background preloader

Composition

Composition
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article concerne l'opéra occidental. Pour l'opéra chinois, voir opéra chinois. Pour les autres significations, voir Opéra. Un opéra est une œuvre destinée à être chantée sur une scène, appartenant à un genre musical vocal du même nom ; l'opéra est l’une des formes du théâtre musical occidental regroupées sous l’appellation d’art lyrique. L’opéra se répandit rapidement dans toute l’Italie, mais assez vite, les intentions initiales des créateurs de l'opéra sont dévoyées, le chant prenant progressivement la primauté sur la déclamation. Le genre fut adopté par les musiciens allemands ayant séjourné en Italie, rivalisant alors avec les italiens eux-mêmes (Haendel, Hasse) puis importé dans les autres pays d'Europe, à l'exception notable de la France. La production d'opéras italiens est énorme au XVIIIe siècle, et réutilise à l'infini les mêmes livrets des auteurs les plus appréciés, en particulier Métastase. Related:  OPERA

Rolando Villazón Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il a obtenu la nationalité française en 2007 et vit en France à Neuilly-sur-Seine[1]. Biographie[modifier | modifier le code] Rolando Villazón commence sa formation artistique à l'âge de 11 ans, en entrant à l’Académie des Arts Espacios. Après avoir été tenté un moment par la prêtrise, il décide de se consacrer à la musique qu'il découvre grâce au chanteur baryton Arturo Nieto qui lui fait découvrir le monde de l’opéra. En 1998, il est l'élève de Joan Sutherland au San Francisco Opera. En 1999, il remporte le Prix du Public, le Prix Zarzuela et le second prix du Concours Plácido Domingo - Operalia. En février 2003, il reçoit en France une victoire de la musique classique dans la catégorie « Révélation internationale de l’année ». En juillet 2006, Rolando Villazón participe à un concert, en Allemagne, aux côtés d'Anna Netrebko et du ténor Placido Domingo. Discographie[modifier | modifier le code] Intégrales d'opéras[modifier | modifier le code]

opéra nom masculin (italien opera, du latin opera, pluriel de op Œuvre théâtrale mise en musique pour soli, chœur et orchestre. Genre théâtral par excellence, ce « drame en musique » qu'est l'opéra connut diverses dénominations avant de se voir attribuer la plus noble de toutes les appellations italiennes : opera, œuvre absolue, ouvrage suprême. Bien différent de la simple musique de scène, ce spectacle est en fait le plus bel exemple d'art total (Gesamtkunstwerk, selon l'expression de Richard Wagner), mettant en œuvre le texte littéraire du livret, le chant, l'art instrumental, la danse, les décors et les costumes. Le terme générique d'« opéra » englobe plusieurs sortes d'ouvrages soit de type sérieux, et appelés opera seria par les Italiens, tragédies lyriques ou légendes dramatiques par les Français, soit de type léger ou comique, appelés opera buffa par les Italiens, opéra-comique, opéra bouffe, opérette par les Français, et Singspiel par les Allemands. Les origines du genre La structure du genre L'opéra, un produit de l'âge baroque L'opéra de Mozart

L'Orfeo Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Couverture de la 1re édition Après une représentation préliminaire à l'Accademia degl'Invaghiti, il fut joué le 24 février 1607[2] pour l'ouverture du Carnaval, au Théâtre de la Cour de Vincent Ier de Mantoue et redonné le 1er mars. Drame lyrique dont on a célébré le 400e anniversaire de la création en février 2007, L’Orfeo est considéré comme l'un des premiers opéras de l’histoire de la musique (le premier étant Dafne de Jacopo Peri, dont la partition a été perdue), à la frontière du madrigal, dont il est en quelque sorte un développement, mis en scène. Argument[modifier | modifier le code] Prologue de la 1re édition Basé sur le mythe d'Orphée et Eurydice où le héros grec essaye de sauver sa femme des Enfers, l'opéra est composé d'un prologue et de cinq actes : Il y a débat sur l'altération de la part de Monteverdi de la fin écrite par Striggio, où Apollon accompagne son fils au ciel. Distribution[modifier | modifier le code] L'Orfeo.

Musique contemporaine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'expression musique contemporaine désigne les différents courants de musique savante apparus après la fin de la Seconde Guerre mondiale[1]. Certains de ces courants recherchent des voies nouvelles, parfois de manière radicale, en dehors du système tonal. À partir des années 1950, l’émergence de profondes mutations dans les formes d'écriture musicale laisse entrevoir une nouvelle tendance de la composition. Ces mutations sont en fait caractéristiques de toutes celles qui ont traversé le siècle : un langage musical en crise (indétermination d’un côté, sérialisme généralisé de l’autre), et des re­cherches qui développent de nouvelles formes d’expression (musique électronique, mixte…), pour aboutir à de nouveaux concepts (notions fondamentales d’acoustique, notions d’objets sonores et musi­caux…) Les précurseurs[modifier | modifier le code] Le sérialisme intégral[modifier | modifier le code] Dès 1917, Varèse écrivait :

LA SCALA de Milan Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Scala La façade de l'opéra. Avec le Teatro San Carlo de Naples, qui date de la même époque, et la Fenice de Venise, bâti quatre ans après, la Scala fait partie des salles d'opéra italiennes de renommée internationale. Histoire[modifier | modifier le code] La Scala a donné de nombreuses représentations des opéras de Richard Wagner ainsi que ceux des post-véristes. Il fut bombardé en 1943 et ne put rouvrir qu'en 1946. Il a été fermé en 2001 pour une rénovation. L'orchestre de la Scala a eu un certain nombre de chefs prestigieux, le plus célèbre étant sans doute Arturo Toscanini qui y a débuté en 1898 avec Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg et y poursuit une carrière jusqu'en 1929 date où il rejoint les États-Unis. On compte parmi les grandes cantatrices de la Scala, Renata Tebaldi et Maria Callas. Récemment, le PDG de Tod's, Diego Della Valle, a financé la rénovation de la scène de La Scala[1]. Opéras créés à la Scala[modifier | modifier le code]

Bel canto Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. De tradition lyrique italienne, cette expression témoigne de l'empreinte durable qu'ont laissée dans ce domaine, les chanteurs et compositeurs du XVIIe siècle jusqu'au milieu du XIXe où le bel canto est la technique préférée pour chanter dans l'opéra européen. Historique[modifier | modifier le code] Ses interprètes[modifier | modifier le code] Les principaux acteurs du bel canto ont été les castrats, et l'on peut estimer qu'avec la disparition de ceux-ci, au début du XIXe siècle, a disparu aussi l'idéal de beauté et de perfection développé par le bel canto. D'après ce que nous savons aujourd'hui de l'art musical baroque italien, le terme générique "bel canto" est, d'un point de vue historique, musicologique et esthétique un abus de langage en ce qui concerne les œuvres lyriques à partir du second quart du XIXe siècle. Notes et références[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Portail de la musique classique

Musique moderne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. On désigne souvent par musique moderne la musique savante composée pendant la première partie du XXe siècle, le terme de musique contemporaine pouvant s'appliquer à la deuxième moitié. On regroupe donc sous cet intitulé des compositeurs aussi différents que Debussy, Satie, le « Groupe des Six », Stravinski, Béla Bartók, Georges Enesco, Richard Strauss, Ravel, Schönberg, Sibelius... Seule la chronologie est significative, car cette période n'a pas d'unité de style : elle est au contraire celle de la floraison d'expériences et d'esthétiques diverses et souvent opposées, en particulier dans le cadre de la trialité « musique tonale — musique modale — musique atonale » qui se développe à cette époque ; certains compositeurs resteront cependant et parfois volontairement à l'écart des évolutions en cours. Le tournant du XXe siècle[modifier | modifier le code] Un bouleversement harmonique[modifier | modifier le code] Alberto Ginastera (1916-1983)

Chanteurs d'Opéra (issus de ma propre collection de disques) Grands Airs d’Opéras Plácido Domingo New Philharmonia Orchestra Direction Nello Santi (RCA Red Seal 1982) Dans cette excellente réédition d’un enregistrement de 1973, le ténor se concentre sur l’opéra italien et français. Georges Bizet (1838-1875) Julia Migenes Johnson (CARMEN)-Plácido Domingo (DON JOSÉ)- Ruggero Raimondi (ESCAMILLO)-Faith Esham (MICAËLA) Orchestre National de France Direction Lorin Maazel (Coffret 3 disques – ERATO 1984) Fidèle reproduction au disque de la fresque cinématographique réalisée par Francesco Rosi . Giueseppe Verdi (1813-1901) Plácido Domingo (LE DUC DE MANTOUE)- Piero Cappuccilli (RIGOLETTO)- Ileana Cotrubas (GILDA)-Nicolai Ghiaurov (SPARAFUCILE)- Eleana Obraztsova (MADDALENA)-Hanna Schwarz (GIOVANNA)- Kurt Moll (LE COMTE DE MONTERONE) Wiener Philharmoniker Direction Carlo Maria Giulini (Coffret 3 disques – Deutsche Grammophon 1980) Giacomo Puccini (1858-1924) Renata Scotto (FLORIA TOSCA)- Plácido Domingo (MARIO CAVARADOSSI)-

Opéra-bouffe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Historique[modifier | modifier le code] Au XVIIIe siècle l'appellation « opéra-bouffon » est employée pour différencier une catégorie particulière d'opéras-comiques. Caractéristiques[modifier | modifier le code] C'est sur la base de la nature légère ou sarcastique de leur livret, associée à une écriture musicale recherchée, que des œuvres d'Emmanuel Chabrier ou Francis Poulenc furent qualifiées d'opéras-bouffes. Selon l'importance des effectifs requis et la qualité musicale, on peut également trouver les appellations d' opéra-bouffon, opérette-bouffe, bouffonnerie musicale, etc. Œuvres[modifier | modifier le code] Les Noces de Figaro Article connexe[modifier | modifier le code] Opera buffa Notes et références[modifier | modifier le code]

Musique de la période classique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La période classique en musique recouvre par convention la musique écrite entre la mort de Johann Sebastian Bach soit 1750 et le début de la période romantique, soit les années 1820. Par extension, on appelle « musique classique » toute la musique savante européenne, de la musique du Moyen Age à la musique contemporaine. La naissance du classicisme en musique: les Préclassiques[modifier | modifier le code] Il convient de remarquer, avant d'aller plus loin, que le terme « classicisme » en musique n'a que peu de lien avec son emploi dans les autres formes d'art et en littérature particulièrement. De fait, on ne peut vraiment parler de période classique de la musique germanique dans le plein sens du terme qu'entre 1780 et 1800. Le langage classique[modifier | modifier le code] Généralités[modifier | modifier le code] Aspects harmoniques[modifier | modifier le code] Aspect mélodique[modifier | modifier le code]

Related: