background preloader

Savoir utiliser les bons réseaux sociaux pour trouver un emploi

Savoir utiliser les bons réseaux sociaux pour trouver un emploi
Publié le mercredi 04 janvier 2012 à 18H00 - Vu 598 fois Dans la course à l'emploi, Internet est un outil de plus en plus utilisé pour draguer de futurs employeurs. Les réseaux sociaux professionnels sont devenus incontournables pour gagner en visibilité et facilement entrer en relation avec de potentiels recruteurs. Viadeo, LinkedIn, peut-être avez-vous entendu parlé de ces réseaux sociaux professionnels qui cartonnent sur la toile. Qu'on se le dise, les réseaux sociaux professionnels sont surtout utilisés par les catégories socio-professionnelles favorisées (cadres, chefs d'entreprises, professions intellectuelles supérieures). Première étape lorsque l'on se lance dans l'aventure Viadeo ou LinkedIn, se créer un profil. Autres fonctionnalités de ces réseaux, publier des annonces, rejoindre des communautés (par métiers par exemple) et échanger sur des forums. Nouveau genre de bouche-à-oreille, ces outils vous permettent d'avoir un accès privilégié à des contacts potentiels. Related:  Coaching

Les nouveaux Réseaux sociaux professionnels arrivent Une floppée de nouveaux Réseaux sociaux professionnels vient de débarquer ! Après les Réseaux sociaux pros "généralistes" comme Linkedin et Viadeo, place aux Réseaux sociaux pros hyper spécialisés. Les Groupes et autres Hubs ne suffisent plus, les professionnels et les "experts" ont besoin de lieux d'échanges plus riches et plus développés où ils retrouvent leurs pairs ou les professionnels de leur région. La spécialisation des réseaux sociaux professionnels est donc la tendance du moment. A l'occasion de la sortie de Muxi et Linkeol, je vous propose un panorama des Réseaux sociaux professionnels (liste enrichie le 28 décembre 2011 à partir des nombreux commentaires) : les "Sectoriels", les "Entrepreneurs", les "Locaux", les "Sectoriels-Locaux", les "Générationnels" et les "CSP" ! Les "Sectoriels" Muxi Directement inspiré du modèle des confréries, Muxi est un réseau social organisé par secteurs d’activité (les 68 "Fraternités") et par métiers (les 300 "Cercles"). La Hierarchie sociale mupiz

Pôle Emploi aller au contenu Aquitaineune région Accueil pole-emploi.fr Aquitaine Offres d'emploi Aquitaine Actualités 02/04/2014 Les offres de la semaine sur France 3 Aquitaine Retrouvez les offres diffusées chaque mercredi soir sur France 3 Aquitaine 27/03/2014 Marché du travail Retrouvez ici les statistiques du marché du travail en Aquitaine 28/02/2014 Soyez vigilants ! Attention aux arnaques et aux tentatives de fraudes. 13/03/2014 Handi2day : le salon de recrutement en ligne et sur mobile dédié au Handicap La 7ème édition se déroule du 7 au 11 avril 2014 et la 8ème édition en octobre prochain. Toutes les actualités La météo de l'emploi La météo de l'emploi Découvrez les secteurs professionnels et les métiers qui recrutent en Aquitaine. Nos offres d'emploi régionales classées par secteur professionnel Toutes les dates en Aquitaine pôle emploi Aquitaine Nos partenaires

Twitter, Facebook, Instagram, Google+: les Français accros aux réseaux sociaux Le nombre d'internautes français inscrits sur les réseaux sociaux s'est stabilisé à 32 millions en 2014, mais ils sont plus assidus avec trois réseaux chacun en moyenne, indique mercredi une étude de Médiamétrie. En 2013, les 32 millions de fans des réseaux n'étaient inscrits que sur deux réseaux en moyenne et 63% les consultaient chaque jour. En 2010, ils n'étaient que 20,3 millions d'inscrits, selon ce sondage mené en septembre auprès de 3.000 internautes de plus de 13 ans. L'avenir est prometteur puisque 40% des inscrits actuels déclarent pouvoir encore s'inscrire à un nouveau réseau social. Facebook reste de très loin le plus utilisé, 85% d'entre eux y étant inscrits. Les réseaux sociaux professionnels intéressent surtout les catégories sociales élevées et les hommes, avec 27% d'inscrits. TV et divertissement

Écoles de commerce : des rémunérations globalement plus élevées qu'ailleurs - Enquête sur Educpros Les directeurs des grandes écoles de commerce font partie des personnels les mieux payés du monde de l’enseignement supérieur français... et comparables pour la plupart aux doyens des business schools américaines. D’après nos différentes sources, la plupart des directeurs d’école de commerce gagnent entre 120.000 et 160.000€ brut par an. Soit un salaire net mensuel compris entre 7.700 et 10.300€. Pour les meilleures écoles, ces chiffres peuvent grimper au-delà des 200.000€ annuels. Les n° 2 ou n° 3 (directeurs de programme grande école, directeurs délégués) de ces groupes touchent quant à eux «autour de 100.000€», estime Michel Caste, P-DG du cabinet de recrutement HRM, l’un des chasseurs de têtes les plus connus dans ce milieu. Deux rapports de la Cour des comptes Peu de chiffres précis circulent sur ce sujet, mis à part lorsque ceux-ci sont épinglés par la Cour des comptes pour leur excès. Un salaire fonction du CV Les déterminants du salaire d’un directeur sont multiples.

Viadeo Comment acheter du coaching et se constituer un panel de coachs ? Face à une offre de coaching qui se développe dans la plus grande confusion, un groupe de DRH a défini le métier de coach en développant un référentiel de bonnes pratiques en relation avec de grandes entreprises privées et publiques (ACCOR, AIR FRANCE, ARCELOR, SNCF, Crédit Agricole…). Un référentiel de compétences pour coach Ce référentiel permet à chaque entreprise de construire, animer et améliorer en continu sa politique de coaching : il apporte au "pilote" du coaching des repères pratiques pour analyser les demandes, référencer les coachs, animer les réunions tripartite, bâtir une charte de coaching… Il facilite aussi l'interaction entre la DRH qui anime le processus de coaching, la hiérarchie qui prescrit, le coaché et le coach. Enfin, ce référentiel est un guide pour focaliser chaque action sur des objectifs concrets et l'articuler aux processus clés de GRH : people review, formation, développement des potentiels, politique managériale... 1. 2. 3. 4. L'évaluation des résultats

Youtube Carrière: à compétences égales, les soft skills font la différence - 28 mars 2016 Challenges. Comment définissez-vous les soft skills ? Julien Bouret. Il s’agit de compétences personnelles permettant d’harmoniser ses relations à autrui et de bien vivre son travail. Pourquoi est-ce si important pour un cadre de se préoccuper de ces compétences relationnelles ? Parce que, en cas de recrutement, lorsque les DRH sont face à dix personnes à compétences techniques similaires, ce sont elles qui font la différence. Pourquoi les entreprises s’intéressent-elles aux soft skills ? Parce qu’elles sont à la recherche d’un modèle qui redonnerait de la confiance aux équipes opérationnelles. Est-ce la fin du lien de subordination classique ? A minima le début de son allégement. Sommes-nous tous égaux, d’un pays à l’autre, face à ce besoin ? Pas du tout. Comment travailler à titre individuel sur ses soft skills ? Pour penser « out of the box », il faut être dans une forme de détente. A vous entendre, tout le monde devrait se mettre à méditer ...

Google plus

Related: