background preloader

Guide Ouvrir et gérer vos comptes sur les réseaux sociaux

Guide Ouvrir et gérer vos comptes sur les réseaux sociaux
L’agence de communication Wellcom a publié en janvier 2012 un livret d’initiation relatif à la présence sur des services en ligne médias sociaux : Ouvrir et gérer vos comptes sur les réseaux sociaux. Ce guide de 24 pages est consultable sur le Web via Calaméo ou sur simple demande au format papier. Ce livret se veut donner accès de façon simple aux différents sociaux dans un objectif de communication marketing. Ouvrir et gérer vos comptes sur les réseaux sociaux propose la découverte des réseaux sociaux majeurs et grand public via des fiches thématiques pour chaque service en ligne : brève présentation de l’utilité du réseau social question, taille du service en nombre d’utilisateurs, comptes les plus populaires, liens cliquables vers des tutoriels pour apprendre à utiliser les fonctions phare du réseau social (inscription, paramétrage, modes relationnels, vocabulaire…). Sommaire du guide Ouvrir et gérer vos comptes sur les réseaux sociaux : Contact Licence :

À lire : « Réussir avec les réseaux sociaux » Jean-François Ruiz a publié le livre Réussir avec les réseaux sociaux, en collaboration avec une trentaine d’experts sur le sujet, en septembre 2011 aux éditions L’Express Roularta. Cet ouvrage collectif est un recueil de bonnes pratiques personnelles et professionnelles sur les plates-formes sociales. Plus qu’un énième livre sur le sujet, ce guide nous offre (enfin !) On y retrouve non seulement des concepts et des théories jusque là peu abordés, mais aussi des zooms exclusifs sur des réseaux sociaux et outils novateurs. Voilà ce que j’en ai retenu. Reprendre les bases, oui, mais les bonnes L’auteur appelle ce chapitre « la philosophie du bon réseauteur ». Deux focus ont particulièrement retenu mon attention : La théorie des liens forts/liens faibles dans la diffusion de l’informationLes concepts de capital social et d’effet Whuffie basés sur le principe de dons et d’échanges d’information dans la construction des liens sociaux et de son identité numérique A quoi servent-ils ? En savoir (+)

Internet et Google vont-ils finir par nous abrutir Voici la traduction d’un article assez passionnant qui a connu un bel impact dans la sphère anglophone au moment de sa mise en ligne cet été. Son titre choc Is Google Making Us Stupid ? est un peu trompeur car il s’agit bien moins de charger l’emblématique Google que de s’interroger sur les transformations profondes induites par internet et les nouvelles technologies, transformations qui peuvent aller jusqu’à modifier nos perceptions, nos modes de pensée, voire même notre cerveau. Prenons le Framablog par exemple. Mais il y a peut-être aussi une autre explication. Allons plus loin avec l’objet livre (que nous défendons d’ailleurs avec force et modestie sur Framabook). Vous vous sentez vous aussi atteint par le symptôme ? Est-ce que Google nous rend idiots ? Is Google Making Us Stupid ? Nicholas Carr – juin 2008 – The Atlantic(Traduction Framalang : Penguin, Olivier et Don Rico) « Dave, arrête. Moi aussi, je le sens. Je crois savoir ce qui se passe. Je ne suis pas le seul.

Sur TweetDeck, vos comptes Twitter ou Facebook apparaissent sous forme de colonnes. Chacune liste un seul type d’information. Exemple, pour votre compte Facebook, vous créez plusieurs colonnes : Colonne 1 : les dernières actus publiées par vos amis. Colonne 2 : leurs statuts. Colonne 3 : les posts rédigés sur les murs. Colonne 4 : les photos publiées. Pour votre compte Twitter : Colonne 1 « all friends » : listant les publications de tous ceux que vous suivez. Comment ajouter des colonnes ? Vous ajoutez autant de colonnes que vous le souhaitez en cliquant sur + . Une fois ces paramètres enregistrés, vous retrouvez l’ensemble du contenu sélectionné en un coup d’œil sur votre TweetDeck : 5 guides réseaux sociaux et outils de communication : Facebook, Twitter, Google+, Skype, YahooMessenger Le portail Aussitot.fr s’est fait une spécialité de guides très complets sur les réseaux sociaux avec des articles et dossier mis à jour sur 3 réseaux sociaux grand public : Facebook, Twitter et Google+ ainsi que sur 2 outils de communication très prisés : Skype et YahooMessenger. Guides pratiques avec dossiers et astuces Ces différentes ressources comprennent des informations sur les créations de comptes, le paramétrage, les fonctionnalités disponibles ainsi que des conseils sur la gestion des données personnelles et de la vie privée. En outre, ces guides explorent l’utilisation professionnelle des outils en ligne notamment via les applications tierces, des possibilités liées à la communication et au marketing. Pour les entreprises et les organisations (institutions et associations), ces guides mettent en avant des points méthodologiques et de stratégie notamment sur les pratiques des réseaux sociaux. Sommaire des guides réseaux sociaux et outils de communication Licence :

NetPublic - Accompagner l'accès de tous à l'Internet 10 conseils pour promouvoir un événement sur les réseaux sociaux Pourquoi la promotion d’un événement passe-t-elle aujourd’hui (quasi) obligatoirement par les réseaux sociaux ? Parce que ces plates-formes sont devenues pour beaucoup d’internautes le média n°1. Un média qui, en plus d’informer en temps réel, se veut interactif, viral et peu coûteux. Une aubaine pour les organisateurs d’événements qui veulent attirer un public ciblé ! Voici donc quelques pistes pour mieux buzzer en ligne sur un événement. 1/ Développer un mini-site dédié Avant de vous lancer tout azimut sur les réseaux sociaux, ayez à l’esprit que ces plates-formes sociales ne sont que des supports-relais où l’information reste relativement éphémère. Penser aussi à optimiser votre site pour les téléphones mobiles, pour permettre aux participants de le consulter en déplacement. 2/ Créer des profils sociaux pertinents Attention à ne pas vous positionner sur n’importe quel réseau social, au risque de voir vos pages, comptes et hubs désertés. 3/ Organiser la remontée d’informations

Réseaux sociaux : des utilisateurs plus aguerris et vigilants 27 févr. 2012 - Avec 1 milliard d’utilisateurs actifs attendus pour Facebook d’ici le mois d’août 2012, il est difficile de parler de déclin des réseaux qui sont au contraire au centre du quotidien des internautes, y compris en mobilité. La banalisation des réseaux sociaux, s’accompagne d’une diversification de leurs usages : si échanger avec ses amis demeure au cœur des motivations, élargir son réseau notamment professionnel, être au cœur de l’actualité ou devenir « e-influenceur » enrichissent l’expérience « sociale ». Nous sommes tous des « social addicts » En France, plus d’un internaute sur deux (54%) déclarent s’être rendus sur un réseau social au cours des 30 derniers jours. Tant en France qu’au Royaume-Uni les réseaux sociaux se classent dans le top 3 des types d’applications les plus utilisées sur téléphones mobiles (smartphones) et drainent ainsi la majorité du temps passé sur les applications. (31% en France et 46% au Royaume Uni). Les « twittos reporters »

Adly - approbations de célébrité dans les médias sociaux Liste de réseaux sociaux libres : solutions alternatives à Facebook, Twitter… Le blogueur Korben propose sur une page Wiki de dresser une liste des réseaux sociaux libres existants, alternatives aux marques propriétaires de réseaux sociaux bien connues : Facebook, Twitter, MySpace, Flickr, Del.icio.us… Méconnues, les solutions libres recensées sur cette page régulièrement mise à jour permettent de maîtriser ses données, d’échanger en ayant le contrôle de ses informations, des paramètres de vie privée et de renseignements personnels délivrés ou non. Des logiciels libres pour des réseaux sociaux libres Ces logiciels libres peuvent aussi intéresser des projets de collectivités locales, institutions, associations, TPE-PME ou projets qui souhaitent mettre en place un réseau social avec une maitrise de A à Z sur le processus de création, de paramétrage et de sauvegarde des données. Sommaire de la page : réseaux sociaux libres

Dossier : Stockage en ligne gratuit, de 2 à 50 Go ! : Stockage De 5 Go à 7,6 Go : un bon point de départ Plus qu'un phénomène de mode, le stockage en ligne de vos données ou sauvegarde "in the cloud" est un atout considérable pour conserver une sauvegarde, un backup de vos fichiers audio, vidéo, photos, documents bureautiques, et de manière générale, de tous vos fichiers personnels. Dans ce dossier, nous avons réuni les meilleurs sites de stockages en lignes gratuits allant de 2 à 50 Go ! Après la création de votre compte gratuit, vous pourrez "envoyer" sur le serveur de l'hébergeur tout ce que vous souhaitez et y avoir accès depuis n'importe quel point du globe et depuis n'importe quel matériel (ordinateur, smartphone, tablette...). 5 Go la nouvelle norme de stockage en ligne ? La tendance pour le stockage en ligne s'installe petit à petit vers les hébergeurs proposant gratuitement 5 Go. C'est le cas pour les possesseurs de périphériques Apple, avec iCloud combiné à un iPhone, iPad ou iPod vous pourrez stocker tous vos contenus (mail, photos, calendrier, contacts).

Related:  janvier février 2012Céline et Gwendolineréseaux sociaux