background preloader

Quel ROI pour les réseaux sociaux d'entreprise

Quel ROI pour les réseaux sociaux d'entreprise
Related:  Réseaux sociaux d'entrepriseRSEreseau social entreprise

« Les réseaux sociaux d’entreprise transcendent la hiérarchie et ont tendance à aplatir la pyramide » Interview croisée de David Fayon, co-auteur du livre « Réseaux sociaux et entreprise : les bonnes pratiques » et Anthony Poncier, auteur du livre « Les réseaux sociaux d’entreprise : 101 questions ». Ces deux experts en technologies numériques nous parlent des réseaux sociaux d’entreprise, de leurs opportunités aux risques engendrés par leur utilisation. Techniques de l’Ingénieur : Comment définit-on les réseaux sociaux ? Quels sont ceux existant, publics et professionnels ? Anthony Poncier : Généralement, on distingue trois types de réseaux sociaux. Même si l'entreprise peut les ouvrir à ses clients, ces réseaux sont contrôlés intégralement par l'entreprise qui les met en place. David Fayon : Les réseaux sociaux sur Internet ont des caractéristiques communes avec les réseaux sociaux dans la vie. Comment sont-ils utilisés ? A.P. : Cela dépend des entreprises, chacune va déployer des usages particuliers. De cette manière, les gens sont mis en réseau et peuvent ainsi mieux se connaître.

Impacts et gains des réseaux sociaux d’entreprise J ‘intervenais hier au Medef 93 Ouest avec mon ami Ziryeb Marouf, RH 2.0 chez Orange, dont je vous ai déjà parlé ici pour son ouvrage. Le thème général L’entreprise à l’épreuve des médias sociaux devant un public RH. Pour ma part je suis intervenu sur les impacts et gains des RSE. Yammer sonde l'état d'esprit des collaborateurs - Journal du Net Solutions Le spécialiste des réseaux sociaux d'entreprise a lancé sa dernière version. Regroupement automatique des mentions et navigation améliorée sont notamment au programme. Entré dans le giron de Microsoft en juin pour la coquette somme de 1,2 milliard de dollars, Yammer est un poids-lourd du marché des réseaux sociaux d'entreprise. En lançant sa dernière version, il compte bien prendre un train d'avance sur ses compétiteurs, en particulier Jive, IBM mais également Chatter. Parmi les atouts de cette nouvelle version, on trouve une boîte de réception améliorée qui permet d'établir les priorités des actions à mener, filtrer les messages de façon plus fine (notamment par mentions), ou encore d'initier des conversations et messages privés et d'y répondre directement depuis la boîte de réception. La page d'accueil a également été optimisée avec une meilleure mise en avant des fichiers et des pages les plus partagés, discutés ou lus.

Sept avantages d’un réseau social d’entreprise Un réseau social d'entreprise peut renforcer votre activité, vous aider à identifier les connaissances de votre personnel et prendre la température au sein de votre entreprise. Vous en avez certainement fait l’expérience vous-même : vous commencez un nouvel emploi, vous vous posez des millions de questions et ignorez totalement à qui les poser. Il existe une solution facile : réfléchir aux changements que le modèle social a apportés dans notre façon de communiquer sur le plan personnel et importer certains enseignements sur le lieu de travail. Des outils tels que les réseaux sociaux d'entreprise ont fait évoluer nos modes de communication dans l’entreprise, et il existe bon nombre d'avantages à intégrer un réseau social interne au sein de l’organisation. Une meilleure phase d’intégration Les nouveaux employés cherchent des réponses aux questions qu'ils se posent dès le premier jour, mais évitent d'envoyer des e-mails en rafale à des collègues encore inconnus. Archiver les connaissances

Reseaux Sociaux, Quel ROI pour chaque partie prenante de l'entreprise? Les médias sociaux apportent de la valeur aux programmes de marketing interactif de différentes manières, mais cette valeur est difficile à mesurer. Le volume d'information et de données peut rapidement devenir assez écrasant pour les différentes parties prenantes. Pour que l'équipe reste concentrée sur ses objectifs il faut que la personne en charge du sujet devienne la plaque tournante du marketing "social" de son entreprise et crée des rapports types pour les différents acteurs (Community Managers, stratégistes des réseaux sociaux…) par campagne, un reporting annuel de l'image de la marque pour le marketing et un reporting trimestriel financier pour les dirigeants. Les différentes fonctions ont besoin de différentes informations. Le marketing sur les réseaux sociaux crée une énorme quantité de données. Il y a 3 groupes d'intervenants qui sont concernés par la performance des actions sur les réseaux sociaux: - "Stratégistes" et "Community Managers" qui sont impliqués au quotidien.

Vers un impact grandissant des réseaux sociaux sur la prise de décision Le partage d'information sur les plateformes communautaires est une mine d'or à exploiter pour les entreprises. Elles intègreraient ces outils toujours plus dans leurs processus d'analyse stratégique. Les médias sociaux feraient-ils souffler une ère nouvelle dans le domaine de l'intelligence économique ? Ces technologies sociales arrivent en effet à maturité et les entreprises prennent davantage conscience de leurs bienfaits pour adapter leur stratégie. Selon un papier* publié par McKinsey Quarterly, ils devraient prendre un rôle plus large pour dépasser certaines limites des méthodes traditionnelles, notamment dans la collecte d'informations et amener une meilleure compréhension des enjeux grâce à une analyse en temps-réel. L'utilisation des réseaux sociaux dans le processus d'intelligence permettrait aux entreprises de gagner en réactivité, en temps mais également de mieux structurer les données pour avoir un meilleur aperçu de leur écosystème. Une cartographie en temps réel *M.

RSE et RH : 10 étapes clés à suivre Outre les fonctions management, achats, qualité, production ou encore marketing, la fonction Ressources Humaines (RH) a elle aussi un rôle primordial à jouer dans l’articulation et le développement d’une politique RSE. La fonction RH possède même une position stratégique car les salariés sont la partie prenante la plus importante lors de projets RSE. La transformation de la fonction RH Les salariés préfèrent travailler dans des organisations dont les valeurs correspondent aux leurs, ou qui leur semblent proches. C’est souvent ce que l’on tendu, et qui parait aussi le plus logique… Pourtant, dans une étude publiée mi-avril 2009 par Krauthammer, société de conseil et de formation professionnelle, les auteurs ont confié avoir constaté que la RSE jouait un rôle mineur dans le recrutement et la fidélisation. 39 % des entreprises sont exemplaires lorsqu’il s’agit des conditions des RH en interne, apprend t-on dans cette étude. Gestion des Compétences dans l'Entreprise Rating: +4 (from 4 votes)

Gartner : quel réseau social pour l'entreprise ? Comme toutes les générations de solutions collaboratives avant eux, les réseaux sociaux d'entreprise se voient parés de toutes les vertus, censés révolutionner la communication entre les employés et rendre leur travail plus efficace. Or, comme par le passé, la plupart des initiatives échouent, toujours pour les mêmes raisons : les responsables de ces projets se focalisent beaucoup trop sur les technologies qu'ils mettent en place et ignorent les principes fondamentaux de la collaboration "de masse". Pour tenter de corriger ce défaut endémique, les analystes de Gartner ont établi une liste de 6 principes simples qui, s'ils sont respectés, permettent de garder le cap et d'espérer réaliser la valeur attendue d'un réseau social d'entreprise. Et pour les organisations moins avancées dans leurs ambitions, ces quelques recommandations seront également utiles car beaucoup d'entre elles sont en réalité applicables à tout projet collaboratif d'un peu d'envergure. Participation Collectif Transparence

Les "Facebook d'entreprise" bousculent la hiérarchie à la française LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Léonor Lumineau Je me connecte au réseau social de l'entreprise une dizaine de fois par jour avec mon smartphone", confie Alexandre Ricard, directeur général délégué de Pernod Ricard. Depuis octobre 2012, le numéro deux mondial des vins et des spiritueux s'est doté d'un réseau social interne. Les 18 800 collaborateurs, des chargés de produits aux membres de la direction, peuvent s'y créer un profil, poster des messages ou commenter ceux de leurs collègues, à la manière d'un Facebook professionnel. "Ce type d'outil favorise l'échange direct. Certains salariés, qui n'auraient jamais osé m'envoyer un mail, me posent des questions par le réseau", se réjouit M. L'idée est séduisante. Dans une culture française de l'entreprise qui repose sur une hiérarchie verticale - symbolisée par le bon vieil intranet -, le réseau social d'entreprise demeure difficile à appréhender. Mais la hiérarchie reste dans les têtes des salariés.

Le premier retour sur investissement des réseaux sociaux d’entreprise:«l'engagement» 01net. le 22/02/12 à 07h30 Un réseau social d'entreprise (RSE) n’est pas un Facebook interne mais un outil de travail destiné à mobiliser salariés et partenaires autour de conversations. L’aventure est belle, mais nécessite du temps et de l’argent. Le « retour sur valeur » n’est pas directement mesurable mais est induit par des changements fondamentaux au niveau des interactions et des comportements collaboratifs. Les avantages en termes de « retour sur productivité » sont plus directement mesurables et s’appliquent à trois domaines spécifiques : amélioration de la communication, travail collaboratif et recherche des connaissances, gestion plus efficace du temps. Toutefois, ces deux mesures dépendent grandement du niveau d’adoption et d’implication des utilisateurs vis-à-vis du réseau social d’entreprise. Aligner les objectifs métier et les contenus de la communauté Ensuite, il faut comprendre la « valeur » que retire un membre de la communauté afin d"en mesurer l’impact sur le ROE.

Related: