background preloader

Science et Vie - Septembre 2009

Science et Vie - Septembre 2009

http://pvevent1.immanens.com/fr/pvPage2.asp?puc=2232&pa=1&nu=1

Related:  Ecrire pour le web 1Processus d’apprentissage à l'ère numériquecocod28BibliographieRéflexions autour du livre et de la lecture

Blog de Markentive, agence de Content marketing à Paris Vous avez déjà entendu l'adage : « Vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression » ? C’est une expression qui prend tout son sens lors d’un entretien d’embauche ou d’un rendez-vous amoureux… mais également pour un article de blog ! Eh oui, l’internaute est quelqu’un de pressé, qui navigue de page en page, à la recherche d’information ou simplement en quête de quelque chose d’intéressant à lire. Et, très souvent, il se basera sur l'impression générale que lui donne le titre de l'article pour le convaincre de s’arrêter et de prendre le temps de le lire.

Comment notre cerveau se débrouille-t-il avec les TICE ? Apprendre une information via le web, est-ce la même chose que de l’apprendre dans un livre ou de la bouche d’une personne ? Pas vraiment, si on en croit les différentes études menées sur les processus d’apprentissage et les nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement. Depuis l’utilisation massive de la recherche d’information par les moteurs de recherche jusqu’à la lecture sur écran, notre environnement numérique chamboule notre cerveau. Cela commence par l’écriture qui depuis des millénaires s’effectuait sur des supports physiques ; les mouvements de la main guidant le stylo participent fortement à l’apprentissage ; avec la frappe sur un clavier qui remplace peu à peu la feuille de papier et le crayon, notre mémoire perd un atout précieux. Même chose pour la lecture sur écran qui demande à nos neurones beaucoup plus d’efforts pour rester concentré.

Mères porteuses : bienvenue dans l'usine à bébés Maanasi est prête. Allongée sur la table d'examen, les pieds dans les étriers, la jeune femme de 34 ans attend l'arrivée du docteur Patel. Deux aides- soignantes braquent alors une lampe sur son ventre recouvert d'un drap... Tout juste si elle étouffe un soupir quand le médecin, avant de ressortir sans un mot, lui implante deux embryons. Les clients, originaires des Etats-Unis, en ont envoyé six, congelés et expédiés par avion.

Rédaction web : 44 conseils pour bien écrire pour le Web 1. Les titres 1. Prévoir impérativement un titre pour chaque page. Comment le numérique modifie notre cerveau lecteur. « I miss my pre-internet brain » (Mon cerveau d’avant Internet me manque) : avec cette phrase inscrite sur fond rose, l’artiste Douglas Coupland montre à quel point le web a changé notre façon de chercher des informations, de les comprendre et de les mémoriser. De toute l’histoire de l’humanité, nous n’avons jamais eu autant d’informations disponibles à la lecture qu’aujourd’hui. Pour faire face à ce raz-de-marée, notre cerveau serait en train de changer, d’évoluer et de créer une nouvelle forme de lecture adaptée au milieu numérique. Si la lecture profonde sur écran nous demande davantage de travail cognitif, de nombreuses études ont montré qu’un lecteur lambda se révèle beaucoup moins attentif quand il lit des informations sur Internet. Seuls 28% des mots présents sur une page web seraient déchiffrés, tandis que la vitesse de lecture (près de 500 mots à la minute) serait paradoxalement plus rapide que la moyenne alors qu’elle devrait être justement plus lente. Profusion d’informations

4 choses à savoir sur la gestation pour autrui en France En plein débat sur le mariage homosexuel, la circulaire envoyée vendredi par Christiane Taubira aux tribunaux provoque un tollé à droite. Ce texte ne vise pourtant pas à légaliser la très controversée gestation pour autrui (GPA) - le président de la République et son gouvernement y étant fermement opposés. Il vise à faciliter l’accès à la nationalité française des enfants issus de GPA. Explication, avec l'avocate spécialisée en droit de la filiation Caroline Mécary. Quand le numérique devient un fait cognitif culturel… Le rassemblement, largement médiatisé, organisé par Microsoft autour du numérique le 5 avril, dans la suite du rapport Fourgous et plus généralement d’un ensemble d’ouvrages et d’écrits, met en évidence l’émergence de l’impact culturel et plus précisément cognitif du numérique. Télérama s’y colle aussi avec son forum des 6 et 7 avril sur le thème « enfants et culture » donnant une large part au questionnement numérique. Ce n’est pas nouveau diront les spécialistes qui analysent le domaine depuis longtemps.

Ecrire à la main, c'est bon pour le cerveau. Que ce soit pour envoyer un message à un proche, prendre des notes pendant une réunion ou tout simplement se souvenir d’un rendez-vous, l’écriture manuelle semble lentement disparaître au profit de la frappe sur clavier physique ou numérique. Doit-on privilégier le clavier ? Aux Etats-Unis par exemple, le débat a été tranché puisque d’ici 2015, l’apprentissage de l’écriture cursive en primaire ne sera plus obligatoire. Dans certaines écoles suédoises, les enfants de maternelle apprennent à utiliser l’écran tactile d’une tablette avant de savoir écrire des lettres sur un cahier (source : Courrier International n°1194 du 19.09.2013).

Gestation pour autrui, un véritable débat doit être mené en France Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Sylvie et Dominique Mennesson, co-présidents de l'association Clara La gestation pour autrui (GPA) n'a pas fait l'objet d'un véritable débat lors de la révision des lois de bioéthique en 2010-2011. Il apparaît dès lors assez surprenant que la question soit remise au centre du débat à l'occasion du "mariage pour tous" par ceux-là même qui précisément avaient étouffé tout réel débat, le renvoyant à 2018 à l'occasion d'une improbable révision.

Related: