background preloader

Josephstiglitz.com

Josephstiglitz.com

Economics and Politics - Paul Krugman Blog Rendements d'échelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les rendements d'échelle représentent l'accroissement de l'efficience (faire avec moins de moyens) à la suite de l'augmentation des facteurs de production. Les économies d'échelle traduisent la baisse du coût moyen de production consécutive à une hausse de la production. Les indicateurs des rendements d'échelle analysent la variation de l'activité d'une entreprise par rapport à la variation de ses facteurs de production. Types de rendements[modifier | modifier le code] L'analyse économique s'intéresse au rendement, parce qu'il détermine la quantité optimum traitée par une industrie, et donc la taille des firmes sur un marché. Les rendements d'échelle sont croissants (loi des rendements croissants (en)) lorsque la production varie de façon plus importante que la variation des facteurs de production utilisés. Définition formelle[modifier | modifier le code] Par exemple, une fonction de production de type Cobb-Douglas de la forme , où et

Théorie économique et organisation sociale - Roger Guesnerie Venu à l'économie par des chemins de traverse (corps des Ponts et Chaussées), j'ai commencé ma carrière comme Chargé de recherche au CERMAP (Centre d'Études et de Recherches Mathématiques Appliquées à la Planification), et ensuite au CEPREMAP (Centre d'Études Prospectives et de Recherches en Économie Mathématique Appliquée à la Planification). J'ai été successivement Chargé, Maître et Directeur de recherche (classe exceptionnelle de 1996-2000) au CNRS. Par goût plus que par nécessité, j'ai dans le passé exercé des fonctions d'enseignant, soit de façon temporaire en France dans plusieurs Grandes Écoles et universités parisiennes, mais aussi à l'étranger, comme Lent term professor à la London School of Economics et dans plusieurs universités américaines (Pennsylvannie, Harvard), et de façon plus permanente, à l'EHESS, l'École des hautes études en sciences sociales, où je suis Directeur d'études (cumulant) depuis 1979.

Paul Krugman Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Paul Robin Krugman Biographie[modifier | modifier le code] Néokeynésien, il est un des principaux auteurs de la nouvelle théorie du commerce international[7], qui repose sur le commerce intra-firme et intra-industrie, les effets de réseau, et les situations de concurrence imparfaite. Krugman s'est fait connaître du grand public par ses ouvrages de vulgarisation publiés depuis la fin des années 1980, grâce à son anticipation de la crise asiatique de 1997[8]. Il est marié à l'économiste américaine Robin Wells Krugman. Contributions à la science économique[modifier | modifier le code] Paul Krugman, dans ses travaux, a couvert des sujets aussi variés que le commerce international, la géographie économique et la finance internationale. Théorie du commerce international[modifier | modifier le code] Face à des économies d’échelle dans la sphère de production, une économie peut se retrouver « coincée » dans des termes inégaux de l'échange[15].

Cours d'économétrie et d'analyse des données Bonjour, nous sommes le mercredi 16 avril et il est 12 heures et 31 minutes (selon votre ordinateur). Vous êtes sur la page anciennement destinée aux étudiants d'économétrie des mastères d'économie. Bonjour, vous êtes sur la page destinée aux étudiants d'économétrie des mastères d'économie. 0. 0. L'auteur de ce site ayant pris sa retraite le 31 décembre 2013 (à minuit), la partie scientifique ne sera vraisemblablement plus complétée ou modifiée, mais il restera en ligne, dans l'espoir qu'il continue à être utile. Novembre 2013 : Le droit d'auteur et le logiciel libre (première partie). Octobre 2012 : résultats des élections présidentielles à Paris (fichier Excel-csv). Mars 2011 : enrichissiment des exemples pour R et Stata. Janvier 2011 : représentation triangulaire barycentrique de trois séries (ou endowment triangle). Février 2010 : exemples détaillés pour faire de l'analyse des données avec R. Juin 2009 : résultats des élections européennes à Paris (fichier Excel). Retour 1. 2. 2.1. Avast!

Joseph Eugene Stiglitz Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Joseph Stiglitz Joseph Stiglitz en 2012. Parmi les recherches les plus connues de Stiglitz figure la théorie du screening, qui vise à obtenir de l’information privée de la part d’un agent économique : cette théorie, avec les lemons d’Akerlof et l’effet signal de Spence, est à la base de l’économie de l'information et du nouveau keynésianisme. Biographie[modifier | modifier le code] Il décroche son titre de docteur en 1967 (24 ans) au MIT de Boston et une bourse Fulbright de recherche à Cambridge. Entre-temps, il s'impose comme étant un grand théoricien et fait siens des sujets comme les causes et conséquences des inégalités, la persistance du chômage, la fréquence des crises financières. Stiglitz enseigne actuellement dans la Graduate School of Business de l’université Columbia ; il est le rédacteur en chef du journal The Economists' Voice aux côtés de Bradford DeLong et Aaron Edlin. Action politique[modifier | modifier le code] 1. 2.

Économie marxiste Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'économie marxiste est l'économie politique proposée dans les travaux de Karl Marx, et par extension les théories qui s’en sont inspirées, constituant le volet économique de la pensée marxiste. À proprement parler, au sein de l'économie marxiste, il faut faire la distinction entre l'économie marxienne dont les représentants se revendiquent directement de la pensée de Marx, l'économie marxiste, qui appuie sa réflexion sur le marxisme, et enfin les écrits économiques de Marx. Pour désigner le marxisme économique, on parle alors suivant les cas de l'économie marxienne, de l'économie marxiste, de l'économie politique marxiste, de la science économique marxiste, de la théorie économique de Marx, des écrits économiques de Marx, de l'économie politique de Marx, etc. Présentation des écrits économiques de Marx[modifier | modifier le code] Conception matérialiste de l’histoire[modifier | modifier le code] Dans la valeur du produit il y a ainsi :

La critique de l'économie politique Le point de départ de mes recherches est une thèse d’histoire économique industrielle (1966) sur les industries textiles et métallurgiques en Dauphiné (1650-1789) dans une problématique plus perrousienne (un legs à mon maître Gérard de Bernis) que marxiste, mon rapport au marxisme étant alors plus politique qu’économique. 1. Un moteur progressif et permanent de ma recherche : ‘la critique de l’économie politique’ fondée sur les ‘extériorités’ de l’économie et infirmant toute autonomie de l’économie et de sa représentation tant dans les dispositifs de ‘l’économie politique marxiste’ que de ‘l’économie politique néo-classique’ (ou ‘standard’) Le courant althussérien permit un premier grand dépoussiérage du marxisme traditionnel véhiculé par les partis communistes et autres, avec la production d’un marxisme dit ‘structuraliste’ qui alimenta la pensée universitaire des années 1960-70.

André Gorz, un marxiste existentialiste - cairn.info Marxiste hétérodoxe, André Gorz le fut de par son étonnante fidélité au Marx humaniste et critique de l’économie politique, via une approche existentialiste de ses textes qui seule rend intelligible son effort constant pour « rompre avec l’économicisme qui a envahi toutes les dimensions de la pensée, de la représentation du réel [2] Lettre d’André Gorz à l’auteure du 5-6 septembre 2005,... [2] ». Disciple non seulement de Sartre mais également de Husserl et Merleau-Ponty, il a pensé la question de l’autonomie existentielle durant un demi-siècle de production intellectuelle, et fondé une écologie politique et socialiste sur la base d’une lecture anti-productiviste du Capital et des Grundrisse qui a motivé son refus de faire de l’illimitation des forces productives et du travail salarié le socle de l’émancipation humaine. Il fut, ce faisant, de ceux qui ont le plus grandement contribué à rendre puis à garder Marx vivant pour un très large public de lecteurs et militants progressistes.

La dynamique du capitalisme Fernand Braudel Résumé Ce livre très synthétique regroupe une série de trois conférences prononcées en 1976, aux Etats-Unis, par Fernand Braudel. L'historien y présentait les grandes lignes de Civilisation matérielle, économie et capitalisme, ouvrage essentiel paru deux ans plus tard. Commentaire critique Braudel distingue plusieurs niveaux d'organisation de la vie économique. Hors d'Europe, les marchés élémentaires existent partout, parfois de manière très organisée, comme en Chine. Braudel pose ensuite une distinction fondamentale entre économie de marché et capitalisme. La question de l'attitude de l'Etat est, à cette époque charnière, lourde de conséquences. Enfin, bien avant que le terme de mondialisation ne soit à la mode, Fernand Braudel évoque "l'économie-monde", réseau d'échanges relativement unifié et centré sur les Etats-Unis aujourd'hui, sur Londres ou Amsterdam hier, après la Méditerranée, chère à l'auteur, entrée en décadence au début du XVIIe siècle. Niveau de lecture

Bernard Maris : Un humaniste, un penseur critique de l’économie dominante Bernard Maris, économiste reconnu, universitaire, écrivain, essayiste, journaliste, a été assassiné le 7 janvier 2015 avec plusieurs de ses amis de Charlie Hebdo. Il a été une personnalité marquante de la pensée économique contemporaine ; ses choix iconoclastes l’ont conduit à pourfendre inlassablement l’économie standard et à dénoncer ses impostures. Cet article publié sur www.frituremag.info a été élaboré au nom du LEREPS ( lereps@ut-capitole.fr) par Catherine Baron, Gabriel Colletis, Claude Dupuy, Danielle Galliano, Jean-Pierre Gilly, Malika Hattab-Christmann, Anne Isla, Alexandre Minda et François Morin. L’écriture a été coordonnée par Anne Isla. Acteur et penseur de son temps, dans une société soumise à des évolutions très puissantes depuis les années 1980 et à une crise sans précédent depuis le milieu de la dernière décennie, il s’est attaché, sans relâche, à participer à la tâche indispensable de l’examen des idées, des institutions, des pratiques, des discours. Filmographie

Related: