background preloader

Apprendre avec internet, bien commun, accès au savoir,Génération Y

Apprendre avec internet, bien commun, accès au savoir,Génération Y
Disponible à partir du 15 juin 2016 Bruno Devauchelle Prix public TTC : 20,00 Broché : 192 pages Éditeur : FYP Éditions Collection : Société de la connaissance EAN 13 : 978-2916571614 Aujourd’hui, dans les musées, les bibliothèques ou le monde scolaire, le modèle d’intégration des technologies de l’information et de la communication est encore trop souvent celui de la résistance. Titre : Comment le numérique transforme les lieux de savoirs Le numérique au service du bien commun et de l’accès au savoir pour tous Biographie de l’auteur : Bruno Devauchelle est formateur-chercheur au Centre d’études pédagogiques pour l’expérimentation et le conseil de Lyon. Enseignants en quête d’autre chose, profitez de vos 2 mois de congés d’été pour réfléchir à vos pratiques ou à votre reconversion professionnelle. Le site Aide aux Profs recommande la lecture de Comment le numérique transforme les lieux de savoirs. Passez l’information à vos amis enseignants ! WordPress: J'aime chargement… Sur le même thème Related:  Société cognitive universelleL'éducation numérique, un chantier du quinquennat Hollande

Comment le numérique transforme les lieux de savoirs Les lieux de savoirs à l’épreuve du numérique Nos principales institutions – musées, bibliothèques, lieux d’enseignement et de recherche – qui sont avant tout des lieux de détention et de stockage des savoirs, issus de la culture de l’écrit et dont la stabilité est légendaire, sont depuis quelques années bousculées, remises en cause par le développement du numérique et plus généralement par la numérisation galopante de notre société. Bruno Devauchelle, l’auteur de cet essai, pointe du doigt leur accueil frileux et inquiet, une timidité qui non seulement n’a pas remis en cause le fondement même de leur organisation, mais l’a selon lui renforcé. Ainsi, des outils numériques ont été imaginés et développés dans le but de renforcer l’existant en facilitant leur activité de conservation (via la numérisation de leur contenu) ou de mise à disposition au public (grâce à l’informatisation de leur fonctionnement pour gérer les prêts, rendre accessible les catalogues informatisés, etc.). Pour B.

école numérique Jeux sérieux, Twictée, réalité virtuelle, apprentissage de l’écriture sur tablette: la ministre de l’Éducation, la Caisse de dépôts et le Commissariat général à l’investissement ont présenté mardi 22 projets retenus pour des innovations dans le domaine du numérique éducatif. L’État contribuera au financement de ces projets à hauteur de 20 millions d’euros dans le cadre […] Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Jean-Yves Hepp, président de Unowhy, et Thierry Breton, président directeur général d’Atos et président de Worldline, ont signé une convention de partenariat en faveur du numérique éducatif et de la réussite des élèves. Retrouvez ici le discours prononcé par la ministre en clôture de Ruralitic, l’université d’été du numérique dans le monde rural, au château de Vixouze, dans le Cantal. C’est la Code Week jusqu’au 18 octobre partout en France.

En septembre 2013, la Khan Academy (MOOC) arrive en France et dans le monde francophone ! | Tous les MOOC à venir : Mooctivity est un comparateur de MOOC proposant aussi une plateforme sociale. Le site permet de rechercher parmi les centaines de cours offerts par France Université Numérique, Unow, Neodemia, Coursera, EdX, et d'autres plateformes en fonction de divers critères, y compris : Le site Web : - la langue d'enseignement (français, anglais, allemand, mandarin, russe, etc); - la matière enseignée (40 catégories repertoriées au total, dont l'économie, l'histoire, la philosophie, l'informatique, la biologie, etc); - l'université dispensant le cours (Ecole Polytechnique, HEC, CNAM, Louvain, Harvard, etc); - la charge de travail estimée; - la durée du cours; - la date de commencement; - les évaluations des étudiants; et - les recommandations d'employeurs. L'annuaire des MOOC Trouvez le cours en ligne dont vous avez besoin…

L’Education populaire 2.0 : savoir par tous, savoir pour tous Suite à la publication du rapport d’Emmanuel Porte intitulé « Des pratiques d’engagement en transformation : enjeux pour l’avenir de l’éducation populaire », l’Injep a organisé, mercredi 11 décembre 2013, à l’Assemblée nationale la seconde édition des Rencontres de l’Observatoire de la Jeunesse. Cette année, elles étaient consacrées aux pratiques non-instituées de l’éducation populaire. Ces rencontres se sont faites en partenariat avec le Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d’éducation populaire (Cnajep), l’association Jets d’Encre, la MJC d’Elbeuf ainsi que le Réseau national des maisons des associations (RNMA). (Écouter le podcast) Comme l’a souligné Francis Lebon, la définition de la citoyenneté ne peut plus se réduire au vote et au principe majoritaire. La redécouverte des « communs » Dossier sur les rencontres de l’Observatoire de la jeunesse et des politiques de jeunesse 2013 L’essor des tiers-lieux Un apprentissage informel

Le numérique dans le premier degré - Le numérique et le socle commun L'usage des outils numériques contribue au renforcement des apprentissages fondamentaux et à la lutte contre le décrochage, facilite la différenciation des démarches et l'individualisation des parcours pour répondre aux besoins de chaque élève. Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer Le domaine des langages pour penser et communiquer recouvre quatre types de langage, qui sont à la fois des objets de savoir et des outils : la langue française ; les langues vivantes étrangères ou régionales ; les langages mathématiques, scientifiques et informatiques ; Comprendre, s'exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques Il lit, interprète, commente, produit des tableaux, des graphiques et des diagrammes organisant des données de natures diverses. Il sait que des langages informatiques sont utilisés pour programmer des outils numériques et réaliser des traitements automatiques de données. Domaine 2 : les méthodes et outils pour apprendre

Jean Guitton, Le travail intellectuel. Conseils à ceux qui étudient et à ceux qui écrivent 188 Comptes rendus faut aller voir, avant de nous engager nous-mêmes. Trois conseils encore et nous pourrons partir. Tout d'abord, le vieux principe de Socrate, connais-toi toi-même. Il ne s'agit pas de se prendre la tête entre les mains pour tenter en vain de découvrir quelque chose dans son intérieur ; il est plus facile et plus utile de revoir par la mémoire ce qui a été réalisé. Le travail intellectuel se divise en trois temps : le « monstre », la « digestion » et l'« achèvement ». M. Voilà, rapidement brossé, un portrait de ce guide. SURCHARGE COGNITIVE – neuropedagogie Vous arrive-t-il en fin de journée de vous surprendre de votre niveau de fatigue alors que vous avez passé la journée non pas à faire de l’activité physique, mais à traiter des informations ou à prendre des décisions? Rassurez-vous, c’est normal. Votre cerveau consomme 20% de l’énergie requise[1] par votre corps, alors qu’il ne représente en moyenne que 2% de votre poids. Comment expliquer cela? La chose est simple, votre cerveau est le centre ou se concentre toute l’information que vous recevez de vos sens. Tous les signaux sont traités, mais une majorité ne donne lieu à aucune action compte tenu de l’information et de la connaissance dont dispose le cerveau à l’égard de cette situation. Une bonne partie de votre fatigue découle de la surcharge cognitive associée au travail que vous avez à accomplir. La surcharge cognitive est présente au travail ou à l’école. Considérant cela, il importe de vous donner une bonne hygiène cognitive en organisant votre traitement de l’information.

Playpower.org and the open-source educational software revolution The following is a re-post by Jim Coe, describing Derek Lomas' presentation of Playpower.org at the Gaming + Learning + Society conference. Original (terrific) post is here: Playpower.org:Designing 8-bit Learning Games for a $10 Computer Derek Lomas wants you to join his open-source educational software revolution. Lomas first project is to pull together/create a set of tools for a $10 computer. I asked Lomas how the ed tech community could help with Playpowers greater goal. Also, Lomas wants to see a rebirth of teens being taught programming that would be augmented with game design and development content. L’Internet pour tous, c’est fini ! La bataille des contenus que se livrent opérateurs de télécommunications et géants du numérique est en passe de tuer la neutralité du Net. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Charles de Laubier Facebook a été pris sur le fait. L’affaire s’est déroulée en Inde il y a moins d’un mois. Les autres contenus, eux, ne sont pas compris dans ce bouquet « Free Basics ». Pourquoi ? Car ce service Free Basics si controversé a déjà été lancé dans trente-cinq pays émergents depuis 2014, en partenariat avec des opérateurs mobile tels que Airtel, MTN ou Digicel, dans le cadre du programme Internet.org.

Socle commun et numérique, entre l’absence et l’inculture chronique | Culture numérique Pour savoir ce qui se passe à l’école en matière de numérique, il n’est nullement besoin de lancer de grandes enquêtes de terrain, il suffit d’interroger les élèves, les lycéens de l’UNL qui m’ont fort aimablement convié à leur denier congrès et m’ont raconté de drôles de choses, à propos notamment d’une générale et curieuse impression de vide poussiéreux… On peut aussi, à l’occasion, solliciter l’avis des parents rencontrés çà et là… Justement, mon camarade Pierre Beyssac, me disait l’autre jour son incompréhension de ce que devenait l’école, qu’il avait l’impression renouvelée d’une histoire de poule et d’œuf, que rien ne pouvait commencer en matière de numérique éducatif tant l’école lui paraissait bloquée à la fois par « la quasi absence de numérique à l’école » et « l’illettrisme numérique de ses décisionnaires », l’une entretenant l’autre. Première remarque : ce texte de quinze pages contient 7 (sept) occurrences du mot « numérique ». Passez votre chemin.

Dossiers documentaires sur le numérique — Enseigner avec le numérique Ils sont liés à des priorités ministérielles. Leur approche se veut à la fois théorique et pratique, illustrée par des points de vue de chercheurs et de spécialistes du terrain. Les sujets sont explorés sous divers angles, pédagogique, technique, institutionnel, sociologique, économique et juridique. Vous accédez aux dossiers par le classement thématique ci-dessous. À l'intérieur de chaque dossier, un encadré signale des dossiers associés. Plusieurs modes d'affichage sont proposés : en sommaire, tout le dossier [Voir tout], un chapitre ou une partie de chapitre. Conçus et réalisés par le centre de documentation, ces dossiers sont régulièrement mis à jour.

Learn About Self-Control, Racism, Gender, Much More: Introducing Self-Paced Open Courseware (SPOC) Move Over MOOC! Here Comes the SPOC! This Self-Paced Open Courseware (SPOC) is free, to anyone, anywhere, anytime! dukesurprise.com Featuring two of Duke’s leading professors—behavioral economist Dan Ariely and teachnology and education innovator Cathy Davidson--#Duke Surprise is a fully open series of seven “mini-courses” that allow you to learn as little or much as you want about: Each mini-course includes: Videos featuring Professors Ariely and Davidson, along with guest speakersSuggested readings, including articles, books, videos (to watch) and websitesSelf-guided student-created “mini course” on the topic, including apps, games, videos, surveys, interviews, and even a fairy tale! This is a full, college-level independent study course remixed by Duke students and available to anyone who wants to learn or download and use the units in classes. Remix #dukesurprise any way you want!

L'accès au savoir en ligne En matière de formation, la mode est au e-learning. Finis les coûteux déplacements de salariés hors de leur entreprise, la promiscuité avec d’autres stagiaires, le contact « présentiel » avec des enseignants réels. Place aux formations individualisées, économiques, personnalisées. Internet, dans ce domaine comme dans beaucoup d’autres, sera la nouvelle panacée des formations et des formateurs. Jacques Perriault, professeur de sciences de l’information et de la communication à l’université Paris-X, se penche en praticien et en homme d’expérience sur l’histoire de l’accès à distance au savoir, et sur son dernier-né, le e-learning. L’accès au savoir en ligne se propose, non de conforter sans examen les enthousiasmes technologico-éducatifs de l’heure, mais au contraire de les replacer dans l’évolution déjà longue des enseignements à distance. L’accès au savoir Dans son introduction, l’auteur précise son objectif : « Comprendre le rôle des réseaux numériques dans l’accès au savoir ».

Related:  Bibliographie