background preloader

Obésité chiffres - L'hexagone de plus en plus rond

Obésité chiffres - L'hexagone de plus en plus rond
L'obésité ne cesse de progresser en France depuis quelques années. Cette tendance est suffisamment alarmante pour être un véritable enjeu de santé publique. Les députés l'ont bien compris et viennent d'adopter des mesures pour lutter contre les mauvaises habitudes alimentaires de nos enfants. Il est fini le temps où l'on pouvait s'horrifier de l'épidémie d'obésité massive qui sévit aux Etats-Unis. 4 Français sur 10 trop gros Les enquêtes ObEpi menées, en 1997, 2000 et 2003, auprès de 20 000 foyers pour l'Institut Roche de l'obésité, en collaboration avec l'Inserm, donnent une image très fidèle de cette évolution 1. La situation est encore plus alarmante chez les enfants. L'épidémie mondiale Aux Etats-Unis, le pourcentage d'adultes en surpoids est passé de 47 % en 80 à 64 % en 2000. et celui des obèses de 15 % à 31 %. L'évolution est similaire dans toute l'Europe, mais elle est plus ou moins rapide selon les pays : le sud étant plus touché que le nord. Obésité ou surpoids ? Sources :

L'obésité frappe de plus en plus jeune Une étude américaine vient de confirmer ce que les médecins observent depuis plusieurs années : l'obésité tend à apparaître de plus en plus tôt chez les jeunes adultes. Face à ces résultats, une prise en charge précoce apparaît recommandée. Véritable problème de santé publique, l'obésité touche de plus en plus de personnes dans le monde. De fait de son augmentation rapide, y compris chez les enfants, certains experts n'hésitent plus à parler d'épidémie. Obèses de plus en plus jeunes Avec près d'un tiers de la population américaine en surpoids, l'obésité apparaît comme une priorité de santé publique Outre-Atlantique, comme en témoignent les foulées très médiatiques du président Georges Bush. Les chercheurs se sont intéressés à l'évolution de l'obésité aux Etats-Unis en suivant un groupe de 9 179 personnes nées entre 1957 et 1964 et enrôlées dans la vaste étude épidémiologique de 1979 intitulée National Longitudinal Survey of Youth. Vers une prise en charge précoce de l'obésité David Bême

Statistiques surpoids - Nombre obèses France - Obèses Etats-Unis - France: environ 33 % (20 millions) des Français seraient en surpoids (avec toutefois de fortes disparités Nord-Sud) et environ 10 % (6 millions de personnes) des Français seraient obèses selon des chiffres de 2009 (enquête de ObEpi Roche). - Aux Etats-Unis: 34% des Américains sont obèses, certaines sources parlent toutefois de 27.6% d'obèses aux USA (année 2012). Si on retient le chiffre de 34%, il y avait 72 millions d'adultes obèses aux Etats-Unis, dont 33,3 % d'hommes et 35,2 % de femmes en 2005-2006, selon cette étude qui tous les deux ans porte sur 4400 adultes. Aux Etats-Unis, ceux qui ont entre 40 et 59 ans ont plus de risques d'être obèses: 40 % des hommes de ce groupe sont obèses contre 28 % lorsqu'ils ont entre 20 et 39 ans. Parmi les femmes, 41 % des 40-59 ans sont obèses. L'obésité touche davantage les minorités: plus d'une femme noire sur deux est obèse (53 % des 40-59 ans), de même pour les Hispaniques (51 %) tandis que les femmes blanches sont obèses à 39 %.

Obésité Dossier réalisé en collaboration avec Arnaud Basdevant, nutritionniste et chercheur, unité Inserm U872, Institut hospitalo-universitaire ICAN (Institute of cardiology metabolism and nutrition), Paris, président du Plan National Obésité 2010-2013 - Janvier 2014. © Fotolia Maladie de l’adaptation aux récentes évolutions des modes de vie, l’obésité résulte d’un déséquilibre entre les apports et les dépenses énergétiques. Ce déséquilibre aboutit à une inflation des réserves stockées dans le tissu graisseux qui entraîne elle-même de nombreuses complications. L’obésité concerne aujourd’hui la quasi-totalité de la planète, y compris de nombreux pays émergents : selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 35 % des adultes dans le monde sont atteints d’obésité ou de surpoids. Les complications associées, en particulier le diabète et les maladies cardiovasculaires, entraînent le décès d’au moins 2,8 millions personnes chaque année. Mesurer l’excès de masse grasse © Inserm, D. © Inserm, F. Sites

obésité Peut-on parler véritablement de crise ? En Europe pas encore, mais lorsqu’on sait qu’aux Etats-unis, le taux d’obésité chez les adultes est de 34%, on peut se poser la question. Le comportement alimentaire américain s’importe de mieux en mieux en Europe, et notamment en France, où le taux d’obèses et de personnes en surpoids ne cesse d’augmenter chaque année. Les conséquences d’un tel phénomène sont graves, au-delà du bien-être personnel. Le cortège de pathologies associées à la malbouffe est grand (problèmes cardio-vasculaires et diabète de type II en tête), les coûts associés sont terribles et tout cela à cause d’une crise du système alimentaire. Peut-on jeter uniquement la pierre aux différents acteurs de la chaîne alimentaire qui nous poussent toujours plus à consommer ? L’OMS a lancé en 2002 un appel retentissant contre la sédentarité. Dans notre beau pays de France… Les cartes suivantes montrent l’évolution de la prévalence de l’obésité en France (source INSEE) : Outre-Atlantique

Éducation à l'alimentation - Une éducation à l'alimentation précoce et durable Pourquoi une éducation à l'alimentation et au goût à l'école ? L'alimentation fait pleinement partie de la culture française. À ce titre, l'école doit transmettre aux élèves ce patrimoine essentiel pour leur permettre de développer leur goût, leur connaissance de l'excellence gastronomique et de la richesse de l'agriculture française. Cela leur permet aussi d'apprendre à s'alimenter sainement dans le respect de l'environnement. De plus, l'alimentation joue un rôle socialisant déterminant. Tous les élèves, de la maternelle au lycée, sont concernés. Si un certain nombre de ressources éducatives visent le niveau primaire - car c'est un âge où ce type d'actions a le plus d'impact en matière d'évolution des habitudes alimentaires -, l'éducation à l'alimentation dans les écoles, collèges et lycées peut être appréhendée par un ensemble d'acteurs dans ses différentes dimensions : nutritionnelle ;sensorielle, puisque l'éducation au goût est complémentaire de l'approche nutritionnelle.

Observatoire des inégalités 27 octobre 2010 - Un enfant de grande section de maternelle fils d’ouvrier a 3,6 fois plus de risque d’être obèse qu’un enfant de cadre supérieur. En classe de CM2 cette proportion est de 0,6 % chez les enfants de cadres contre 6,1 % chez les enfants d’ouvriers. Obésité et surpoids à la maternelle 4,3 % des jeunes enfants de grande section de maternelle fille ou fils d’ouvriers souffrent d’obésité contre 1,2 % des enfants de cadres supérieurs. Les enfants de milieux modestes ont aussi 3,6 fois plus de risque d’être obèses que les enfants de cadres selon une étude du ministère de la solidarité, menée auprès de 23 000 enfants de 5 et 6 ans en 2005-2006. Le ministère note que le surpoids et l’obésité des jeunes enfants a eu tendance à diminuer depuis la dernière enquête en 1999-2000, notamment en raison d’une meilleure prévention en milieu scolaire. Obésité et surpoids en classe de CM2 Dès le CM2, d’importantes disparités se manifestent en matière d’obésité. Les normes du surpoids

Les chiffres de l'obésité - Obésité-Santé L'obésité dans le monde Le surpoids concerne 1,4 milliard de personnes de 20 ans et plus dans le monde (estimations mondiales de l'OMS). D'ici 2030, le nombre de personnes en surpoids devrait atteindre 3,3 milliards. Le surpoids et l'obésité représentent le cinquième facteur de risque de décès au niveau mondial et fait au minimum 2,8 millions de victimes chaque année. source : Organisation Mondiale de la Santé (OMS) - "Obésité et surpoids" - Aide-mémoire N°311 En France 6,5 millions de personnes sont considérées comme obèses (soit 14,5% de la population adulte). L'augmentation de la prévalence est observée dans toutes les tranches d'âge de la population, y compris les seniors. source : "Enquête épidémiologique ObEpi - Roche 2009" Les chiffres clés - Obésité-Santé Obésité dans le monde1 adulte sur 10 2009 : 1,4 milliards 2030 : 3,3 milliardsObésité en France 2009 : 6,5 millions L'enquête de l'ObÉpi

Inserm - Portal Epidémiology - France Les facteurs de la malbouffe. L'obésité : épidémiologie, causes, traitements, obésité infantil Obésité Définition extraite du Dictionnaire de la réadaptation. Obésité - les enjeux de santé publique Dans le rapport intitulé "pour une politique nutritionnelle de santé publique en France", des informations intéressantes sur l'épidémiologie de l'obésité (constat et enjeux) ainsi que sur les connaissances actuelles sur les facteurs nutritionnels impliqués dans le déterminisme de l'obésité - juin 2000. Obesity-diet.com Site très complet traitant de la diététique et de l'obésité entièrement géré par des professionnels groupés au sein d'une association scientifique, l'Association pour la Coordination et la Recherche en Obésité et Nutrition. Généralités, diététique, le coin pratique, complications, chirurgie digestive, chirurgie plastique, autres traitements, médicaments. Dernière mise à jour du site 16 janvier 2002. Prévenir l'obésité. Obésités Définition, prévalence, physiopathologie, formes cliniques, complications, examens biologiques, traitement, prévention. L'obésité Qui est obèse ?

Lipide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les lipides constituent la matière grasse des êtres vivants. Ce sont des molécules hydrophobes ou amphiphiles — molécules hydrophobes possédant un domaine hydrophile — très diversifiées, comprenant entre autres les graisses, les cires, les stérols, les vitamines liposolubles, les mono-, di- et triglycérides, ou encore les phospholipides. Les lipides biologiques dérivent essentiellement de deux types de composés jouant le rôle de briques élémentaires, les groupes cétoacyle d'une part et les unités isoprène d'autre part. Bien que le terme lipide soit souvent utilisé comme synonyme de graisse, ces deux termes ne sont pas équivalents car tous les lipides ne sont pas des graisses, lesquelles correspondent stricto sensu aux seuls triglycérides. Classification[modifier | modifier le code] Acides gras[modifier | modifier le code] Les acides gras sont des acides carboxyliques à chaîne aliphatique. Sphingolipides[modifier | modifier le code]

L’OBÉSITÉ à l’adolescence liée à un manque affectif dans l’enfance L’OBÉSITÉ à l’adolescence liée à un manque affectif dans l’enfance Actualité publiée le 27-12-2011 Pediatrics La qualité de la relation affective entre la mère et son jeune enfant affecte le risque d’obésité de cet enfant à l'adolescence, suggère cette étude de l'Ohio State University, publiée dans l’édition de Janvier de la revue Pediatrics. Ainsi un adolescent sur 4 privé dans sa petite enfance de sécurité affective, souffrira d’obésité à l’adolescence. Les chercheurs ont analysé les données nationales détaillant les caractéristiques des relations entre les mères et leurs enfants pendant la petite enfance. L’étude : Les chercheurs ont analysé les données portant sur 977 familles -dont les enfants étaient nés en 1991- de la Study of Early Child Care and Youth Development, une étude de l’Eunice Kennedy Shriver National Institute of Child Health and Human Development. Accéder à toutes les actualités sur l’Obésité Réagissez à cette actu sur Santé Blog Santé de l'Enfant Nutrition-obésité

La malbouffe définition.

Related: