescents français ont déboulé sur le réseau. L'intuition était d'abord fugace, lorsqu'on a vu apparaître, au hasard des retweets et des mentions, des tweets au doux parfum du site Vie de merde focalisés sur la vie au lycée, les relations avec ses parents ou les révisions du bac, comme les exemples récents ci-dessous l'illustrent : L'impossibilité du nombre Bon. La découverte du réseau De nouvelles communautés

Tous les chiffres clés sur Google : société, résultats financiers, employés, produits et services Article mis à jour le 22/09/2017, publié initialement le 14/11/2007 Remarque : vous devriez apprécier aussi ces articles : Les produits de Google Le moteur de recherche : ~93% des français utilisent Google contre (seulement) + de 80% aux Etats-UnisEn novembre 2015 (source), Google avait identifié 120 000 milliards de pages, dont 60% environ sont des doublons (contenus dupliqués). Voici des infos (source) qui devraient intéresser ceux qui travaillent le SEO (référencement naturel) : En 2016, Google a procédé à 130 336 tests de la qualité des résultats de recherche. Google+ : Android : 600 modèles de smartphones Android sont sortis rien qu’en 2015 ! YouTube : Google Photos : 200 millions d’utilisateurs et 24 milliards de selfies répertoriés en mai 2016 (source Google I/O 2016) Autres : Résultats financiers de Google Chiffres mis à jour après les derniers résultats Google : L’anniversaire de Google Les 20 ans de google.com en septembre 2017 Les 18 ans de Google en septembre 2016 Le doodle du 27/09/2016 :

Adolescents et numérique : Quelles sociabilités ? Mémoire de Master 2 par Gwénaëlle André, animatrice multimédia à Ploemeur (56) Gwénaëlle André est une pionnière des espaces publics numériques. Animatrice multimédia à Ploemeur depuis plus de 12 ans dans cette commune bretonne, elle a favorisé des projets numériques qui s’inscrivent sur le territoire en introduisant une approche pédagogique qui pose un recul critique par rapport aux outils et aux pratiques avec les publics ainsi qu’une dimension créative (cf. ses activités dans un article de NetPublic.fr publié en juillet 2010). Depuis lors, Gwénaëlle a repris des études pour préparer un Master 2 Sciences de l’Éducation « Technologies de l’Education et de la Formation » à l’Université Rennes 2. Elle publie aujourd’hui le mémoire dans le cadre de ce cursus avec comme terrain d’observation l’espace multimédia : Adolescents et numérique : Quelles sociabilités ? (mémoire en pdf, 143 pages). Le mini-site de Gwénaëlle André (CV, références, contact…) : Interroger différents aspects du numérique vs. l’adolescence Contact Licence :

La multiplication des écrans mobiles Selon la deuxième édition de l’étude Digital Life, menée par TNS-Ilres, l’utilisation de l’Internet mobile progresse encore, en complément aux médias traditionnels. Ce n’est pas une surprise, le Luxembourg est un pays qui aime et adopte la technologie. Plus de neuf ménages luxembourgeois sur 10 vont sur Internet aujourd’hui, plaçant le Grand-Duché dans le peloton de tête des pays connectés. Sans surprise, non plus, l’accès à domicile est le plus commun et tous les internautes ont accès à un ordinateur relié au réseau chez eux ou à l’extérieur. Le chiffre en hausse notable, c’est celui de l’Internet mobile, supérieur d’un tiers en 2011 à celui de 2010 : 38 % de la population résidente surfe à partir de son téléphone mobile. Et les tablettes numériques, apparues il y a peu de temps, ont déjà conquis 13 % des résidents. C’est cette mobilité accrue qui marque la nouvelle manière d’utiliser le réseau. Médias et terminaux complémentaires Le web reste donc une source d’informations appréciée.

Les technologies, outils de socialisation des ados? Facebook, Twitter, smartphones... Les ados sont "hyperconnectés". Omniprésentes dans la vie de ces "digital natives", les techniques de l'information et de la communication (TIC) sont-elles pour autant néfastes? Certes, l'usage des nouvelles technologie est bien plus répandu en 2012 qu'en 2006. Bonne ou mauvaise nouvelle? En effet, les adolescents sondés ont déclaré avoir un plus large réseau d'amis depuis qu'ils utilisent ces outils. Autre bienfait des TIC, souligne une récente étude israélienne: les SMS (ou textos) permettent aux jeunes les plus réservés de s'extérioriser plus facilement que dans la vie de tous les jours.

Diffuser des contenus réutilisables par d’autres | Internet responsable Page mise à jour le 01 septembre 2011 Divulguer des créations sur Internet qui peuvent être facilement réutilisées par les internautes. Être informé sur les différentes licences, leur mise en place et les enjeux de la mise à disposition ouverte des œuvres. Présentation Une licence fixe un cadre légal à l’utilisation d’une production, d’un contenu. Parmi les licences citées, certaines sont mieux adaptées à certains types d’œuvres ou de supports. Elles présentent, par ailleurs, l’avantage d’une certaine souplesse dans les droits concédés, alliée à une grande simplicité de mise en œuvre. Témoignage Julie, 31 ans : « Je suis professeur dans un établissement du secondaire et j’ai mené un travail de création de livre numérique avec mes classes. Conseils Une licence permet de donner un cadre légal à l’utilisation d’une œuvre. Afin de préciser les conditions d’utilisation d’une œuvre, les licences Creative Commons utilisent quatre options, chacune illustrée par un logo aisément reconnaissable :

Adolescents : la dépression Facebook Facebook : à consommer avec modération Il n’y a qu‘à se rendre sur le flux d’actualités d’un membre-type de Facebook pour se rendre compte que l’utilisation de ce réseau social peut être nocive pour la santé. En effet, on y voit généralement de jolies photos, de belles images de couvertures, les derniers clichés des membres lors de leurs dernières escapades à travers le monde, leurs dernières sorties culturelles, ... Bref, une jolie synthèse d’une vie parfaite et rondement menée. Reste qu’un “excès de Facebook” peut notamment conduire à la dépression. Celle-ci tend à montrer que plus les membres utilisent le réseau, plus ils sont malheureux (source). Durant 2 semaines, ils devaient indiquer à intervalles réguliers dans quel état psychologique général il se trouvaient. Les adolescents en proie à cette fameuse « Déprime Facebook » Si un adulte un peu près équilibré ne sera pas forcément ébloui par tant de bonheur virtuel, un adolescent en pleine construction pourra en souffrir. Les remèdes

Junior Connect’ : Juniors corrects ? 26 janv. 2012 - L’étude annuelle Junior Connect’ d’Ipsos MediaCT, nous parle d’un temps que les plus de 20 ans ont très envie de connaître. Junior Connect’ dissèque notamment les comportements de consommation de la jeunesse actuelle en matière de médias. Avec cette question : où se situent les points de rupture dans le corpus lui-même et par rapport aux générations précédentes ? Réponse de Marie-Laure Lerolle, Directeur de département Ipsos MediaCT. Rien ne leur manque. Moins de 20 ans, âge de rupture... Tout change. ... ou de sage continuité ? Parmi les traits qui différencient radicalement les moins de 20 ans des plus âgés, il y a leur capacité de tout faire en même temps : regarder la télé, surfer sur le Web, jouer à la console vidéo, téléphoner… En temps écran cumulé, c'est-à-dire en mêlant Internet, la télévision, les jeux vidéo, etc., les 7-12 ans y consacrent un jour complet par semaine, et 1,5 jour pour les 13-19 ans ! Tout change donc. Parole, parole, parole... Lecture pour tous

Related: