background preloader

Why you must act now

If you stack up the orange bars until 1/22, you get 444 cases. Now add up all the grey bars. They add up to ~12,000 cases. So when Wuhan thought it had 444 cases, it had 27 times more. If France thinks it has 1,400 cases, it might well have tens of thousands The same math applies to Paris. Spain and Madrid Spain has very similar numbers as France (1,200 cases vs. 1,400, and both have 30 deaths). In the Comunidad de Madrid region, with 600 official cases and 17 deaths, the true number of cases is likely between 10,000 and 60,000. If you read these data and tell yourself: “Impossible, this can’t be true”, just think this: With this number of cases, Wuhan was already in lockdown. With the number of cases we see today in countries like the US, Spain, France, Iran, Germany, Japan, Netherlands, Denmark, Sweden or Switzerland, Wuhan was already in lockdown. So the coronavirus is already here. What will happen in our countries when it hits? Fatality Rates This is what you see in the data. Related:  Coronavirus

The WHO sent 25 international experts to China and here are their main findings after 9 days : China_Flu Science étonnante Épidémie, nuage radioactif et distanciation sociale Le but de ce billet (un peu inhabituel) est d’illustrer de façon simple l’incroyable efficacité potentielle des mesures de distanciation sociale (limiter les rencontres, hygiène, télétravail, fermeture des écoles…) lorsque l’on est face à une épidémie qui vire à la pandémie. Une épidémie est une réaction en chaîne, et cela change tout sur l’impact potentiel de mesures de ce type, par rapport à d’autres sources de danger. Pour bien le comprendre, imaginons une autre situation : supposons que l’on ne soit pas face à une épidémie, mais à un danger d’un autre type, disons un nuage radioactif (ou chimique). Le gouvernement décide de prendre des mesures pour confiner les gens chez eux : fermer certaines écoles, encourager le télétravail, inviter les gens à reporter leurs déplacements, les réunions etc. Dans ce cas, on peut légitimement imaginer que les vies sauvées seront proportionnées à l’intensité des efforts : L’effet est linéaire. Une épidémie, ça n’est pas du tout ça. Prenons un R0 de 2,5.

LCI - Le Coronavirus expliqué par le docteur Gérald Kierzek Coronavirus : et si la Corée du Sud avait trouvé la bonne stratégie ? Sur les dernières semaines de février, le nombre de nouveaux cas de coronavirus a explosé en Corée du Sud. Avec, le plus souvent, une accélération quotidienne de l’ordre de 30 % à 40 %. Le 18 février, le pays ne dénombrait pas plus de 30 cas. Mais le 11 mars, Séoul signalait 7 869 malades. Par ailleurs, le taux de létalité a été maintenu relativement bas. Ce résultat semble être le fruit d’une stratégie sanitaire très singulière. 1. Depuis le début de la crise, la Corée du Sud a réalisé davantage de dépistages qu'aucun autre pays. "Les tests sont une mesure initiale cruciale pour contrôler un virus, estime Masahiro Kami, de l'Institut pour la recherche sur les politiques médicales, à Tokyo. 2. La population a évidemment été mise à contribution. Les proches de toute personne contaminée sont recherchés de façon systématique et soumis à un test de dépistage. 3. En conséquence, les rues et lieux publics se sont vidés, les événements sportifs ou culturels ont été annulés. 4.

Info Coronavirus COVID-19 Urgence-sécurité et écoute : En cas de danger immédiat : 17 Violences sur les enfants : 119 (ou sur le site allo119.gouv.fr) Violences conjugales : 3919 (ou sur le site arretonslesviolences.gouv.fr) Maltraitances des personnes âgées et des adultes en situation de handicap : 3977 (ou sur le site 3977.fr) Plateforme nationale d’appui médico-psychologique pour tous les professionnels de santé : 0800 73 09 58 (n° vert) Urgence pour ma santé ou celle de mes proches : Si j’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 : Je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation ; Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j'appelle le SAMU (15) ou j'envoie un message au numéro d’urgence pour les sourds et malentendants (114). Informations : Pour vous faire vacciner : 0 800 009 110.

Coronavirus Lockdown May Save More Lives By Preventing Pollution Than By Preventing Infection The global lockdown inspired by the novel coronavirus, COVID-19, has shuttered factories and reduced travel, slashing lethal pollution including the greenhouse gases that are heating the climate. The lockdown may save more lives from pollution reduction than are threatened by the virus itself, said François Gemenne, director of The Hugo Observatory, which studies the interactions between environmental changes, human migration, and politics. “Strangely enough, I think the death toll of the coronavirus at the end of the day might be positive, if you consider the deaths from atmospheric pollution,” said Gemenne, citing, for example, the 48,000 people who die annually in France because of atmospheric pollution and the more than one million in China. Scientists estimate the U.S. death toll from air pollution at more than 100,000 per year, and the World Health Organization estimates the global toll at 7 million. Reductions in air pollution and global heating could save more lives.

Coronavirus : cinq graphiques clairs pour bien comprendre l'évolution de l'épidémie La France se dirige-t-elle vers une épidémie semblable à celle en Italie ? Quel est le taux de mortalité du Covid-19 ? Y a-t-il des pays où la situation s'est améliorée ? France Inter vous a concocté et sélectionné quelques infographies pour faire le point. Face à la multitude de chiffres qui tombent chaque jour sur le Covid-19, facile de se perdre. L'explosion du nombre des cas en un mois et demi De 12 000 à 134 000 en un mois et demi, le nombre de cas de coronavirus a explosé. La Chine vs le reste du monde Premiers cas recensés en Chine début janvier, pic de l'épidémie dans le pays en février, puis propagation du virus dans le reste du monde jusqu'à la mise en quarantaine de l'Italie lundi dernier... Une trajectoire similaire en France, en Allemagne et en Italie La comparaison circule sur les réseaux sociaux. Le taux de mortalité varie drastiquement selon l'âge La Chine et la Corée du sud commencent à souffler un peu

Pourquoi j'annule tous mes déplacements alors que je n'ai pas peur pour ma santé Covid-19 : fin de partie ?! - Anthropo-logiques Telle était la tonitruante affirmation proférée le 26 février dernier par le meilleur infectiologue au monde (selon le classement expertscape), accueillie pourtant avec scepticisme et même sarcasmes par la communauté scientifique. Trois semaines plus tard, la réalité est en train de lui donner raison. Révélant au passage que nous aurions à peu près tout faux face au virus. Ce qui est en fait une excellente nouvelle ! NB le présent article est mis à jour quotidiennement en fonction des nouvelles données qui nous parviennent et des éventuelles imprécisions qui me sont signalées. Nous voici donc nous dit-on en « état de guerre ». Précaution liminaire Je l’ai dit et le répète : en ces temps de mobilisation collective, nous avons tous à respecter scrupuleusement les mesures qui sont imposées. Par contre, cette obéissance civile ne doit surtout pas conduire à une interdiction de penser ou de parler. D’où je parle… Je suis anthropologue de la santé et expert en santé publique. - La malbouffe.

Tout devient posdible...

Related: