background preloader

C'est classe !

Les rythmes et les postes, les postes et les rythmes... Ça a le mérite d'être clair. A peine arrivé rue de Grenelle, Benoît Hamon est confronté à deux dossiers sensibles: la réforme des rythmes scolaires et les créations promises — et très attendues — de 54 000 postes. Le nouveau ministre de l'Education, issu de l'aile gauche du PS, sera-t-il celui qui enterrera, ou écornera, la promesse de François Hollande de créer 60 000 postes dans l'éducation durant son quinquennat ? La question mérite d'être posée. On peut enterrer une promesse de plusieurs façons.

Ça va jazzer Les cultures nouent un dialogue hors du commun à travers l'ensemble Vision7, le septet au chiffre impair du contrebassiste et compositeur franco-allemand Pascal Niggenkemper. Que l'échange soit prémédité, composé, improvisé, ou tourne en roue libre intégrale, l'interaction entre les musiciens captive. Emilie Lesbros, vocaliste; Frank Gratkowski, saxophoniste et clarinettiste allemand; Eve Risser, pianiste parisienne; Christian Lillinger, batteur berlinois; Frantz Loriot, sax-altiste francais; Els Vandeweyer, vibraphoniste Belge, qui vit à Berlin, tous convainquent. Tous éblouissent.On doit au leader le brassage d'un concept entre les différentes personnalités, les styles, les identités musicales, ainsi que les humeurs de l'instant. On assiste parfois à des moments magiques d'unisson dans le sens où le groupe aborde une improvisation collective (Feuertreppe, selon l'expression du leader). Je me suis régalé à plusieurs concerts dans le cadre de différents festivals JazzDor.

La case de l'écolier Peut mieux faire | Le blog de la rédaction du Monde Éducation La plume et le bistouri Bruno Falissard a un parcours atypique dans le monde de la psychiatrie et de la recherche. Polytechnicien, il fait ensuite sa médecine, devient psychiatre, dans un service plutôt à tendance biologique, puis épidémiologiste. Nommé professeur de santé publique, Il dirige, aujourd’hui une des équipes de recherche les plus importantes en France à la Maison de Solen, à l’hôpital Cochin. Peut-on parler de nouvelles maladies mentales, voire des évolutions sensibles ces 20 dernières années dans le paysage de la santé mentale? Si l’on prend les grandes maladies, il y a peu de changements. L’anorexie mentale: elle augmente, mais la surprise est que cela augmente beaucoup moins qu’on ne le dit: en écoutant les médias, ou en répondant aux familles, on aurait pu pârler d’une explosion. Et les troubles bipolaires? Prenons les troubles bipolaires chez l’enfant. Il n’empêche que l’on parle de plus en plus des enfants surper agités? Les USA nous ont renvoyé, là aussi, une situation particulière. A rien.

Bah !? by CC Blog Headway L’Isep c’est aujourd’hui l’école qui monte au point d’avoir dépassé des poids lourds, comme Supélec, dans le dernier classement de L’Usine nouvelle et de projeter de faire passer ses promotions ingénieur de 200 étudiants à 280 en 2018. A quelques mois de l’ouverture de ses nouveaux bâtiments à Issy-les-Moulineaux, Michel Ciazynski, son directeur général, nous parle d’une école qui mise sur le numérique et l’international. Olivier Rollot : Vous avez spectaculairement progressé dans le dernier classement des écoles d’ingénieurs de l’Usine Nouvelle en vous classant 14ème alors que vous étiez 82ème en 2013. Michel Ciazynski: L’école n’a pas changé tant que ça d’une année sur l’autre mais les critères nous sont plus favorables, notamment parce que le budget rapporté au nombre d’étudiants n’est plus pris en compte. Partager cet article Comment former aux mieux ses étudiants ? Des entrées par métier pour les licences pros Un choix très politique 17 h 30. Privilégier les alliances

Le genre qui ne se laisse pas faire Chronique Éducation Il y a une vie après le bac ! | Tout ce qu’il faut savoir pour s’orienter dans l’enseignement supérieur Austin, Babel Web 2 Par Jean-Samuel Beuscart L'élaboration du programme de SXSW obéit, au moins en partie, aux principes du web collaboratif et des barcamps. Tout un chacun peut y proposer une conférence; puis les participants votent pour les conférences et panels qu'ils souhaitent voir. En forçant un peu le trait, on peut considérer le programme comme un document sociologique, une production écrite collective, qui reflète les préoccupations et tendances des acteurs du Web en 2010. En parcourant les intitulés de conférences, on trouve sans surprise de nombreuses conférences intitulées «something 2.0», témoignant de la diffusion des outils sociaux du web 2.0 à la plupart des domaines de l’activité en ligne: l’amour et la sexualité bien sûr («love 2.0», «cybersex 2.0»), mais aussi la mode («fashion 2.0»), le financement («donations 2.0», «startup incubators 2.0»), la religion («judaism 2.0»), l’exploration spatiale («moon 2.0»), et finalement la vie elle-même («life 2.0»). La micro-célebrité Internet + TV = ???

Le blog de SOS Éducation Université Versailles-Saint-Quentin : « Pourquoi une telle stigmatisation ? » Il avait déserté son blog. Depuis que les critiques se sont abattues sur l'université Versailles Saint-Quentin (UVSQ) , Jean-Luc Vayssière, son président, n'avait pas pris "la plume" pour s'exprimer. Il nous [communauté universitaire et journalistes de l'enseignement supérieur] avait habitués à ses positions parfois provocatrices comme sur la sélection à l'université ou encore la nécessité d'augmenter les frais de scolarité. Un mail dans notre boîte nous avertissait "Le blog Jean-Luc Vayssière a posté un nouvel article". Ces dernières semaines, il avait opté pour des discussions plus "confidentielles" avec nous, quelques SMS pour s'indigner ou s'interroger : pourquoi un tel acharnement, du ministère, des journalistes contre son université ? Mercredi 27 novembre, à 12h49, un mail est venu nous prévenir qu'il était sorti de son silence. Injuste et inacceptable "Je veux dire clairement que la mise en cause actuelle de notre université est injuste et inacceptable. Nathalie Brafman

Bords de Pistes, par Lionel Froissart. Ardennes - Education - Recherche - Culture - Enseignement - Charleville-Mézières

Véronique Soulé est jour­na­liste éduca­tion à Libération. Elle se tient "à l'affût de tout ce qui bouge de l'école à la fac", com­mente sur son blog les grands sujets qui font polé­mique et relaye des événe­ments locaux dignes d'intérêt. by lucilem1405 Apr 6

Related: