background preloader

La culture de l’information en 7 leçons. E02. La culture de l’information représente une culture globale et commune mais avec des spécificités. – Le Guide des Egarés

La culture de l’information en 7 leçons. E02. La culture de l’information représente une culture globale et commune mais avec des spécificités. – Le Guide des Egarés
Suite de la série de l’année 2012, bon ce ne sera pas aussi fun que Californication, mais voici le second épisode. Pour rappel le premier est ici. Il est tentant de considérer la culture de l’information comme une forme de culture générale. La culture de l’information se distingue des discours globalisants de la société de l’information qui procède surtout par uniformité des moyens techniques employés et des usages requis. Les discours de la société de l’information, qui considèrent l’individu d’abord comme un consommateur ou un usager, privilégient une uniformité voire un mimétisme dans les dispositifs. Autrement dit, la culture de l’information n’est-elle que du ressort des professeurs-documentalistes dans le secondaire ou des bibliothèques dans le supérieur ? Related:  armellesn

Clairement profdoc La CI en 7 leçons. E05. La culture de l’information repense les aspects de la formation liés à l’information.: Suite de la série hiémale sur la culture de l’information. Pour rappel, l’épisode 1 est ici, le second est là , le troisième ici et le précédent est là. Une des principales difficultés réside dans le fait de savoir de quelle information, il s’agit au sein de la culture de l’information. A priori, l’adjonction des deux termes parait presque antithétique avec une culture inscrite dans la durée et une information souvent perçue comme éphémère. Il convient donc de clarifier la notion d’information en la regardant dans une perspective historique plus large et différente de celle qui assimile l’information à des simples flux ou à de brèves nouvelles issues des médias. [1] Gilbert SIMONDON. [2] Bernard SIEGLER. [3] Jérôme BRUNER. … car la culture donne forme à l’esprit: De la révolution cognitive à la psychologie culturelle. [4] Philippe MEIRIEU.

Une certaine vision de la culture informationnelle | skhole.fr Yayoi Kusama - Rain in early springCe texte reprend et développe une intervention faite lors du séminaire « Enseignement et médias », organisé le 16 mai 2009 à Paris par Ars Industrialis, le CIEM et la revue Skhole.fr. Avant de présenter ma propre approche de la culture informationnelle, il convient peut-être de donner quelques repères sur cette expression ambiguë, qui connaît une certaine vogue actuellement et fait l’objet de débats et de recherches de plus en plus nombreuses. Pendant plusieurs années, « culture informationnelle » pouvait être considérée comme l’une des traductions possibles en français de l’expression anglo-saxonne, presque intraduisible, d’information literacy. Certes, en France « maîtrise de l’information » a été longtemps préférée et reste la traduction la plus répandue, mais au Canada francophone, les Québécois utilisent « culture de l’information» comme équivalent de l’information literacy. Penser le numérique, ensuite. R. B. [17] Stiegler, Bernard.

La pollution numérique : un sujet à aborder au collège comme au lycée Les programmes de SNT au lycée, de SVT et de sciences physiques au collège invitent à aborder la question de la pollution et de la nécessaire sobriété numérique. Mais comment s’y prendre ? Par quel angle attaquer ce sujet ? Pour lancer le sujet avec des élèves, il est possible d’utiliser la vidéo de la chaîne « Et tout le monde s’en fout » sur la pollution numérique. Hiérarchiser les types de pollutions La pollution principale liée au numérique est, pour l’instant, celle de la production des écrans. Comprendre les enjeux écologiques et géopolitiques liés aux terres rares Une vidéo très claire du Monde peut être utilisée sur le sujet les terres rares avec les élèves. Les terres rares ne sont absolument pas rares. L’impossibilité du recyclage Les métaux utilisés pour un seul téléphone sont nombreux mais en infime quantité. Concevoir la matérialité d’internet et du web Une augmentation exponentielle des coûts de consommation et un énorme gaspillage limiter le visionnage de vidéos en streaming,

France : Les professeurs dubitatifs face au numérique L'usage du numérique à l'école a du mal à s'installer. Prononcez le mot «numérique» devant des enseignants, et vous verrez s'afficher sur les visages un sourire narquois ou une moue désabusée. Les nouvelles technologies à l'école, tout un poème… «Quelle est l'idée? Matériel inutilisable «Nous avons tous des anecdotes à raconter sur une journée de cauchemar en salle informatique, raconte Charlotte, professeur d'anglais qui dit rêver d'interactivité et de dialogue par webcam avec des lycéens anglais. Les récits de séance de validation du B2i - brevet informatique et Internet, rendu obligatoire pour les élèves dans le cadre du socle commun - font ainsi les belles heures des blogs de professeurs. «On nous demande de nous prononcer sur des choix d'équipement alors que nous ne sommes absolument pas compétents, regrette Jeanne-Marie, professeur de lettres. Il y a déjà longtemps que le mythe du numérique révolutionnant la pédagogie hante l'école. » Ça gazouille en primaire

De la culture de l’information aux cultures de l’information Par Dino Herde et Justine Margherin Le site de l’INA a sorti au mois de janvier dernier un « e-dossier de l’audiovisuel » consacré à l’éducation aux cultures de l’information. Il agrège des articles de onze chercheurs sous la direction conjointe de Divina Frau-Meigs, (Sorbonne Nouvelle), Eric Bruillard (ENS Cachan) et Eric Delamotte (Université de Rouen). Ce dossier a pour objectif de « repérer les notions-frontières et les concepts-relais, et d'établir des passerelles permettant de négocier les complémentarités entre les divers champs » afin de redéfinir la notion d’information dans le contexte actuel de brouillage des frontières entre les différentes disciplines composant l’éducation aux médias. Ce dossier milite pour la transformation de l’EAM (éducation aux médias) vers une approche plus multiple et complexe, qui permettrait la mise en place d’une vision plus complète du nouveau monde de l’information : l’éducation aux cultures de l’information. Aller au-delà de la pluridisciplinarité

Résultats de l'étude "Les jeunes Français et la lecture" Ce que cette étude montre, c’est que pour donner envie aux jeunes de lire, en particulier au moment de l’adolescence, il faut d’abord insister sur le fait que tous les genres, tous les formats et toutes les façons de lire sont légitimes et peuvent être source de joie et de découvertes. C’est le sens de la campagne #jeliscommejeveux que nous avons lancée au début de l’année et du quart d’heure de lecture national, qui a eu lieu le 10 mars dernier et a mobilisé plus de 1800 structures, partout en France. Ensuite, il faut aller chercher les jeunes là où ils sont. À l’école, et c’est pourquoi nous avons développé les résidences et masterclasses d’auteurs dans les établissements scolaires. Mais aussi, sur leurs lieux de vacances, c’est l’idée de notre manifestation « Partir en Livre », et bien sûr, sur les réseaux sociaux, que nous utilisons de plus en plus au CNL pour partager le plaisir de lire. Régine Hatchondo, Présidente du CNL

De l’objet culturel à l’objet informationnel [Communication présentée au colloque Si la photo est bonne - INHA, 20 et 21 octobre 2011. Le diaporama est disponible sur slideshare.] Nous allons commencer par une petite “devinette culturelle”. De qui est le poème suivant ? « Ja, Jung’, ich bin der liebe Gott, Und ich regier’ die Erde! Même si l’on ne sait pas l’allemand ou si l’on ne connait pas ce texte, il est très facile de répondre à cette question en soumettant la première phrase à un moteur de recherche quelconque. Il s’agit d’un poème de Heinrich Heine paru en 1827. Tout le monde en fait a probablement déjà entendu ce poème, dans le film de Claude Autant-Lara La Traversée de Paris qui date de 1946. Cette scène bien connue nous rappelle que les citations “savantes” ou “culturelles” ne servent pas uniquement à argumenter ou appuyer un propos. Il existe d’autres usages culturels similaires. Poursuivons avec une deuxième petite “devinette culturelle”, cette fois-ci en peinture. Lorenzo Lotto, L'Annonciation de Recanati, 1527-1528

Le jeu de l'oral - Délégation académique au numérique éducatif Article co-écrit avec Olivier Achtouk, Inspecteur d’académie et Inspecteur pédagogique régional de lettres Créé durant l’été 2020, le jeu de l’oral est un jeu de cartes numérique gratuit, modulable, souple et créatif à destination des élèves, des enseignants et des formateurs. Il a été pensé pour accompagner ces différents acteurs dans la construction progressive des compétences et des connaissances nécessaires à la production d’un oral de maturité, comme le grand oral du baccalauréat ou encore la présentation du chef d’œuvre pour la voie professionnelle. Depuis, il ne cesse de s’enrichir de nouvelles cartes. 1- Des cartes à collectionner (cliquer ici pour dévoiler ou masquer le contenu) Organisé en 8 familles de cartes, ce jeu peut être utilisé à tous les niveaux pour pratiquer l’oral tout au long de la scolarité. Les cartes "corps", "respiration" et "voix" bâtissent les fondations d’un oral assuré et engagent un travail régulier. 4- Comment utiliser le jeu de l’oral ?

Bulletin de veille : Impact des compétences informationnelles (CI) sur la réussite étudiante Cette année, l’équipe de veille informationnelle de Tribune CI réoriente ses axes pour se concentrer sur des thématiques plus spécifiques. Nous avons donc sélectionné trois nouveaux axes : L’évaluation des compétences informationnelles (CI), l’intégration des CI aux cursus et l’impact des CI sur la réussite étudiante. Dans ce billet, je vous présenterai plusieurs publications qui portent sur ce dernier thème. Puisqu’il s’agit d’un premier billet sur ce nouveau sujet, il paraissait pertinent de relever la littérature préexistante de l’impact des CI sur la réussite étudiante. En effectuant plusieurs recherches dans les bases de données et moteurs de recherches, nous avons pu identifier une grande quantité de publications (plus d’une centaine). Nous avons donc fait un tri pour identifier les 20 documents qui paraissaient les plus pertinents sur le sujet en sélectionnant les plus récents en priorité ainsi que ceux qui portaient davantage sur le contexte nord-américain. Bibliographie Cook, J.

A chacun (e) son expo… les professeur(e)s documentalistes exposent – Prof & Doc – Site des document@listes de l'académie de Besançon Selon la circulaire de mission de Mars 2017 “L’expertise du professeur-documentaliste fait du CDI un lieu privilégié d’ouverture de l’établissement sur son environnement ainsi qu’un espace de culture, de documentation et d’information, véritable lieu d’apprentissage et d’accès aux ressources pour tous. […]” Parmi les actions pouvant faire partie de cette ouverture culturelle se trouve l’accueil d’expositions temporaires, souvent sous forme de panneaux, aux différentes thématiques en fonction de l’offre disponible aux alentours de l’établissement. Depuis quelques années, le lycée Edouard Belin à Vesoul faisait partie du regroupement de lycées vésuliens sollicitant des expositions du Pavillon des sciences qui circulaient dans les différents lieux moyennant l’adhésion à la structure. Bien que de très bonne qualité, nous avions parfois du mal à faire vivre les expositions proposées au sein de l’établissement. Sommaire Environnement, écologie, développement durable (EDD) Art, architecture

Epistémologie de l'information A travers une démarche à la fois épistémologique et historique, il s’agit de familiariser les étudiants avec la complexité de quelques notions-clé des sciences de l’information et de la communication (information, communication, document…), de montrer leurs différentes acceptions, leurs typologies. Il s’agit également d’introduire quelques uns des grands modèles théoriques de l’information et de la communication, selon une partition entre modèles linéaires (Shannon, Lasswell, Jakobson) et non-linéaires (cybernétique, Ecole de Palo Alto). Les parties 5 à 9 visent une introduction aux enjeux, aux notions et aux problématiques des cultures de l'information. Plan : •Prologue •1/ Introduction : complexités •2/ Repères historiques: modèles et théories •3/ Approches de la notion d’information •4/ Du support au savoir *5/ Introduction à la culture de l’information *6/ Culture de l’information : acteurs, étapes.. *7/ Quelques questions vives *8/ Translittératie, cultures de l’information *9/ Conclusion

Related: