background preloader

Créer une SCOP ou une SCIC

Créer une SCOP ou une SCIC
SCOP : Société Coopérative et Participative SCIC : Société Coopérative d'Intérêt Collectif Face à des actionnaires qui ne sont guidés que par le profit, aux délocalisations à répétition, à la prise de pouvoir de spéculateurs, des statuts existent pour protéger l'activité et les salariés. Qu'est-ce qu'une Scop ? Les salariés sont associés et actionnaires majoritaires de l'entreprise, dont ils détiennent au moins 51% du capital social et 65% des droits de vote. Ils participent aux choix stratégiques de l'entreprise et décident du partage des bénéfices. Depuis 1884, date des premiers chiffres disponibles, jusqu’à aujourd’hui, le nombre de Scop est passé de 51 à 1707 en 2005 puis à 1959 en 2010. Concernant les secteurs d'activité, il n'y a pas de limitation sectorielle. 50 % des Scop sont actives dans le secteur des services, 28 % dans le bâtiment et les travaux publics et 22 % dans l'industrie. Qu’est-ce qu’une SCIC ? En créant une Scop ou une Scic : Quel impact sur le territoire ? Avise Copéa Related:  Economie / Activité pro

[NeoSkills.com L InformEthique] CG Scop Le réseau des Scop accompagne la création, la reprise et la transformation d’entreprises sous forme Scop (Société coopérative de production) ou Scic (Société coopérative d’intérêt collectif). Il propose un service complet aux entrepreneurs : accueil, accompagnement dans la durée, financements, formations, échanges entre entrepreneurs, représentation auprès des Pouvoirs publics. Animé par la Confédération générale des Scop au plan national, le réseau des Scop est présent sur tout le territoire avec douze Unions régionales et trois Fédérations de métiers : BTP, communication, industrie. Confédération générale des Scop (CG Scop) Sa mission de rassemblement La Confédération générale des Scop fonctionne sur une base de libre adhésion des coopératives. Ses instances électives, ses publications, ses structures d’échanges et de dialogue favorisent la communication entre ses membres et participent à l’animation du réseau.

Une typologie des besoins pour les espaces de coworking Tous les acteurs et les connaisseurs du coworking ont forcément été confrontés à ce débat récurrent jamais résolu : Qu’est-ce exactement qu’un espace de coworking ? "Une des difficultés de définir le coworking vient du fait que les espaces peuvent répondre de manières très différentes à des besoins très différents." On a vu dans la pyramide de Maslow du coworking une classification dynamique d’un panel large de besoins couverts par le coworking. Cette classification est interessante pour visualiser et hiérarchiser les besoins, mais elle n’est pas d’une grande aide lorsqu’il s’agit de les structurer et de les utiliser de manière opérationnelle. Un article d’un invité, William van den Broek, de Mutinerie à Paris: Je me suis donc mis en tête de construire un outil pouvant aider à structurer ses réflexions autour de la construction d’une offre adaptée à votre communauté, et autour de l’aménagement de votre espace. La suite de l’article explique et approfondit l’outil critère par critère.

 Fabrique à initiatives : retour sur une expérimentation ancrée dans  Volonté politique, organisation interne, mobilisation des partenaires, possibilités concrètes dans les marchés… Dans cette publication, les élus et techniciens des Régions pourront trouver bonnes pratiques et analyses pour renforcer leurs achats socialement responsables, quel que soit leur niveau d’avancement en la matière. La première partie de la publication de l’Avise, réalisée dans le cadre de l’animation des centres de ressources essenregion.org et socialement-responsable.org, explore les enjeux, acteurs et principaux repères sur les clauses sociales. Les différents articles que le pouvoir adjudicateur peut mobiliser dans le cadre de sa stratégie d’achats socialement responsables sont ainsi rappelés et quelques chiffres clés soulignés. En seconde partie, six fiches présentent des bonnes pratiques et retours d’expérience sur la mise en œuvre des clauses sociales par les Conseils régionaux.

Le congé pour création ou reprise d'entreprise ou participation à la direction d'une "jeune entreprise innovante" Dernière mise à jour le 7 janvier 2013 Synthèse Ouvert, sous certaines conditions, au salarié qui souhaite se consacrer à la création ou à la reprise d’une entreprise, ou participer à la direction d’une « jeune entreprise innovante » (JEI), ce congé permet de suspendre le contrat de travail afin de retrouver, si besoin est, au terme du congé, l’emploi précédemment occupé (ou un emploi similaire). A savoir Dans une telle situation, le salarié peut aussi choisir de passer à temps partiel. Sommaire Fiche détaillée Qui peut en bénéficier ? Le congé pour création d’entreprise s’adresse à tout salarié : -dont l’ancienneté dans l’entreprise - ou au sein du même groupe - est égale ou supérieure à 24 mois (consécutifs ou non) ; -dont le projet est de créer ou reprendre une entreprise, individuelle ou en société, qu’elle soit industrielle, commerciale, artisanale ou agricole ; -détenant le contrôle effectif de l’entreprise créée ou reprise. Quels sont les avantages ? Le maintien du contrat de travail

Brochures et guides Scic et collectivités territoriales en 30 questions Avise, septembre 2008 (réédition) - 28 pages Des réponses synthétiques aux questions les plus fréquemment posées sur les modalités de participation d'une collectivité locale à une Scic : capital, gestion, marchés publics ou responsabilité des élus,... Pour approfondir le sujet, l'Avise vous propose, dans sa collection des Notes, "Scic et collectivités locales. Téléchargez Scic : une entreprise d'utilité sociale au service du territoire Avise, mai 2008 - 16 pages Un ensemble de repères, de ressources et de nombreux témoignages pour vous permettre de découvrir ou mieux connaître les Sociétés coopératives d'intérêt collectif... Téléchargez Scic et collectivités locales. Avise, janvier 2007 - 21 pages En favorisant le partenariat entre acteurs publics et privés, la Scic peut-elle proposer une approche nouvelle et efficace pour le développement des territoires ? Téléchargez Les Scic en 40 questions Téléchargez

La démocratie dans l'entreprise, par Bertrand Collomb séance du lundi 8 février 2010 Le siècle des lumières a été à l'origine des droits de l'homme, de la démocratie, et des principes de l'économie libérale. En affirmant le droit de propriété, malgré les controverses sur son origine parfois contestable, il a permis que la liberté d'entreprendre soit à la base de l'organisation économique. Pourtant, quelques siècles plus tard, l'entreprise, institution de base de l'économie libérale, est un champ où les principes d'une organisation démocratique ne sont guère reconnus, qu'il s'agisse d'une démocratie des travailleurs ou d'une démocratie des actionnaires. Je me propose d'examiner la question sous ces deux aspects. Liberté et toute-puissance de l'entrepreneur Notre histoire commence après la dissolution des corporations, qui avaient été chargées, dans un mode d'autorégulation sanctionné par la puissance publique, d'organiser les différentes professions. Il en résultera des situations assez diverses. Le mouvement coopératif L'autogestion

The Future of Coworking is Free and Augmented Sign into the online Seats2meet interface, list your skills and talents, take a seat in one of the 61 physical spaces at the reserved time, connect with a network of hundreds of by-chance coworkers doing the same as you, then sign out at the end of your reserved time. In a James Bond kind of a way, it's like you never came at all. Except for the magic that may have happened in that window of time. That is kind of what it’s like to use Seats2meet, an innovative take on coworking—free coworking, mind you—that is spreading like wildfire across the Netherlands and beyond. Founded by Ronald van den Hoff and Marielle Sijgers, S2M takes the already serendipitous networking of traditional coworking and shakes it up to a whole new expansive level. Since it began in the Netherlands in 2005 with just ten people, S2M swelled to 250 users within the first month, and it's been growing exponentially ever since. Seats2Meets is the Freemium Model Applied to Physical Spaces. The Virtual Blanket

Quand des métallos deviennent propriétaires de leur usine - Coopérative Les aciéries de Ploërmel, dans le sud de la Bretagne, font beaucoup parler d’elles. Lâchées par les actionnaires, elles ont été reprises en coopérative par les métallos en 2005. Les bénéfices de l’entreprise, spécialisée dans la production de pièces ferroviaires, vont croissant. Photos : Laurent Guizard Situés à deux pas de l’ancienne gare de Ploërmel, les bâtiments d’origine des aciéries locales (API), installées en 1885, abritent encore l’atelier fonderie. « Faire de l’acier, c’est tout un art », sourit Rémi Garin, responsable sécurité des aciéries, entré dans la boîte il y a trente-cinq ans, à l’usinage. « Ce n’est pas une science exacte. Salariés, « actionnaires » majoritaires 90 % des pièces fabriquées sont destinées au secteur ferroviaire. « Quand un TGV démarre, qu’il accélère ou qu’il freine, il semble glisser sur les rails. « Au départ, c’était compliqué. 40 personnes, sur les 80 qui restent alors pour faire tourner la boîte, décident de devenir « sociétaires ». Nolwenn Weiler

En coopérative d'activité - APCE, agence pour la création d'entreprises, création d'entreprise, créer sa société,l'auto-entrepreneur, autoentrepreneur, auto-entrepreneur, auto entrepreneur, lautoentrepreneur, reprendre une entreprise, aides à  la création Les coopératives d'activités et d'emploi (CAE) constituent un concept original permettant à un particulier de tester une production ou un service en toute sécurité. L'originalité de la CAE est d'offrir au porteur de projet un statut "d'entrepreneur salarié" qui lui permet de percevoir un salaire et de bénéficier de la couverture sociale d'un salarié classique. Certaines CAE sont regroupées au sein des réseaux www.cooperer.coop et www.copea.fr. Les informations ci-dessous sont générales et peuvent varier selon les CAE. Les coopératives d'activités (CAE) Les CAE sont constituées sous forme de Scop. Services proposés Les CAE proposent aux porteurs de projet : un cadre juridique (un numéro de TVA et une immatriculation au Registre du commerce et des sociétés), un statut d'entrepreneur-salarié en CDI (contrat à durée indéterminée), une gestion administrative de l'activité incluant : - la tenue d'une comptabilité, - le calcul et versement des salaires, un accompagnement. Fonctionnement 1. 2. 3.

Les sociétés coopératives ouvrières de production (Scop) Le projet des sociétés coopératives ouvrières de production (Scop) est de permettre aux salariés de maîtriser leur activité professionnelle et de partager équitablement le pouvoir, les décisions et les fruits de leur travail. 1 700 entreprises sont organisées sous cette forme dans l'industrie et les services. Les Scop sont régies par une loi de 1978 actualisée en 1988 et en 1992. Ce sont des SA (sociétés anonymes) ou des SARL (sociétés anonymes à responsabilité limitée). Elles emploient plus de 36 000 salariés pour un chiffre d'affaires global de 3,1 milliards d'euros. Mais leurs principes de fonctionnement et leur mode de gouvernance sont spécifiques. Les principes de fonctionnement L'entreprise appartient à ses salariés, qui possèdent au moins 51 % du capital. Etre salarié ou dirigeant d'une Scop Le statut de salarié-associé : les contrats de travail des salariés des Scop sont régis par le droit commun du travail. Pourquoi une telle pratique ? Les Scop en quatre questions Socoden Spot

Related: