background preloader

Formation diigo niveau 2

Formation diigo niveau 2

http://www.slideshare.net/jmmermet/formation-diigo-niveau-2-mai-2011

Related:  veille curationOutils de veille

Flux RSS : repérage et création Cet article s’insère dans un ensemble destiné à montrer le cheminement nécessaire pour construire une plateforme de veille à partir d’outils gratuits. Le flux RSS [1] est généralement composé d’un minimum de 3 champs : le titre, la description du contenu et le lien conduisant à la ressource qu’il introduit. Il s’agit d’un format d’information plébiscité par les internautes en raison de sa praticité : gain de temps en navigation internet, pas d’encombrement de la boîte mail grâce aux agrégateurs, gestion libre de l’inscription et de la désinscription au flux,… Atouts qui justifient la domination du flux RSS parmi les moyens de suivi des mouvements affectant les sources surveillées. L’approche de veille suivie ici est centralisée sur l’utilisation de l’agrégateur de fils RSS Yahoo Pipes. Il est donc nécessaire de savoir comment repérer un flux dans une page ou comment en créer un lorsqu’une page n’en possède pas.

Diigo, mode d'emploi pour débutants Delicious a construit son formidable succès (plusieurs dizaines de millions d'utilisateurs) sur deux principes : - L'indexation des ressources en ligne au moyen de mots-clés personnels (les tags), qui permettent une description fine de ce qu'on y trouve; - L'accès aux mots-clés des autres utilisateurs, et même à leurs bibliothèques personnelles, qui permettent d'enrichir sa propre collection de ressources. « Curation » ou webinage? Un concept à ne pas louper Les mots intraduisibles ont ceci de merveilleux qu’ils rappellent l’importance du vocabulaire, titillent l’inventivité et poussent au néologisme. Il en va ainsi de « curation », l’activité qui, aux États-Unis (et en Grande Bretagne) consistait à sélectionner les collections d’un musée et à les mettre en scène. Le terme est utilisé maintenant pour la gestion des flux d’infos en ligne. Produire des nouvelles originales reste essentiel, mais nous découvrons tous ensembles que gérer celles qui nous assaillent ne l’est pas moins, pour les journalistes professionnels comme pour les autres.

Comparatif de 12 solutions de curation Dans le cadre du dossier sur la curation que jai eu le plaisir de coordonner pour la revue Documentaliste et Sciences de linformation de mars 2012 ( ), jai eu loccasion de réaliser un comparatif de 12 solutions dont je vous propose ci-dessous quelques éléments complémentaires. Vous pouvez aussi télécharger cet article au format PDF sur Slideshare Plutôt que de nous concentrer sur les services dont le positionnement marketing est explicitement celui de la curation, nous avons donc choisi de « brasser large » en choisissant des services qui, à minima et sauf exception répondent à la définition proposée par la Wikipedia : « La curation de contenu () est une pratique qui consiste à sélectionner, éditorialiser et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné ».

Partager et analyser les ressources en classe, une pratique prometteuse Pour se retrouver dans l'énorme quantité de ressources disponibles sur la toile, rien ne vaut le socialbookmarking, ou sites d'indexation partagée de signets. Ces répertoires de ressources personnels ou collectifs sont désormais intégrés aux TICE dans une part croissante des classes des écoles anglo-saxonnes. Ce diaporama de Daniel Churchill de l'Université de Hong Kong nous rappelle la différence entre les sites dédiés aux socialbookmarking et les autres sites de partage de ressources. En résumé: Vous reprendrez bien un peu de curation à la sauce juridique Le billet que j’ai publié la semaine dernière : « Propulsion, Curation, Partage… et le droit dans tout ça ? » a suscité un certain nombre de réactions, commentaires, échanges, qui me donnent envie de prolonger la réflexion, en creusant plusieurs points sur lesquels on a attiré mon attention. Décidément, vous allez voir que la curation est un sujet d’une grande richesse juridique, mais d’une grande complexité également…

Diffuser ses résultats de veille « veillestrat La diffusion des résultats d’une veille est, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, l’un des exercices les plus complexes du processus de veille. Il existe effectivement de nombreuses manières de diffuser l’information et le choix parmi ces manières dépendra des compétences du veilleur (un consultant et un analyste se chargeront d’analyser l’information pour en tirer des recommandations stratégiques, un documentaliste la collectera et éventuellement la triera), mais également des exigences de son/ses client(s) interne(s)/externe(s). Si ces derniers n’ont aucune connaissance sur les manières de diffuser l’information récoltée, il est important de pouvoir leur présenter un éventail des solutions potentielles: Via ce schéma, j’ai essayé de synthétiser les différentes méthodes de diffusion des résultats d’une veille. Je ne prétends bien évidemment pas être exhaustif donc si vous avez des suggestions ou différentes méthodes à proposer n’hésitez pas à me contacter. La présentation

Diigo : annotez et partagez le Web Plus précisément, Diigo permet de : souligner en surbrillance des passages intéressants sur des pages Web, assorties de vos commentaires, enregistrer vos sites favoris (comme del.icio.us), DROITS D’AUTEUR ET PARTAGE L’arrivée d’internet a bouleversé le droit d’auteur, notamment grâce à la fluidité des échanges que permet internet. En effet, est apparue depuis quelques années « les boutons de partage » particulièrement mise en place sur les réseaux sociaux ceux-ci permettant la transmission de données par les internautes. Les fonctionnalités des sites internet n’ont cessé de s’accroitre au fil des années.

Développer une veille avec alertes, fils RSS et pages personnalisables Comment développer une veille personnelle avec les alertes, les fils RSS et les pages personnalisables ? C’est le titre d’une présentation signée Marie-Laure Malingre (Co-Responsable de l’URFIST – Université de Rennes 2 ) dans le cadre d’une formation délivrée durant le 1er semestre 2012 à l’URFIST Bretagne – Pays de la Loire. Ce document pédagogique diffusé sous licence Creative Commons et librement téléchargeable au format PowerPoint (73 diapositives) propose une approche méthodologique et pratique pour développer une veille personnelle ou professionnelle selon ses centres d’intérêt. Méthodologie, organisation, choix des outils et actions Sommaire du dossier Développer une veille personnelle avec les alertes, les fils RSS et les pages personnalisables

Diigo et le social bookmarking : histoire d’une (r)évolution Jeune hyperconnecté et asocial Personne passionnée. Dans la bouche de ceux qui l’utilisent, le terme «geek» marque souvent un retrait voire une rupture avec les usages et les usagers du numérique. Propulsion, Curation, Partage… et le droit dans tout ça Alors que Google vient d’annoncer le lancement de son bouton de partage +1, à l’image du fameux like de Facebook, la juriste Murielle Cahen publie sur le site Avocat Online une intéressante analyse, qui confronte ce type de fonctionnalités avec les principes du droit d’auteur à la française. Son raisonnement, finement nuancé, tend à prouver que plusieurs principes du droit d’auteur, et notamment le droit moral, fragilisent ces pratiques de propulsion des contenus en direction des réseaux sociaux. Cela dit, il me semble que son analyse gagnerait à être complétée par la prise en compte du droit de courte citation, ainsi que d’une jurisprudence récente rendue à propos de l’exception de revue de presse. J’aimerais aussi, au delà de la question des boutons de partage et de la propulsion élargir la réflexion au domaine des nouveaux outils de curation des contenus, qui soulèvent à mon avis des questions encore plus épineuses de respect du droit d’auteur.

TaDaweb, un outil de veille innovant et aux fonctionnalités impressionnantes Outils Veille Il faut le dire, la start-up luxembourgeoise Tadaweb apporte un vrai plus quant à la manière de mettre en place une veille sur le web. Il ne s'agit pas d'une énième solution de social media monitoring, même s'il est possible de surveiller des requêtes dans Twitter ou Facebook, mais bien d'une solution ayant une vocation plus large, apte de ce fait à contenter les veilleurs exigeants et aimant configurer leurs sources de manière pointue. Pour schématiser on pourrait dire que Tadaweb est une sorte de Yahoo Pipes aux fonctionnalités simplifiées et focalisé sur la surveillance du web.

Diigo : au travail ! (ou l’art de faire bosser les autres à sa place) Jeune hyperconnecté et asocial Personne passionnée. Dans la bouche de ceux qui l’utilisent, le terme «geek» marque souvent un retrait voire une rupture avec les usages et les usagers du numérique.

Related: