background preloader

Tony Buzan

Tony Buzan
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Tony Buzan en 2006 Tony Buzan (Londres, 1942 - ) est un psychologue anglais. C'est aussi le créateur du concept de carte heuristique – diagramme qui représente les connexions sémantiques entre différentes idées et les liens hiérarchiques entre différents concepts intellectuels – également connu sous le nom de Mind Mapping ou « carte mentale ». Il est aussi connu pour sa technique de mémorisation totale, le SEM3 ou « Self-Enhancing Master Memory Matrix» basés sur le Mnemonic major system ou « Grand système » et des matrices de mémorisation ou « peg list » qui en découlent. Biographie[modifier | modifier le code] Tony Buzan est né à Londres en 1942. Il animait dans les années 1970 une émission sur la chaîne BBC, où il donnait des cours sur son concept de « carte mentale ». Son frère, Barry Buzan, est actuellement professeur en relations internationales à la London School of Economics. Bibliographie[modifier | modifier le code] Related:  Mind mapping - BrainstormingVocabulaire

Alan Turing Alan Turing à l'âge de 16 ans. Signature Alan Mathison Turing, né le 23 juin 1912 à Londres et mort le 7 juin 1954 à Wilmslow, est un mathématicien et cryptologue britannique, auteur de travaux qui fondent scientifiquement l'informatique. Pour résoudre le problème fondamental de la décidabilité en arithmétique, il présente en 1936 une expérience de pensée que l'on nommera ensuite machine de Turing et des concepts de programme et de programmation, qui prendront tout leur sens avec la diffusion des ordinateurs, dans la seconde moitié du XXe siècle. Son modèle a contribué à établir la thèse de Church, qui définit le concept mathématique intuitif de fonction calculable. Poursuivi en justice en 1952 pour homosexualité, il choisit, pour éviter la prison, la castration chimique par prise d'œstrogènes. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance et jeunesse[modifier | modifier le code] Ses parents l'inscrivent à l'école St. Cryptanalyse[modifier | modifier le code] [modifier | modifier le code]

Mind mapping Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes »(décembre 2009). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. Carte heuristique dessinée pendant un exposé. Une carte heuristique, carte cognitive, carte mentale, carte des idées[1], ou encore schéma heuristique, est un schéma, supposé refléter le fonctionnement de la pensée, qui permet de représenter visuellement et de suivre le cheminement associatif de la pensée. Cela permet de mettre en lumière les liens qui existent entre un concept ou une idée, et les informations qui leur sont associées. La structure même d'une carte heuristique est en fait un diagramme qui représente l'organisation des liens sémantiques entre différentes idées ou des liens hiérarchiques entre différents concepts. Origine[modifier | modifier le code] Débats[modifier | modifier le code]

Kaoru Ishikawa Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Ishikawa. Kaoru Ishikawa (石川 馨, Ishikawa Kaoru? Kaoru Ishikawa développa notamment les idées suivantes en qualité : omniprésence de la qualité à chaque processus.implication de tous les acteurs (services, employés) de l'entreprise dans la qualité. Carrière[modifier | modifier le code] Devient professeur auxiliaire à l'Université de Tokyo où il poursuit ses recherches. 1946 : rencontre avec Kenichi Koyanagi au sein de l'union des scientifiques et ingénieurs japonais, il devient membre du groupe de recherche sur le contrôle de la qualité.1948 : rencontre avec d'autres théoriciens de la qualité : William Edwards Deming, Joseph Juran et Armand Vallin Feigenbaum.1960 : obtient son doctorat. Gourous de la qualité[modifier | modifier le code] Lien externe[modifier | modifier le code] (en) Biography by the American Society for Quality

Mind Map : Dessine-moi l'intelligence: Amazon.fr: Tony Buzan, Barry Buzan Les 7 règles de base pour réaliser une carte heuristique Voici les règles fondamentales pour concevoir et réaliser une carte heuristique efficiente 1 La feuille de papier est utilisée dans le format paysage. La feuille de papier sera orientée dans le sens panoramique, car nous avons une vision plus large que haute. Un dernier point, elle est de préférence sans lignes et sans carreaux. 2 Le cœur est beaucoup plus qu’un titre simplement informatif. Il doit posséder un pouvoir évocateur puissant. Il n’est pas enfermé dans un cadre ou un cercle, il inspire l’ouverture Une image est préférable à un mot. Pour des raisons pratiques, le cœur est bien au centre de la feuille pour que les branches puissent être ramifiées tout autour de façon équilibrée, ni trop sur un côté, ni trop en haut ou en bas. 3 Les branches sont par défaut de forme organique (qui s’inspire de la nature). Une forme trop rigide et anguleuse évoque instantanément une procédure. Pour économiser de l’espace, la longueur des branches est identique à celle des mots. Frédéric Le Bihan

Infobésité / Surcharge informationnelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La surcharge informationnelle (en anglais information overload), ou surinformation[1] ou encore infobésité (néologisme québécois[2]), est un concept désignant l'excès d'informations qu'une personne ne peut traiter ou supporter sans nuire à elle-même ou à son activité. Cette notion, également évoquée par le sociologue Edgar Morin sous l'appellation de « nuage informationnel », est quelque peu différente du brouillard informationnel en temps de guerre[3]. Histoire[modifier | modifier le code] Bien que ce concept soit au début du XXIe siècle étroitement lié au développement des chaînes de télévision d'information en continu, à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication et, en particulier, les nouvelles technologies de l'information représentées par Internet, il a fait son apparition dès le début des années 1960 comme l'une des sources de dysfonctionnement des organisations[4]. Citations[modifier | modifier le code]

Comment choisir mon logiciel de mindmapping ? Il y a en ce moment (mars 2013) plus de 200 logiciels de mindmapping sur le marché. Comment m’y retrouver dans ce foisonnement ? Et comment faire le bon choix parmi ce qu’on me propose ? Voici quelques critères et conseils qui devraient vous aider. (Article mis à jour le 23-03-2013 : nombre de logiciels disponibles sur tout support et plateforme collaborative de MindMaple. Pour les traitements de texte ou les tableurs, le choix n’est pas trop compliqué : quelques standards se sont imposés et ils proposent des fonctionnalités presque semblables. Mais pour les logiciels de mindmapping, la situation se complique : plus de 200 noms s’affichent dans le domaine et vous êtes parfois perplexe devant cette offre pléthorique. Je remercie Pascal Le Rudulier qui m’a donné l’idée de cet article au cours d’un échange sur Linked’In. Des critères objectifs Lorsque vous prévoyez l’achat d’un véhicule, vous tenez compte d’une série de critères objectifs. Critères pour choisir votre logiciel de mindmapping

Le curator est-il un veilleur Petit rapport d’étonnement pour commencer l’année en douceur… "Curator" et "curation" sont les deux termes qui montent sur le web ces derniers mois. Schématiquement l’idée est la suivante : la sélection de l’information sur les réseaux numériques est de moins en moins algorithmique, et de plus en plus humaine. Comme la veille ?... Ce qui est magique sur le web (entre autre) c’est sa propension à exploiter de nouvelles terminologies, à appeler un chat un « lol cat », ou encore un modérateur un « community manager » (et la liste est longue). Selon Wikipedia (version anglaise, puisque ce terme est anglo-saxon) un curator est un spécialiste de la gestion de contenus, responsable de la gestion de collections (au sens de collections bibliographiques ou encore artistiques). Le terme étant rapidement posé, voici les interrogations, les étonnements, que l’identification formelle de cette pratique engendre : au final, un curator n’est-il pas un veilleur ? Un veilleur curationne au quotidien

Related: