background preloader

Méditation

Méditation
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une posture du nom de Jie Yin, caractéristique de la méditation orientale (ici, la méditation du Falun Gong). La méditation est au cœur de la pratique du bouddhisme, de l'hindouisme, du jaïnisme, du sikhisme, du taoïsme, du yoga, de l'islam, de la chrétienté ainsi que d'autres formes plus récentes de spiritualité mais également médicale. C'est une pratique visant à produire la paix intérieure, la vacuité de l'esprit, des états de conscience modifiés ou l'apaisement progressif du mental voire une simple relaxation, obtenus en se « familiarisant » avec un objet d'observation : qu'il soit extérieur (comme un objet réel ou un symbole) ou intérieur (comme l'esprit ou un concept, voire l'absence de concept, ou bien les sensations). Lexique[modifier | modifier le code] Le penseur Psychologie : Action de penser avec une grande concentration d'esprit pour approfondir sa réflexion. Principes généraux[modifier | modifier le code] Méditation Jaïn Related:  Méditation - Cohérence cardiaque

Kinésiologie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Définitions[modifier | modifier le code] Kinésiologie : relative à l'étude des mouvements du corps humain, de ses composants biologiques (anatomiques, physiologiques, neurologiques, biochimiques, biomécaniques) et sociaux (sociologie, histoire, psychologie). Le rapport entre la qualité du mouvement et la santé humaine globale est également étudié. Réglementation et reconnaissance officielle[modifier | modifier le code] Canada et États-Unis[modifier | modifier le code] En kinésiologie, il est généralement question de santé et de médecine sportive. Les années 1980 ont vu des éducateurs physiques se regrouper et former une association de spécialistes en activité physique intervenant surtout avec des adultes. Depuis le milieu des années 1990, les universités canadiennes (facultés d'Education Physique et Sportive) décernent des diplômes en kinésiologie. En France[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

Méditer - Comment méditer - Dossier S’immobiliser. Se taire. Etre témoin de ce qui se passe en soi. Voilà ce qu’enseignent, depuis des siècles, les techniques orientales de méditation. A voir aussi : les 10 cours de méditation en vidéo de Fabrice Midal Méditation transcendantale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Illustration du processus mental dit de « transcendance » dans la pratique de la MT La Méditation transcendantale[1] (ou MT) est une technique de relaxation et de développement personnel[2] dérivée d'une pratique spirituelle indienne introduite en Occident en 1955 par Maharishi Mahesh Yogi (1917-2008). C'est une des pratiques de méditation les plus étudiées, en particulier par ses promoteurs qui ont, depuis les années 1970, inspiré des centaines de recherches scientifiques parfois controversées sur ses effets. Description de la technique[modifier | modifier le code] Selon le sociologue des religions Rodney Stark, la Méditation transcendantale est « une technique de méditation indienne simplifiée et adaptée au marché occidental »[4]. Les effets de la Méditation transcendantale[modifier | modifier le code] Effets spirituels[modifier | modifier le code] Effets physiologiques[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code]

Religion dharmique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La famille des religions dharmiques est un groupe de religions, née dans le sous-continent Indien. Elle comprend l'hindouisme, le bouddhisme, le jaïnisme et le sikhisme. Elles sont surtout influentes dans le sous-continent Indien, l'est et le sud-est de l'Asie ; avec une influence moins prononcée en dehors de ces régions. Hindouisme[modifier | modifier le code] Bouddhisme[modifier | modifier le code] Sikhisme[modifier | modifier le code] Jaïnisme[modifier | modifier le code] Portail des religions et croyances

Ostéopathie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'ostéopathie est une approche thérapeutique non conventionnelle (médecine parallèle) qui repose sur l'idée que des manipulations manuelles du système musculo-squelettique et myofascial permettent de soulager certains troubles fonctionnels. En France, le titre professionnel d'ostéopathe est reconnu, de même que celui de chiropracteur, par la loi du 4 mars 2002[1]. Créée le 22 juin 1874 par le médecin américain Andrew Taylor Still (1828-1917), l'ostéopathie est fondée sur des techniques manuelles visant à la conservation ou la restauration de la mobilité des différentes structures de l'organisme. Les ostéopathes considèrent que la remise en fonction de la mécanique corporelle peut entraîner une régulation de l'homéostasie[réf. nécessaire]. Principes fondateurs[modifier | modifier le code] L’ostéopathie est organisée autour de quatre principes de bases[8],[9],[10] Histoire[modifier | modifier le code] L’ostéopathie fut fondée par A.T.

Meditation Meditation is a practice in which an individual trains the mind or induces a mode of consciousness, either to realize some benefit[1] or as an end in itself.[2] The term meditation refers to a broad variety of practices (much like the term sports) that includes techniques designed to promote relaxation, build internal energy or life force (qi, ki, prana, etc.) and develop compassion,[3] love, patience, generosity and forgiveness. A particularly ambitious form of meditation aims at effortlessly sustained single-pointed concentration[4] single-pointed analysis,[5] meant to enable its practitioner to enjoy an indestructible sense of well-being while engaging in any life activity. Meditation may involve generating an emotional state for the purpose of analyzing that state—such as anger, hatred, etc. Etymology[edit] The English meditation is derived from the Latin meditatio, from a verb meditari, meaning "to think, contemplate, devise, ponder".[13] History[edit] Man Meditating in a Garden Setting

Apprendre a Mediter Soi (spiritualité) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Soi, transcrit avec un S majuscule, désigne l'identité originelle et ultime de l'être dans plusieurs traditions spirituelles. L'introspection et la méditation sont des pratiques suggérées pour accéder au Soi. Le Soi avec un S majuscule (parfois appelé « vrai soi » ou « Soi supérieur » par distinction avec l'ego, ou « soi » avec un s minuscule), dans l'acception spirituelle du terme et particulièrement dans les courants issus du Védanta tel que l'Advaïta Védanta, désigne l'identité première et ultime de l'être [1],[2],[3]. Le Soi constitue une réponse proposée par certaines traditions spirituelles à la question « Qui suis-je ? Mais le concept, couramment utilisé de nos jours, et absorbé par les courants du New Age[6], a porté d’autres noms et se rapproche d’autres concepts philosophiques plus anciens. L’Âme est un synonyme de Soi : La Conscience est un autre synonyme de Soi : L'Être est un autre synonyme de Soi : « Connais-toi toi-même !

Hypnose Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'état d'hypnose chez un individu désigne un état modifié de conscience, distinct du sommeil. Selon les écoles, l'hypnose serait un état mental modifié ou un état imaginatif[1],[2]. L'état d'hypnose arrive généralement après une induction puis un approfondissement. Ce terme associe les techniques permettant de créer cet état et les pratiques thérapeutiques utilisées pendant cet état. Cependant, contrairement à une idée répandue selon laquelle l'hypnose est une forme d'inconscience ressemblant au sommeil, des recherches récentes suggèrent que les sujets hypnotisés sont pleinement éveillés et qu'ils focalisent leur attention. Définition de l'hypnose[modifier | modifier le code] L'hypnose est un état psychologique particulier qui revêt certains attributs physiologiques, similaires superficiellement à un sommeil et marqué par le fonctionnement de l'individu à un niveau d'attention autre que l'état de conscience ordinaire[3]. — Milton Erickson

Le stress - 4 méthodes anti-stress 100 % naturelles Focus sur cinq méthodes simples, à appliquer soi-même, efficaces dans le stress et l'anxiété. Dans quels cas L'EFT (emotional freedom technique) est un outil indiqué dans les états anxieux, les phobies, le trac et les traumatismes anciens. Le principe L'EFT passe par une stimulation de points spécifiques du corps, qui est pratiquée par le patient lui-même. Des études récentes ont trouvé que l'EFT apporte des bénéfices cliniques, avec des changements dans la biochimie du stress. Comment pratiquer L'EFT se pratique en tous lieux. Pour aller plus loin Un livre : Libération émotionnelle EFT, par Jean-Michel Gurret Un site : Gurret.fr Dans quel cas Pour vivre sereinement toutes les situations de stress de la vie courante et professionnelle. La cohérence cardiaque est une méthode anti-stress très simple et très rapide à mettre en œuvre. La cohérence cardiaque peut se pratiquer seul, avec l’aide d’un manuel pratique. Un livre : Cohérence cardiaque 365 par le Dr David O'Hare Un logiciel : HeartTracker

Définition de la méditation Il existe une grande variété de formes de méditation, mais à la base, il s’agit essentiellement d’un entraînement de l'esprit. Un entraînement semblable à celui que nécessite la pratique d’un sport ou d’un instrument de musique. L’entraînement méditatif serait destiné à libérer l’esprit des pensées stressantes ou nuisibles. Évidemment, bien des pensées sont utiles pour gérer sa vie ou résoudre les problèmes pratiques. De très nombreuses pensées sont tout simplement superflues et empêchent la détente. Plusieurs options Selon les différentes écoles, et elles sont nombreuses, la méditation peut se pratiquer debout, assis, en marchant, les yeux ouverts ou fermés, silencieusement ou en répétant un mot, l'esprit concentré sur une image ou non. Disons tout de même qu'il s'agit d'abord de s'entraîner à maintenir son attention et à empêcher l'esprit de se laisser emporter par les pensées qui surgissent sans arrêt. Les fesses bien posées Pour la santé Un état de conscience de plus en plus permanent

Contemplation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La contemplation (theôria en grec est un déverbale de theôrô: je regarde, je contemple) est une application de l'esprit à voir et observer certaines réalités. Le terme a un sens particulier dans la religion et dans l'art. L'état contemplatif offrant dans le premier cas à l'âme une proximité avec Dieu et dans le second avec la nature. Contemplation et philosophie[modifier | modifier le code] Platon lui associe la symbolique de la lumière : le Bien éclaire de sa lumière toutes les Idées. Dans le livre X de Éthique à Nicomaque, Aristote précise que le bonheur réside dans la contemplation (theoria), qui est la plus haute activité (praxis) et qui permet à ce qu'il y a de plus haut dans l'homme, l'intellect (noùs), d'atteindre la connaissance. Contemplation et art[modifier | modifier le code] « Trois opérations : Voir, opération de l'œil. — Émile Bernard, Propos sur l'art Contemplation et religion[modifier | modifier le code] « Contemplation.

Related: