background preloader

The Fab Charter

The Fab Charter
What is a fab lab? Fab labs are a global network of local labs, enabling invention by providing access to tools for digital fabrication What's in a fab lab? Fab labs share an evolving inventory of core capabilities to make (almost) anything, allowing people and projects to be shared What does the fab lab network provide? Operational, educational, technical, financial, and logistical assistance beyond what's available within one lab Who can use a fab lab? Fab labs are available as a community resource, offering open access for individuals as well as scheduled access for programs What are your responsibilities? safety: not hurting people or machinesoperations: assisting with cleaning, maintaining, and improving the labknowledge: contributing to documentation and instruction Who owns fab lab inventions? Designs and processes developed in fab labs can be protected and sold however an inventor chooses, but should remain available for individuals to use and learn from How can businesses use a fab lab?

Introduction aux FabLabs Une révolution technologique est en marche, le bouleversement FabLab. Avant d’explorer sur ce blog les innombrables facettes et implications de ce changement encore relativement confidentiel, cet article est l’occasion d’essayer de présenter à tous ce qui n’est souvent que pas ou peu connu. Alors au fond: C’est quoi un Fab Lab? Les geeks du MIT En général on commence l’histoire des Fab Labs par son créateur au nom de volcan Islandais: Neil Gershenfeld. Il faut dire que les avancées technologiques de ces dernières années lui ont rendu possible cette tentative. Le modèle : L’imprimante Bref, en quelque mot, l’idée c’est de mettre à disposition de tout à chacun les machines qui permettent de créer (presque) n’importe quoi. Depuis quelques années maintenant, les ingénieurs et bidouilleurs de tous poils mettent au point des machines de plus en plus efficaces et qui permettent de créer des objets en trois dimensions. L’institution : Le FabLab Le retour aux open sources Like this:

Traduction française À relire étroitement, certains mots anglais couvrent un sacré champ. Version originale Les Fab Labs sont un réseau mondial de labs locaux, qui dopent l’inventivité en donnant accès à des outils de fabrication numérique. Un Fablab mutualise un ensemble de ressources permettant de fabriquer à peu près tout ce que l'on veut et de diffuser des connaissances, des savoir-faire et des projets. Une assistance opérationnelle, d’éducation, technique, financière et logistique au delà de ce qui est disponible dans un seul lab. Les Fab Labs sont disponibles comme une ressource communautaire, qui propose un accès libre aux individus autant qu’un accès sur inscription dans le cadre de programmes spécifiques. Sécurité ne blesser personne et ne pas endommager l’équipement Fonctionnement aider à nettoyer, maintenir et améliorer le Lab Connaissances contribuer à la documentation et aux connaissances des autres

Au « fab lab », fabriquez vous-même votre machine à laver | Europe, terre d'innovation Vous n’en avez jamais entendu parler, c’est normal. Le concept de « fab lab » arrive tout juste en France, grâce à une bouillonnante communauté d’enseignants, de hackers et d’artistes. Le principe ? Créer un lieu où les machines industrielles sont mises à la disposition du public. Une sorte d’« atelier de production 2.0 » comme le définit Stéphanie Bacquère, fondatrice avec Marie-Noéline Viguié de l’agence Nod-A. Un fab lab, qu’est-ce que c’est exactement ? Rien à voir avec la série télévisée britannique déjantée « Ab Fab ». Dans un fab lab, on trouve le plus souvent des outils de découpe du bois, du métal, du plastique, et ces fameuses « imprimantes 3D », des machines coûtant environ 350 euros (au lieu de plusieurs milliers) et capables de produire automatiquement des petites pièces (comme un verre). A quoi ça sert ? Le premier fab lab à grande échelle est à vocation pédagogique. En quoi est-ce révolutionnaire ? En France c’est pour quand ?

Le Fab Lab, fabrique à questions juridiques compliquées Dans un Fab Lab, on se heurte à toutes les questions juridiques liées à la fabrication numérique : copie de fichiers soumis au droit d’auteur, contrefaçon… Qui plus est, la charte est assez floue sur le sujet. Le droit, ça me passait complètement au-dessus de la tête, lance Matthieu, médiateur au Carrefour Numérique². C’était avant la formation de l’équipe au métier de fab manager, qui a rappelé que cette question se pose bien souvent dans un Fab Lab. Elle est d’autant plus complexe dans un tel lieu que les objets créés englobent des domaines très variés, et concerne aussi bien le matériel que le logiciel, et donc des régimes juridiques différents. Une demi journée de la formation a été consacrée à cet aspect, en commençant par analyser la charte du MIT que les Fab Labs doivent respecter. Pour autant, le partage n’est pas assuré à 100% : Secret : les concepts et les processus développés dans les Fab Labs doivent demeurer utilisables à titre individuel. Sabine Blanc

FABLAB TOULOUSE emmaroux : Ce soir c'est #twa85 à la... Hacklab Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un hackerspace, hacklab ou media hacklab est un lieu où des gens avec un intérêt commun (souvent autour de l'informatique, de la technologie, des sciences, des arts...) peuvent se rencontrer et collaborer. Les Hackerspaces peuvent être vus comme des laboratoires communautaires ouverts où des gens (les hackers) peuvent partager ressources et savoir[1]. Beaucoup de hackerspaces utilisent et participent à des projets autour du logiciels libres, du hardware libre, ou des médias alternatifs. Ils sont souvent physiquement installés dans des maisons des associations ou des universités, mais dès que le nombre d'adhérents et l'éventail des activités augmente ils déménagent généralement dans des espaces industriels ou d'anciens entrepôts. Fonctions[modifier | modifier le code] Les activités qui prennent place dans un hackerpace peuvent être très variables selon l'endroit. Organisation[modifier | modifier le code] Critiques[modifier | modifier le code]

Design et gestion des droits de propriété intellectuelle au sein des Fab Labs Le 2 mars 2017 a eu lieu la première journée mondiale du design lancée par le Ministère italien des Affaires étrangères et la Coopération internationale. Lors d'une conférence organisée à Paris par l'Institut culturel italien, le designer italien Denis Santachiara est intervenu pour évoquer son travail avec les imprimantes 3D. Dans les années 90, les Fab Labs[1] sont nés aux Etats-Unis au sein du Massachussetts Institute of Technology[2]. Elles regroupent des laboratoires locaux qui ont la volonté d’innover. Ils sont signataires d’une charte[3] afin de partager leurs connaissances et leurs outils de fabrication numérique avec les autres. Ils utilisent du matériel et des outils, dont les imprimantes 3D, des logiciels (solutions libres et open-sources), ce qui soulève des questions juridiques importantes car les régimes juridiques applicables sont différents. Dans ce courant, s’est développé l’Open design. 1- La stratégie de protection du secret et la protection des données

Carte de France des fabs labs Site Ouvert en août 2010, ouverture en préfiguration objectif 2013 pour le projet d’envergure. Format : ouvert (cotisation 30 euros pour les salariés, 20 euros pour les étudiants) Evaluation : label d... SiteOuvert en août 2010, ouverture en préfiguration objectif 2013 pour le projet d’envergure.Format : ouvert (cotisation 30 euros pour les salariés, 20 euros pour les étudiants)Evaluation : label du MIT - autoévaluation ABAB Statut : association Subventions : mairie de Toulouse (8000 euros), fonds sociaux européens (19000 euros) et fonds du Grand Emprunt (à venir, via Inmediats), budget annuel de 60 000 euros. Equipement : découpe laser, fraiseuse numérique, imprimante 3D MakerBot Cupcake. Projets : Out of Memory, projet artistique présenté dans le cadre du festival Novela 2010 ; Bio fab lab ; Artis factum, projet d’art numérique présenté dans le cadre du festival Novela 2011.

Related: