background preloader

Soliman le Magnifique (1495 - 1566) - Un homme de la Renaissance

Soliman le Magnifique (1495 - 1566) - Un homme de la Renaissance
Soliman II, surnommé le Magnifique par les Occidentaux, et le Législateur (Kanouni) ou le Grand (Asametleu) par les Turcs, est indéniablement le plus grand sultan de l’empire ottoman... et surtout celui dont le règne a été le plus long (46 ans, de 1520 à 1566). Alban Dignat Apogée de l'empire ottoman Avec Soliman II, l’empire ottoman atteint sa plus grande expansion territoriale, des frontières du Maroc à celles de la Perse, des portes de Vienne aux rives de l'océan Indien (il s'adjoindra un peu plus tard Chypre et la Crète). Le sultan, soucieux de bonne gestion, le dote d'un code de lois, le Kannuname. L'empire ottoman connaît aussi sous son règne une grande effervescence artistique, dont témoignent les réalisations du célèbre architecte d'origine grecque Sinan comme les mosquées Chéhéadé et Suleymaniye (Constantinople) et Selimiye (Andrinople). Succès militaires en cascade L'empire ottoman a été fondé par les Turcs à la fin du Moyen Âge, sur les ruines de l’empire byzantin.

https://www.herodote.net/Un_homme_de_la_Renaissance-synthese-506.php

Related:  AXE 1 JALON 1 EMPIRE OTTOMANL'ouverture atlantiqueEmpire ottoman

Lettre de Soliman le Magnifique à François Ier Ce document, rédigé sur un long rouleau de papier entoilé, fait partie du groupe de lettres adressées par le sultan Soliman au roi de France François Ier entre 1525 et 1543. Le sultan entretenait aussi une correspondance avec différents éminents interlocuteurs européens, reflet du rôle de l’empire ottoman dans le Bassin méditerranéen au XVIe siècle. Dans le cadre de ces échanges diplomatiques, les drogmani (interprètes) jouaient un rôle de premier plan[1].

La lente conquête du Brésil Au XVIe siècle, l’occupation portugaise se limite au littoral d’où part le bois-brésil et où sont installés les premiers engenhos* et les champs de canne à sucre. Ces ressources attisent la convoitise d’autres Européens (Français et Hollandais) contre lesquels les Portugais doivent s’imposer. L’exploration de l’intérieur s’appuie sur des expéditions (bandeiras*) visant à capturer des Indiens. La découverte, à la fin du XVIIe siècle, de gisements d’or dans le Minas Gerais et le Mato Grosso contribue à la fondation de petites villes qui enracinent population et ordre colonial.

IMA - Pourquoi soliman le magnifique et françois ier étaient-ils alliés ? Considéré comme l’un des plus importants sultans de l’Empire ottoman, Soliman le Magnifique règne entre 1520 et 1566, à la même époque que François Ier (1515-1547). Son territoire est immense : il comprend presque la totalité des rivages de l’Afrique du nord et de la mer Rouge, s’étendant des Balkans jusqu’à Bagdad. Peu après le début du règne de François Ier, alors que le roi de France est retenu prisonnier à la suite de la défaite de Pavie (1525), sa mère, Louise de Savoie, envoie deux ambassades à Soliman. Son but est alors d’obtenir une alliance permettant à la France de mieux faire face à la puissance de l’empire de Charles Quint, qui comprend l’Espagne, les Pays-Bas et l’Allemagne. Soliman le Magnifique : le plus flamboyant des sultans ottomans Ogier Ghislain de Busbecq, ambassadeur de Charles Quint (1500-1558), l’empereur du Saint-Empire, est stupéfait. En visite diplomatique à Constantinople (Istanbul) en 1555, il voit devant lui un souverain couvert d’«exquises étoffes» assis sur un trône en or. A ses côtés, des chevaux caparaçonnés «de fines pierres orientales» et des dignitaires «vêtus de drap d’or, de velours, de satin blanc, rouge et bleu, fort passementé, diapré et filé d’or et d’argent». Soliman Ier (1494-1566), dixième sultan de la dynastie ottomane, mérite bien le qualificatif de «Magnifique» que l’Occident accole à son nom depuis son intronisation en 1520.

7 mars 1524 - Verrazane explore la côte nord-américaine - Herodote.net Le 7 mars 1524, le navigateur florentin Jean de Verrazane aborde le rivage américain pour le compte du roi de France François 1er, dont l'intérêt pour les explorations a été éveillé par les succès des navigateurs espagnols et portugais. Il a reçu mission de découvrir une voie maritime permettant de gagner l'Asie des épices en contournant le continent américain par le Nord-Ouest (autrement dit le Nord du Canada actuel). Dans ce but, il remonte la côte vers le nord, jusqu'à une rivière qu'il baptise Vendôme et qui sera plus tard appelée Hudson. À son embouchure naîtra un siècle plus tard la ville de New York. Le navigateur baptise cet endroit Terre d'Angoulême en l'honneur du roi de France, ex-duc d'Angoulême. C'est le premier contact officiel d'un Européen avec le territoire des futurs États-Unis (exception faite de la Floride, abordée par les Espagnols en 1513).

Les séries turques, ambassadrices du pouvoir « Ils sont près de 200 millions à regarder la série que vous avez filmée. Mais, dans votre propre pays, vous vivez quasiment avec la peur d’être envoyé en prison pour cela », expliquait, en 2014 au New Yorker, Yagmur Taylan, qui venait de coréaliser avec son frère l’une des séries turques qui auront fait le tour du monde : Le Siècle magnifique (2011-2014, soit 139 épisodes de 100 à 120 minutes). Celle-ci dépeint la cour du sultan ottoman Soliman le Magnifique (qui régna de 1520 à 1566) et, surtout, la vie d’une de ses concubines, ­Hürrem, devenue son épouse légale – et très avantageusement vêtue dans la série.

La défaite turque en 1918 et la chute de l’Empire ottoman Mais dans le contexte de la victoire alliée et après la révélation des horreurs du génocide arménien, cette position ne rencontre guère d'écho. L'heure est au démantèlement de l'empire honni – et au partage des territoires libérés. Dans ce but, Français et Britanniques, qui rêvent depuis longtemps d'accroître leur influence au Proche-Orient, ont signé en secret, en 1916, les accords Sykes-Picot.

25 avril 1507 - Et Waldseemüller inventa l'Amérique... - Herodote.net Le 25 avril 1507, peu de gens prêtent attention à l'impression, à Saint-Dié, dans les Vosges, d'un document de cartographie. C'est un commentaire accolé à une grande carte du monde nommée Universalis Cosmographiæ et dessinée par le moine géographe Martin Waldseemüller. Quinze ans après que Christophe Colomb a posé le pied sur une île des Antilles, ce document tiré à un millier d'exemplaires va révolutionner la perception qu'ont les hommes de leur planète en montrant que les terres découvertes par le navigateur génois constituent un Nouveau Monde et non pas un appendice de l'Asie.

Empire ottoman Formation et consolidation de l’Empire ottoman Les Ottomans sont originaires d’une tribu d’Asie centrale, qui s’installe vers la fin du XIII ème siècle dans la région de Seuyut, puis conquiert progressivement plusieurs villes byzantines. A la fin du XIV ème siècle, les Ottomans sont présents dans les Dardanelles et en Thrace, puis s’implantent en Macédoine, en Thrace orientale et en Bulgarie. Une administration se met également en place, appelée le divan, ainsi qu’une armée.

Related: