background preloader

Clonage : tout savoir sur le clonage

Clonage : tout savoir sur le clonage
Les progrès de la médecine sur le clonage partagent l’opinion publique et provoquent des débats sur la bioéthique. Le mot clone vient du grec klon et désigne une petite branche ou une jeune pousse. Aujourd’hui le terme clone décrit un individu génétiquement identique à un autre, donc par définition les vrais jumeaux (« jumeaux monozygotes ») sont des clones naturels car ils sont génétiquement identiques. Mais il y a une différence à faire entre le clonage reproductif et thérapeutique. Le premier vise à donner naissance à un individu génétiquement identique à un autre, comme c'est le cas pour le mouton Dolly. Tandis que le clonage thérapeutique consiste à cloner des cellules et à les utiliser pour recréer tissus ou organes afin de soigner des malades. Actualités

http://www.futura-sciences.com/fr/sante/focus/clonage/

Related:  Actualité articles - clonageTPE clonage et ethique

Des cellules souches humaines créées par clonage C'est une première, qui pourrait marquer une nouvelle étape vers la médecine dite régénérative. Une équipe internationale de chercheurs dirigée par Shoukhrat Mitalipov (université de la santé et des sciences d'Orégon, aux Etats-Unis) démontre la possibilité d'obtenir des cellules souches embryonnaires avec la technique du transfert nucléaire. Ses travaux ont été mis en ligne, mercredi 15 mai, sur le site de la revue Cell . Les cellules souches sont capables de donner naissance à n'importe quel type de cellules de notre organisme (cellules somatiques). C'est ce qu'on appelle la pluripotence.

Définition du clonage Reproduction asexuée : Création d'organismes à partir d'un organisme parental unique, sans apport de matériel génétique nouveau. Tous les organismes obtenus par reproduction asexuée d'un organisme particulier ont un ensemble de gènes identiques dans le noyau de leurs cellules : ils forment un clone. Dans la nature, la reproduction asexuée est observée dans le règne végétal et chez certains animaux invertébrés ; elle donne naissance à des individus génétiquement semblables. Au contraire, la reproduction sexuée produit des individus qui sont génétiquement différents.

Les ondes électromagnétiques sont-elles dangereuses? Au début des années 2000, une série de rapports officiels excluait tout risque sanitaire lié aux antennes relais. Des études plus récentes ont encouragé ceux qui soutiennent le contraire, appuyés désormais par des décisions judiciaires. Rappel des principaux jalons de cette bataille. Les antennes relais font peur. Avec un rapport rendu public ce mercredi, Alain Gest, député de la Somme, souhaite dissiper les doutes de la population comme des organismes de santé. ADN nucléaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'ADN nucléaire est l'ADN localisé dans le noyau des cellules eucaryotes sous forme de chromosomes, il est hérité pour moitié du père et pour l'autre moitié de la mère. Il détermine le sexe des individus puisqu'il contient les chromosomes sexuels. L'ADN mitochondrial est caractérisé par une transmission quasi exclusivement maternelle. Deux types d'ADN peuvent être individualisés dans l'espèce humaine, l'ADN nucléaire et l'ADN mitochondrial.

Article - Cellules souches et clonage thérapeutique Embryon humain de cinq jours environ (moins de un demi-millimètre), que l’on a ouvert pour y prélever les cellules souches embryonnaires. Yorgos Nikas / Wellcome Photo Library Anne Fagot-Largeault, membre de l'Académie des sciences, est professeur de philosophie des sciences biologiques et médicales au Collège de France. Clonage de clone Technique permettant d'obtenir en laboratoire des lignées de cellules ou des embryons à partir d'une cellule, sans qu'il y ait fécondation. La notion de clonage recouvre un ensemble de techniques permettant d'obtenir la réplication à l'identique d'une cellule ou d'un organisme, par multiplication végétative ou asexuée. La population ainsi obtenue, constituée de cellules ou d'organismes possédant tous le même patrimoine génétique, forme un clone. Chacun des éléments constitutifs de cette population peut être lui même qualifié de clone. Le clonage est très utilisé en génétique et en biologie moléculaire. Il permet, par exemple, d'obtenir un grand nombre de bactéries possédant toutes le gène particulier que l'on veut étudier.

Les grandes dates du clonage Cloner : l'idée ne date pas d'hier. Mais on a longtemps cru que le clonage resterait du domaine de la science fiction. De la publication du roman le "Le meilleur des mondes" à l'annonce de la naissance de Eve, découvrez les grandes dates de cette histoire scientifique. Aldous Huxley publie "Le Meilleur des mondes" dans lequel il imagine une société utilisant la génétique et le clonage pour conditionner et contrôler des individus. Le scientifique Hans Sperman est le premier à évoquer le clonage. Il développe la théorie selon laquelle il serait possible de greffer des noyaux de cellules à des ovocytes énuclées.

Prévention : les mécanismes d'action L'influence de certains micro-organismes est un facteur déterminant. Les agents infectieux incriminés dans la survenue de cancers partagent un certain nombre de caractéristiques biologiques : ils existent à l'état latent jusqu'au démarrage de l'infection (virus d'Epstein Barr) ou ils peuvent être la cause d'infections chroniques (virus de l'hépatite B ou de l'hépatite C) de nombreuses personnes ont été infectées mais ne déclareront pas pour autant un cancer lié à l'un de ces virus. Mammouth cloné : le retour… des annonces fracassantes! - Fondamental Avec la découverte de nouveaux os de mammouth laineux dans le permafrost sibérien, le fantasme d’un ‘parc à mammouths’ clonés a lui aussi refait surface. L’équipe de Semyon Grigoryev, professeur à l’Université fédérale du Nord-Est de Yakoutie, a mis au jour des restes de mammouth laineux, notamment des os contenant de la moelle osseuse, des poils et des tissus mous, à 100 mètres de profondeur, au cours d’une expédition menée dans le nord-est de la province de Yakoutie. Cellules intactes Grigoryev a précisé que des cellules « intactes », comprenant le noyau dans son entier, avaient été découvertes dans le matériel exhumé. Il a précisé à l’agence de presse Reuters qu’une mauvaise traduction avait amené de nombreux médias à parler de cellules «vivantes» au lieu de cellules «intactes».

Des cellules souches embryonnaires humaines créées par clonage SCIENCE - Des chercheurs américains ont créé des cellules souches embryonnaires humaines à partir de cellules de peau en recourant à une technique de clonage, une première après plusieurs tentatives infructueuses dans le monde ces dernières années. Sans produire de clone, ces scientifiques ont démontré pour la première fois avec leurs travaux dévoilés mercredi qu'il est possible de créer des cellules souches embryonnaires génétiquement identiques à la personne dont elles sont dérivées. Les cellules souches embryonnaires sont les seules cellules capables de se différencier en tous type de cellules de l'organisme qui en compte 200 et de se multiplier sans limite, présentant ainsi un énorme potentiel thérapeutique. Lire aussi: » Les cellules souches dans les cosmétiques: qu'en penser?

Related: