background preloader

D'un point A à un point B, le chemin le plus court n'est pas le mien.

D'un point A à un point B, le chemin le plus court n'est pas le mien.
Related:  Fair Means travelling

Interview d'Antoine qui parcourt le monde en auto-stop Aujourd’hui, je vous propose une interview d’Antoine, un voyageur qui parcourt le monde principalement en auto-stop en mode couchsurfing. Comme vous allez le voir (ou le lire plutot), il a de nombreuses anecdotes à raconter ! Il est également très actif sur twitter avec le concept de « J’irais twitter chez vous » et il tient aussi un blog : Détours du monde. Je profite de cette interview pour répéter que le voyage n’est pas une histoire de moyens, nul besoin d’être rentier pour parcourir le monde comme vous allez le voir avec l’état d’esprit d’Antoine ! Peux-tu te présenter rapidement ? Je m’appelle Antoine, réunionnais de 25 ans qui a goûté au voyage dès ses premiers pas. Antoine Quels sont les voyages que tu as fait ? Je suis à cette période où j’ai trop vadrouillé pour pouvoir tous les citer et pas assez pour mentionner les destinations qui me manquent. Comment as-tu pris gout aux voyages ? « Les pommes ne tombent pas loin du pommier. » Mes parents voyagent aussi beaucoup. Le Cachemire

Voyages | Les Questions Composent - Part 3 Auto-stop en Inde avec Alderanan et Guillaume Il y a un an aujourd’hui, j’ai fini mon sac à dos et j’ai quitté Montpellier, avec Alderanan on a pris une voiture, puis un bus, puis une autre voiture… Et ainsi de suite. Depuis ce temps, je n’ai bien sur pas vu ma famille ni mes amis de France. J’ai parcouru des milliers de kilomètres. J’ai une seule chose à dire aux gens: partez en voyage. Cependant mon temps de voyage s’achève car je dois prendre l’avion dans 3 semaines pour Paris. J’ai lu quelques blogs de voyage (pas beaucoup, parce que c’est un peu chiant, et promis, j’essaie d’être pas trop chiante quand je parle de mes voyages, mais bon, ça doit être un peu chiant quand même, enfin bref). et la plupart des blogueurs racontent tout ce qu’ils ont fait d’extraordinaire. On peut toujours raconter son quotidien d’une façon qui donne envie aux gens de le lire, qui leur apporte quelque chose. Donc je ne parle pas beaucoup de tout ça.

start [DokuWiki] Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /www/htdocs/w005c939/inc/parserutils.php on line 159 Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /www/htdocs/w005c939/inc/parserutils.php on line 162 Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /www/htdocs/w005c939/inc/parserutils.php on line 293 Deprecated: Function split() is deprecated in /www/htdocs/w005c939/inc/common.php on line 734 Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /www/htdocs/w005c939/inc/parserutils.php:159) in /www/htdocs/w005c939/inc/actions.php on line 91 A D-I-Y Guide to Hitchhiking for Girls Hitchhiking as a female There are not so many girls who are solo long-distance hitchhikers, but we exist and some of us practise it as a lifestyle. Many people automatically assume that hitchhiking is a death wish - and if the hitchhiker is a girl thrice so. Advantages as a woman Techniques Safety tips

Erasmus fêtera-t-il ses 26 ans ? Erasmus est mort, vive Erasmus pour tous ! Il est vrai que le feuilleton Erasmus manque un peu de rebondissements et reste assez peu passionnel ! Pas de quoi concurrencer Sciences po. ERASMUS fêtera-t-il ses 26 ans ? Comment comprendre dès lors que les mêmes bureaucrates qui ont élaboré ce beau projet rendu public fin 2011 nous expliquent aujourd’hui que la Commission européenne accuse un déficit d’environ 9 milliards d’euros et que le programme Erasmus a besoin de 90 millions d’euros supplémentaires pour honorer ses engagements envers les étudiants bénéficiaires pour l’année 2012-2013 ? N’y a-t-il pas une certaine indécence à imaginer que les bourses des étudiants en mobilité au 2e semestre 2013 (budget 2012) et ainsi que celles des candidats Erasmus en 2014 (budget 2013) risqueraient d’être diminuées, voire impayées, alors que le beau projet Erasmus for all est bien toujours dans les tuyaus, comme l’a confirmé le 26 novembre dernier A. Erasmus aujourd’hui, c’est quoi ?

The Hitchhiker's Guide For Adventurous Women “There is no way my world will have limits just because I am a girl!” Sarah, 31, is a school assistant with short hair, a frank demeanor and a self-professed anarchist punk DIY (do it yourself) attitude. She's also a proud and happy hitchhiker, catching rides between France, Spain and Switzerland, and writing about the subject of women hitching rides for The Choriza magazine. Stephanie, 29, also regularly gets on the road with strangers. More than a means of transportation, Stephanie sees hitchhiking as a way of life: an outlet for free and open-ended travel, a desire to meet new people and take risks. “In hitchhiking, everything is open," she explains. Stephanie talks with enthusiasm about two Serbian truck drivers who took her to Romania. It is the randomness that gives hitchhiking its allure. Security issues This attention to the other person in the encounter is also a form of vigilance. “Yes, it can be dangerous. She says she has pushed her limits bit by bit.

Brazil volunteer work exchanges We are a family-owned hostel located in historic Diamantina, Minas Gerais. Helpers have the option of working in various areas of our business: working in the reception, organizing and maintaining computer data and online presence, general maintenance of property. The family also owns a beautiful farm just 15km from the city where helpers are invited to explore and work. In return, we provide a bed, breakfast, and a very warm and convivial atmosphere. We are seeking helpers who have a working knowledge of Portuguese, as many people in this area of Brazil do not speak English, and we receive many Brazilian travelers. Duration of stay depends on relationship developed with helper... we ask for a minimum of one week, and any longer stay ... more inside

Europe Hitchhiking in Europe is fun. There are many small countries to enjoy hitching through, motorways in the Western parts can be exceptionally good, and overall hitchhiking is relatively safe. Some countries such as Germany are quite easy to hitch around, for example, for the large distances in a single lift, or with the possibility to go really fast (especially where driving speed is not limited). England is usually good because of the relatively short waiting time. Note: In France, Germany, Austria, Slovenia, Poland, Czech Republic, Hungary, Switzerland and Italy trucks are not allowed to use motorways on Sundays and on public holidays. Hitching is rather safe in Europe. For crossing the borders have a look at the Schengen Agreement. When hitching longer distances it's generally good to stick to gas stations on the motorway. Maps hitchwiki.org/maps/ - based on OpenStreetMap and GoogleMaps viamichelin.com Map24.com - very good Java-Maps and routing OpenStreetMap.org - free alternative

Aquarius Abroad | Jobs Australie La formule Jobs Australie vous permet de vivre une expérience unique : découvrir un pays fantastique tout en gagnant de l’argent pour financer des voyages de découverte, perfectionner votre anglais, faire de nouvelles rencontres, enrichir votre CV. Vous découvrirez la culture et les traditions des autochtones grâce à un job typiquement australien. New : Liste de jobs disponibles "Placement Services" Sydney, Brisbane, Melbourne, Perth ! Regardez la vidéo de l'Australie en 1 minute ! Découvrez les différentes régions de l'Australie : L'Australie du Sud (South Australia) Plein d’opportunités de jobs toute l’année ! Le Territoire du Nord Plein d’opportunités de jobs entre avril et octobre ! Gold Coast, Famous for fun Plus de 300 jours de soleil par an, 11 million de touristes par an, 500 restaurants et cafés, plein d’opportunités de jobs entre septembre et avril ! QueenslandPlein d’opportunités de jobs ! Victoria Nous vous proposons deux formules... Les conditions Les services Billet d'avion

Surfing our way across the eastern Balkans | travelling carrs We seem to have made a habit of cycling through country after country with little more than 2 days between borders. While this isn’t something I’m necessarily proud of (although it does suggest our amazing speed), we’ve come to appreciate that even 48 hours in a small country astride a bicycle can give one a certain feel for the place. Clean cyclists in Skopje Zlatko vs. Devon, backgammon at the local tea shop A delicious Balkan feast courtesy of Zlatko and Sonja’s local joint We pedalled out of the Kosovo mountains at a great pace to meet our first Couchsurfing host of the trip, Zlatko, in Skopje. One of the many memorials along the roadside coming out of Kosovo We spent a restful two days in Skopje with our host Zlatko, a colourful character in the best way. Skopje in its evening brilliance Another Alexander the Great monument Pedalling away from Skopje, we made a beeline for the hills and cooler climes of Bulgaria. An evening camp out of Skopje on the way to Bulgaria The next ride?

Le Working Holiday Visa : sésame pour l’Australie Pondu par ElodieN le 26 juin 2012 Après vous avoir parlé de l’Australie qui rend un peu fou, Élodie vous explique le fonctionnement du Working Holiday Visa, ce précieux sésame qui vous permettra d’aller voir ça de plus près ! Je suis sûre que parmi tes potes (ou tes camarades de lycée, ou de fac, si t’es pas très sociable), tu connais au moins 4 ou 5 personnes qui sont parties en Australie. AUSTRALIE. Je te vois, tu as déjà les yeux qui pétillent. AUSTRALIE. Des sous ! Je te disais donc qu’il est plus que recommandé de débarquer au pays des kangourous avec un compte en banque bien fourni. Ce qui va te plaire quand tu quitteras le pays, en revanche, c’est le petit pactole que tu vas toucher grâce au Tax Return. Et si je veux rester plus d’un an ? Pour celles et ceux qui souhaiteraient prolonger l’aventure, et ils sont nombreux, il est assez facile d’obtenir une prolongation du WHV d’une année.

FAQ tour du monde – 1/ le budget On me pose beaucoup de questions à propos de mon voyage et ça fait un moment que je pensais faire une FAQ. En fait je vais en faire plusieurs, ça me permettra de disgresser un peu et de parler des voyages en général. cette première FAQ concerne le budget puisque c’est à propos de ça que j’ai le plus de questions. 1) Comment as-tu financé ton voyage? 2) Mais dis donc, 16000€ (ou même 15 000) ça se trouve pas sous un sabot de mörshleg ! Pour partir faire le tour du monde, il vaut mieux avoir de l’argent de côté, d’autant plus quand on est un voyageur inexpérimenté. Je ne souhaite pas trop entrer dans les détails de ma vie privée, mais je vais tout de même tenter de répondre le mieux possible. Cependant, je ne disposais pas, en fait, de la somme de 16000€ lorsque j’ai décidé de faire le tour du monde. Hé bien j’ai mangé des pâtes. Ensuite j’ai travaillé à l’INRA, j’étais payée 417€ par mois, quelque chose comme ça. 3) Mais alors comment que t’as fait? Aha. 6) T’as du boulot en rentrant?

Related: