background preloader

Monter un habitat groupé

Monter un habitat groupé
Spéculation foncière, paupérisation urbaine, crise des liens sociaux, pollution, sont autant de raisons qui ont amené des femmes et des hommes à monter un habitat groupé. Le principe ? Se mettre à plusieurs pour concevoir et financer son logement en y intégrant des valeurs telles que la solidarité, le respect de l'environnement, le partage ou encore la mixité sociale. Qu'est-ce que l'habitat groupé ? L'habitat est aujourd'hui un enjeu de taille : il est responsable de près de 40% des émissions à effet de serre, il ne permet pas une mixité sociale, le cloisonnement entre des zones d'habitations et des zones d'activités nous empêche d'avoir une vie de quartier et entraîne l'inflation des transports (nous parcourons en moyenne 38 km quotidiennement). Ainsi, né en France dans les années 70, l'habitat groupé, qu'on appelait "habitat autogéré", se veut à contre-courant de l'habitat classique : Quel impact sur le territoire ? En créant un habitat partagé vous : Comment monter un habitat groupé ? Related:  environnement

Habitat collaboratif : l’habitat durable et solidaire Encore très peu répandu en France, le concept du cohabitat ou habitat collaboratif n’est pourtant pas nouveau. Originaire du Danemark et très pratiqué dans les pays scandinaves, l’habitat collaboratif a de quoi faire de plus en plus d’adeptes… Réagissez : Partagez : Souvent, les individus qui se lancent dans l’aventure de l’habitat collaboratif évoquent des prix au mètre carré indécents, inaccessibles pour eux à titre individuel ; mais ce n’est ni leur première ni leur seule motivation. Habitat collaboratif, habitat multidimensionnel L’habitat groupé abrite sous sa dénomination de nombreuses caractéristiques et peut être défini comme : « un lieu de vie où habitent plusieurs entités (familles ou personnes) et où l’on retrouve des espaces privatifs et des espaces collectifs autogérés. » L’habitat collaboratif, participatif ou encore le cohabitat selon les préférences est donc caractérisé par plusieurs dimensions : - spatiale, puisqu’il est composé d’espaces privés et d’espaces communs ;

La maison autonome, ou comment vivre d’énergies renouvelables, d’amour et d’eau fraîche - Sobriété heureuse Chercheurs en économie alternative, c’est ainsi que se définissent Patrick et Brigitte Baronnet. Installés en Loire-Atlantique, depuis plus de 30 ans, ce couple et leurs quatre enfants expérimentent un mode de vie autonome et solidaire. Dans lequel les consommations d’énergie sont divisées par quatre. Et les besoins en argent aussi. Rencontre avec des adeptes de la sobriété heureuse. Patrick et Brigitte ont fêté leur « débranchement EDF ». Autonomie énergétique Cette autonomie n’est possible que parce qu’ils consomment 10 fois moins d’électricité que la moyenne des Français ! « Alors que tout le monde montait à Paris, pour faire carrière, pour être à la mode ou dans l’espoir d’une société meilleure », Patrick et Brigitte décident d’aller à contrecourant et quittent la capitale. « L’idée, c’était de vivre en cohérence avec nos idées et l’environnement, raconte Patrick. Libérés de toutes créances « Nous sommes pourvoyeurs de nos besoins, répond Patrick. Autonomie en eau Nolwenn Weiler

Graine de Jardins L’association Graine de Jardins anime le réseau régional des jardins partagés d’Île-de-France en valorisant leurs initiatives et en créant du lien entre eux. Graine de Jardins développe et soutient les jardins partagés franciliens. L’association apporte un appui au montage de projet, à la gestion du jardin et intervient, si besoin, comme médiateur. Elle représente régionalement le Réseau national des jardins partagés, le Jardin dans Tous ses États (JTSE). Graine de Jardins lance la campagne d’adhésions pour 2015. Le Pouce Vert - Pré St-Gervais 93 Graine de Jardins Adhésion Graine de Jardins lance la campagne d’adhésions pour 2016. Effervescences de l’habitat alternatif Futurs habitants de la coopérative Le Grand Portail, lors de la pose de la première pierre, à Nanterre (92), 3 décembre 2011. © Hervé Saillet ▼ Voir le sommaire du dossier ▼ À la marge des deux secteurs historiques dominants, la promotion immobilière privée et le secteur social, c’est un véritable essaim d’initiatives qui se développe, visant à financer, construire et/ou vivre le logement autrement. Des petits ensembles d’une dizaine de logements, le plus souvent à la pointe des exigences environnementales en matière de construction et dotés d’espaces partagés (salle commune, buanderie, jardin partagé etc.), ont ainsi vu le jour récemment. Quelques opérations médiatisées sont actuellement en chantier et 200 autres sont actuellement à l’étude. Ces idées ne sont pas, à proprement parler, nouvelles dans le champ de l’habitat. Au sommaire de ce dossier : L’habitat alternatif : une question ancienne Mouvement unifié ou nébuleuse ? Institutionnalisation et reproductibilité des expériences

Des cantines scolaires avec des repas 100% bio et locaux, c'est possible ? Une ville ouvrière révolutionne la restauration scolaire. Saint-Etienne, 170 000 habitants, est en passe d’assurer une alimentation 100 % issue de l’agriculture biologique pour les cantines des écoles maternelles et primaires. Soit près de 3 000 repas servis quotidiennement. « Un objectif valable à compter du 1er janvier 2014 », souligne Fabrice Poinas, chef de service de la restauration scolaire de la ville. Avec une petite nuance : ces « 100 %» s’appliquent si les produits sont disponibles sur le marché. « En 2013, 80 % de nos repas étaient bio et composés à 41 % de produits locaux », se réjouit Fabrice Poinas. La progression à l’échelle nationale demeure néanmoins très lente. Des plateformes collectives pour répondre à la demande des collectivités Parmi les idées préconçues : les filières bio seraient incapables de répondre à la demande. « C’était vrai il y a dix ans, mais ça l’est de moins en moins. La ville de Saint-Étienne s’approvisionne auprès de la coopérative Bio A Pro.

Récapitulatif des huiles essentielles par maux Huile essentielle d’anethHuile essentielle de basilicHuile essentielle de basilic à linalolHuile essentielle de cardamoneHuile essentielle de carviHuile essentielle de citronHuile essentielle de petit-grain citronHuile essentielle de curcumaHuile essentielle de combavaHuile essentielle de coriandreHuile essentielle de fenouilHuile essentielle de genièvreHuile essentielle de girofleHuile essentielle de khellaHuile essentielle de laurier nobleHuile essentielle de livècheHuile essentielle de menthe poivréeHuile essentielle de romarin cinéoleHuile essentielle de thym à linalolHuile essentielle de poivre noirL’extrait de pépins de pamplemousse Gastro : Les remèdes naturels pour soigner la gastro Stress et troubles digestifs : Soigner les troubles digestifs dus au stress Constipation : Les huiles essentielles contre la constipation Lire aussi : Les huiles essentielles pour atténuer le stress et l’anxiété Et : Atténuer le stress des enfants Remèdes naturels pour soulager les maux de tête Aphtes Acné

Projet de vie en habitat participatif Guide "Favoriser une restauration collective de proximité et de qualité" Le préfet de région Jacques Gérault, préfet du Rhône, en collaboration avec le préfet de l’Ain, Régis Guyot, a présenté le guide « favoriser une restauration collective de proximité et de qualité ». Cette présentation s’est déroulée le mercredi 6 octobre 2010, au Lycée agricole des Sardières à Bourg en Bresse (01) qui a contribué à la réalisation du guide. Pour tous les acteurs de la restauration collective Ce guide s’adresse aux acteurs de la restauration collective. Il intéressera aussi toutes les entreprises souhaitant diversifier leurs marchés vers la restauration hors foyer, en les éclairant sur les contraintes spécifiques de ce secteur d’activité. Ce guide présente ainsi : Le guide apporte des réponses aux nombreuses questions des gérants de la restauration collective face aux blocages du code des marchés publics en terme d’approvisionnement local. Objectifs : Si vous souhaitez recevoir régulièrement des informations sur ce sujet : cliquez ici pour nous laisser vos coordonnées

Lancement KickStarter des potagers d'intérieurs Véritable Nous sommes très fiers de vous annoncer que notre partenaire Véritable lance dès aujourd’hui sa campagne de financement participatif pour un joli projet de potagers d’intérieur ! À une époque où la volonté de manger sain et local est plus forte que jamais, Nicolas et Tony, de la société Véritable, lancent leur potager d’intérieur, un dispositif permettant de faire pousser ses propres aromates et bientôt légumes et fleurs comestibles directement chez soi. Leur point d’honneur : la fraicheur ! Plus besoin d’aller acheter ses herbes au supermarché du coin, ici on sait ce qu’on mange car on l’a cultivé et cueilli soi-même. Un potager directement à portée de main, garanti sans OGM ni pesticides. Comme indiqué sur le site de Véritable, en fournissant aux plantes juste ce dont elles ont besoin pour s’épanouir, ce potager vous promet des récoltes naturellement généreuses en quantité et en saveurs. Clique ici si tu veux (soutenir) ton potager Véritable Sur le même thème 30 septembre 2014

Le Village Vertical - Accueil

Related: