background preloader

Les forçats de l'info

Les forçats de l'info
Sur Internet, les sites d'information sont souvent animés par des jeunes journalistes qui ne bénéficient pas des mêmes conditions de travail que leurs aînés du "papier". Ils s'en plaignent, tout en se félicitant d'inventer le journalisme de demain. LE MONDE | 25.05.2009 à 16h06 • Mis à jour le 26.05.2009 à 19h10 | Par Xavier Ternisien On leur a déjà trouvé un surnom : "Les OS de l'info." C'est Bernard Poulet qui a lancé la formule dans son livre choc paru en janvier, La Fin des journaux et l'avenir de l'information (Gallimard). On dit aussi "les journalistes "low cost"", ou encore "les Pakistanais du Web". Internet a accouché d'une nouvelle race de journalistes. Les témoignages abondent, le plus souvent sous anonymat. La logique est d'être les premiers à mettre en ligne l'information afin d'être repérés par Google. Un matin, elle commence sa permanence à 5 heures, mal réveillée. Elle souffre, dit-elle, de l'indifférence des journalistes du magazine papier à l'égard de ceux du Web. Related:  Journalisme 2.0

20 tools and resources every journalist should experiment with Tools have always come from the need to carry out a specific task more effectively. It's one of the main differences between human beings and the rest of the animal kingdom. We may still be slaves to the same old evolutionary urges but we sure know how to eat noodles in style. In journalism, an abstract tool for uncovering the most interesting and insightful information about society, we can generally boil the workflow down to four stages: finding, reporting, producing and distributing stories. So with that in mind, here are a range of tools which will – hopefully – help you carry out your journalism tasks more effectively. 1. A somewhat simplistic start to the list, maybe, but Google has many tricks that every self-respecting journalist should be taking advantage of. While it is very good for a spot of online shopping and business, journalists need to learn a few tweaks and tips to improve their online searching with the use of search operators. The site search function (e.g. 2. 3. 4. 5.

Le Monde sur les « forçats de l'info » : le paradoxe de Ternisien Le Monde du mardi 26 mai publie un article pleine page signé Xavier Ternisien et intitulé « Les forçats de l’info ». L’article en question mérite, je pense, de figurer au programme de toutes les écoles de journalisme, sous le titre du « Paradoxe de Ternisien » qui est, si vous voulez, la version médias du célèbre « Arroseur arrosé » ou du non moins fameux « Fais ce que je dis, pas ce que je fais ». Je m’explique. « Les forçats de l’info » compte près de 9500 signes. Environ 2500 sont consacrés à Nouvelobs.com. Le passage contient un certain nombre d’« informations ». Le problème est que l’une des « thèses » développée par l’auteur est, en substance, que les journalistes du Web, surexploités et pressurisés, ne vérifient pas assez les informations qu’ils mettent en ligne. Le problème est que Xavier Ternisien n’a visiblement pas vérifié toutes les informations qu’il a publiées. Le « témoin » décrit une information « jamais vérifiée faute de temps ».

Journalisme web for the win Jux. Simply the best showcase for you Journalisme en ligne : les forçats de l'uniformisation L’article de Xavier Ternisien sur les « forçats de l’info » publié dans le Monde, malgré ses aspects caricaturaux et ses généralisations hâtives, a eu le mérite d’amorcer un débat sur l’information en ligne. Ce débat contient deux dimensions qui sont certes liées, mais que l’on peut distinguer. Il s’agit d’abord des disparités sociales entre rédactions papier (nobles) et rédactions web (deuxième classe). Ne tombons pas dans les excès de l’article sur les forçats de l’info. Cette dérive est mise en évidence par une étude récente sur un corpus de sites d’actualité. « Les sites d’informations diffusent la même information en même temps, avec une extrême concentration de la production sur une toute petite quantité de sujets ultra-dominants dans l’actualité. » Google favorise les comportements moutonniers De cette dérive, les sites d’information ne sont pas les seuls responsables. Un potentiel journalistique qui reste à explorer

[LE RÉSUMÉ] « Le journaliste est un auteur » Il est essentiel pour les journalistes de connaître les droits liés à leurs statuts. Photo : Malvina Raud Retrouvez l’essentiel de la conférence « Le journaliste est un auteur ! » Avec la Société civile des Auteurs Multimédias (Scam), animé par Eric Lagneau, journaliste à l’AFP et chercheur associé au LIER (EHESS) ; avec Corinne Vanmerris, directrice des études à l’ESJ Lille, Hervé Rony, directeur de la Scam, Emilie Gillet, journaliste pigiste et membre de l’association Profession : pigiste et de l’association des journalistes scientifiques AJSPI, Gwenaël Cadoret, journaliste pigiste et Jean-Marie Charon, sociologue des médias et chercheur au CNRS. Le journaliste est-il un auteur ou simplement un journaliste ? Gwenaël Cadoret : « L’enjeu secret de cette table ronde, c’est qu’on a tendance à nous opposer droit d’auteur et salaire. Emilie Gillet : « Sur les forums de Profession : journaliste, au début, on parlait de la pratique. Clément Argoud

La Boîte à outils du journaliste web - Nicolas Becquet dessous). Visify: créer un mini site sous la forme d’un CV express et design en quelquesclics. Il est également possible de paramétrer une courte vidéo qui donne unaperçu de son activité sur les réseaux. On se demande pourquoi ce servicen’est pas encore payant! Découvrezmon compte. Klout Kred ces services permettent de mesurer et d’analyser votre« influence » sur les réseaux sociaux. « Votre score » évolue en fonction devotre activité et de l’impact des infos que vous diffusez sur vos contacts. TwitterCounter / TweetStats TweetReach trois outils pour mesurer etanalyser votre influence sur le site de miccroblogging. Hashtag Battle Hashtags.org Life Of A Hashtag : connaître la popularitéd’un hashtag à un moment donné. Docteur Tweety T-Health24 : propose un aperçu de l’activité de la twittosphèrefrancophone sur les dernières 24 heures. TheTwitCleaner et JustUnfollow pour nettoyer votre compte Twitter et savoirqui sont vos followers. La meilleure heure pour tweeter ? Listorious Twitter Scribe:

La mutinerie des «forçats de l’info» L’info sur le Web est-elle le bagne du XXIe siècle ? Un article, «Les forçats de l’info», paru le 25 mai dans le Monde et signé de Xavier Ternisien, décrit la précarité des conditions de travail des journalistes sur les sites d’information. Sa description a parfois des relents d’Eugène Sue : cette «nouvelle race de journalistes», trentenaire, a le «teint blafard», de la couleur des écrans derrière lesquels elle passe sa vie, en général en sous-sol, «méprisée» du reste de la rédaction (avec tout juste de quoi se payer un sandwich à midi). A peine l’encre avait-elle séché sur le papier qu’une onde de réactions épidermiques se propageait en ligne. «Grouillots». Le bât a d’abord blessé sur de pures questions de vocabulaire. Côté blogs encore, des posts n’ont pas tardé à être publiés… par les personnes interviewées elles-mêmes dans l’article. Nababs. Considération. La température est donc largement montée d’un cran en dix jours. Frédérique ROUSSEL

Related: