background preloader

SHANGHAI : CAPITALE DU XXIe SIÈCLE

SHANGHAI : CAPITALE DU XXIe SIÈCLE

http://ddc.arte.tv/en-une-image/shanghai-capitale-du-xxie-siecle

Related:  Les territoires dans la mondialisationcartes Chineshanghai5. Etude de cas : la ZIP de ShanghaiBazar temporaire 18

Les dynamiques urbaines de Shanghai : trois artères péri-centrales en mutation 1 Source : le Bureau d’État des Statistiques de la République Populaire de Chine (2008). 1Shanghai, métropole en pleine mutation située dans un pays émergent, est le symbole du modernisme et du développement actuel chinois. Avec près de 14,5 millions d’habitants1, Shanghai est aujourd’hui le symbole du dynamisme économique d’une Chine ouverte sur l’extérieur. Pôle structurant de la mondialisation et de la façade maritime chinoise, la ville connaît depuis 1992, date du voyage de Deng Xiaoping dans le Sud du pays, de nouvelles dynamiques urbaines. Vitrine de l’économie chinoise, Shanghai se caractérise par des transformations urbaines et sociales très rapides. Shanghai, une métropole mondiale L’idée de ce repère est de compléter celui de Laurent Resse concernant les principaux ports mondiaux, avec un "zoom" sur l’organisme portuaire qui est en passe de devenir le principal port mondial toutes catégories confondues. On utilise Google Earth pour faire un parcours à travers la ville Shanghai, articulé autour de 3 thèmes pour aller au-delà de l’aspect portuaire afin de dégager la volonté de rayonnement international dans le cadre de la mondialisation. Comment finalement caractériser cette métropole mondiale ? En montrant l’évolution spatiale du port, on comprend la puissance commerciale de ce carrefour devenu incontournable. Le nouveau quartier d’affaires érigé depuis les années 1990 est symbolique à la fois du rôle moteur joué par Shanghai dans les flux invisibles cette fois, et de la globalisation qui s’opère à l’échelle de ce type de paysage urbain commun à tous les CBD prestigieux.

Le port en eaux profondes de Yangshan Shanghai ne manque pas d’infrastructures gigantesques : après le hub de Hongqiao (également présenté sur ce site), voici le port en eaux profondes de Yangshan. Autant Hongqiao constituait une plateforme à destination de l’intérieur de la Chine, autant Yangshan illustre l’ambition internationale de Shanghai, ouverte sur la mer et l’international, avec l’ambition de devenir à court terme le premier port mondial, dépassant son rival singapourien. La Chine est devenue le premier acteur du trafic portuaire mondial L’Asie concentre une part importante des flux maritimes, avec 30% des exportations et près de 27% des importations mondiales en 2006. En 2007, la Chine comptait 235 ports côtiers ou fluviaux principaux et disposait de plus de 400 km de quais et de 4 701 postes à quais. L’essentiel de l’activité est concentré dans les 14 plus grands ports chinois, d’un trafic annuel supérieur à 100 M.t.

GuppY - Sujet d'étude - Une ville mondiale, Shanghai Nouvelles Téléchargements Liens FAQ Forum Sujet d'étude - Une ville mondiale, Shanghai L'exercice a été conçu par Quentin Duquesne, professeur d'histoire-géographie au lycée des Eaux-Claires à Grenoble (Isère). Objectifs et capacités Exploiter et confronter des documents variés. Fond de carte schéma Chine Sommaire (cliquez sur les boutons) Jacques MUNIGA Shanghai : la transformation d’un centre industriel en une métropole de (...) L’enjeu auquel Shanghai est confronté est de transformer le centre de production industrielle, qu’il demeure, en une métropole de services à valeur ajoutée, ouverte sur sa proche région comme à l’international. Or, si la ville a été capable de développer massivement ses infrastructures, ses dispositions à s’intégrer au delta du Yangtsé et à libéraliser son économie restent en-deçà des réformes nécessaires à ses ambitions. Shanghai, vitrine de la modernité chinoise, aspire à (re)devenir une métropole de premier plan : la ville, qui se voit comme la Londres ou la New-York de l’Asie, a vu son ambition avalisée en 2009 par Pékin, qui a reconnu sa vocation à devenir un centre international financier, maritime, de services et de commerce. Or, la concrétisation de cette ambition nécessite de transformer cette ville industrielle en une métropole de services, par une mise à niveau des infrastructures comme par des réformes de l’environnement des affaires.

Le secteur industriel chinois Une industrie en forte croissance L’industrie chinoise a connu une forte croissance au cours des dernières décennies. En 2002, elle employait 17,7 p. 100 de la population active et fournissait 47,50 p. 100 du PIB en 2005 (contre 38,4 p. 100 en 1970). À partir de 1949, l’industrie progresse de 4 à 4,5 p. 100 par an. La Chine s’inspire alors du modèle soviétique fondé sur la planification et le développement massif des industries lourdes. En 1958, dans le cadre du Grand Bond en avant, il est décidé d’amplifier cette progression.

Shanghai, nouvel avant-poste de la réforme économique La vieille métropole industrielle, portuaire et financière de l'est de la Chine va accueillir la première zone franche du pays. Mais le projet rencontre des résistances. Pour faire passer son projet d'instauration d'une zone franche à Shanghai, le Premier ministre, Li Keqiang, a dû faire face à la fronde des régulateurs financiers. Ce projet est pourtant l'un des signes les plus tangibles de la volonté du nouvel exécutif chinois de lancer des réformes économiques très attendues. Les autorités de régulation financière, notamment la Commission de régulation du secteur bancaire chinois (CRBC) et la Commission de régulation des valeurs mobilières chinoises (CRVC), se sont ouvertement exprimées contre le projet de Li de libéraliser les services financiers de Shanghai et de les ouvrir aux investisseurs étrangers. Ces débats agités sont le reflet des difficultés rencontrées par le nouvel exécutif [au pouvoir depuis mars 2013] pour réformer la structure économique du pays.

Questions Internationales sur "Les villes mondiales" La revue Questions internationales Des contenus rigoureux, des cartes de Sciences-Po, des photos, des points de repère, des chronologies pour décrypter l’actualité européenne et internationale avec les meilleurs spécialistes. La revue Questions internationales propose des mises en perspective, des synthèses et des analyses qui offrent des clés de compréhension pour les grands thèmes de l'actualité internationale et européenne. REPORTAGE : SHANGHAI VOYAGE AU CENTRE DU MONDE Raconter Shanghai c’est raconter l’une des mutations urbaines les plus rapides de l’Histoire. Un modeste archipel de pêcheurs devenu, en un temps record, une mégapole de 25 millions d’habitants.La ville la plus peuplée de Chine sera demain, sans doute, la plus grande cité du monde et un carrefour maritime incontournable. Son port est, déjà, celui de la démesure : des kilomètres de quais, une forêt de grues, une fourmilière humaine sur une île artificielle reliée à la ville par un pont de ... 32 kilomètres ! La beauté de Shanghai est célébrée par les architectes du monde entier qui en ont fait leur terrain de jeu. Elle offre plusieurs visages : les quartiers anciens façonnés par la colonisation, les joyaux Art Déco, les ruelles populaires où prospèrent les marchés de rues, et enfin les nouveaux quartiers futuristes. Il y a deux fois plus de buildings à Shanghai qu’à New York, 5000 tours et 120 gratte‐ciels y voient le jour chaque année !

Les très grandes villes, centres de l'espace mondialisé - Histoire-géographie - Éduscol Alors qu'Anne Hidalgo, maire de Paris, est devenue le 8 août 2016 la première femme à présider l'organisation du réseau de quarante villes mondiales « Cities 40 », cette organisation rappelle la place majeure qu'occupent désormais les aires urbaines mégapolitaines dans un système spatial mondialisé. Les objectifs de ces territoires structurés en réseau depuis une dizaine d'années s'orientent d'ailleurs vers un leadership concernant le changement climatique ou la transition urbaine. Par ailleurs, une étude de Parag Khanna intitulée Connectography vient rappeler la place centrale des aires urbaines majeures dans le processus de mondialisation, dépassant parfois la gouvernance des États. Il confirme en cela l'étude de l'Institut McKinsey à propos du pouvoir économique des grandes villes: 600 d'entre elles réaliseront 60% du PIB mondial d'ici 2025. Une vue interactive de ces villes suffit en effet à repenser les dynamiques spatiales à l'œuvre.

Related: