background preloader

Le Serment des Horaces

Le Serment des Horaces
Au VIIe siècle av. J.-C., les trois frères Horace, choisis par les Romains pour défier les Curiaces, champions des Albains, jurent de vaincre ou de mourir. Ils reçoivent de leur père les armes du combat, tandis que les femmes de la famille n'écoutent que leur douleur. Les Horaces et les Curiaces Au VIIe siècle av. Le renouveau d'une peinture morale David a choisi ce sujet de l'histoire romaine pour sa première commande royale en 1784. Le manifeste du néoclassicisme Le Serment des Horaces est le premier chef-d'oeuvre d'un style nouveau, en rupture avec le style rococo. Bibliographie - SCHAPPER Antoine, Jacques-Louis David 1748-1825, catalogue de l'exposition, musée du Louvre, Paris, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1989, pp.162-167. Related:  Les incontournables du LouvreHistoire des Artsnèoclassisisme

Les Sabines Après l'enlèvement des Sabines par leurs voisins romains, les Sabins ont tenté de les reprendre : c'est cet épisode que David a choisi de représenter. Les Sabines s'interposent entre les combattants. Au centre, Hersilie interrompt le combat entre son mari, le roi de Rome, et son père le roi des Sabins. En traitant ce sujet, David a souhaité prôner la réconciliation des Français après la Révolution. Des héroïnes David a peint un épisode légendaire des débuts de Rome au VIIIe siècle. Un tableau d'actualité Député à la Convention, David avait été un des fidèles partisans de Robespierre. "Je veux faire du grec pur" En préparant cette toile au sujet pourtant romain, David avait affirmé : "Je veux faire du grec pur." Bibliographie - SCHNAPPER Antoine, Jacques-Louis David 1748-1825, catalogue de l'exposition, musée du Louvre, Paris, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1989, p. 323-338.

Eduscol HdA La baignoire de Marat Atteint d'un eczéma généralisé, Jean-Paul Marat ne parvenait à soulager ses douleurs que par des bains fréquents. Il se tenait assis dans une baignoire dont le fond était garni d'un drap, parfois ramené sur ses épaules, tandis qu'il écrivait sur une planche lui servant de pupitre. Pour apaiser de violents maux de tête, dus à une fièvre permanente, il tenait, appliquées sur son front, des compresses d'eau vinaigrée. Le samedi 13 juillet 1793, c'est dans sa baignoire qu'il est assassiné par Charlotte Corday d'un coup de couteau donné sur la clavicule et qui lui perfore l'aorte. Pour Charlotte Corday, il s'agit d'éliminer un des emblèmes de la Révolution, de sidérer les Montagnards et parvenir ainsi à inverser le rapport des forces en faveur des Girondins : la sécession de départements fidèles aux Girondins déclenche les débuts d'une guerre civile et menace de condamner la République. La plume de Marat " Le Mal est dans la chose même et le remède est violent. Mysticisme et patriotisme David

Buste de Caracalla Ce buste au visage volontaire représente l'empereur Caracalla (211-217 ap. J.-C.). Caracalla (211-217 ap. L'empereur Caracalla est ici figuré en buste, portant une cuirasse sur laquelle est drapé le paludamentum, signe distinctif du chef militaire. Un empereur soldat Comme son père Septime Sévère (empereur de 193 à 210), Caracalla est un empereur militaire. Une nouvelle approche du portrait Ce type de portrait est connu par d'autres répliques, dites du "type Tivoli", ainsi nommé en raison de la provenance de l'une d'entre elles. Bibliographie - WIGGERS H. - KERSAUSON K.

HDA Créteil Discipline concernées : histoire, éducation musicalePériode historique : le XXe siècleThématique : art-État-pouvoir, arts-espace-temps Ce projet permet à la fois de faire de l’histoire des arts avec les élèves mais aussi de les préparer à la nouvelle épreuve du Brevet des collèges. Chaque séquence du programme de troisième portant d’ une manière ou d’une autre sur la guerre s’appuie sur l’étude simultanée, en cours de musique et en cours d’ histoire, d’extraits musicaux, de chansons populaires, d’hymnes mais aussi d’extraits de films. Les oeuvres sont donc rigoureusement les mêmes avec parfois une première découverte en cours de musique, parfois en cours d’ histoire.Le projet s’étend sur toute l’année. On ne traite ici que la première partie du programme. Chap. 1 : LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE Ce chapitre est traité en 5 leçons : I. 1914-1918 : Les phases de la guerreII. Les 2 leçons qui constituent un temps fort pour l’HDA sont la deuxième et la cinquième leçon. II. Q1. Q2. Q3. V. III. II.

Pourquoi Charlotte Corday a t-elle assassiné Jean-Paul Marat? - Les Femmes dans l'Histoire « L’assassinat de Marat, c’est la dernière pièce de Corneille » Catherine Decours, écrivain. Charlotte Corday, gravure anonyme Le 13 juillet 1793, vers 19h, Marie-Anne Charlotte de Corday d’Armont assassine, d’un coup de couteau, le député montagnard Jean-Paul Marat, à son domicile, alors qu’il était dans son bain. Ce fait historique est connu. La figure de Marat ensanglanté dans sa baignoire a été immortalisée par le peintre David. Les faits Le 9 juillet 1793, Marie-Anne Charlotte de Corday d’Armont, qui préfère se nommer elle-même simplement Charlotte Corday, part en diligence de Caen, en Normandie, sa région natale qu’elle n’a jusque là jamais quittée, pour Paris. Le voyage dure deux jours. Le 13 juillet au matin, elle se rend au Palais-Royal chez le coutelier Badin. Le spectacle qui s’offre à elle est certainement loin de ce qu’elle avait imaginé. Pendant une demi-heure environ, Charlotte Corday et Jean-Paul Marat discutent. Charlotte Corday au cœur de la tourmente révolutionnaire

L'Odalisque d'Ingres Ingres a transposé dans un Orient de rêve le thème du nu mythologique, dont la longue tradition remonte à la Renaissance. Le plus célèbre nu du maître est une commande de Caroline Murat, soeur de Napoléon Ier et reine de Naples. Ingres a peint ici un nu aux lignes allongées et sinueuses sans tenir compte de la vérité anatomique, mais les détails comme la texture des tissus sont rendus avec une grande précision. Cette oeuvre a été violemment critiquée lors de son exposition au Salon de 1819. Offerte et discrète Cette femme allongée sur un divan est offerte par sa nudité et son visage tourné vers nous. Un nu pour une reine La soeur de Napoléon, Caroline Murat (1782-1839), reine de Naples, a commandé ce tableau en 1813. Abstraction et objectivité Dans son oeuvre, en effet, Ingres donne la première place au dessin. Bibliographie - OCKMAN Carol, "A woman's pleasure : the Grande Odalisque", in Ingres's eroticized bodies.

Centre Pompidou Virtuel | Le centre pompidou Créé en 2002, le Projet pour l’art contemporain s’adresse aux amateurs d’art souhaitant s’impliquer plus activement dans le soutien de la politique d’acquisition du Centre Pompidou. Grâce à leur générosité, les membres du comité, avec la complicité du directeur du Musée et des conservateurs engagés dans le projet, acquièrent des œuvres issues de la création la plus contemporaine. 2012: (en cours) 2011: Farah Atassi - Workshop, 2011 Yto Barrada - Ba-Youssef et les tomates jaunes, 2011 Yto Barrada - Tables d’écoliers de la serre, Ferme pédagogique, Tanger, 2011 Elger Esser - Cancale, 2006 Hans-Peter Feldmann - Shadow Play, 2011 Ann Veronica Janssens - Rose, 2007 Sergej Jensen - Sans titre, 2011 Bertrand Lamarche - Lobby (Hyper Tore), 2010 Gonçalo Mabunda - O trono de um mundo sem revoltas, 2011 Rivane Neuenschwander - Sunday, 2010 Robin Rhode - Microphone, 2005 Fredrik Værslev - Untitled, 2011 Jorinde Voigt - Territorium, Öl, Wasser, Elektrizität / Kontinentalgrenze, 2010

Related: