background preloader

Fondation pour la Mémoire de la Shoah

Fondation pour la Mémoire de la Shoah

http://www.fondationshoah.org/FMS/index.php

Related:  Mémoire des génocidesAssociations Enseignement Shoah

Bureau du Conseiller spécial pour la prévention du génocide Nouvel outil Quoi de neuf Déclaration du Conseiller spécial du Secrétaire général pour la prévention du génocide, M. Adama Dieng, et de la Conseillère spéciale pour ​​la responsabilité de protéger, Mme Jennifer Welsh, sur la montée de l'islamophobie et des manifestations d'intolérance (14 décembre 2015) Déclaration de M. Adama Dieng à la première célébration de la Journée internationale de commémoration des victimes du crime de génocide, d’affirmation de leur dignité et de prévention de ce crime (9 décembre) Projet Aladin Le génocide des Juifs d’Europe : la Shoah Qu'est-ce que la Shoah? La Shoah - mot hébreu signifiant "catastrophe" - désigne l'extermination systématique des Juifs perpétrée par le régime nazi durant la seconde guerre mondiale de 1941 à 1945.Près de 6 millions de Juifs (5 700 000 d'après l'estimation du tribunal de Nuremberg) - soit les deux tiers des Juifs d'Europe, hommes, femmes et enfants - furent assassinés durant cette période pour des raisons racistes.Selon Hitler et les dirigeants nazis, la race juive était une menace pour la pureté du sang allemand et donc pour la préservation de la race aryenne. L'extermination des Juifs fit l'objet d'un programme politique nommé "Endlösung" - la solution finale - appliqué systématiquement en Allemagne et dans tous les pays alliés ou occupés. L'organisation du crime, les méthodes employées, le nombre approximatif des victimes nous sont connus. Nous savons ce qui est arrivé mais nous continuons à ne pas comprendre comment cela a pu arriver.

Les deux albums d'Auschwitz Chefs de projet Cyril Roy et Dominique Trimbur Chef de projet web Olivier Martzloff Un webdocumentaire écrit par Olivier Martzloff, Cyril Roy, David Tessier Conception Olivier Martzloff, Cyril Roy, Vianney Sicard, David Tessier Développement Olivier Martzloff, Vianney Sicard

L'enfant et la Shoah. Yad Layeled France Au travers de témoignages poignants, ce documentaire revient sur l’action du réseau qui a permis d’arracher à la déportation et à la mort de nombreux enfants juifs internés durant l’Occupation à l’hôpital Rothschild. Découvrez en particulier dans ce documentaire le témoignage du Dr Colette Brull-Ulmann, dernière survivante d’une histoire héroïque et méconnue. Celle d’une équipe de soignants qui a dépassé le cadre de ses fonctions et qui, au prix de sa vie, a tout mis en œuvre pour sauver d’une mort certaine des dizaines d’enfants juifs.

Union des Déportés d'Auschwitz L’auteur de ce document exceptionnel possédait, avant et pendant la guerre, un magasin de couture à Paris, rue de Chazelle. Des miliciens vinrent l’arrêter en janvier 1944 uniquement parce qu’elle était juive A son retour de déportation, Madame Suzanne Birnbaum a tenu à raconter son histoire avec simplicité pour qu’on sache de quoi avaient été capables ceux qui avaient adhéré aux thèses Nationales-Socialistes. Son manuscrit a été signé à Digne le 15 octobre 1945 et une de ses amies, Madame Fernande Goetschel, déportée elle-même, commerçante à Limoges, l’a fait imprimer en un nombre très réduit d’exemplaires. Les « Editions du Livre Français », 15, rue Linné à Paris, ont assuré l’impression du document au premier semestre de l’année 1946. Madame Suzanne Birnbaum a assisté et aurait pu être vic­time elle-même de la « sélection » du 27 avril 1944.

Zug der erinnerung. Association allemande homonyme Communiqué de presse No. 04-11 L'association « Train de la mémoire » appelle à des protestations communes de parlementaires européens des territoires des déportations de l'ancienne « Reichsbahn » allemande et contre le traitement des victimes du nazisme par la plus grande entreprise européenne de transport (Deutsche Bahn S.A., la société de chemins de fer allemands). Cet appel s'adresse également au public français, polonais, italien, grec et des pays de l'ancienne URSS. Le « Train de la mémoire » se déplace depuis plus de quatre ans avec une exposition itinérante dans les gares européennes, qui étaient des lieux des déportations de la « Reichsbahn » vers les camps nazis. « Le prédécesseur de la Deutsche Bahn S.A. (Berlin) a transporté vers la mort 3 millions de personnes de toute l´Europe.

STEINVAL Production un film de Cécile Clairval-Milhaud Mention Spéciale du Jury Festival International du Film d’Histoire Pessac – 2002 F.I.P.A.( Festival International des Programmes Audiovisuels) – Biarritz – 2002 Festival des Films du Monde – Montréal – 2002 Festival International du Film d’Amiens – 2002 Jewish Film Festival – Jérusalem – 2003 Northeastern University – Boston – 2005 Le camp de Drancy, situé dans la banlieue nord de Paris, fut le point de départ des convois de déportation des Juifs vers Auschwitz-Birkenau, Maïdanek ou Sobibor. Dix ans de voyages pédagogiques à Auschwitz : bilan critique 1 « Entretien avec Jacques Toubiana », émission Bandes à part, Radio France Culture, 14 octobre 2001 (...) « Quand je faisais Shoah […] je me disais toujours, mais au fond, à quoi ça sert […] les questions que tu poses […] six millions ont été tués, on sait… Pourquoi vouloir arpenter des lieux vides et puis décider que là était l’entrée du camp… Et en fait, six millions, c’est un résultat, c’est une abstraction et seuls les détails permettent d’accéder à la vérité, à la réalité, à ce que cette abstraction masque et cache […]. Ça sert à faire en sorte que la vérité soit. Ça sert à l’incarner, vouloir que la vérité soit dite, que la réalité de cette épouvante soit dite, vouloir le comment. Le détail le plus extrême du comment, c’est une loi absolue. »« Auschwitz ne se visite pas […] lire seulement n’est pas assez.

Histoire Géographie - Grenoble - Arméniens Partie I, thème 1 : La Première Guerre mondiale, vers une guerre totale Le génocide des Arméniens ou la violence faite aux civils Date : 2012 Auteur : Alexandre Bouineau Présentation : Le travail porte sur le génocide des Arméniens avec la volonté d’exploiter quelques planches d’une bande dessinée (et confrontation de documents sources). L’activité proposée s’attache à faire construire par les élèves la notion de génocide et compléter la notion de violence de masse. www.cidem.org Lexique Grâce à cet outil vous trouverez, selon le thème choisi, des mots clés aini que leur définition. « Action Reinhard » Ce nom codé désigne l’opération visant à la destruction de deux millions de Juifs vivant sur les territoires du Gouvernement Général, partie orientale de la Pologne (districts de Varsovie, Cracovie, Lvov, Lublin). Himmler confia la direction de l'opération au dirigeant SS Odilo Globocnik qui supervisa les travaux de construction de trois centres de mise à mort : Belzec, Sobibor et Treblinka où près d’1,5 millions de Juifs furent assassinés dès leur descente du train, entre mars 1942 et octobre 1943. « Aryen »

Related: